Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis !
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis !

Forum pour Parachutistes et Sympathisants de par le Monde
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -38%
PC Portable Gamer – LENOVO Legion 5 15ACH6H ...
Voir le deal
799 €

 

 Quizz No : 213 .

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
Commandoair40
Admin
Commandoair40


Masculin
Nombre de messages : 25274
Age : 76
Emploi : Français Radicalisé .
Date d'inscription : 07/11/2014

Quizz No : 213 . Empty
MessageSujet: Quizz No : 213 .   Quizz No : 213 . Icon_minitime2015-11-09, 11:20

En 1903, mon Père , Allemand , homme d'affaires prospère établi aux États-Unis, épouse une Américaine .

En 1904, installée avec mon Père à New York, elle donne naissance à  a un enfant qui sera physicien .

Une de mes "Inventions" , bouleversera le "Monde" au sens propre et figuré .

Je suis ................................. scratch  

Explosif  celui ci , Heinnnnnnn  , mon "Poulet"  lol!

Quizz No : 213 . 754478

___________________________________ ____________________________________

Sicut-Aquila

Quizz No : 213 . 908920120 Quizz No : 213 . Cocoye10 Quizz No : 213 . 908920120

“Nous avons entendu et nous savons ce que nos pères nous ont raconté, nous n’allons pas le cacher à nos fils.
Nous redirons à tous ceux qui nous suivent, les œuvres glorieuses...”

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



Quizz No : 213 . Empty
MessageSujet: Re: Quizz No : 213 .   Quizz No : 213 . Icon_minitime2015-11-09, 13:35

Je pense a Oppenhemer - ?sans recherche - comme ça.Quizz No : 213 . Oppenh10
------------


Dernière édition par Kanesatake le 2015-11-09, 13:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



Quizz No : 213 . Empty
MessageSujet: Re: Quizz No : 213 .   Quizz No : 213 . Icon_minitime2015-11-09, 13:48

Et Vlan dans les mirettes.. Le maraichin Picton -
Qui va manger des mojettes - hihihihihihi

=========
Le 23 mars 1903, l'Allemand Julius Oppenheimer, homme d'affaires prospère établi aux États-Unis, épouse l'Américaine Ella Friedman, femme d'une « grande sensibilité, aux goûts artistiques prononcés »18. Le 22 avril 190419, Ella, installée avec son mari à New York, donne naissance à Julius Robert Oppenheimer20,note 2. Quelques années plus tard naît un autre enfant, Lewis Frank, qui meurt en bas âge. En 1912 naît Frank, qui sera physicien comme Robert18.

Leur mère Ella dirige avec gentillesse et rigueur la maison, où se trouvent plusieurs œuvres d'art acquises par son mari (notamment des toiles de Pablo Picasso, Rembrandt, Auguste Renoir et Vincent van Gogh). Le couple emploie trois bonnes qui demeurent sur place. Après la mort de Lewis Frank et à la suite des fréquentes maladies de l'aîné, Ella devient « très protectrice ». En effet, une nourrice, puis une gouvernante accompagne toujours le jeune Robert. Leur relation est étroite et Robert la vénère. Son père est extraverti et jovial, ce qui heurte les valeurs de sa mère et, par ricochet, de Robert, qui éprouve de la honte de ne pas apprécier suffisamment son père23.

Les parents sont de confession juive, mais ne pratiquent pas. Ils adhèrent à une association agnostique qui gère une école, que Robert commence à fréquenter à partir de septembre 191124. L'association promeut la justice sociale avant l'accroissement des biens personnels. Le jeune Robert est plongé dans un milieu qui prône la recherche indépendante, l'exploration empirique et la pensée libre, valeurs représentatives de la science25.

Études secondaires aux États-Unis[modifier | modifier le code]
« À la maison, l'éveil intellectuel du jeune garçon est fortement stimulé. » Par exemple, s'il s'intéresse à un auteur, le père achète toutes ses œuvres. À l'adolescence, Robert démontre un vif intérêt pour les langues et la littérature. Plus tard, quand il travaillera en physique, il écrira encore des poèmes et des nouvelles24. Pendant un voyage en Allemagne, Robert a sept ans, son grand-père paternel lui donne des échantillons minéralogiques. Il s'intéresse tellement aux minéraux qu'il monte une collection « assez remarquable » qu'il offrira au chimiste Linus Pauling, en 192826. Son père est fier des capacités intellectuelles de Robert et de ses « excellents » résultats scolaires, tout en étant étonné des centres d'intérêts de son fils, à propos desquels il ironise. Sa mère éprouve de l'appréhension, car il ne participe pas aux jeux des enfants de son âge26. Il préfère escalader, rechercher des minéraux ou apprendre à naviguer à la voile. À partir de 16 ans, il fait régulièrement des excursions à la voile dans l'océan Atlantique pendant les tempêtes, à la limite de la sécurité27.

À l'école, Robert est grandement influencé par Augustus Klock, un enseignant de physique-chimie28. Il se lie d'amitié avec son professeur d'anglais Herbert Winslow Smith, qui fera office, entre autres, de père de substitution29. L'influence de Smith est si grande qu'Oppenheimer, en 1945, lui confiera « l'ambivalence de ses sentiments sur la réalisation et l'emploi de l'arme nucléaire »30. Robert se passionne pour la chimie et les mathématiques. Par exemple, il étudie seul le calcul infinitésimal et la géométrie analytique, puis obtient l'« autorisation exceptionnelle » de faire des exposés auprès des élèves31. Il lit les auteurs grecs Homère et Platon dans leur langue, tout comme Virgile et Horace en latin. Lors de sa dernière année scolaire, il obtient la note la plus élevée en allemand, français, grec et latin29.

En 1921-1922, il est victime d'une attaque de dysenterie puis d'une colite, ce qui repousse d'un an son entrée à l'université Harvard. Il profite de cette période pour se rendre au Nouveau-Mexique avec son ancien professeur d'anglais. Il y devient amateur de promenades à cheval ainsi que d'excursions dans les montagnes et sur les plateaux de cette région. Il fait aussi connaissance de Katherine Chaves Page, « une séduisante femme mariée de vingt-huit ans » qui gère un ranch l'été et enseigne à New York le reste de l'année. Robert, « envoûté par Katherine », lui restera attaché sa vie durant32. En effet, pour la première fois de sa vie, il se sent aimé, admiré et recherché. Fort de cette expérience, il continuera à cultiver ses compétences sociales pour obtenir l'admiration de son entourage33. Selon l'historien Richard Rhodes, sa « rencontre avec le monde naturel l'a libéré des entraves d'une vie trop civilisée ; elle s'avère décisive pour lui, une véritable guérison miraculeuse »34.

Études universitaires aux États-Unis[modifier | modifier le code]
En septembre 1922, Oppenheimer entre à l'université Harvard. En plus du cursus habituel en chimie, il suit quelques cours supplémentaires : littérature française, mathématiques, sanskrit, etc. Il profite de la Bibliothèque Widener d'Harvard pour augmenter ses connaissances en physique. Il lit les ouvrages scientifiques du Français Henri Poincaré et des Allemands Walther Nernst, Wilhelm Ostwald et Arnold Sommerfeld dans leur langue35.

Photo en noir et blanc. Visage d'un homme portant des lunettes et un complet.
C'est en suivant les cours de Percy Bridgman que Robert Oppenheimer découvre la physique expérimentale selon l'opérationnisme, approche scientifique qui exige de s'appuyer exclusivement sur les phénomènes observables. Bridgman est lauréat du prix Nobel de physique de 1946nobel 1.
Oppenheimer affirme n'avoir suivi aucun cours de physique en première année, seulement avoir demandé à suivre des cours de niveau maîtrise, requête accordée pour sa deuxième année de formation. Percy Bridgman, « l'un des plus prestigieux professeurs de physique de Harvard », lui fait découvrir la physique expérimentale selon l'opérationnisme. Cette approche, qui découle du positivisme, affirme que l'expérience physique n'a de sens que si elle peut être définie en termes d'opérations et que toute connaissance doit se limiter à ce qui est directement observable. Elle « se révélera d'une immense fécondité intellectuelle », car les physiciens théoriciens de Copenhague (Niels Bohr en tête) et de Göttingen (Werner Heisenberg, par exemple) auront recours à cette approche lorsqu'ils poseront les bases de la physique quantique, préférant se confiner aux valeurs calculables, plutôt qu'explorer les conséquences paradoxales des phénomènes observés. Oppenheimer, de par l'enseignement de Bridgman, sera plus sensible aux enseignements qu'il recevra à Göttingen36.
Revenir en haut Aller en bas
Papa schulz
Admin
Papa schulz


Masculin
Nombre de messages : 12008
Age : 62
Emploi : Apéro à plein temps!
Date d'inscription : 23/10/2007

Quizz No : 213 . Empty
MessageSujet: Re: Quizz No : 213 .   Quizz No : 213 . Icon_minitime2015-11-09, 19:45


Quizz No : 213 . 367768 bon !! ben j'ai plus qu'a lire !!! lol! car la je suis paumer !!

___________________________________ ____________________________________

Dans une guerre, ce qui se passe, ce n'est jamais ce qu'on avait prévu. Alors ce qui compte, c'est d'avoir le moral !
Revenir en haut Aller en bas
Commandoair40
Admin
Commandoair40


Masculin
Nombre de messages : 25274
Age : 76
Emploi : Français Radicalisé .
Date d'inscription : 07/11/2014

Quizz No : 213 . Empty
MessageSujet: Re: Quizz No : 213 .   Quizz No : 213 . Icon_minitime2015-11-09, 20:25

Quizz No : 213 . 373769 Quizz No : 213 . 373769 Quizz No : 213 . 373769 Quizz No : 213 . 373769

A toi le "Mainnggggg "

___________________________________ ____________________________________

Sicut-Aquila

Quizz No : 213 . 908920120 Quizz No : 213 . Cocoye10 Quizz No : 213 . 908920120

“Nous avons entendu et nous savons ce que nos pères nous ont raconté, nous n’allons pas le cacher à nos fils.
Nous redirons à tous ceux qui nous suivent, les œuvres glorieuses...”

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Quizz No : 213 . Empty
MessageSujet: Re: Quizz No : 213 .   Quizz No : 213 . Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Quizz No : 213 .
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quizz de JP n° 13
» Quizz N°28
» Quizz de JP No 60 .
» QUIZZ N° 75
» Quizz N°92

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis ! :: LE FOYER :: .-
Sauter vers: