Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis !

Forum pour Parachutistes et Sympathisants de par le Monde
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 la 6eme CPIMa

Aller en bas 
AuteurMessage
cpima



Masculin
Nombre de messages : 23
Date d'inscription : 12/12/2008

la 6eme CPIMa Empty
MessageSujet: la 6eme CPIMa   la 6eme CPIMa Icon_minitimeSam 31 Jan 2009 - 18:06

Bonjour à tous, comme promis mais avec du retard un petit historique de la 6eme compagnie parachutiste d'infanterie de marine:


Historique de la 6eme CPIMa:

Mis sur pied par la 1ère Demi-brigade Coloniale de Commandos Parachutistes, au camp de Meucon à partir du 12 mai 1948, le Groupe Colonial de Commandos Parachutistes d’Afrique Equatoriale Française (GCCP d’AEF) est créé administrativement le 11 septembre 1948, jour de son embarquement à Bordeaux sur le Foucauld.
Débarqué le 30 septembre à Pointe Noire, il s’installe à Brazzaville, à compter du 10 octobre 1948 : une fraction occupe le camp du Tchad, alors qu’une autre s’installe dans le camp d’Ornano où il se rassemblera en entier en 1952.

L’unité prend ensuite les appellations successives suivantes :
• Le 1er août 1957 : Compagnie de Parachutistes Coloniaux d’AEF (CPC d’AEF).
• Le 1er décembre 1958 : Compagnie Parachutiste d’Infanterie de Marine d’AEF (CPIMa d’AEF).
• Le 1er février 1963 : Compagnie Autonome Parachutiste d’Infanterie de Marine (CAPIMa).
• Le 1er octobre 1964 : 6ème Compagnie Parachutiste d’Infanterie de Marine (6ème CPIMa), rattachée au 6ème Régiment Interarmes d’Outre-mer (6ème RIAOM) au camp LECLERC, à Bouar, puis au camp Dubut, à Fort-Lamy, à partir du 23 mars 1965.
• Le 30 novembre 1975 officialise la dissolution de la 6ème CPIMa et du 6ème RIAOM, après leur rapatriement du Tchad vers Toulon.



On restait à la CPIMa 1 an mais on pouvait prolonger d'un an, cette unité était composée d’engagés mais aussi il y a avait des appelés volontaires pour partir en Outre-mer, ils faisaient aussi un an et plus.
L'effectif de la CPIMa était celui d'une compagnie de combat à 4 sections (commandos au Tchad). Les commandos étaient en général commandés par des officiers (lieutenants deux barrettes).Mais parfois un commando pouvait être commandés par un s/officier. Le commando est organisé en 4 groupes de combats commandés par un sergent ou caporal/chef selon la disponibilité du moment!


Pour info la 6eme CPIMa est rester a demeure au Tchad de 1965 à 1975, période de la premiére participation de la France au combat au Tchad bien avant Tacaud, Manta et Epervier, en participant a tous les combats de ce conflit bien oublié , avec pour la seul période 69/72 : 26 tués et 50 blessés.

Voilà pour le 6eme RIAOM:
Le 6e RIAOM est créé en mars 1958 par changement d'appelation du 4e RCIA. Il reçoit la garde du drapeau du 6e RIC. Le 6e RIAOM est réparti sur plusieurs garnisons et sur plusieurs pays d'afrique : Tchad, Haute Volta, RCA, Gabon. En RCA au début il est transféré à Fort Lamy (N'Djamena) en 1965, Il est dissous le 31 novembre 1975 et donne naissance au 6e BIMa, le 1er Décembre 1975 à Libreville, il est toujours stationné au Gabon a ce jour.
Les 2 unités permanentes du 6eme RIAOM sont la 6eme CPIMa (compagnie parachutiste de l'infantrie de marine), unités composé d'éléments de 1er RPIMa et 8eme RPIMa en rotation, et du 60eme EBIMa (escadron blindé d'infantrie de marine) c'est deux unités sont renforcé ponctuellement pour les besoins opérationnel d'éléments du 3eme RPIMa du 1er RE par sa composante motorisée: la Compagnie Motorisée de la Légion Etrangére (CMLE) et le 2eme REP.


Un petit morceau d'histoire:
L'accrochage d'AM-DAGACHI



Du 6 au 18 Février 1972, la CPIMa est lancée dans l'opération, aux ordres du chef de l'Etat-Major franco-tchadien (EMFT), le lieutenant-colonel de TONQUEDEC, à la limite du Batha, du Salamat et du Guéra, sur l'itinéraire des bandes rebelles qui rejoignent le pays Moubi. Elle est répartie sur une surface aussi vaste que possible, par équipe de six.
Le 12 février 1972, les unités franco-tchadiennes sont en place. Elles commencent à rechercher les traces des bandes.
Le 14 février, la compagnie motorisée accroche un élément rebelle qui perd 7 tués et 1 prisonnier pendant que la compagnie parachutiste du 6° RIAOM tue 3 rebelles dans le Ouaddaï Sabara.

Le 18 février 1972, à 10h00, une équipe de la CPIMA, commandée par le sergent BARCELO, surprend, au cours de sa fouille, à 3 Kms au sud-est du village de AM DAGACHI, une bande à l'arrêt dans une palmeraie. Elle est fortement armée et escorte un convoi d'armes. Il s'agit d'un élément qui traverse le Ouaddaï pour distribuer à la bande de Bar Azoum et à celle de la région de Guera-Chari Baguirmi des armes venant de Libye par le Soudan. C'est un coup de chance extraordinaire, car ces bandes, qui se déplacent de nuit et ont souvent le soutien des populations locales, sont en général difficiles à localiser.
Les six hommes du commando passent à l'attaque, à un contre cinquante, et par radio appellent à la rescousse les groupes voisins des 1° et 4° commandos des lieutenants SIMON et THOMANN. Surpris et traqués, les rebelles se défendent bien.


Le Commandant de l'opération fait intervenir le Détachement d'Intervention Héliporté (DIH) qui comprend une Alouette, un Pirate et des hélicoptères cargo. L'appui feu du Pirate est, comme toujours, très efficace. Mais les rebelles sont bien armés. Ils réagissent avec vigueur. Le Pirate, touché, doit se poser. Un cargo est endommagé.

C'est alors le Tripacer, à bord duquel se trouve le Chef de bataillon LE PULOCH qui, malgré la médiocrité de la liaison air-sol, sert à guider la manœuvre.

L'appareil est piloté par l'adjudant DARTIGAUX et un observateur-pilote, le Lieutenant LAVAL-GILLY, chef de l'élément ALAT de Mongo.
Prenant des risques importants pour déceler les éléments ennemis et guider les tirs amis, l'appareil survole à très basse altitude la zone du combat malgré les tirs adverses et la végétation assez touffue dans cette zone. Soudain, l'avion s'écrase au sol. Les éléments les plus proches, à la tête desquels se trouve le capitaine Pierre JOURDAIN, commandant la CPIMa, se portent au plus vite sur la zone du crash.


De la carcasse de l'appareil, on retire trois corps : le pilote et les deux officiers ont été tués instantanément.

Ils ont rejoint les trente-six militaires français tombés au Tchad depuis le début de la rébellion.


Les pertes de l'adversaire sont importantes : 49 tués, 7 prisonniers, 60 armes récupérées. Le 19 février', la poursuite de la bande sévèrement accrochée à AM DAGACHI commence.
...Mais le combat a désormais changé de dimension. Les bandes rebelles ne sont pas détruites et le FROLINAT bénéficie toujours d'un soutien libyen important. Les forces franco-tchadiennes parviennent cependant à ouvrir des itinéraires à la circulation et démontrent qu'aucune zone n'est hors d'atteinte de leur action. Parallèlement, l'intervention française à d'ores et déjà permis de rétablir l'autorité de l'État tchadien.
L'EMFT est dissous et la présence française se réduit progressivement. Cependant, le désengagement en août 1972 ne sera que provisoire……..
La France reviendra au Tchad, dans le cadre de nouvelles interventions.


Voilà si quelqu'un à des infos sur cette unité je suis preneur. la 6eme CPIMa 926774
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


la 6eme CPIMa Empty
MessageSujet: Re: la 6eme CPIMa   la 6eme CPIMa Icon_minitimeSam 31 Jan 2009 - 18:33

la 6eme CPIMa 926774 Merci
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


la 6eme CPIMa Empty
MessageSujet: Re: la 6eme CPIMa   la 6eme CPIMa Icon_minitimeSam 31 Jan 2009 - 18:48

Merci cpima pour cette historique sur le 6° que dont je ne connaissais pas
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


la 6eme CPIMa Empty
MessageSujet: Re: la 6eme CPIMa   la 6eme CPIMa Icon_minitimeSam 31 Jan 2009 - 22:38

Je ne connaissais pas non plus Merci
Revenir en haut Aller en bas
cpima



Masculin
Nombre de messages : 23
Date d'inscription : 12/12/2008

la 6eme CPIMa Empty
MessageSujet: Re: la 6eme CPIMa   la 6eme CPIMa Icon_minitimeDim 1 Fév 2009 - 17:43

Petite unité bien mal connu, hors elle à était de tout les combat au Tchad de 69 à 75, bien avant les opérations Tacaud Manta et Epervier. C'est pour celà que je me penche sur son histoire, mais il est vrai que c'est difficile. Si vous voulez avoir des infos il existe une amicale dont voici le lien:
http://gccp-cpima.com/index.php.

A+
Revenir en haut Aller en bas
cpima



Masculin
Nombre de messages : 23
Date d'inscription : 12/12/2008

la 6eme CPIMa Empty
MessageSujet: Re: la 6eme CPIMa   la 6eme CPIMa Icon_minitimeVen 27 Avr 2012 - 20:09

Info sur le site, apparement il n'existe plus, il est vrai qu'il n'apparaissait pas trés vivant !!!!il reste leurs publications au éditions mémoire d'hommes ou l'adresse de leur amicale:
amicale C.P
B.P 07
64340 BOUCAU

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


la 6eme CPIMa Empty
MessageSujet: Petite précision   la 6eme CPIMa Icon_minitimeVen 28 Juin 2013 - 11:35

Bonjour,

Permettez à un ancien de cette prestigieuse unité, ancien des 4° et 2° Commando, d'apporter une petite précision: ce n'est pas 26 morts au combat mais 27 que nous déplorons. A cela on doit ajouter le parachutiste Weiss, mort en 1974 au cours d'une marche de nuit, alors que la CPIMa était commandée par le CNE Risdorfer.

Notre amicale se réunit au moins une fois par an pour son assemblée générale: cette année nous étions au 8° RPIMa à Castres; l'an prochain ce sera au 1er RPIMa à Bayonne.
Notre amicale "Les Eléphants Noirs" accueille des sympathisants qui n'ont pas servi à la CPIMa. L'essentiel étant la camaraderie et la volonté d'entretenir la mémoire et le souvenir de cette belle unité.

Amicalement

JFL
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


la 6eme CPIMa Empty
MessageSujet: Re: la 6eme CPIMa   la 6eme CPIMa Icon_minitimeVen 28 Juin 2013 - 11:54

Merci pour cette précision.

Oui , une petite unité "Prestigieuse" de tous les combats .

Honneurs a eux et aux Eléphants Noirs .

la 6eme CPIMa 247322la 6eme CPIMa 247322
Revenir en haut Aller en bas
cpima



Masculin
Nombre de messages : 23
Date d'inscription : 12/12/2008

la 6eme CPIMa Empty
MessageSujet: Re: la 6eme CPIMa   la 6eme CPIMa Icon_minitimeVen 28 Juin 2013 - 17:40

Merci jfl de cette précision que j'ignoré. Peut tu peut être nous raconter ton passage dans cette unité?
Les récits d'ancien sont plutôt rare.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


la 6eme CPIMa Empty
MessageSujet: Re: la 6eme CPIMa   la 6eme CPIMa Icon_minitimeDim 15 Sep 2013 - 17:45

Tu me demandes de raconter mon passage à la CPIMa. Mais il y a tant à dire. Comment en quelques lignes raconter et faire sentir ce que cette unité avait de spéciale ? Comment faire passer ce sentiment de camaraderie qui perdure encore aujourd'hui ?
Je suis arrivé au début 1974 et nous étions un groupe venant du 1er RPIMa de Bayonne. Versés au 4° Commando j'ai été immédiatement nommé chef d'équipe choc car j'avais passé mon BMPE à Bayonne.
Le 4° Commando ayant été dissous (je ne sais d'ailleurs pas pourquoi !) nous avons été versé au 2° Commando commandé par l'adjudant Christian Serre avec comme adjoint le sergent-chef Seychelles.
Que dire. C'était un mélange de discipline extrême, mais aussi de grande camaraderie. Serre, c'était notre dieu. On l'aurait suivi partout. Excellent chef de section qui savait aussi être un bon copain en dépit de la différence des grades. Mais c'était à l'image de la CPIMa. J'ai été vite promu caporal, puis caporal-chef et j'ai pris le commandement du 1er groupe.
Dans ce groupe il y avait des gars qui sont restés mes amis et avec qui je suis toujours en contact (Kauffmann, Aurelle...)
Notre vie était rythmée par les manoeuvres, les sauts, les alertes, et les marches et autres exercices éreintants sous le soleil tchadien.
Le 13 avril 1975 j'étais sergent de semaine et des cousp de feu se sont fait entendre venant de la ville de N'djamena (ex Fort Lamy). J'ai mis aussitôt la CPIMa en alerte - (C'est mieux raconté par Bruno Aurelle dans le livre CPIMa, les paras oubliés).
Nous avons donc été récupérer sous le feu les civils français et les familles de militaires en ville, passant au milieu de la place de l'indépendance alors que la garde Nationale Tchadienne faisait le coup de feu contre la Garde Présidentielle et la Compagnie Tchadienne de Sécurité. Nous avons installé les familles à plat ventre sur les ridelles de nos vieux Dodges, et nous leur avons fait un rempart de nos corps (pas toujours désagréable...).
Puis mon groupe a été désigné pour assurer la protection des dépôts de carburant. Nous n'en menions pas large car le moindre obus nous aurait transformé en steaks bien cuits.
Quelques mois après je quittais la CPIMa en fin de séjour. Elle devait être dissoute peu après mon retour en métropole.
En 15 ans de carrière je n'ai jamais retrouvé une unité comme la CPIMa. Même dans des régiments prestigieux comme le 8° RPIMa, je n'ai jamais retrouvé cette ambiance particulière qui faisait de la CPIMa une unité "à part". D'ailleurs ses membres,les Eléphants Noirs sont des gens " à part" et qui perpétuent dans notre association cet esprit si particulier qui régnait dans notre si belle unité.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


la 6eme CPIMa Empty
MessageSujet: Re: la 6eme CPIMa   la 6eme CPIMa Icon_minitimeDim 15 Sep 2013 - 18:17

Merci JFL ;

Je ne connais pas trop cette belle Unité .

Si tu en as plus et des photos , c'est volontiers .

Tu es ici chez toi

@+++ de te lire , Ami PARA .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


la 6eme CPIMa Empty
MessageSujet: Re: la 6eme CPIMa   la 6eme CPIMa Icon_minitimeDim 15 Sep 2013 - 18:34

JFL , je prends sur moi de te mettre un "Avatar"

Si il ne te convenait pas , tu le changes


Ici que des Amis et pas de problèmes .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


la 6eme CPIMa Empty
MessageSujet: Re: la 6eme CPIMa   la 6eme CPIMa Icon_minitimeMar 8 Oct 2013 - 9:17

Merci pour cet avatar que tu m'as choisi. Il ne pouvait pas y avoir mieux !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


la 6eme CPIMa Empty
MessageSujet: Re: la 6eme CPIMa   la 6eme CPIMa Icon_minitimeMar 8 Oct 2013 - 11:10

jfl a écrit:
Merci pour cet avatar que tu m'as choisi. Il ne pouvait pas y avoir mieux !
Pas de quoi , Ami Para

Ici , il faut que tu sois comme chez toi
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




la 6eme CPIMa Empty
MessageSujet: Re: la 6eme CPIMa   la 6eme CPIMa Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
la 6eme CPIMa
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» présentation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis ! :: HISTOIRE DE NOTRE PATRIE :: Les Régiments dissous (Terre/Air/Marine)-
Sauter vers: