Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis !
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis !

Forum pour Parachutistes et Sympathisants de par le Monde
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
-35%
Le deal à ne pas rater :
Climatiseur électrique mobile – TECTRO TP2520 2000 W
114 € 176 €
Voir le deal

 

 Grand Combattant LEROUX

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous



Grand Combattant LEROUX Empty
MessageSujet: Grand Combattant LEROUX   Grand Combattant LEROUX Icon_minitime2015-06-09, 14:53

LE ROUX Jean FrançoisJean François Marie LE ROUX naît le 24 avril 1888 à Commana, dans le Finistère.

21 février 1915 : la guerre, et la stratégie particulièrement meurtrière adoptée par l'état-major, provoquent une véritable hécatombe parmi les soldats français. Le soldat de 2ème classe LE ROUX Jean-François, classe 1908, doit atteindre dans quelques semaines son 27ème anniversaire. Exempté pour raisons familiales, car seul soutien de famille avec son épouse enceinte, il va faire plus que son devoir.

grand_combattant/leroux-jf/leroux

Il se présente à Brest, où il est incorporé sous le numéro matricule 3659 04019, au 151ème d’infanterie de Ligne, le glorieux 15.1, dont la devise sera « On ne passe pas ». Après une brève période d'instruction, il est envoyé dans son régiment de destination qui combat dans l’Argonne.
Le 1er Juillet 1915 vers 4 heures du matin, le 151ème Régiment d’Infanterie exécute une attaque sur la gauche du secteur de Bagatelle au lieu dit « la Gruerie », qui deviendra dans le langage du troupier, « la Tuerie ».


Grand Combattant LEROUX Leroux-002

Montant à l'assaut d'un ennemi supérieur en nombre et bien retranché, pris sous le feu d’innombrables mitrailleuses et de canons de gros calibre, le régiment ne peut progresser, malgré tous ses efforts.
Le soldat LE ROUX Jean François, haché par la mitraille, tombe, grièvement blessé. Il est soigné sommairement à l’ambulance et évacué sur l’hôpital de Périgueux.
Il ne connaîtra pas son fils François, né le 25 mai de cette même année, car il s’éteint, Mort pour la France, le 18 Août 1915, à deux heures du matin, des suites de ses blessures. Il repose dans le Carré Militaire, au Cimetière Nord de Périgueux. Son sacrifice est immortalisé sur le Monument aux Morts de son village natal de Commana
Revenir en haut Aller en bas
 
Grand Combattant LEROUX
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Grand Combattant Volontaire André Leroux
» Un Grand Combattant Eugène Weismann
» Un Grand Combattant Guy Schlesser
» Grand combattant volontaire
» Un Grand Combattant !! Marcel Bigeard

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis ! :: HISTOIRE DE NOTRE PATRIE :: Les personnages remarquables (Civils & Militaires)-
Sauter vers: