Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis !
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis !

Forum pour Parachutistes et Sympathisants de par le Monde
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -47%
Xiaomi Fan 2 Lite – Ventilateur sur pied ...
Voir le deal
38.35 €

 

 Evènements d'Algérie du 12 au 26 janvier 1958

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous



Evènements d'Algérie du 12 au 26 janvier 1958 Empty
MessageSujet: Evènements d'Algérie du 12 au 26 janvier 1958   Evènements d'Algérie du 12 au 26 janvier 1958 Icon_minitime2016-01-25, 20:28

 16 Janvier 1.958 :
 Bombe en métropole, à la préfecture de Melun, 10 blessés.
Le FLN envisage de porter le terrorisme en métropole.
 
 17 Janvier 1.958 :
 Rien.
 
 18 Janvier 1.958 :
 A Orleansville, des fells, vêtus d'uniformes et armés d'excellentes armes de guerre, attaquent une base de repos de l'armée française, 28 tués, 5 disparus retrouvés atrocement torturés ensuite.

L'amiral Geli, patron de Mers el Kebir fait confiance à un de ses amis qui dirige les renseignements à Alger et fait arraisonner un cargo yougoslave, le Slovenja, Détail de la cargaison du " Slovenija " : 15 mortiers de 81 m/m; 48 bazookas; 200 mitrailleuses M.G.34; 1.000 pisstolets-mitrailleurs; 4.000 fusils Mauser; 1.500 pistolets de 9 rn/m. Munitions : 6.000 obus de mortier de 81 m/m; 2.000 fusées de bazooka; 330 bengalores (charges destinées à détruire les réseaux); 1.002.200 cartouches de 9 m/m pour P.M.; 998.500 cartouches de fusil; 202.500 cartouches de pistolet.

Poids total: 148 tonnes. Cet armement en parfait état de conservation provenait pour la plus grande part des fabrications sous autorité allemande des années de guerre et, stocké à cette époque, n'avait jamais servi. De quoi equiper une division.

Le Monde déplore cet acte de piraterie des officiers d'Alger, la quai d'Orsay, secoué dans sa sieste est furieux, il propose de rembourser le coût au gouvernement yougoslave, les yougoslaves (payés d'avance par le F.L.N.) refusent, en mars 62, dans les accords d'évian, De gaulle remboursera le F.L.N.
 
 19 Janvier 1.958 :

 Bombe devant le café de France à Sidi bel Abbés, quatre jeunes femmes tuées dont les deux sœurs Benhamou 22 et 18 ans, un enfant de huit ans et un instituteur, 41 blessés, certains amputés.
 
 20 Janvier 1.958 :

 Convoi d'ouvrier se rendant à la mine attaqué près de beni saf, 2 morts.
Embuscade sur une route, les automobilistes sont tués, le père et son fils de 6 ans, dans les environs de Guelma.
 
21 Janvier 1.958 :

 Deguisés en fells, le capitaine Leger, Surcouf, deux repentis et quelques zouaves se presentent au P.C. de la zone 1 de la willaya 3, munis de tous les ppaiers necessaires de la zone autonome d'alger, et pour cause, ce sont eux la zone autonome. Godard a en effet decidé que la comedie a trop duré, il craint devant le manque de résultats de la zone autonome que la willaya 3 ne se decide à créer des reseaux parralléles, il fait ainsi prisonnier toute la zone 1. Un des responsables Sabri sera à son tour retourné, le FLN étant persuadé que c'était lui le traitre l'avait condamné à mort.
 
 22 Janvier 1.958 :
 Rien.
 
 23 Janvier 1.958 :

 Quatre soldats tués, huit blessés dans une embuscade près de El-Allia. La contre attaque portée en hélicoptère anéantit la bande rebelle, 25 tués. L'hélicoptère devient l'arme essentielle dans les aspects militaires du conflit.
Voiture mitraillée sur la route près de Sidi bel Abbés, le conducteur et sa fille de 10 ans tués, ainsi qu'une amie de 7 ans, l'épouse laissée pour morte.
Dans le courrier de la colére, Michel debré, le futur premier ministre de l'abandon des harkis s'éleve contre le sort des amis de la france au Maroc. Le 17 déjà il dénonce ceux qui les laissent "humiliés, bafoués, abandonnés, trahis". Ce jour il récidive: "Malgré les promesses du nouveau roi (...) on assassine systematiquement ceux qui ont servi la France. Un homme s'illustre particuliérement dans l'abjection, le Haut Commissaire Dubois, qui conseille au président du conseil de se mefier des Pachas fidéles à la Frace".
 
 24 Janvier 1.958 :
 Rien.
 
 25 Janvier 1.958 :
Rien.
 
 26 Janvier 1.958 :

De nombreux règlements de compte et attentats font une dizaine de morts algériens en France.
 Embuscade à Aumale, 5 militaires tués.
Bombe à Beni-Saf, un mort musulman, tailleur, et 8 blessés.
Une draisine saute sur une mine, sur la voie Batna-Alger, 7 morts le conducteur et 6 militaires.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



Evènements d'Algérie du 12 au 26 janvier 1958 Empty
MessageSujet: Re: Evènements d'Algérie du 12 au 26 janvier 1958   Evènements d'Algérie du 12 au 26 janvier 1958 Icon_minitime2016-01-26, 18:27

merci Gus !
Revenir en haut Aller en bas
 
Evènements d'Algérie du 12 au 26 janvier 1958
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» évènements d'Algérie du 1 au 2 janvier 1956
» Le 11 janvier 1958 en Algérie
» Algérie : évènement du 2 au 8 janvier 1958
» La bataille des frontières 26 janvier 1958
» Algérie du 6 au 12 janvier 1958! j'étais làbàs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis ! :: HISTOIRE DE NOTRE PATRIE :: La petite et la grande histoire :: Algérie-
Sauter vers: