Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis !
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis !

Forum pour Parachutistes et Sympathisants de par le Monde
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Le deal à ne pas rater :
L’édition Collector de la BD Saint Seiya a été dévoilée par ...
Voir le deal

 

 QUiZZ 185

Aller en bas 
4 participants
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous



QUiZZ 185 Empty
MessageSujet: QUiZZ 185   QUiZZ 185 Icon_minitimeSam 24 Oct 2015 - 21:06

lol! lol! Pour l’Histoire, Frédéric Joliot-Curie obtient l’achat par la France du stock mon­dial d’eau lourde ( 185 kg) détenu par la Norvège, stock que Hans von Halban et Lew Kowarski empor­te­ront à Londres en juin 1940, et les Alliés déci­dè­rent de détruire l’usine,
la question est: Quelle est la propriété de cette eau ? et quelle est son symbole chimique ?


Elle n'était pas destinée a faire du thé pour les british , ni a  noyer le pastis de  De Gaulle . Encore moins miraculeuse comme le dit J,P. - ce n'était pas de l'eau de Lourdes...


Dernière édition par Kanesatake le Sam 24 Oct 2015 - 23:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Commandoair40
Admin
Commandoair40


Masculin
Nombre de messages : 25313
Age : 76
Emploi : Français Radicalisé .
Date d'inscription : 07/11/2014

QUiZZ 185 Empty
MessageSujet: Re: QUiZZ 185   QUiZZ 185 Icon_minitimeSam 24 Oct 2015 - 21:14

Quand je vais a Lourde , j'en prends a la "Fontaine"

Avec le Pastaga , c'est "Miraculeux"

Bon , je vais Shocked notre Ami Google lol!

___________________________________ ____________________________________

Sicut-Aquila

QUiZZ 185 908920120 QUiZZ 185 Cocoye10 QUiZZ 185 908920120

“Nous avons entendu et nous savons ce que nos pères nous ont raconté, nous n’allons pas le cacher à nos fils.
Nous redirons à tous ceux qui nous suivent, les œuvres glorieuses...”

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



QUiZZ 185 Empty
MessageSujet: Re: QUiZZ 185   QUiZZ 185 Icon_minitimeSam 24 Oct 2015 - 21:18

@ CommandoAir - je n'y avais pas pensé a celle  la
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



QUiZZ 185 Empty
MessageSujet: Re: QUiZZ 185   QUiZZ 185 Icon_minitimeDim 25 Oct 2015 - 6:45

Un indice : Fusion ou fission nucleaire..
Revenir en haut Aller en bas
Commandoair40
Admin
Commandoair40


Masculin
Nombre de messages : 25313
Age : 76
Emploi : Français Radicalisé .
Date d'inscription : 07/11/2014

QUiZZ 185 Empty
MessageSujet: Re: QUiZZ 185   QUiZZ 185 Icon_minitimeDim 25 Oct 2015 - 8:03

René , je pense avoir les réponses , mais je laisse les autres jouer .

___________________________________ ____________________________________

Sicut-Aquila

QUiZZ 185 908920120 QUiZZ 185 Cocoye10 QUiZZ 185 908920120

“Nous avons entendu et nous savons ce que nos pères nous ont raconté, nous n’allons pas le cacher à nos fils.
Nous redirons à tous ceux qui nous suivent, les œuvres glorieuses...”

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



QUiZZ 185 Empty
MessageSujet: Re: QUiZZ 185   QUiZZ 185 Icon_minitimeDim 25 Oct 2015 - 16:54

INDICE SUPPLEMENTAIRE : 
consultez le  tableau de Mandeleiev ou la charte periodique
des éléments..
Revenir en haut Aller en bas
Papa schulz
Admin
Papa schulz


Masculin
Nombre de messages : 12008
Age : 62
Emploi : Apéro à plein temps!
Date d'inscription : 23/10/2007

QUiZZ 185 Empty
MessageSujet: Re: QUiZZ 185   QUiZZ 185 Icon_minitimeDim 25 Oct 2015 - 19:43


QUiZZ 185 367768 encore une invention des boulons ! voler par les ricains !!!

c'est : .......... QUiZZ 185 863288 .........

___________________________________ ____________________________________

Dans une guerre, ce qui se passe, ce n'est jamais ce qu'on avait prévu. Alors ce qui compte, c'est d'avoir le moral !
Revenir en haut Aller en bas
glaive

glaive


Féminin
Nombre de messages : 4694
Age : 58
Emploi : Doublure
Date d'inscription : 08/06/2012

QUiZZ 185 Empty
MessageSujet: Re: QUiZZ 185   QUiZZ 185 Icon_minitimeDim 25 Oct 2015 - 20:56

L'eau lourde,c'était pour faire des bombes ,cela me parait logique................Par contre le symbole chimique ??????..............................J'ai jamais fait de chimie
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



QUiZZ 185 Empty
MessageSujet: Re: QUiZZ 185   QUiZZ 185 Icon_minitimeDim 25 Oct 2015 - 21:35

@ Glaive - Oui cela servait ds la fabrication de la 
Bombe A - Mais la question est quelle en sont ses propriétés ? 
et en + son symbole chimique 
Continue de  chercher Glaive - tu es sur la bonne
voie.. Bonne chance,,
Revenir en haut Aller en bas
N Duchêne Leguy
membre confirmé
membre confirmé
N Duchêne Leguy


Féminin
Nombre de messages : 835
Age : 55
Emploi : Secrétaire / aide auxiliaire Puer.
Date d'inscription : 10/08/2014

QUiZZ 185 Empty
MessageSujet: Re: QUiZZ 185   QUiZZ 185 Icon_minitimeDim 25 Oct 2015 - 22:44

QUiZZ 185 Arton410

dentique à l’eau nor­male (H2O), l’eau lourde voit ses atomes d’hydro­gène rem­pla­cés par des atomes de l’iso­tope 2H, ou deu­té­rium, deux fois plus lourd parce que le noyau contient un neu­tron en plus du proton pré­sent dans chaque atome d’hydro­gène. Il existe aussi de l’eau « semi-lourde » (HDO ou H²HO), d’ailleurs en pro­por­tion natu­relle bien plus impor­tante que l’eau lourde.

En 1931, Harold C. Urey, Prix Nobel de Chimie 1934, et ses col­la­bo­ra­teurs met­tent en évidence l’exis­tence du deu­té­rium, iso­tope de l’atome d’hydro­gène, en ana­ly­sant les raies du spec­tre d’un résidu lourd de dis­til­la­tion frac­tion­née d’hydro­gène liquide (cf. Hydrogène). En 1933, Gilbert N. Lewis, son mentor, isole le pre­mier échantillon d’eau lourde pure par électrolyse.

Sur Terre, l’eau conte­nant du deu­té­rium, HDO, est natu­rel­le­ment pré­sente dans l’eau (cf. Eau) à une pro­por­tion d’envi­ron 1 molé­cule pour 3 200. La molé­cule HDO peut être sépa­rée de l’eau « légère », 1H2O par dis­til­la­tion ou électrolyse, mais aussi par les divers pro­cé­dés chi­mi­ques d’échange, qui exploi­tent un effet iso­to­pi­que ciné­ti­que. En effet, la dif­fé­rence de masse entre les deux iso­to­pes d’hydro­gène se tra­duit par une légère dif­fé­rence des pro­prié­tés phy­si­co­chi­mi­que comme la vitesse de dif­fu­sion (cf. Uranium) ou de réac­tion. Une fois que l’iso­to­po­mère HDO devient une frac­tion signi­fi­ca­tive de l’eau, la teneur en eau lourde aug­mente grâce aux échanges H/D qui ont lieu du fait de l’aci­dité des pro­tons et deu­té­rons :
La pro­duc­tion de l’eau lourde pure par dis­til­la­tion ou électrolyse exige une longue cas­cade de colon­nes de dis­til­la­tion ou de cel­lu­les d’électrolyse et consomme énormément d’énergie. Dans le pro­cédé électrolytique, le dihy­dro­gène 1H2 se dégage beau­coup plus rapi­de­ment à la cathode que le deu­té­rium, condui­sant ainsi à l’aug­men­ta­tion de la concen­tra­tion de l’électrolyte en D2O.
Il fut mis en œuvre pour la pre­mière fois en 1934 par la société Norsk Hydro (main­te­nant Yara) dans son usine de Vemork, en Norvège, d’une capa­cité de 12 t/an.

Pour l’Histoire, Frédéric Joliot-Curie obtient l’achat par la France du stock mon­dial d’eau lourde détenu par la Norvège, stock que Hans von Halban et Lew Kowarski empor­te­ront à Londres en juin 1940, et les Alliés déci­dè­rent de détruire l’usine afin d’empê­cher l’Allemagne de déve­lop­per des armes nucléai­res L’usine fut fina­le­ment bom­bar­dée en 1943 après plu­sieurs ten­ta­ti­ves nar­rées dans les films La Bataille de l’Eau lourde et les Héros de Télémark.

Le pro­cédé actuel­le­ment le plus uti­lisé est le pro­cédé Girdler, mis au point indé­pen­dam­ment par Karl-Hermann Geib and Jerome S. Spevack au début des années 40. Ce pro­cédé exploite l’échange H/D entre l’eau et le sul­fure d’hydro­gène (cf. Sulfure d’hydro­gène). L’unité de base est cons­ti­tuée de deux colon­nes gar­nies de tamis molé­cu­lai­res, l’une main­te­nue à 30 °C (tour dite froide) et l’autre à 130°C (tour dite chaude). Le sul­fure d’hydro­gène cir­cule en boucle entre la tour froide et la tour chaude. L’eau démi­né­ra­li­sée et déga­zée est intro­duite dans la tour froide où l’échange de deu­té­rium a lieu pré­fé­ren­tiel­le­ment du sul­fure d’hydro­gène vers l’eau liquide. L’eau de la tour froide ali­mente la tour chaude où le trans­fert de deu­té­rium a lieu de l’eau vers le sul­fure d’hydro­gène. Une cas­cade de tours conduit à une eau enri­chie en deu­té­rium à 15-20 %. L’eau lourde pure ( 99 %) est ensuite obte­nue dans une unité de dis­til­la­tion sous vide.

Les pro­prié­tés phy­si­ques de l’eau lourde sont peu dif­fé­ren­tes de celles de l’eau légère, H2O. L’eau lourde est 10.6 % plus dense, une dif­fé­rence que l’on peut visua­li­ser avec un glaçon d’eau lourde qui tombe au fond d’un bécher rempli d’eau. Si cette eau est glacée, le point de fusion plus élevé de la glace « lourde » (3,8 °C) permet de main­te­nir en l’état ce glaçon…

La dif­fé­rence la plus impor­tante concerne la sec­tion effi­cace de cap­ture des neu­trons (σ = 0,00046 barn), pra­ti­que­ment mille fois infé­rieure à celle de l’eau légère (σ = 0,33 barn), ce qui expli­que l’uti­li­sa­tion de l’eau lourde dans cer­tains types de réac­teurs nucléai­res où elle agit en tant que modé­ra­teur pour ralen­tir des neu­trons de sorte qu’ils réa­gis­sent avec l’ura­nium-235 fis­sile et non avec l’ura­nium-238 qui cap­ture des neu­trons sans fis­sion, mais pro­duit du plu­to­nium-239 (cf. Plutonium).
On com­prend ainsi l’impor­tance de l’eau lourde dès 1938, date de la pre­mière obser­va­tion d’une fis­sion nucléaire.

L’eau légère agit également en tant que modé­ra­teur mais parce que l’eau légère absorbe plus de neu­trons que l’eau lourde, les réac­teurs uti­li­sant l’eau légère doi­vent employer de l’ura­nium enri­chi plutôt que l’ura­nium normal. Puisqu’ils n’exi­gent pas l’enri­chis­se­ment de l’ura­nium, les réac­teurs à eau lourde sont étroitement contrô­lés par l’Agence inter­na­tio­nale de l’énergie ato­mi­que (AIEA) pour éviter la pro­li­fé­ra­tion nucléaire. Rappelons que la plu­part des réac­teurs moder­nes emploient l’ura­nium enri­chi et l’eau légère comme modé­ra­teur.

En dehors de cette uti­li­sa­tion, l’eau lourde a des emplois beau­coup plus paci­fi­ques qui concer­nent les chi­mis­tes et les bio­chi­mis­tes :

synthèse de molécules marquées par échange H/D en milieu acide ou basique de certaines liaisons C–H. Par extension, le dideutérium, préparé par électrolyse de l’eau lourde, est employé pour la réduction de liaisons multiples, augmentant ainsi la palette de molécules deutériées, désignées le plus souvent comme « molécules marquées »,
solvant en spectroscopie de résonance magnétique nucléaire pour l’observation des protons de molécules et biomolécules solubles dans l’eau, du fait d’un moment magnétique du deutérium différent de celui de l’hydrogène. Par extension, l’emploi des solvants deutériés permet l’étude spectroscopique de molécules non hydrosolubles,
étude de l’effet isotopique : si la substitution au sein d’une molécule d’un atome par un isotope ne modifie que faiblement les propriétés chimiques globales de cette dernière, les vitesses des réactions qui mettent en jeu la molécule marquée sont modifiées. Ce changement, qui reste faible, est appelé effet isotopique.
Il existe en fait trois effets isotopiques : primaire, secondaire et celui associé au solvant.
Dans le cas de l’effet isotopique primaire, la liaison qui lie l’isotope à la molécule est rompue. Cette rupture si elle intervient au cours de l’étape cinétiquement déterminante de la réaction conduit à une variation significative de la vitesse de réaction.
Pour l’effet isotopique secondaire, il ne se produit pas de rupture de la liaison établie avec l’isotope, mais ce dernier est suffisamment proche du centre réactionnel pour que les modifications au niveau des fréquences de vibration des liaisons impliquées par la substitution isotopique puissent influer sur la vitesse de réaction.
L’effet isotopique de solvant, est observé pour un solvant où un atome est substitué par un isotope plus lourd : c’est le cas des eaux légère et lourde. Cette substitution modifie les propriétés physiques de ce solvant, entraînant ainsi une modification de la vitesse des réactions ayant lieu dans ce solvant.

L’effet iso­to­pi­que pri­maire, qui est exprimé par le rap­port des vites­ses kiso­tope léger/kiso­tope lourd, est sans aucun doute le plus impor­tant. Il est d’autant plus élevé que le rap­port des masses ato­mi­ques des deux iso­to­pes est faible. Ainsi, les effets iso­to­pi­ques pri­mai­res les plus impor­tants que l’on puisse obser­ver sont obte­nus en sub­sti­tuant, au sein d’une molé­cule, des atomes d’hydro­gène par des atomes de deu­té­rium (rap­port 1 à 2) ou encore mieux par des atomes de tri­tium, 3H (rap­port 1 à 3).

Pensée du jour :
« Eau lourde : eau mira­cu­leuse pour les phy­sico-chi­mis­tes. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



QUiZZ 185 Empty
MessageSujet: Re: QUiZZ 185   QUiZZ 185 Icon_minitimeLun 26 Oct 2015 - 6:36

@   N Duchene Leguy - Vous avez donne une réponse juste et correcte  
En fait l'eau lourde pour simplifier devient du deutérium qui s'obtient par electroyse et se transforme en une eau a 3 molécules d'hydrogéne  dont le symbole chimique est H3 O
Au lieu de H2 O - pour l'eau normale.
==========================
http://www.societechimiquedefrance.fr/produit-du-jour/eau-lourde.html
=======
La palme te revient pour lancer le QUIZZ 186 
Kanesataké.
Revenir en haut Aller en bas
Commandoair40
Admin
Commandoair40


Masculin
Nombre de messages : 25313
Age : 76
Emploi : Français Radicalisé .
Date d'inscription : 07/11/2014

QUiZZ 185 Empty
MessageSujet: Re: QUiZZ 185   QUiZZ 185 Icon_minitimeLun 26 Oct 2015 - 15:20

QUiZZ 185 373769 QUiZZ 185 373769 QUiZZ 185 373769 QUiZZ 185 373769 Nat .

La reine du Quizz QUiZZ 185 926774

A toi la main , un bien difficile STP Wink

QUiZZ 185 167858 QUiZZ 185 167858

___________________________________ ____________________________________

Sicut-Aquila

QUiZZ 185 908920120 QUiZZ 185 Cocoye10 QUiZZ 185 908920120

“Nous avons entendu et nous savons ce que nos pères nous ont raconté, nous n’allons pas le cacher à nos fils.
Nous redirons à tous ceux qui nous suivent, les œuvres glorieuses...”

Revenir en haut Aller en bas
glaive

glaive


Féminin
Nombre de messages : 4694
Age : 58
Emploi : Doublure
Date d'inscription : 08/06/2012

QUiZZ 185 Empty
MessageSujet: Re: QUiZZ 185   QUiZZ 185 Icon_minitimeLun 26 Oct 2015 - 22:45

Oh,pour moi c'est du Chinois,pas facile , j'aurai,jamais trouvé scratch scratch scratch
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





QUiZZ 185 Empty
MessageSujet: Re: QUiZZ 185   QUiZZ 185 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
QUiZZ 185
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quizz de JP No: 15
» Quizz de JP No: 30 .
» Quizz de JP N°46
» Quizz de JP n° 62
» Quizz de JP n°77

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis ! :: LE FOYER :: .-
Sauter vers: