Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis !

Forum pour Parachutistes et Sympathisants de par le Monde
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Aux Belges et Français morts à Breedonk

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Aux Belges et Français morts à Breedonk   Sam 19 Juin 2010 - 14:55

Voici des photos du fort de Breedonk (Belgique)



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Aux Belges et Français morts à Breedonk   Dim 1 Aoû 2010 - 11:10

Fort de Breendonk
Un article de Wikipédia

Entrée du fort de BreendonkBreendonk est un camp militaire belge, situé dans la localité homonyme , dans la commune de Puurs , à proximité de Willebroek, à une vingtaine de kilomètres au sud d'Anvers. Il a servi de camp de concentration durant la Seconde Guerre mondiale. Il s'agit du seul camp de concentration qui fut implanté en Belgique.

« Vous qui entrez, laissez toute espérance. »


Fort de BreendonkCe sont ces vers de l’Enfer de Dante, inscrits sur la porte massive du fort, qui accueillent les forçats à Breendonk dont les premiers détenus arrivent le 20 septembre 1940[1]. Le Auffangslager Breendonk (centre d'accueil de Breendonck) comptera au moins 3532 détenus jusqu'en septembre 1944. 1733 ne survivront pas à la guerre. À Breendonk même, 185 prisonniers au moins seront exécutés.

Au départ, les détenus sont surtout des petits délinquants, des contrevenants aux mesures antijuives et des asociaux (Asozialen). Mais au fur et à mesure que la guerre se prolonge, le nombre d'otages et de résistants - les prisonniers politiques - ne fait qu'augmenter.

À partir de 1942, le « Bunker », salle de torture destinée à l'interrogatoire des détenus politiques, entre en outre en activité.

Le camp de Breendonk est aujourd'hui l'un des vestiges les mieux conservés de l'horreur nazie
liste des 185 patriotes exécutés au Fort de Breendonk [modifier]
Achten J. (30)
Aerts F. (31)
Ameye J. (43)
Ancart A. (41)
Ancion J. (24)
André A. (55)
Andries M. (49)
Angheloff T. (43)
Autevled E. (31)
Baplu R. (43)
Brauwin J. (39)
Beeldens L. (62)
Bergmans A. (21)
Bertulot A. (23)
Blanchart G. (28)
Boelens J. (51)
Boets F. (31)
Boets H. (36)
Boets N. (40)
Boghe M. (45)
Boisacq R. (39)
Bollens G. (28)
Bontemps J.J. (42)
Borderieux E. (51)
Bosmans R. (41)
Boulanger J. (20)
Braibant R. (39)
Broekaert A. (41)
Brouns F. (37)
Brouns M. (35)
Caiveau J. (21)
Canips T. (34)
Castermans D. (32)
Cauwel F. (58)
Cheron L. (40)
Collin A. (34)
Colombin G. (23)
Comhaire R. (46)
Cordier I. (36)
Croy A. (26)
Daniloff
Daurel E. (31)
Daxhelet G. (43)
De Badrihaye A. (41)
De Bremme C. (33)
De Ceuster D. (32)
De Coster P. (35)
De Houwer L. (33)
De Kelver P. (22)
De Coninck C. (38)
Delperdange. (33)
Delsaer G. (22)
Dumonceau M. (30)
De Preester R. (21)
Derard G. (21)
De Reume E. (23)
Derichs H. (29)
De Roeck C. (26)
De Smet C. (49)
De Wallens J. (31)
De Wolf F. (23)
Dierickx R. (23)
Dobzrynski S. (19)
Dorissen F. (44)
Dottermans E. (22)
Dumont C. (37)
Dumont R. (29)
Everaert L. (31)
Evers R. (33)
Evrard N. (52)
Falise N. (52)
Flichtenreich W. (21)
Fraiteur A. (19)
Franck A. (52)
Gelenne P. (35)
Goddbil P. (27)
Gooris J. (26)
Gossiaux V. (44)
Grommen J. (24)
Hannard G. (46)
Hautem R. (19)
Helleman A. (38)
Hermans P. (36)
Herszaft D. (21)
Hertoghe J. (43)
Heyligen P. (21)
Hoevenaegel F. (33)
Hollanders M. (28)
Horemans L. (22)
Houdy A. (24)
Huot M. (29)
Jacobs V. (30)
Jeurissen P. (39)
Jordens E. (24)
Jordens J. (23)
Jourand F. (20)
Jourand G. (23)
Kemel J. (24)
Keppenne C. (32)
Knarren M’36)
Ladrière M. (36)
Lambert F. (30)
Lando M. (31)
Laurent A. (35)
Le Houck. (48)
Lelong G. (20)
Lemeur F. (47)
Loossens J. (44)
Louis A. (26)
Lovenvirth N. (21)
Luppens G. (51)
Mackelberghe J. (29)
Maenen D. (25)
Malevez Y. (18)
Maque L. (30)
Marchal P. (22)
Marting A. (29)
Mathijs M. (29)
Melard F. (41)
Meurice A. (40)
Meuris A. (32)
Michaux H. (23)
Moetwil J. (34)
Mohrfeld F. (42)
Morren G. (49)
Moureaux A. (34)
Musette E. (22)
Nejszaten J. (60)
Nicolet C. (20)
Nysen F. (21)
Orfinger L. (31)
Paree A. (30)
Patron R. (19)
Paulus J. (39)
Peeters J. (46)
Pohl H. (34)
Pierkot M. (22)
Predom E. (34)
Pruin J. (34)
Raemakers R. (30)
Rakower M. (36)
Raskin M. (37)
Regent D. (30)
Renis P. (44)
Reygaerts M. (41)
Rickal E. (24)
Rickal L. (52)
Rouchaux G. (48)
Schaeken. (24)
Schenkels P. (31)
Seymens E. (34)
Simon J. (23)
Smets A. (36)
Smets J. (38)
Stockmans M. (46)
Storck J. (22)
Suy J. (37)
Theys G. (42)
Thiemann H. (25)
Tielemans A. (26)
Tilquin M. (40)
Van den Heuvel E. (33)
Van den Hoven J. (30)
Van der Elst J. (53)
Van der Maelen V. (35)
Van Diest M. (41)
Van Hees J. (30)
Van Hove E. (42)
Van Rome A. (40)
Van Schelle M. (44)
Van Tilborg A. (56)
Van Tilt E. (24)
Van Tilt J. (27)
Van Dist G. (33)
Van Wezemael E. (23)
Vecoven H. (19)
Verschaeren M. (19)
Verstraeten A. (42)
Vertongen E. (44)
Vieyra B. (43)
Vincent L. (22)
Warichet M. (24)
Wauquaire R. (27)
Wauty J. (46)
Weingast B. (32)
Zeb H. (40)


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Aux Belges et Français morts à Breedonk   Dim 1 Aoû 2010 - 11:18


Le fort de Breendonk est situé le long de l'ancienne route Bruxelles - Anvers. C'est sans doute un des seuls camps de concentration à être resté absolument intact, simplement parce que les bâtiments de cet ancien fort militaire sont construits en béton. Officiellement, Breendonk était un camp d'accueil (Auffangslager) destiné aux prisonniers politiques et aux juifs en attente de transfert vers l'Allemagne. Les premiers prisonniers arrivèrent le 20 septembre 1940. Au début, les conditions de vie étaient très difficiles mais encore supportables. Cependant, dès après l'entrée des troupes allemandes en Russie, les gardiens SS allemands furent renforcés par des SS belges et les conditions de vie devinrent rapidement inhumaines. Le manque de nourriture devint tel que certains prisonniers essayèrent de manger de l'herbe et les exécutions par pendaison ou fusillade se multiplièrent. Parmi les pires bourreaux, on retrouve les SS belges Wijss, De Bodt et Pellemans.

Les prisonniers vivaient dans des casemates en béton. Il y faisait humide et froid et il y avait seulement deux seaux faisant office de latrines pour plus de vingt déportés. Les soins médicaux étaient quasi inexistants. Par après, suite au surpeuplement du camp, les SS firent construire des baraques supplémentaires.

Le nombre de prisonniers présents simultanément oscille entre 30 et 600. Il n'y eut jamais plus de 600 prisonniers en même temps. Plus de 3.500 personnes sont passées par Breendonk. Le régime y était plus terrible que dans les autres camps en raison du petit nombre de prisonniers à surveiller et harceler. Tortures, tabassages, pendaisons et exécutions y étaient monnaie courante. Le nombre exact de prisonniers décédés ou exécutés à Breendonk est inconnu mais d'après les dernières recherches il approche les 300.

Le fort fut évacué une première fois le 6 mai 1944. Dans les semaines qui suivirent, les Allemands y amenèrent d'autres prisonniers, tous résistants. Le camp fut définitivement évacué le 30 août 1944 et tous les prisonniers transférés à Vught, en Hollande avant d'être évacués vers l'Allemagne. Les alliés arrivèrent à Breendonk le 3 septembre 1944. Le camp était vide.

Le fort de Breendonk a été transformé en mémorial en 1947. Il est situé non loin du centre du village de Willebroek, à environ 25 km de Bruxelles. On peut le visiter tous les jours de 9.30h à 18h du 1er avril au 30 septembre et de 9.30h à 17h du 1er octobre au 31 mars. Le mémorial est fermé le 1er janvier et le 25 décembre.

(Mémorial National du Fort de Breendonck, B 2830, Willebroek, Tel.: 32-3-886 62 09)
Site web: http://www.breendonk.be

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Aux Belges et Français morts à Breedonk   Dim 1 Aoû 2010 - 13:37

merci à vous deux
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Aux Belges et Français morts à Breedonk   Lun 2 Aoû 2010 - 23:15

Merci à vous deux,camp inconnu "pour moi" jusqu'à ce jour
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Aux Belges et Français morts à Breedonk   

Revenir en haut Aller en bas
 
Aux Belges et Français morts à Breedonk
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Afghanistan : 4 Soldats Français tués
» Site en français pour les français morts en déportation
» [Histoires et Histoire] Hommage aux Français Morts en Indochine (Commémorations)
» Un officier et un sous-officier Français morts au combat en Afghanistan !
» [Histoires et Histoire] Monuments aux morts originaux Français

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis ! :: AUMONERIE :: Pour ne pas les oublier-
Sauter vers: