Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis !
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis !

Forum pour Parachutistes et Sympathisants de par le Monde
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
-60%
Le deal à ne pas rater :
Siège Gaming Asus ROG SL300 Noir à 199,99
199.99 € 499.99 €
Voir le deal

 

 "Les militaires français sont au bout du rouleau"

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous



"Les militaires français sont au bout du rouleau"   Empty
MessageSujet: "Les militaires français sont au bout du rouleau"    "Les militaires français sont au bout du rouleau"   Icon_minitime2014-07-14, 20:34

"Les militaires français sont au bout du rouleau"  

"Les militaires français sont au bout du rouleau"   Armae_10

Les troupes françaises défilent sur les Champs Elysées pour le 14 juillet.

Un beau déploiement de force "cache misère" pour le général Vincent Desportes.
 
Le ministère de la Défense paie le prix fort des coupes budgétaires, décidées par le gouvernement.

Son enveloppe est réduite et ses effectifs fondent comme neige au soleil.

Une situation catastrophique qui donne de la voix à la "Grande muette" au micro d’Europe 1, qui ne peut plus assurer ses missions dans de bonnes conditions.

"Les militaires français sont au bout du rouleau" , assure le général Vincent Desportes, ancien directeur de l'Ecole de guerre et professeur associé à Science Po.  


"Le moral des troupes est en baisse" par Europe1fr

Un trou de 1,5 milliard.

Xavier Bertrand avait tiré la sonnette d’alarme au mois de mai, Jean-Yves Le Drian était monté au créneau dans la foulée pour demander la sanctuarisation du budget de la Défense et Manuel Valls avait donné des garanties.

Pourtant, "on enlève 500 millions par an au budget pendant trois ans et les remplacent par de l’argent de singe , des ressources exceptionnelles qui ne seront pas au rendez-vous.

On le sait très bien car les parlementaires ont affirmé qu’il manquait 1,5 milliard d’euros", assure le général Vincent Desportes.

Des effectifs qui ne cessent de diminuer.

Autre secteur de la Défense impacté par les coupes budgétaire : les effectifs.

"L’armée française connaît un plan social comme aucun corps de l’Etat en subit".

80.000 personnes quittent l’armée en 10 ans.

"Deux fonctionnaires sur trois qui quittent la fonction publique sont des militaires  "

Dénonce Vincent Desportes.

Des coupes qui jouent sur la qualité de l’armée.

Le chef d'état-major des armées, le général Pierre de Villiers, a jugé que les forces françaises ne peuvent "plus faire mieux avec moins" et qu'elles feront donc "au mieux, à 120% de leurs possibilités", dans un entretien lundi au Figaro.

Une triste vision que confirment "plusieurs missions parlementaires", assure Vincent Desportes.

"L’armée française voit ses conditions de vie, de travail, d’exécution de son métier se dégrader".

"On est au bout", s’inquiète le général.

Des troupes mal formées.

Autre élément qui plaide, selon lui, en faveur d’une hausse des moyens de l’armée : la préparation des militaires.

"Le niveau d’entraînement de nos militaires est en dessous des normes internationales "

"On a besoin d’heures de vol, d’entrainement avant d’aller au combat".

"On ne les a pas" , assure Vincent Desportes.

A cela s’ajoute la vétusté des véhicules et des équipements des soldats sur les champs de bataille.  

Une armée qui peine à remplir sa mission.

Or, le problème de fond est que l’armée française, diminuée, n’est plus capable de remplir correctement sa mission de défense des Français et de leurs intérêts, notamment en Afrique, assure le général.

Pourtant, il défend la décision des l’Etat de lancer l’opération Barkhane au sahel.

Mais des ressources supplémentaires sont nécessaires.

Toutefois, hors de question de toucher à la force de dissuasion militaire de la France.

Mais attention aux idées reçues : à elle seule, elle ne suffit pas à défendre le pays.

Elle "doit s’appuyer sur des forces conventionnelles nombreuses, qui sont actuellement particulièrement dégradées", prévient le général.

 "Les militaires français sont au bout du rouleau"   4103821100  "Les militaires français sont au bout du rouleau"   4103821100 

Saloperie d' UMPS  
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



"Les militaires français sont au bout du rouleau"   Empty
MessageSujet: Re: "Les militaires français sont au bout du rouleau"    "Les militaires français sont au bout du rouleau"   Icon_minitime2014-07-14, 22:34

Avant chaque guerre la France était "fauchée"  "Les militaires français sont au bout du rouleau"   964613092 
Va-t-on vers une nouvelle guerre ?  "Les militaires français sont au bout du rouleau"   1456387482
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



"Les militaires français sont au bout du rouleau"   Empty
MessageSujet: Et , encore .   "Les militaires français sont au bout du rouleau"   Icon_minitime2014-07-15, 17:03

LA GRANDE MUETTE SE DECIDE A L'OUVRIR !

MANIFESTE DES "SENTINELLES DE L'AGORA" POUR LA SAUVEGARDE DE NOS ARMEES FRANCAISES  
 



SOURCE : " LA VOIX DU NORD "

http://defense.blogs.lavoixdunord.fr/archive/2013/10/02/les-manifeste-des-sentinelles-opinion-12175.html

"Les militaires français sont au bout du rouleau"   Ganara10

Le général Jean-Claude Thomann (photo La Voix du Nord), ancien patron de la force terrestre, resté lillois après son passage en deuxième section, reste un activiste de la pensée militaire et un ardent défenseur de l'institution.

Il nous a fait parvenir le " Manifeste pour la sauvegarde des armées ", rédigé par le cercle de réflexion Les Sentinelles, auquel il appartient.

Ce cercle regroupe de manière informelle des officiers généraux et supérieurs des trois armées.

Pour le général Thomann, " c'est une première manifestation publique du désarroi qui croît de manière extrêmement inquiétante dans nos armées paupérisées. "

Ce manifeste dénonce " la dégradation continue et irresponsable " des capacités d'action militaire " en s'abritant derrière un parapluie nucléaire illusoire ".

Pour ces militaires, on transforme " progressivement l'outil militaire en simple société de service de second rang ".

Ils vont jusqu'à accuser les politiques de " renoncer à leur premier devoir vis-à-vis de leurs concitoyens " et entendent mobiliser pour " mettre fin à l'entreprise de démolition systématique qui affecte l'institution militaire ".

Bigre.

Voici le texte intégral de ce manifeste...

MANIFESTE POUR LA SAUVEGARDE DE NOS ARMEES

Le démantèlement de l’institution militaire arrive à son terme. Infiniment plus que l’actuelle disette budgétaire, la fin de la guerre froide, les impératifs de l’Etat-providence et la volonté des « post modernes » d’en finir avec le « fracas des armes » ont été les abrasifs les plus puissants pour réduire, en moins d’un demi-siècle, l’armée française à l’état d’échantillon. La force militaire est passée, dans le silence et la dénégation, du statut d’institution régalienne majeure à celui d’une société de services que l’on rétribue à la tâche.

Le couronnement de cette efficace entreprise de démolition a été de placer la haute hiérarchie aux ordres d’une administration civile de défense qui prospère sans frein, au prétexte de recentrer les militaires sur leur cœur de métier. Le soldat, « ravalé à la fonction d’homme de peine de la République », est prié de verser son sang dans le silence et l’indifférence en se soumettant aux règles strictes d’un devoir d’Etat pourtant largement déserté par ceux censés le faire mettre en œuvre et le faire respecter.

Ce désastre consommé ne peut plus être confiné sous l’éteignoir d’un « devoir de réserve de la grande muette », caution hypocrite et confortable à la disposition de tous les habiles pour esquiver dans le confort de la chose publique leurs responsabilités envers la Nation.

DES FAUTES MULTIPLES

C’est en effet une grande faute que de sacrifier le bras armé de la France au gré des idéologies de rencontre et de quelques embarras financiers.

C’est une faute en regard du monde tel qu’il s’organise et dont chacun sait qu’il réservera de fâcheuses surprises. L'absence actuelle de menace militaire majeure n’est qu’un simple moment de l’Histoire. Son calme apparent ne doit pas masquer les reconfigurations géopolitiques qui marginaliseront, pire élimineront sans pitié les nations au moral défaillant.

C’est une faute vis-à-vis de la sécurité des Français de faire ainsi disparaître un pilier majeur de la capacité de résilience du pays face à une éventuelle situation de chaos, dont nul ne peut préjuger le lieu, l’heure et la nature. Pour y faire face, seule une force armée peut et doit offrir les moyens suffisants, servis par des hommes et des femmes structurés par les valeurs puissantes du devoir et de l’obligation morale.

C’est une faute d’éliminer l’une des institutions « fabriques de liens » dont la France a un urgent besoin face à l’action déterminée de forces centrifuges, dont elle est coutumière, et mises généralement au service d’intérêts particuliers et communautaristes.

Il est donc plus que temps de rétablir  la puissance et l’efficacité d’une institution d’Etat « pour le dedans comme pour le dehors » et de permettre à la France de se remettre à penser en termes de risques et de puissance stratégique. Elle en a les moyens. Elle doit le faire sans l’attendre d’une Europe, puissance inexistante, ou d’une soumission transatlantique délétère voire de plus en plus illusoire.

QUE RETABLIR, ET COMMENT ?

Les voies et moyens pour rétablir une institution, désormais comateuse, sont nombreux et divers. Ils n’attendent qu’une impulsion réparatrice, après des décennies de mesures irresponsables. Ils ne pourront, cependant, faire l’économie d’un certain nombre de dispositions, dont l’abandon ou le travestissement ne sont plus acceptables.

D’abord, un budget décent qui permette à nos soldats de disposer de l’entraînement et des équipements nécessaires, et au politique de s’engager sans le soutien déterminant des Etats-Unis, tout en évitant le stupide tout ou rien nucléaire.

Ensuite, des hommes et des femmes en nombre suffisant. Rien d’efficace et de durable ne peut se faire sans des effectifs capables de marquer dans la durée, sur et hors du territoire national, la volonté et la détermination de la Nation.

Avec, bien entendu, une organisation des forces parfaitement univoque, tout en faisant la répartition qui convient entre des professionnels en nombre suffisant et les citoyens en armes qui doivent impérativement revenir au centre de notre dispositif sécuritaire et identitaire.

Enfin, une répartition équilibrée, entre l’exécutif et le Parlement, des responsabilités qu’autorise la Constitution, laissant au militaire le devoir d’exercer librement son conseil, tout en administrant et mettant en œuvre les forces autrement que par le canal malsain d’une administration de défense d’autant plus intrusive qu’elle se sait irresponsable.

Autant de mesures indispensables qui seront déclinées, point par point, dans des documents à venir et dont les signataires du présent document demanderont, avec détermination et constance, la réalisation pour le bien public.

Il est grand temps de rénover et de renouveler le contrat de confiance de la République avec ses soldats. S’il n’est pas trop tard, il devient urgent de lui redonner la vigueur indispensable sans qu’il soit besoin de recourir à des formes de représentation qui, bien qu’étrangères à notre culture militaire, pourraient s’avérer, un jour peut-être proche, le seul moyen pour nos soldats de se faire entendre.

Général Jean-Claude THOMANN
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



"Les militaires français sont au bout du rouleau"   Empty
MessageSujet: Re: "Les militaires français sont au bout du rouleau"    "Les militaires français sont au bout du rouleau"   Icon_minitime2014-07-15, 17:37

"Les militaires français sont au bout du rouleau"   Image012

Nouvelles des Ardennes

Encore un mensonge PS

Le 3eme Régiment du Génie de Charleville Mézières , va quitter la ville ou être dissous

(ce qui a été démenti qq mois avant les élections Municipales)

Comme pour le 3emeRPIMa , les socialistes ont repoussé l'échéance , afin de conserver une partie de leur électorat

Confrontée a des problèmes grave , de Chômage et de Fermeture d'entreprises , la ville de Charleville , va devenir une ville morte

Le 3emeRG , représente environ 3 000 personnes ( Militaires , Femmes et Enfants)

Qui vivent , consomment , vont a l'école

Des centaines d'appartements et maisons seront libres (invendables ou a louer a qui ????)

Merci a Madame Ledoux , ancien Maire de la Ville , Amie de "Flamby" et Aubry

 "Les militaires français sont au bout du rouleau"   159551  "Les militaires français sont au bout du rouleau"   159551  "Les militaires français sont au bout du rouleau"   159551  "Les militaires français sont au bout du rouleau"   159551  "Les militaires français sont au bout du rouleau"   159551  "Les militaires français sont au bout du rouleau"   159551 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



"Les militaires français sont au bout du rouleau"   Empty
MessageSujet: Re: "Les militaires français sont au bout du rouleau"    "Les militaires français sont au bout du rouleau"   Icon_minitime2014-07-16, 09:59

Trop bien payés ces politiques, ils se jouent de nous; mais "tant va la cruche à l'eau..."  "Les militaires français sont au bout du rouleau"   861666867 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





"Les militaires français sont au bout du rouleau"   Empty
MessageSujet: Re: "Les militaires français sont au bout du rouleau"    "Les militaires français sont au bout du rouleau"   Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
"Les militaires français sont au bout du rouleau"
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» au bout du rouleau
» Qui sont les ex-militaires français devenus djihadistes ?
» Pour un général américain, les militaires français sont des « partenaires très sûrs et fiables »
» “Les Obligations de Quitter le Territoire Français servent in fine à régulariser au bout de 5 ans”
» Les militaires ne sont que de la chair à canon : Dixit Gattegno .

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis ! :: SOLDATS :: D'aujourd'hui (active et réserve)-
Sauter vers: