Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis !
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis !

Forum pour Parachutistes et Sympathisants de par le Monde
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment :
Le Tome 41 de Berserk sort dans une semaine : faut-il ...
Voir le deal

 

 Un motard qui n'a pas peur des mots

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous



Un motard qui n'a pas peur des mots Empty
MessageSujet: Un motard qui n'a pas peur des mots   Un motard qui n'a pas peur des mots Icon_minitime2015-07-30, 07:13

l' humeur des " Politiques ", tu es blanc ou noir

 



                    Gégé

               =http://www.motard-de-paris.fr  

   
                                Merci  à  mon  ami  &  collègue  " Le Fox "  de m' avoir  transmi  ce  "

fait  divers "

                                            Le policier qui a divulgué la photo

                  d’Hervé décapité sera poursuivi !

Publié le 17 juillet 2015 - par
Gérard Brazon.

                                        Dans le
Dauphiné prétendu libéré, il est annoncé, sans autre commentaire, qu’un policier,
           officier stagiaire, sera poursuivi par la justice pour avoir diffusé une photographie « macabre » de l’attentat
          de Saint-Quentin-Fallavier (Isère). Le parquet de Vienne, en Isère, a confirmé cette information ce jeudi dans
          la matinée. (…) La photo de la tête d’Hervé Cornara, 54 ans, patron d’une société de transport, avait été
          retrouvée sur une grille de l’usine de gaz de Saint-Quentin-Fallavier, dans une mise en scène macabre.
                                       Il ne fallait pas la divulguer. Il ne fallait pas que le peuple de France sache comment un djihadiste
          peut traiter un mécréant ! Il ne fallait surtout pas que cette image prise en France, sur notre territoire, dans une de
          nos usines puisse être vue et qu’elle puisse démontrer, ô combien, que la bête immonde est bien sur notre sol de
          France, que le nazislamisme est bien présent, qu’il n’est pas venu d’ailleurs par bateaux, caché sous nos camions,
          mais déjà bien implanté dans la tête de « français de papier« , ces nés en France, biberonnés à la CAF, élevés aux
          frais de la communauté française, éduqués par nos services d’acculturation nationale, pris en charge par nos service
          sociaux, etc.
                                        Où sont les musulmans modérés sur nos antennes, dans les rues et refusant ouvertement ces
          horreurs ? Il est vrai qu’ils font le ramadan, y compris ceux qui ne sont pas croyants, plus par obligation que par choix
          dans les cités. Certains vont protester contre un fait qui met encore en cause leurislam qui n’est pas ça, qui est une
          religion de paix, d’amour et de tolérance, qu’ils en ont assez d’avoir à se justifier, à s’expliquer sur leur islam. Il se
          trouve que de plus en plus de Français partagent ce point de vue, mais qu’à l’inverse, ils en ont assez d’avoir à subir
          une dictature de la pensée qui, désormais, interdit d’émettre une critique envers l’islam, alors même qu’ils sont tous
          contributeurs pour financer les mosquées, et pourquoi pas  les futurs travaux d’adaptation de nos Églises désertées
          pour justement en faire des mosquées.
                                        Cette ordure islamiste, tue, décapite au nom de l’islam et de son prophète ! Il est musulman quoi
          qu’on en dise ! Il plante la tête séparée de son corps, se prend en photo et ce qui en résulte, va se traduire par une
          poursuite judiciaire contre un policier stagiaire qui aura commis le crime grave d’avoir montré ce qu’était le crime de
          ce sale type. À la manière anglo-saxonne de publicité contre l’insécurité routière.
                                        Le bon peuple est émotif, il ne faut pas le choquer, le réveiller brutalement. Ici on décapite, là on
          vole des munitions, ailleurs on fait exploser des citernes, mais les yeux se tournent vers un policier qui a eu le tort de
          montrer une vérité.
                                        En effet, comment démontrer que ce n’est rien, pas grand-chose, un geste de désespoir d’un
          déséquilibré fâché avec son patron, et pourquoi pas un acte de revendication syndicale pendant que nous y sommes,
          certes, un peu violent  mais le pauvre chou est si instable, n’est-ce pas ! La veille, il s’était engueulé avec sa femme,
          c’est tout dire. Cette histoire me rappelle les « Animaux malades de la peste de La Fontaine«.
                                        L’Âne vint à son tour et dit : J’ai souvenance, qu’en un pré de Moines passant, La faim, l’occasion,
          l’herbe tendre, et je pense quelque diable aussi me poussant, Je tondis de ce pré la largeur de ma langue. Je n’en
          avais nul droit, puisqu’il faut parler net. A ces mots on cria haro sur le baudet.
                                         Le policier tient le rôle du baudet de la fable. Il est le coupable, il sera jugé, sa carrière compromise
          sinon stoppée nette. Remis au dépôt, dans tous les sens du terme.
                                         Le bon peuple se verra conforté dans son désir de se reposer, de faire confiance, et la télé passera
          à autre chose, et très vite. Au suivant !
                                         D’ailleurs, la canicule revient. 700 morts de plus auraient été recensés du fait de cette canicule.
                                         Pas de photos des morts, la bouche ouverte, la peau décharnée par le soleil, ou dans les couloirs des
          urgences bondées du peu d’hôpitaux qui nous restent, après les cures d’amaigrissement issues de nos dettes publiques et
          autres décisions gouvernementales depuis 15 ans !
                                         Un peu de décence que diable! Il s’agit de morts de la canicule ! Rien de neuf depuis l’impayable
           Raffarin !                       
                                         Seulement, nous, nous considérons qu’il y a des morts… et puis, il y a ceux qui finissent sur un piquet
          dans une usine de France. Ce ne sont pas les mêmes morts, ils n’ont pas le même statut.
                                         Il y a des morts, et il y en aura d’autres qui demain seront assassinés par des « malades de dieu »,
          et ces morts ne peuvent pas être cachés par je ne sais quelle idée de la décence. Ils sont les victimes de la folie meurtrière
          d’une idéologie totalitaire. On verra ce que les journalistes et les politiques feront lorsque ces morts seront issus des beaux
          quartiers de la Capitale, des morts connus et reconnus. Ceux de Charlie furent un exemple !
                                         Refuser de montrer ces morts voudrait dire que l’on refuse de montrer les morts de toutes les idéologies
          totalitaires, et pourtant la presse bien-pensante ne joue pas les vierges effarouchées quand il s’agit de nous montrer lesmorts
          d’ailleurs, les photos d’archives des deux dernières guerres mondiales, ceux des camps de la mort nazis et staliniens, sans
          compter les traces de sang après assassinats en Corse, à Marseille, lors d’attentats au Liban, en Irak, en Syrie. Elle ne se
          gêne pas pour nous montrer les morts par noyade, les victimes de volcans, de tsunamis et autres corps flottants dans les
          eaux boueuses.
                                        Mais là, le policier stagiaire, comme devant un tribunal soviétique, a reconnu avoir fait une « bêtise ».
                                        Rien que cette expression nous démontre le type de société dans laquelle nous vivons aujourd’hui.
          Rien que la mort n’était capable, d’expier son forfait : on le lui fit bien voir. Selon que vous serez puissant ou misérable.
                                        Les jugements de cour vous rendront blanc ou noir.
                                                                                                                                                      Gérard Brazon (Le Blog)


Revenir en haut Aller en bas
miko33

miko33


Masculin
Nombre de messages : 359
Emploi : retraité
Date d'inscription : 12/05/2015

Un motard qui n'a pas peur des mots Empty
MessageSujet: Re: Un motard qui n'a pas peur des mots   Un motard qui n'a pas peur des mots Icon_minitime2015-07-30, 07:30

Il n' était pas nécessaire de montrer cette photo. Le voyeurisme malsain auquel les médias nous ont habitué n' est pas bon d' autant plus que cela peut donner des idées à certains pour faire parler d' eux. A t-il seulement pensé à la famille de la victime en diffusant cette photo ?.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



Un motard qui n'a pas peur des mots Empty
MessageSujet: Re: Un motard qui n'a pas peur des mots   Un motard qui n'a pas peur des mots Icon_minitime2015-07-30, 08:54

Si ! il faut montrer à la foule de léthargiques, qui ne pense qu'aux vacances à la bonne bouffe, et aux cul!    Mais réveillez-vous !! cette scène d'horreur et à votre porte et non à 10 000 km de là !!!


Pensez qu'un matin vous pouvez vous réveiller dans un cauchemar macabre! lui aussi le brave homme , il était loin de croire si on lui avez dit , qu'il risquait une mort des plus barbare, il vous aurait ri au nez !! Et pourtant, c'est en France Un motard qui n'a pas peur des mots 595934
Revenir en haut Aller en bas
Commandoair40
Admin
Commandoair40


Masculin
Nombre de messages : 25313
Age : 76
Emploi : Français Radicalisé .
Date d'inscription : 07/11/2014

Un motard qui n'a pas peur des mots Empty
MessageSujet: Re: Un motard qui n'a pas peur des mots   Un motard qui n'a pas peur des mots Icon_minitime2015-07-30, 10:50

Je suis mitigé , entre le fait de la montrer ou pas.

Faire , comme a une certaine époque , allonger les ennemis morts sur la place du village , pour calmer les autres .

Montrer donc aux Français a quoi s'attendre .

Mais il n'y a pas si longtemps , 4 jeunes melons , avaient décidés de remettre le couvert en décapitant un Marin .

Donc :  Un motard qui n'a pas peur des mots 367768 ...........................

Et puis "OUI" , sortons les Français" de cette enfumade gouvernementale , donnons leur la vision de la réalité , donnons la "Haine" .

___________________________________ ____________________________________

Sicut-Aquila

Un motard qui n'a pas peur des mots 908920120 Un motard qui n'a pas peur des mots Cocoye10 Un motard qui n'a pas peur des mots 908920120

“Nous avons entendu et nous savons ce que nos pères nous ont raconté, nous n’allons pas le cacher à nos fils.
Nous redirons à tous ceux qui nous suivent, les œuvres glorieuses...”

Revenir en haut Aller en bas
Commandoair40
Admin
Commandoair40


Masculin
Nombre de messages : 25313
Age : 76
Emploi : Français Radicalisé .
Date d'inscription : 07/11/2014

Un motard qui n'a pas peur des mots Empty
MessageSujet: Re: Un motard qui n'a pas peur des mots   Un motard qui n'a pas peur des mots Icon_minitime2015-07-30, 11:53

Ok , Hannibal .

Mais il faut donner la haine aux Français .

Ils sont désormais a 60% , mous , assistés , crédules , buveur et fumeurs.

Il faut un Grand Electrochoc , seule la Haine , les fera revenir a la réalité .

Encore qq attentats en France , et tu verras .  Un motard qui n'a pas peur des mots 401148  Un motard qui n'a pas peur des mots 493941  Un motard qui n'a pas peur des mots 942751

Du moins , je le pense  scratch

___________________________________ ____________________________________

Sicut-Aquila

Un motard qui n'a pas peur des mots 908920120 Un motard qui n'a pas peur des mots Cocoye10 Un motard qui n'a pas peur des mots 908920120

“Nous avons entendu et nous savons ce que nos pères nous ont raconté, nous n’allons pas le cacher à nos fils.
Nous redirons à tous ceux qui nous suivent, les œuvres glorieuses...”

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Un motard qui n'a pas peur des mots Empty
MessageSujet: Re: Un motard qui n'a pas peur des mots   Un motard qui n'a pas peur des mots Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Un motard qui n'a pas peur des mots
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La France des mots interdits .
» Léon ne mâche pas ses mots !!!
» La Guerre d'Indochine en QQ mots .
» Une courte (sans jeu de mots) !
» La Légion parachutiste en qq mots .

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis ! :: LE FOYER :: POLITIQUE ,COUPS DE GUEULE ET ÉTATS D'ÂME-
Sauter vers: