Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis !
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis !

Forum pour Parachutistes et Sympathisants de par le Monde
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
-28%
Le deal à ne pas rater :
PNY CS900 SSD Interne 1 To SATA III à 71,99€
71.99 € 100.64 €
Voir le deal

 

 Quizz No : 202 .

Aller en bas 
AuteurMessage
Commandoair40
Admin
Commandoair40


Masculin
Nombre de messages : 25274
Age : 76
Emploi : Français Radicalisé .
Date d'inscription : 07/11/2014

Quizz No : 202 . Empty
MessageSujet: Quizz No : 202 .   Quizz No : 202 . Icon_minitime2015-11-04, 20:55

Bonsoir ,

Je suis une figure emblématique des "Parachutiste"

Me voici (a gauche) en 1971, j'ai 4 ans et déjà la vocation militaire, plus une autre .

A droite toujours moi , beau jeune homme... perdu pour la cause amoureuse !

Quizz No : 202 . Pere-v10

Les deux sont compatibles .

Je suis .............................. scratch

Facile , ayez un little de génie .  Very Happy
 

___________________________________ ____________________________________

Sicut-Aquila

Quizz No : 202 . 908920120 Quizz No : 202 . Cocoye10 Quizz No : 202 . 908920120

“Nous avons entendu et nous savons ce que nos pères nous ont raconté, nous n’allons pas le cacher à nos fils.
Nous redirons à tous ceux qui nous suivent, les œuvres glorieuses...”

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



Quizz No : 202 . Empty
MessageSujet: Re: Quizz No : 202 .   Quizz No : 202 . Icon_minitime2015-11-04, 21:59

Quizz No : 202 . Pretre11
Son iPad, dans son etui camouflage, ne le quitte jamais, il twitte beaucoup. Ici, dans le jardin de la maison de sa soeur, à Paris.
© Baptiste Giroudon
Le 20 avril 2014 | Mise à jour le 05 mai 2014
Homme d’Eglise atypique, il est aussi à l’aise sur les terrains ensanglantés de la guerre au Mali qu’au mariage des princes monégasques. Une vie dédiée à sa foi, mais avec des doutes, des dogmes têtus et des conflits aussi.


Il n’a jamais fait l’amour, mais compare son premier saut en parachute à une première relation sexuelle : « On comprend enfin pourquoi les oiseaux chantent quand ils sont en l’air. » Il a 47 ans. Et, il y a quelques mois, il était au Mali aux côtés des soldats français en opération de sécurisation. Christian Venard a l’habit et le physique de l’emploi : costume noir et col romain, épaules carrées, abdominaux bien dessinés, cheveux ras et mèches poivre et sel. Une poignée de main franche. Il est padre, aumônier militaire du 17e Régiment du génie parachutiste (RGP) de Montauban qui compte 800 hommes. Ce para a connu les théâtres de guerre des vingt dernières années – Kosovo, Côte d’Ivoire, Tchad, Mali... –, mais n’a jamais touché une arme. Son rôle ? D’une voix douce et claire, il explique : « Mes missions sont fixées par l’état-major. Assurer le culte pour ceux qui le souhaitent – le prosélytisme est interdit –, conseiller le commandement et accompagner humainement les troupes. »

Il est surtout celui à qui on parle franc, celui qui ne triche pas. D’abord un camarade que l’on tutoie, porteur de nouvelles, réceptacle des déprimes et des colères. Placé en dehors de la hiérarchie militaire, « je ne suis là ni pour juger ni pour donner des ordres ». Personnage aux multiples facettes, tour à tour ami, psy, chargé de communication ou assistante sociale. « Les gens s’imaginent que les paras c’est un monde de guerre alors que nos rapports sont profondément humains », conife-t-il. De la base au sommet de la hiérarchie militaire, on loue « son ouverture d’esprit », « sa capacité de dialogue » et « son accès facile ». Le caporal-chef Yoann Poirier le décrit comme « un padre avant-gardiste, hors des clichés ». Sur le terrain, il a le même humour « un peu troupier, un peu vulgaire » que ses gars. Répond à la provocation par la provocation lorsque les soldats lui tendent des revues pornos. Il n’a jamais connu de femme, au sens biblique du terme. « Mes paras me demandent si ça ne me manque pas de faire crac-crac, plaisante-t-il. Parfois, quand je croise une très jolie femme, je peux avoir quelques idées, me dire que si je n’avais pas fait ces choix j’aurais été content de la retrouver... », admet-il.

Plus qu’un acte sexuel qu’il n’a jamais expérimenté, c’est plutôt la solitude qui lui pèse. Retrouver quelqu’un le soir en rentrant chez soi. « Je vois mes neveux grandir, et je me dis que je n’aurai pas la joie de tenir dans mes bras mes petits-enfants. » Ça lui manque, parfois. Mais sans le tourmenter. Avec ses amis prêtres, lorsqu’ils en parlent autour d’un armagnac, ils se disent, comme pour se rassurer, « que la vie de couple n’est pas si simple ». Si le Pape décide d’ordonner les hommes mariés, il l’acceptera mais se dit persuadé que la crise des vocations n’en sera pas pour autant résolue. A vérifier... S’il n’est pas prêt à faire la révolution dans la sainte Eglise catholique, dans l’armée, il détonne. Lorsque « ça ne va pas », il interpelle le commandement. Comme à l’automne 2002, en Côte d’Ivoire. « Sur le terrain, nous ne savions pas ce que nous faisions. Nous avions laissé les rebelles se réorganiser et retrouver des forces à Bouaké alors que nous aurions dû éliminer ce problème. Les militaires faisaient les frais de l’ambiguïté politique de la France. »

Le père Venard n’est pas un béni-ouioui. « Sympathique, respecté, il n’a pas la langue dans sa poche », décrit son ami le père Dominique Arz. Il est même réputé pour ses colères, « capable de partir assez vite, de monter dans les tours », confirme le père Arz. Homme de son temps – côté nouvelles technologies tout au moins –, il ne voyage jamais sans son iPad et affiche plus de 6 000 messages à son actif sur son compte Twitter. Il y dialogue avec des militaires et publie aussi bien des articles sur les confits africains que la photo d’un adorable chaton ou un cliché pris à Gstaad avec la famille princière de Monaco. Ironie de l’histoire, lorsqu’il avait 15 ans, il s’affrmait royaliste ! Trente-deux ans plus tard, ça le fait sourire. Ses convictions ont évolué mais, reprenant le titre d’un livre de Vladimir Volkoff, il dit ne se sentir que « moyennement démocrate ». Ses opinions politiques transparaissent au fl de ses prises de position : il défend les manifestants de la Manif pour tous qu’il va même jusqu’à comparer à ceux qui battaient le pavé contre la peine de mort ! Ses neveux ont défilé début février à Paris, et il en tire une certaine fierté. Venard soutient « la marche pour la vie contre le projet de banalisation de l’IVG » et combat la prétendue « théorie du genre ». Il est des progrès sociologiques qu’il ne comprend pas.

IL DÉCRIT LES RATIONS, LA FATIGUE, LA VIOLENCE, LES BLESSÉS, LA MORT, LE DÉSARROI DES SOLDATS

Christian Venard est fls de militaire, aîné d’une famille de sept enfants profondément catholique. Sa vocation religieuse date de l’enfance. Il a entendu « l’appel du Seigneur » lorsqu’il avait 8 ans. Croyant qu’« Il n’appelait à Lui que des saints », pendant des années il lutte contre sa vocation. Il se souvient : « C’était au fond de moi mais je n’avais pas envie de la mettre en oeuvre. » Il finit par assumer. Débute comme aumônier militaire à Toulouse en 1998. Depuis, il accompagne ses « gars » sur le terrain. Il décrit cette vie difficile : les rations, la fatigue, le stress, le désarroi de la base face à la médiatisation des confits. Il cite en exemple « ce soldat qui trouve inutile de patrouiller dans Bamako alors qu’il ne s’y passe rien, juste pour avoir de quoi alimenter le 20 heures ». Evoque la violence, les blessures, la mort. Son rôle consiste aussi à visiter les unités les plus touchées. « Le milieu militaire est un peu fruste, marqué par une trop grande pudeur. Je les aide à mettre des mots sur leurs maux. »

Il est à la fois un déclencheur et une soupape. Il préfère s’entendre interpeller : « Pourquoi ? Et votre Dieu il était où ? » à « un gars qui rumine seul dans son coin ». Il essaie d’être « porteur de sens ». Nul n’a envie de mourir au combat, mais les militaires y sont tous préparés. « En “opex” [opération extérieure], la mort est presque facile à accepter. Elle survient au coeur de l’action et l’action doit continuer. » En base arrière, la mort d’un camarade est plus dure à vivre. « Soudainement, il faut prendre en compte, non seulement le mort, mais aussi son entourage, tout en gérant un terrible sentiment d’impuissance ». En 2011, Christian Venard a accompagné dix camarades disparus. Il est de ceux qui annoncent l’indicible aux familles. Lorsqu’il arrive chez elles, la maman ou l’épouse sort avec un grand sourire. « Quand elle aperçoit les bérets rouges, le sourire se fige : elle réalise. » La voix du padre tremble, et les mots s’étranglent dans sa gorge au souvenir de Sandra, dont le mari, le lieutenant Valéry Tholy, a reçu un éclat à la gorge. Incapable de conduire pour aller chercher son fils et ses deux filles à l’école après avoir appris la nouvelle, Sandra laisse sa place au père Venard. Puis il assiste « à ce moment terrible où une maman doit faire comprendre l’impossible à ses enfants ». Les paroles sont inutiles. Rien n’apaise. Il faut juste être là. Au-delà du décès, il y a toute la logistique qui l’entoure. Une énorme machine. Le plan « Hommage » se révèle parfois trop lourd.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



Quizz No : 202 . Empty
MessageSujet: Re: Quizz No : 202 .   Quizz No : 202 . Icon_minitime2015-11-05, 07:32

BON !!! j'ai encore fait choux blanc !!

Bravo René ta méthode de recherche est infaillible, c'est toi le meilleur Quizz No : 202 . 926774 Quizz No : 202 . 926774
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



Quizz No : 202 . Empty
MessageSujet: Re: Quizz No : 202 .   Quizz No : 202 . Icon_minitime2015-11-05, 07:46

@ He Gus - Dans Bonjour la traductrice - interprétre t'a repondu - tu lui as tapé dans l'oeil a croire..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



Quizz No : 202 . Empty
MessageSujet: Re: Quizz No : 202 .   Quizz No : 202 . Icon_minitime2015-11-05, 10:55

Bon !! tu nous le lance le prochain ????? Quizz No : 202 . 310541
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



Quizz No : 202 . Empty
MessageSujet: Re: Quizz No : 202 .   Quizz No : 202 . Icon_minitime2015-11-05, 11:22

Souvent Gus J'attends le feu vert de J.P au cas ou il aurait une reponse différente a la mienne - mais. cela me surprendrait beaucoup - Je suis comme Charles J'attends ..
Revenir en haut Aller en bas
Commandoair40
Admin
Commandoair40


Masculin
Nombre de messages : 25274
Age : 76
Emploi : Français Radicalisé .
Date d'inscription : 07/11/2014

Quizz No : 202 . Empty
MessageSujet: Re: Quizz No : 202 .   Quizz No : 202 . Icon_minitime2015-11-05, 12:17

Quizz No : 202 . 373769  mon René , putain , j'en tombe sur le  Quizz No : 202 . 301749

Oui , il s'agit bien du Père Venard , le Padré .

L'aumônier militaire du 17e Régiment du génie parachutiste (RGP) de Montauban

___________________________________ ____________________________________

Sicut-Aquila

Quizz No : 202 . 908920120 Quizz No : 202 . Cocoye10 Quizz No : 202 . 908920120

“Nous avons entendu et nous savons ce que nos pères nous ont raconté, nous n’allons pas le cacher à nos fils.
Nous redirons à tous ceux qui nous suivent, les œuvres glorieuses...”

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



Quizz No : 202 . Empty
MessageSujet: Re: Quizz No : 202 .   Quizz No : 202 . Icon_minitime2015-11-05, 13:00

@ J,P on dit pas putain mais putaing (gue) en occitan.. hihihihi
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Quizz No : 202 . Empty
MessageSujet: Re: Quizz No : 202 .   Quizz No : 202 . Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Quizz No : 202 .
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis ! :: LE FOYER :: .-
Sauter vers: