Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis !
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis !

Forum pour Parachutistes et Sympathisants de par le Monde
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon : sortie d’un nouveau coffret Ultra Premium ...
Voir le deal
Le Deal du moment :
Cartes Pokémon : où commander le coffret ...
Voir le deal
64.99 €

 

 ADIEU MON GENERAL

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous



ADIEU MON GENERAL Empty
MessageSujet: ADIEU MON GENERAL   ADIEU MON GENERAL Icon_minitime2016-01-02, 15:47

SOURCE : FRANCAIS DE SOUCHE
=============
Avec le général Morel, disparait une figure du maquis du Vercors Par Francois le 02/01/2016
14h06
=============
ADIEU MON GENERAL Le-gen10

=========================
Le général Charles Morel est décédé mercredi à Thonon-les-Bains (Haute-Savoie). Soldat de métier, il avait été, en 1944, l’une des figures du maquis du Vercors. Il l’avait rejoint avec une quarantaine de gendarmes dont cinq seront exécutés par les Allemands. Il a également servi sous les ordres du général de Lattre dans les Vosges et participé en 1945 à la libération de Lyon.

Né en 1916 en Haute-Marne, Charles Morel avait débuté son engagement dans la gendarmerie comme lieutenant à Valence (Drôme) avant d’affronter la tourmente de la guerre.

A la libération, il poursuit sa carrière d’abord comme commandant de la compagnie de Grenoble, puis dans différentes affectations. L’une le conduira à Alger comme lieutenant-colonel. C’est lui qui assurera notamment le retour des gendarmes vers la métropole, après l’indépendance.
Nommé général de brigade, puis général de division, il terminera sa carrière à Metz (Moselle). Depuis 1978, il s’était retiré à Thonon et c’est d’ailleurs non loin de là, à Evian, que ses obsèques, avec les honneurs militaires, seront célébrées mercredi.

Titulaire de la médaille d’honneur de la Résistance et de la Croix de Guerre, il s’était vu décerner les insignes de Grand officier de la Légion d’honneur par le président Jacques Chirac. C’était en 2001.

Le Dauphiné
==============
lol!  lol! Le Journal de Saône et Loire Actualité
Mon JSL
:
DISPARITION
Le général Charles Morel, résistant du Vercors, est décédé

le 01/01/2016 à 18:56
Le général Charles Morel, résistant du Vercors, est décédé mercredi à l’âge de 99 ans à l’hôpital de Thonon-les-Bains (Haute-Savoie).

Le général Charles Morel, résistant du Vercors, est décédé mercredi à l’âge de 99 ans à l’hôpital de Thonon-les-Bains (Haute-Savoie), selon sa famille.
Ses obsèques se dérouleront mercredi à 14h30 en l’église Notre-Dame de l’Assomption à Évian-les-Bains, avec les honneurs militaires, selon un de ses fils, le général Jacques Morel.
Il a participé à la libération de Lyon
Né le 26 Juin 1916, à Bologne (Haute-Marne), Charles Morel devient gendarme en 1939. Lieutenant à Valence, en zone occupée, il rejoint la brigade de Saint-Marcellin (Isère), en novembre 1942. En juillet 1944, il décide, avec ses gendarmes, de prendre le maquis pour encadrer les maquisards du Vercors.
Cerné par les Allemands, qui exécutent cinq de ses hommes, il arrive à se replier dans la forêt de Chambaran. Il devient alors numéro 2 du bataillon des Chambarans, qui participe en septembre 1945 à la libération de Lyon, avant d’intégrer le bataillon de marche de la BMP 4.
Pilonné près de Sélestat par -20°C
Promu capitaine, Charles Morel se voit confier le commandant de la 2e compagnie rattachée à la 1re division française libre du général De Lattre. Après de violents combats dans les Vosges, le bataillon est redéployé dans la région de Royan avant de revenir dans les Ardennes.
Le 25 janvier 1945, près de Sélestat, sa compagnie est pilonnée par l’artillerie allemande. Trente-trois militaires français vont trouver la mort par - 20° C. Mi-avril, les survivants de cette bataille héroïque se retrouvent à Authion dans les Alpes-Maritimes, à la frontière italienne.
À Grenoble de 1945 à 1948, avant Alger puis Metz
A la Libération, le capitaine Morel prend le commandement de la compagnie de Grenoble de 1945 à 1948, puis est affecté, pendant dix ans, à Paris à la direction de la gendarmerie. En 1962, il est nommé en Algérie au moment des accords d’Évian.
Promu lieutenant-colonel, il prend la tête de la légion de gendarmerie d’Alger assurant, à l’indépendance, le retour des gendarmes français. Il devient, en 1975, le premier général de brigade, puis de division, à Metz de 1971 à 1976.
Décoré par Jacques Chirac en 2001
Titulaire de la médaille de la Résistance et de la Croix de Guerre, Charles Morel a été fait grand officier de la Légion d’honneur en 2001 par Jacques Chirac.
En marge d’une carrière exemplaire, le général Morel, homme d’engagement, officier hors pair, s’est retiré à Thonon-les-Bains en 1978, où il a dû affronter les vicissitudes d’une vie familiale endeuillée par le décès de trois de ses cinq enfants et de son épouse Bernadette, atteinte de la maladie d’Alzheimer.
Son plus jeune fils Philippe est décédé en 1990, à la suite d’une lourde opération au CHU de Lyon, à l’âge de 32 ans.
Trois ans plus tard, sa fille aînée Danièle était emportée par un cancer, à 51 ans. Et plus récemment de son fils Gilles a été terrassé, à 63 ans, par une crise cardiaque. Gilles Morel fut longtemps micro-kinésithérapeute à Pont-à-Mousson, avant de rejoindre Thonon-les-Bains.
Charles Morel a été soutenu dans ses derniers moments par ses deux derniers fils, Jacques, général de gendarmerie à la retraite, demeurant à Versailles, et Christian, journaliste, directeur de la communication du Républicain Lorrain à Metz.


Dernière édition par Kanesatake le 2016-01-02, 17:46, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Papa schulz
Admin
Papa schulz


Masculin
Nombre de messages : 12008
Age : 62
Emploi : Apéro à plein temps!
Date d'inscription : 23/10/2007

ADIEU MON GENERAL Empty
MessageSujet: Re: ADIEU MON GENERAL   ADIEU MON GENERAL Icon_minitime2016-01-02, 16:13



Paix en son âme

___________________________________ ____________________________________

Dans une guerre, ce qui se passe, ce n'est jamais ce qu'on avait prévu. Alors ce qui compte, c'est d'avoir le moral !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



ADIEU MON GENERAL Empty
MessageSujet: Re: ADIEU MON GENERAL   ADIEU MON GENERAL Icon_minitime2016-01-02, 16:43

Un gendarme ?? hum ? qui a rapatrié les dernier gendarmes d'Algérie ? Hum  ..?

Bon je dis donc : qu'il repose en paix avec sa conscience, car en 1962/63 c'était la queue entre les jambes que les forces de l'ordre sont partis avec  ! l'OAS les a malmené durant quelques mois !!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





ADIEU MON GENERAL Empty
MessageSujet: Re: ADIEU MON GENERAL   ADIEU MON GENERAL Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
ADIEU MON GENERAL
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ceremonie d'adieu au General beret vert..
» Adieu, Adieu, Ô Bel-Abbés- lieu vénéré de nos aïeux .
» Le général Bosser a débaptisé la promotion « général Loustaunau-Lacau » du 1er Bataillon de l’ESM Saint-Cyr .
» L’armée sort du bois, le Général Piquemal à Calais, le Général Martine
» ADIEU

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis ! :: AUMONERIE :: Pour ne pas les oublier-
Sauter vers: