Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis !
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis !

Forum pour Parachutistes et Sympathisants de par le Monde
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Le deal à ne pas rater :
Apple AirPods Pro à 199€
199.99 €
Voir le deal

 

 C’est curieux, cette manie du gouvernement de provoquer l’exaspération

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous



C’est curieux, cette manie du gouvernement de provoquer l’exaspération Empty
MessageSujet: C’est curieux, cette manie du gouvernement de provoquer l’exaspération   C’est curieux, cette manie du gouvernement de provoquer l’exaspération Icon_minitime2015-12-03, 18:41

C'est la qu'on se rend compte que les maires comptent pour du beurre et qu'en réalité ce sont les préfets à la botte du gouvernement qui font ce qu'ils veulent


C’est curieux, cette manie du gouvernement de provoquer l’exaspération des gens
C’est curieux, cette manie du gouvernement de provoquer l’exaspération Boulevard-voltaire-femme-enervee
Un vent de révolte souffle à Saint-Genis-les-Ollières (Rhône).



Un vent de révolte souffle à Saint-Genis-les-Ollières (Rhône). Dans cette commune de 4.800 habitants, le maire divers droite appelle ses administrés à renvoyer leur carte d’électeur et menace de boycotter les élections régionales des 6 et 13 décembre en n’ouvrant pas les bureaux de vote. La raison de sa colère est simple : la préfecture prévoit de construire un village d’insertion de familles roms, après le démantèlement de trois bidonvilles de l’agglomération, sur un terrain situé sur le territoire de la commune.
La population a fait connaître son opposition à ce projet initialement prévu pour 160 personnes, et finalement réduit à une vingtaine de familles. Compte tenu du refus du maire de signer le permis de construire, le préfet s’est substitué à lui. Le maire a formé un recours immédiat devant le tribunal administratif dont la décision ne devrait cependant pas tomber avant de nombreux mois, même s’il a parallèlement introduit une procédure en référé-suspension contre cet arrêté préfectoral.
C’est curieux, cette manie de provoquer l’exaspération des gens. Une manie de plus en plus répandue ces dernières années. La population refuse l’intégration du pays dans une Union européenne envahissante ? On contourne son refus par un vote du Parlement. Les Français ne supportent plus le poids de l’immigration ? On leur impose des centaines de milliers de « réfugiés ». Les citoyens réclament plus de sévérité envers les délinquants ? On vide les prisons. De jour en jour l’exaspération monte, le Français commence par grogner, râler, frauder, tout en se soumettant à l’autorité légitime. Puis, un jour, il se fâche pour de bon. Ce jour approche.
Ainsi un préfet, agent de l’État, soumis aux instructions du gouvernement, décide à la place d’un maire à cause du refus de la population. Ni consultation, ni référendum (cet instrument populiste définitivement rangé au magasin des vieilleries inutiles), ni explications, ni concertation. Un coup de force pour imposer à cette petite commune ce dont elle ne veut pas. Sans doute à grands coups de publications sur papier glacé appelant à l’accueil, à la richesse du multiculturalisme, à l’insertion, aux valeurs de qui vous savez, etc. En bref, le bla-bla habituel.
Face à ces mots, face à ce préfet qui – grâce au ciel ! – n’accueille dans sa résidence de fonction aucun de ces indésirables miséreux, les habitants de Saint-Genis-les-Ollières subiront la dégradation de leurs conditions de vie, la délinquance habituelle, la mendicité, les vols et les innombrables désagréments que connaissent tous ceux à qui les pouvoirs publics imposent la proximité d’une structure d’accueil de ce genre. Demandons à ceux qui voisinent avec les Centres départementaux de l’enfance ce qu’ils en pensent…
Au-delà, c’est à un véritable déni de démocratie qu’on assiste. Le maire est le responsable politique de proximité dont la fonction est plébiscitée par les Français. En dépit du rognage de ses compétences par les intercommunalités – peu représentatives mais dirigées par des technocrates -, il reste l’interlocuteur incontournable de la vie quotidienne. La commune est le premier échelon de la démocratie locale. La mépriser, c’est attenter aux principes les plus élémentaires du gouvernement représentatif. C’est, hélas, une tendance lourde depuis des années. La grande idée des gens qui nous gouvernent, c’est de substituer la technocratie à la démocratie.
Le résultat de cette brillante politique ne saurait se faire attendre : non seulement la France n’a pas totalement perdu ses gènes insurrectionnels, mais encore, à Saint-Genis-les-Ollières, il se pourrait que la liste Front national remporte un succès inattendu. Rendez-vous dimanche soir.
François Teutsch


édité pour faute orthographe


Dernière édition par Liliane le 2015-12-03, 21:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Commandoair40
Admin
Commandoair40


Masculin
Nombre de messages : 25253
Age : 76
Emploi : Français Radicalisé .
Date d'inscription : 07/11/2014

C’est curieux, cette manie du gouvernement de provoquer l’exaspération Empty
MessageSujet: Re: C’est curieux, cette manie du gouvernement de provoquer l’exaspération   C’est curieux, cette manie du gouvernement de provoquer l’exaspération Icon_minitime2015-12-03, 21:36

Merci Lili ,

La révolte gronde , elle commencera par les élections régionales , puis ..............Rolling Eyes

Si les français ont des "C******S"

___________________________________ ____________________________________

Sicut-Aquila

C’est curieux, cette manie du gouvernement de provoquer l’exaspération 908920120 C’est curieux, cette manie du gouvernement de provoquer l’exaspération Cocoye10 C’est curieux, cette manie du gouvernement de provoquer l’exaspération 908920120

“Nous avons entendu et nous savons ce que nos pères nous ont raconté, nous n’allons pas le cacher à nos fils.
Nous redirons à tous ceux qui nous suivent, les œuvres glorieuses...”

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



C’est curieux, cette manie du gouvernement de provoquer l’exaspération Empty
MessageSujet: Re: C’est curieux, cette manie du gouvernement de provoquer l’exaspération   C’est curieux, cette manie du gouvernement de provoquer l’exaspération Icon_minitime2015-12-03, 21:40

Il faut former des groupes de sécurités et de vigilances !!!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





C’est curieux, cette manie du gouvernement de provoquer l’exaspération Empty
MessageSujet: Re: C’est curieux, cette manie du gouvernement de provoquer l’exaspération   C’est curieux, cette manie du gouvernement de provoquer l’exaspération Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
C’est curieux, cette manie du gouvernement de provoquer l’exaspération
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les préfets s’inquiètent du climat d'«exaspération» et de «colère»
» Le maintien de forces étrangères va-t-elle provoquer des tensions politiques en Irak?
» bien curieux
» Pour les curieux
» Provoquer l’Iran pourrait déclencher une guerre et anéantir la totalité de l’économie mondiale .

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis ! :: LE FOYER :: POLITIQUE ,COUPS DE GUEULE ET ÉTATS D'ÂME-
Sauter vers: