Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis !
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis !

Forum pour Parachutistes et Sympathisants de par le Monde
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -38%
PC Portable Gamer – LENOVO Legion 5 15ACH6H ...
Voir le deal
799 €

 

 Le Bataillon de Corée en Algérie 1961/62

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous



Le Bataillon de Corée en Algérie 1961/62 Empty
MessageSujet: Le Bataillon de Corée en Algérie 1961/62   Le Bataillon de Corée en Algérie 1961/62 Icon_minitime2015-06-14, 17:09

La guerre d'Algérie





1961 - 1962 - Le bataillon français de l'ONU en Algérie





Après avoir combattu et s'être particulièrement distingué en Corée, puis en Indochine, le régiment français de Corée, appelé aussi bataillon de l'ONU, redevient le bataillon de Corée.

 Le 25 avril 1955, il se voit accorder le port de la fourragère des T.O.E. aux couleurs de la médaille militaire


Le Bataillon de Corée en Algérie 1961/62 1_elysees

Le bataillon de retour de Corée, défile sur les Champs Elysées à Paris


C'est le le 17 juillet 1955 que le bataillon quitte Saïgon en unité constituée et embarque pour l’Algérie où la guerre vient de commencer.


 Le 10 août le bataillon débarque à Alger , et s'installe à Tefechoun, puis en novembre, il fait route vers le Constantinois, et prend ses cantonnements à l’hippodrome de Sidi-Mabrouk.

 Durant cette période, ses missions sont notamment d’effectuer des patrouilles et des contrôles permettant d'assurer la sécurité urbaine et rurale.



Au début de 1957, le bataillon est affecté au secteur de Constantine. Il s'installe d'abord à Oued-Zenati, et en décembre 1958, à Aïn Abid. En 1961, le bataillon devenu régiment est affecté à Djidjelli.


 Pendant ces années, tout en assurant la sécurité des quartiers et les sous-quartiers qui lui sont confiés, le régiment participe à de grandes opérations dans le Constantinois et sur la frontière tunisienne avec pour objectif la chasse des bandes rebelles.

48 des siens y laisseront la vie.


A la fin de l'année 1962, après l'indépendance, l'unité fait mouvement sur la métropole. Elle sera dissoute au camp de Sissone.



Les images que nous vous présentons ci-dessous proviennent de la collection personnelle de Laurent Casenave, ancien du bataillon français de Corée, en Algérie.
 

Un ratissage de zone et exploration de grottes à l’Est de CONSTANTINE



Le Bataillon de Corée en Algérie 1961/62 2_ferme



 Ferme Barraouia - Le Kroubs -
Base arrière et véhicules de la compagnie d'appui après l'indépendance.






Le Bataillon de Corée en Algérie 1961/62 3_bertes_noirs



 Départ des Bérets noirs de la section 75 SR de la compagnie d'appui,
en vue d'un ratissage de zone.










Le Bataillon de Corée en Algérie 1961/62 4_terrain











 Terrain situé à 40 kilomètres au Nord Est de Constantine :
Préparatifs d'embarquement de plusieurs sticks dans les H 21 Vertol, les "Bananes".






Le Bataillon de Corée en Algérie 1961/62 5_stick

 Stick de 8 hommes prêt au départ pour un ratissage de zone et exploration de grottes,

 à l'Est de Constantine - Section 75SR de la Compgnie d'appui -
En tête, Laurent Casenave, "Moustaches d'acier".





Le Bataillon de Corée en Algérie 1961/62 6_largage



















 Largage de personnels à proximité d'une zone de ratissage dans le Nord Est Constantinois

 - A noter que le paysage a bénéficié d'un écran de fumée type FOMEC












Le Bataillon de Corée en Algérie 1961/62 7_deploiement



 Déploiement de la section 75SR équipée de 3 mitrailleuses AA 52
et de l'armement individuel des voltigeurs.












Le Bataillon de Corée en Algérie 1961/62 8_retour



 Retour au calme: Laurent Casenave, près d'une mechta, aux environs du Kroubs.








Le Bataillon de Corée en Algérie 1961/62 9_jeep

 La section de 75SR à Constantine après le "cessez le feu" - Au premier plan,
Laurent Casenave, avec Jean Lemaire, devant leur Jeep armée d'une mitrailleuse AA 52, équipée d'un poste radio ANPRC10 avec antenne fouet.

 Noter le coupe-fil vertical destiné à protéger la gorge des occupants du véhicule.
Revenir en haut Aller en bas
miko33

miko33


Masculin
Nombre de messages : 359
Emploi : retraité
Date d'inscription : 12/05/2015

Le Bataillon de Corée en Algérie 1961/62 Empty
MessageSujet: Re: Le Bataillon de Corée en Algérie 1961/62   Le Bataillon de Corée en Algérie 1961/62 Icon_minitime2015-06-14, 18:34

Le Bataillon de Corée en Algérie 1961/62 1111
Revenir en haut Aller en bas
 
Le Bataillon de Corée en Algérie 1961/62
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le rôle du « bataillon de Corée » dans la guerre de Corée .
» Bataillon Français de Corée
» Volontaires du Bataillon de Corée
» Le Bataillon Belge de Corée .
» Bataillon Français de Corée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis ! :: HISTOIRE DE NOTRE PATRIE :: Les personnages remarquables (Civils & Militaires)-
Sauter vers: