Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis !

Forum pour Parachutistes et Sympathisants de par le Monde
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les Vaches

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Les Vaches   Mar 27 Aoû 2013 - 0:08

Bonsoir

Il est peut-être une chose qui manque sur ce forum.

Je veux parler des anecdotes, non des histoires inventées, que chacun d'entre nous doit avoir dans un coin de sa mémoire.

Il suffit de peu de temps pour la rédiger, sans fioritures, des mots simpes qui se mettent bout à bout pour créer des phrases.

Alors je m'y mets.

J'espère que d'autres auront aussi l'envie de raconter à leur tour.


                                                          Les Vaches !


Dans ‟ Pour une parcelle de gloire ” le général Bigeard fait clairement la distinction entre un saut sur une DZ balisée dans le cadre d’un saut d’ entraînement ou en opération et la DZ improvisée telle que la connaissent ceux qui sont largués en saut ops de 200 ou 250 m et de nuit.
L’évocation de cette dernière me rappelle un de ces sauts, où par une nuit sombre, comme les affectionnent les barbouzes, je fus largué avec mon binôme

200 voire 250 m, n’est pas une hauteur de saut qui vous permet de choisir votre point d’impact avec le sol, moins de 30 secondes de descente c'est  très vite écoulé, le pilote du C47 et le largueur sont les maîtres de votre destin à cet instant. Ce sont eux qui décident du moment où va s’allumer la lampe verte et le ‟ go ” qui annonce le bond dans le vide, aucune hésitation ne vous est permise.
GO ! et c’est parti .
Cette nuit là, au-dessus de moi, la corolle salvatrice était bien déployée, je fis un tour d’horizon rapide en jouant sur les élévateurs pour tenter de m’orienter, sous moi des formes blanches immobiles dans le champ qui détalèrent lorsque je pris contact avec le sol.
Si le silence est quasi total durant la descente sous voilure , l'atterrissage est moins discret, un para équipé produit un bruit sourd caractéristique aisément reconnaissable pour les initiés.
Ce bruit et la voilure qui doucement s’affaissait avaient provoqué la panique parmi le troupeau de vaches, ces formes blanches que j’avais entrevu durant la brève descente étaient des bovins que notre arrivée soudaine avait effrayés.
Je fis rapidement un pliage sommaire du parachute, mon binôme tout proche, un petit corse, en faisait autant, tout à coup le comportement des bêtes changea, lentement elle s’étaient rassemblées sur un demi cercle dont nous étions le centre, tête baissée cornes pointées elles nous faisaient face.
La situation devenait menaçante, nous pressentions la charge imminente de ces bêtes imposantes. Je dis à mon camarade ‟Elles vont charger, tirons nous", ramassant parachute et sac d’explosifs nous fonçons vers la clôture la plus proche;
Ce n’était la bonne décision, ce décrochage rapide au pas de course provoqua leur réaction, les vaches, méfiantes envers ses inconnus tombés du ciel, démarrèrent ensemble cornes pointées bas . Ce n’était une charge comme celle d’un taureau, mais plutôt une manoeuvre d’intimidation qui signifiait clairement ‟ Dehors ! ” . les imposantes cornes étaient suffisamment dissuasives pour nous imposer un repli.
Chargés comme des mulets, nous ne pouvions pas détaler à toutes jambes, à tour de rôle nous faisions front avec de grands moulinets des bras, nous ne pouvions pas crier non plus, la mission devait se poursuivre discrètement, les bêtes s’arrêtaient un instant et reprenait leur attitude belliqueuse dès que nous repartions La clôture fut franchie d’un élan en plongeant par dessus et réception de l’autre coté en roulé-boulé, haletants nous nous regardâmes et éclatâmes d’un rire nerveux et contenu; ‟ Ah ! les vaches! ”
Nous avons dissimulés les deux parachutes dans un buisson proche, chargés nos sacs et armes et après avoir fait le point sur la carte avons repris notre route.
Ces animaux domestiqués ont su garder, dans leur gène, un reflex d’auto défense,collectif alors que dans un environnement sans prédateurs pour eux depuis des siècles, on aurait pu penser qu’ils les avaient perdus
Voila comment deux parachutistes en mission de sabotage durent fuir devant quelques vaches qui mécontentes d’être dérangées durant la nuit les obligèrent à détaler.
Mais, les parachutes, allez vous demander ?
Une équipe ‟ amie ” invisible se chargeait de la récupération des pépins.
ce type d’opération devant rester très discret.
Revenir en haut Aller en bas
bretirouge
modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15057
Age : 81
Emploi : retraité actif
Date d'inscription : 29/07/2010

MessageSujet: Re: Les Vaches   Mar 27 Aoû 2013 - 7:42

Coome tu as dit " Ah les vaches", joli récit d'une période dangereuse de ta vie
Revenir en haut Aller en bas
http://blogdegustave-3rpc.over-blog.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les Vaches   Mar 27 Aoû 2013 - 9:55

Génial ,    

Encore , encore GB33 .  
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les Vaches   Mar 27 Aoû 2013 - 17:06

 GB33  
Dixis: J'espère que d'autres auront aussi l'envie de raconter à leur tour.

On en aurait des tas, faut faire chauffer la mémoire.
Ceux qui ont connu la DZ d'Alma Marine où nous faisions les auts d'entraînement lors de la période de repos à La Réghaïa se souviennent que cette plage véritable était parsemée d'arbustes et d'arbres !
Aucun problème pour slalomer entre ces obstacles si tu sais manoeuvrer tes élévateurs avec les tractions ad' hoc en temps normal.
Mais il y a une configuration difficile à gérer: quand on saute avec EL4, ou Fusils en gaine, ou les deux.
Ce qui m'advint un jour de "pas de bol" !
Donc après la sortie du Noratlas et le tour d'horizon, je largue mon EL4, drelin drelin, puis ma gaine à Mas 56 au bout de sa cordelette plus longue.
Voilà que les deux se mettent à faire les pendules, comme certains font les cons  
Alors là, tu peux toujours "tractionner" te contorsionner, c'est la chute rectiligne et pas moyen de modifier la trajectoire  
... Pour aboutir pile sur un de ces putains d'arbres, pas dangereux pour les bijoux de famille car sa ramure était fort souple. Mais "arrêt" sans toucher le sable, les rangers à 50cm du sol :youpi:pas de roulé-boulé (il y avait date que je me posais debout) et le pépin blanc coiffant majestueusement mon arbre préféré, tel une fatma  
La corvée collatérale: déshabiller le pauvre résineux sans trop esquinter le parachute; ce qui prend un sacré moment, heureusement qu'on n'était qu'à l'entraînement
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les Vaches   Mar 27 Aoû 2013 - 19:57

Merci François ;

Ouille , mes "Genouilles" ...............  
Revenir en haut Aller en bas
Papa schulz
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11118
Age : 58
Emploi : Apéro à plein temps!
Date d'inscription : 23/10/2007

MessageSujet: Re: Les Vaches   Mar 27 Aoû 2013 - 20:34



        merci a vous 2 !!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les Vaches   Mer 28 Aoû 2013 - 8:00

Bonjour,

Effectivement, dans ces conditions il devient difficile de contrôler la trajectoire !

Tu ne dis pas si le pépin a souffert ?

Dans le même esprit, a Tarbes, plaine d'IBOS, il n'y avait qu'un arbre sur la DZ,
mais a chaque saut, un gus trouvait le moyen de s'y planter.

Inutile de dire qu'il en entendait parler par la suite
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les Vaches   Mer 28 Aoû 2013 - 8:18

Bonjour Georges.
Non, j'ai mis le temps qu'il fallait, et il n'y eut pas de dégâts au pépin.

Si tu connais, la DZ était la plage d'Alma Marine, (je vais te rechercher des photos); c'était un vrai plaisir de flâner un peu au bord de la mer, dans cet air si parfumé et pimenté d'iode, lors des sauts d'entraînement où l'on devait attendre les autres sticks avant d'embarquer dans les GMC.

Pour Tarbes-Ibos, je connais, vrai qu'en saut sans charges on doit absolument se diriger.
Je crois que maintenant ils sautent à Ger (à vérifier grâce aux membres qui connaissent le coin), mon fils y sautait lorsqu'il était au 1er RHP.
Un gag fréquent: c'était le largué de casque lourd    

Une autre fois, je crois l'avoir déjà raconté: A Télergma, on fait le dernier saut de l'année un 31/12 puis on va vite plier nos parachutes pour sauter le premier saut de l'année du 01/01 en sortant du réveillon vers 6h en compagnie des pilotes... Lapassouse était si "bourré" qu'on dut l'équiper, le hisser dans le Noratlas et le pousser à la portière. La descente l'a totalement dégrisé, il s'est posé comme une fleur, heureux    


Dernière édition par Chacal le Jeu 29 Aoû 2013 - 0:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les Vaches   Mer 28 Aoû 2013 - 8:36

Quelques vues de la DZ d'Alma Marine, pour Georges et ses petits camarades du forum  





Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les Vaches   Mer 28 Aoû 2013 - 10:22

Merci pour ces moments forts .      
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les Vaches   Mer 28 Aoû 2013 - 23:21

Les hommes changent, pas les photos.

Merci de nous les faire voir, terrain très différent du camp de Ger !
Là-bas, c'étaient les thuyas que nous redoutions.
Revenir en haut Aller en bas
Gantheret

avatar

Masculin
Nombre de messages : 180
Age : 89
Date d'inscription : 19/09/2013

MessageSujet: Re: Les Vaches   Mar 19 Nov 2013 - 17:47

Bonsoir à tous,

Incroyable mais vrai!
Fin 1948 ou début 1949, j'étais en poste à THUONG DINH le plus avancé sur la RC 1 à mi chemin entre HANOÏ et PHULY en direction de NAM DINH.
Je reçois un message informant le lnt RIFFET Alain commandant le poste que le lendemain matin, un
PIPER se poserait et que nous devons accueillir un officier.
Effectivement, le PIPER se pose et un colonel vêtu d'un treillis neuf aux plis impeccables, de pataugas neuves et d'une USM 1 à crosse pliante.
Comme le poste était attaqué pratiquement chaque nuit, le but du jeu était de faire une sortie "bidon"
avec ce colonel de l'état major des FTNV afin qu'il obtienne sa croix de guerre TOE avant son rapatriement.
Le lnt RIFFET n'appréciait pas du tout ce genre d'exercice mais il décide le soir même de faire une sortie  vers les 2000 heures commandée par son adjoint l'adjudant LEBERT ou LAMBERT accompagné d'une douzaine de sénégalais.
Le but de la manoeuvre était de sortir du poste, de franchir les 500 mètres qui séparaient le poste de la RC 1 et de la voie ferrée complètement hors d'usage et de tirer des coups de feu.
La patrouille prend un SCR 536 pour jouer à la guéguerre!

Au bout d'un quart d'heure environ, on entend des tirs, des grenades explosées etc  cheers cheers cheers nous, de penser qu'il était stupide de gaspiller des munitions surtout celles de l'USM 1 distribuées au compte goutte.
Pour jouer le jeu, je me branche avec le SCR 284 sur la fréquence du 536 et j'entends le colonel hurler "les viets sont là etc etc, venez nous chercher!

Le lnt RIFFET pensait que le colonel poussait le bouchon un peu loin mais un ordre est un ordre.

Exactement comme dans les westerns, on entend! ouvrez la porte, ouvrez la porte !

Nous voyons notre patrouille avec deux sénégalais blessés! les viets étaient planqués derrière la voie ferrée et ont attendu que la patrouille soit à portée de tir pour ouvrir le feu alors que cette dernière avait les armes à la bretelle certains qu'il était trop tôt pour que les viets soient en position.

Le lieutenant et nous mêmes avions une envie folle de rire.

Les blessures étaient sans gravité pour nos sénégalais qui ne furent pas proposés pour une citation et l'on ne sut jamais si notre héros de l'EM l'avait obtenue? à mon avis, oui.

Amicalement.

Gantheret       
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les Vaches   Mar 19 Nov 2013 - 17:55

Trop Géniale , cette histoire

      

Encore ..............Encore ..................cheers 
Revenir en haut Aller en bas
Gantheret

avatar

Masculin
Nombre de messages : 180
Age : 89
Date d'inscription : 19/09/2013

MessageSujet: Re: Les Vaches   Mar 19 Nov 2013 - 19:38

Promis !
Bonne soirée🔝    
Revenir en haut Aller en bas
Papa schulz
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11118
Age : 58
Emploi : Apéro à plein temps!
Date d'inscription : 23/10/2007

MessageSujet: Re: Les Vaches   Mar 19 Nov 2013 - 19:47



     

  je vois bien la gueule du colon !!! et le froc froisser !!!!   
Revenir en haut Aller en bas
Gantheret

avatar

Masculin
Nombre de messages : 180
Age : 89
Date d'inscription : 19/09/2013

MessageSujet: Re: Les Vaches   Mar 19 Nov 2013 - 19:54

Personne n' a pensé à regarder ! trop tard, coup parti!


   
Revenir en haut Aller en bas
frenchbatt
modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1748
Age : 52
Emploi : vache à lait
Date d'inscription : 19/02/2012

MessageSujet: Re: Les Vaches   Mar 19 Nov 2013 - 20:23

bravo ..crois tu que les temps ont changé ?????    
à la commémo de drakkar il y a bientot 1 mois...
remise de déco par le ministre...quelques para et caporaux récompensé pour leurs actions au mali  
VM avec bronze ou sans pour les GV.....qui ont accroché dans les ifogas..
et bizarre étoile de vermeil pour le CEMAT qui commandait depuis GAO......    

___________________________________ ____________________________________

se défendre est un droit. croire le contraire est déja un acte de soumission ... 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les Vaches   Mer 20 Nov 2013 - 0:11

Je reste pantois devant la sottise de certains gradés qui feraient n'importe quoi pour avoir une médaille, qu'il n'ont pas méritée, cela va de soi.

Cela me rappelle cet adjudant chef para, qui chaque matin parcourait le journal offciel pour savoir si son nom ne paraissait pas dans les proposés à la médaille militaire ( je crois que celle d'elle dont il s'agissait)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les Vaches   Mer 20 Nov 2013 - 0:22

frenchbatt a écrit:
bravo ..crois tu que les temps ont changé ?????       
à la commémo de drakkar il y a bientot 1 mois...
remise de déco par le ministre...quelques para et caporaux récompensé pour leurs actions au mali   
VM avec bronze ou sans pour les GV.....qui ont accroché dans les ifogas..
et bizarre étoile de vermeil pour le CEMAT qui commandait depuis GAO......    
Le cemat... c'était pas Greg' ?
Revenir en haut Aller en bas
bretirouge
modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15057
Age : 81
Emploi : retraité actif
Date d'inscription : 29/07/2010

MessageSujet: Les chameaux de TIMIMOUN    Mer 20 Nov 2013 - 8:51

Dans notre bataille de Timimoun qui se déroula en deux temps, la première bande de déserteurs étant anéantie, la recherche des 50 derniers fells dans l'immensité du Grand Erg Occidental, fût émaillé d'incidents de toute sorte;
  J'étais avec mon groupe FM 24/29 au sein de l'Escadron du capitaine Calès un grand mec avec des dents en or;  et la recherche d'indices pouvant nous mettre sur une piste telle était la mission. La centaine de paras de l'Escadron à pied, puisque il avait longtemps que les jeeps ne servaient que pour faire le convoyage.

Largué en plein désert, nous faisions les recherche de puits en puits distant de 40 à 50 km les uns des autres, la marche harrassante sous un soleil d'hiver qui plombé autour de 30/35 °, avec nos charges et les deux jours de ration et mon FM  autant vous dire que je haletais en évitant de boire malgré la tentation; soudain le piper nous signal des mouvements à plusieurs km de nous dans des dunes immenses ou pousse de la végétation.
Branle bas de combat, déployé en ligne, nous marchons avec la prudence nécessaire et chaque nouvelle dune peut  être une embuscade des rebelles qui ont l'art du camouflage ?.

Et tout à coup des traces de piétinement, sur nos garde plus que jamais, les radios crépitent et les voltigeurs de tête font des éfforts pour atteindre une grande dune de sable et nous signal que des chameaux sont là. encerclement du secteur et avance des gars avec prudence , tout le monde se rapelle l'affaire de Sentenac et de Roher en haut d'une dune, arrêt et démontage des armes avant l'assaut, car pleine de sable et les pataugas aussi, les pieds sont ratatinés par le sable accumulé au fond de la chaussure, le piper tourne au dessus de nous et signale que pas un mouvement de déserteur dans le secteur? la voltige s'engage au fond de cette dune imposante et là une dizaine de chameaux broutent tranquillement des épineux feuillus.

Aprés une fouille méthodique du coin, nous constatons que ces chameaux se sont échappé ou abandonnés par leurs propriétaires les gars les plus fatigués sont autorisés à récupérés les chameaux et de chargés les sacs dessus,  ce n'est pas une petite affaire pour des gars non habitués à des bêtes comme çà, nous arrivons à la fin par en charger quelques uns, avec l'accord du lieutenant, mais quel problème pour les faire avancer !! un copain pied noir qui a cotoyé des chameliers arrive à en tirer un, et miracle les autres suivent mais alors que nous plaisantons sur cette caravanes insolite, un chameau tout à coup se détache de la file suivi par les autres et se dirige dans une autre direction! c'est la panique car çà marche vite ses bêstioles!! Nous courrons comme des dératés au cul des bêtes mais ..houalou,  épuisés nous stopons la course 

 Le lieut prévient le capitaine qui pousse sa gueulante et dit que si les chameaux s'éloigent de trop il faut les descendre pour récupérer nos affaires.

 Heureusement qu'un autre peloton se trouvant dans la trajectoire les intercepte et nous avons pu reprendre nos équipements avec une sacrée engueulade, interdiction désormais de se servir d'un chameau  nous avons terriblement souffert de la soif ce jour là.
Revenir en haut Aller en bas
http://blogdegustave-3rpc.over-blog.com
bretirouge
modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15057
Age : 81
Emploi : retraité actif
Date d'inscription : 29/07/2010

MessageSujet: Re: Les Vaches   Mer 20 Nov 2013 - 8:57


Les chameaux de TIMIMOUN
Revenir en haut Aller en bas
http://blogdegustave-3rpc.over-blog.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les Vaches   Mer 20 Nov 2013 - 9:10

Merci "Gus" .................scratch  tiens , je croyais que le chameau , c'était pour .............Rolling Eyes Rolling Eyes 

 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les Vaches   Mer 20 Nov 2013 - 9:19

Merci Gus', très bel épisode  
Au désert nous n'ouvrions nos bibines que la nuit... bien fraîches ! Car de jour, à l'ouverture de la capsule tout foutait le camp en mousse    
Revenir en haut Aller en bas
bretirouge
modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15057
Age : 81
Emploi : retraité actif
Date d'inscription : 29/07/2010

MessageSujet: Re: Les Vaches   Mer 20 Nov 2013 - 10:38

Durant les 3 semaines d'opé sans discontinué, pas la couleurs d'une bibine même chaude de la flotte chaude et pourri e? çà oui j'en ai bu, et puis pas de base avancée à moins de 100 km et dans le désert pas de troquet  au bout de la rue !! 
Revenir en haut Aller en bas
http://blogdegustave-3rpc.over-blog.com
Gantheret

avatar

Masculin
Nombre de messages : 180
Age : 89
Date d'inscription : 19/09/2013

MessageSujet: Re: Les Vaches   Mer 20 Nov 2013 - 11:28

Bonjour,

Pendant la discussion des accord d'EVIAN en 1962, les brillants soldats des bataillons de l'ALN implantés à l'ouest et au sud de GHARDIMAOU en TUNISIE qui n'avaient jamais ou rarement eu l'occasion de tirer un coup de fusil décidèrent de tenter un passage en force de la ligne MORICE pour faire pression sur les pourpalers.

A toutes fins utiles, un bataillon de paras en provenance de PHILIPPEVILLE et un ou deux escadrons du 1er REC ou de la 13 furent positionnés à quelques kilomètres de la frontière près de TEBESSA.

Il faisait très chaud et je n'avais plus rien à boire quand je tombe sur un adjudant chef de la Légion qui me demande si je veux une bière? oui, mais chaude cela ne m'enchante pas!
Pas du tout,glacée ! je cherche du regard une guitoune avec une pancarte "foyer" mais je ne vois que deux DODGE 6X6 avec un panneau "foyer".
Nous arrivons aux véhicules, l'adjudant chef se dirige vers une remorque 1/4 de tonne remplie d'extincteurs, en saisit un et le vide sur une caisse de bière ouverte!
Il me dit: il faut attendre quelques minutes....
Il me tend la bouteille qui était glacée.cheers cheers cheers cheers 

Immédiatement, je lui pose la question du CR concernant l'utilisation de l'extincteur car dans la régulière; il faut motiver l'utilisatiion en 5 exemplaires au moins!!
Pas de problèmes me répondit il, nous avons l'hébitude au régiment, en arrivant à SOUK AHRAS, le renouvellement sera automatique.

C'est comme cela que j'ai bu frais l'après midi mais il était inutile de demander de l'eau sinon pour les radiateurs des véhicules.    
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les Vaches   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Vaches
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le bison prend la place des vaches normandes!!!
» Énigme 180 - Falaises des Vaches Noires (14)
» les vaches à hublots...
» Inde, visite du Radjastan
» Meuuh !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis ! :: L'ALBUM PHOTO :: Souvenirs-
Sauter vers: