Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis !

Forum pour Parachutistes et Sympathisants de par le Monde
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

  Général AUSSARESSES

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
stoltz
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 10599
Age : 57
Date d'inscription : 23/10/2007

MessageSujet: Général AUSSARESSES   Mar 3 Déc - 18:56



   

Nous apprenons à l’instant le décès du Général AUSSARESSES qui était hospitalisé depuis quelque temps. Ses obsèques auront lieu le mardi 10 décembre 2013 à La Vancelle (67730) à 14h00 (regroupement à l’église paroissiale).

Que le Saint-patron veille sur lui !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Général AUSSARESSES   Mar 3 Déc - 19:24

Triste nouvelle

Encore une page d'histoire qui se tourne

Adieu mon Général

Que Saint-Michel vous protège a jamais , de ses ailes

 

 

    

     
Revenir en haut Aller en bas
tapde3
membre confirmé
membre confirmé
avatar

Masculin
Nombre de messages : 763
Age : 54
Date d'inscription : 24/06/2007

MessageSujet: Re: Général AUSSARESSES   Mer 4 Déc - 13:51

un des grands derniers
malheureusement le moule est cassé .....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Général AUSSARESSES   Mer 4 Déc - 15:07

Les dernières confidences du général Paul Aussaresses

   

En s’invitant chez le général, on pouvait craindre un accueil plutôt froid ; il est en réalité très courtois.

Âgé de 94 ans, fatigué (le dernier hiver l’a éprouvé), entendant mal et ne voyant pas mieux (il a perdu un œil au combat), le militaire ne s’est pas défilé, s’exprimant de façon claire, avec une pointe d’accent du Sud-Ouest.

Ces confidences sont-elles les dernières ?

Le vieil homme, qui se dit croyant et pratiquant, a prévenu ses proches qu’il exigera la présence d’un aumônier militaire quand sa dernière heure sera venue.


   Général Aussaresses, êtes-vous heureux en Alsace ?    

Je réponds, avec un point d’exclamation : oui, je suis heureux en Alsace !

   Qu’est-ce qui vous plaît ici ?    

Les Alsaciens… et les Alsaciennes !

   Mais nous allons plutôt parler de l’Algérie, où vous avez combattu le FLN. Cette période a marqué votre vie, j’imagine…    

Grandement !

   Vous avez confirmé l’utilisation de la torture durant cette guerre. Vous estimez que c’était un moyen nécessaire, dans ces circonstances ?    

Je trouve que c’était nécessaire, quand nous l’avons fait, et utile…

   S’il fallait le refaire, vous le referiez ?    

Si c’était à refaire, je referais ce chemin. Je ne serais pas content, mais je le referais… C’était pour la France. C’est le devoir d’un soldat. J’assume. C’était une vraie guerre. « Notre sang vert, c’est pour la France… »

   Votre « sang vert » ?    

Un de mes chefs m’avait dit : « Depuis que je vous connais, je trouve que vous avez le sang vert ! » J’ai dit : « Qu’est-ce que vous voulez dire par là ? » C’est un jeu de mots, avec une chanson : « Notre sang versé pour la France ! » Ça ne veut pas dire que je suis content d’avoir le sang vert, mais j’ai le sang vert !

   Vous appelez la petite maison où vous dormez la « casbah ». Vous pensez encore souvent à ce que vous avez fait en Algérie ?    

[Il rit] Alors là… Je reste muet. Mais si je réfléchissais pour vous répondre, je vous dirais que j’y pense tout le temps…

   Après vos révélations sur la torture, le président Chirac a demandé que l’on vous retire votre Légion d’honneur. Comment l’avez-vous vécu ?    

C’était injuste ! J’aurais pu dire : « Mais ce que j’ai fait, je l’ai fait sur ordre ! » Mais ce serait lâche de le dire, je ne le dis pas, hein ? J’ai agi parce que c’était mon devoir.

   Vous n’êtes pas pour la repentance par rapport à la façon dont la France a agi en Algérie ?    

Non, on a fait ce qu’on devait.

   Vous considérez-vous comme un homme d’honneur ?    

Ce n’est pas moi qui l’ai dit, en me regardant fièrement dans la glace, c’est Monsieur Bouteflika, le président de la République algérienne, interrogé par un journaliste français. Il a dit :  « Tout ce qu’a fait, dit, écrit Paul Aussaresses, il l’a fait dans l’honneur ! » Ça m’a fait plaisir d’entendre ça. Parce que, figurez-vous, c’était l’expression de la vérité.

   Vous faites de la politique ?    

Non, mais ça m’intéresse.

   Si l’on pense que votre préférence va à l’extrême- droite, on se trompe ?    

Non, c’est vrai. Je connais Marine Le Pen, pour avoir dansé avec elle. J’ai trouvé qu’elle avait avec moi quelque chose de commun : la taille ! Si vous me demandez ce que je pense d’elle… Oh, je n’en pense que du bien ! Mais j’ai voté pour Sarkozy…

   On a l’impression que vous avez encore beaucoup de secrets à dire…    

J’en ai, bien sûr, mais pas beaucoup… Je n’ai plus de révélations à faire.

   S’il reste des secrets, c’est parce que vous avez promis de les taire, c’est ça ?    

C’est ça.

   Est-il vrai que vous avez rencontré Klaus Barbie en Amérique du Sud ?    

Bien sûr ! Il s’appelait Altmann, il était chez lui, là-bas. J’ai dit aux représentants de nos services : « C’est Barbie, pourquoi on ne le zigouille pas ? »

   Vous, il vous est arrivé de tuer directement ?    

Mais j’ai tiré, j’ai été obligé de tirer ! Devant moi…

   Votre vie est celle d’un personnage de roman…    

C’est un personnage qui faisait ce qu’on lui disait de faire. Ça s’est passé comme ça… Je me souviens d’une fois, en Indochine, j’entendais parler des colonels, l’un d’eux disait : « Il y a telle chose qui doit être faite », et les autres ont dit : « Qui va le faire ? » Alors, un des colonels a dit : « On va le donner à Aussaresses parce que ça l’amuse ! » Mais ça ne m’amusait pas !

   Est-ce que vous considérez que vous avez eu une belle vie ?    

Oui ! Parce que ma vie se termine avec une belle femme !


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Général AUSSARESSES   Mer 4 Déc - 22:12

 En Algérie nous étions tous un peu des Aussaresses et les Français actuels auraient bien aimé qu'on se renie ...
Et dans les CPA nous étions tous un peu des Souètre... ... ... re-belote:
Revenir en haut Aller en bas
glaive
membre confirmé
membre confirmé
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3768
Age : 53
Emploi : Doublure
Date d'inscription : 08/06/2012

MessageSujet: Re: Général AUSSARESSES   Sam 14 Déc - 16:23

PAIX a votre AME Général Aussaresses.

Dans mon coeur même si le défaut de reconnaissance,les tourments inavoué,tout le reste .......en brisant la loi du silence et ne pas rentrer dans le rang ......VOUS ETIEZ UN GRAND HOMME beaucoup plus que nos hommes politiques de gauche comme de droite qui ne sont que des hommes d'affaires des marchands d'armes.Alors que nos militaires manque de matériels ect......
Pour moi vous n'avez pas désobéi mais dit une grande vérité qui à dérangé beaucoup de monde c'est à dire beaucoup de salopards.En temps de guerre un officier a une certaine responsabilité mais là pour le coup, vous avez bien fait d'ouvrir votre "Gueule"sur les ultimes révélations.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Général AUSSARESSES   

Revenir en haut Aller en bas
 
Général AUSSARESSES
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'anniversaire du General Paul Aussaresses 93 ANS 11/11/2011/
» Algérie, Aussaresses... Services Spéciaux Algérie 1955-1957
» GENERAL AUSSARESSES !!!!! JE N'ai pas tout dit
» la Légion d'honneur
» Capitaine Kemmal ISSOLAH

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis ! :: AUMONERIE :: Que SAINT MICHEL veille sur eux-
Sauter vers: