Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis !

Forum pour Parachutistes et Sympathisants de par le Monde
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez
 

  10 septembre 1915 : Premier numéro du Canard Enchaîné

Aller en bas 
AuteurMessage
Commandoair40
Admin
Commandoair40

Masculin
Nombre de messages : 16232
Age : 73
Emploi : Patriote Français & Sécessionniste.
Date d'inscription : 07/11/2014

 10 septembre 1915 : Premier numéro du Canard Enchaîné Empty
MessageSujet: 10 septembre 1915 : Premier numéro du Canard Enchaîné    10 septembre 1915 : Premier numéro du Canard Enchaîné Icon_minitimeMar 10 Sep 2019 - 19:34

"10 septembre 1915"

Premier numéro du Canard Enchaîné


 10 septembre 1915 : Premier numéro du Canard Enchaîné 7770942542_le-canard-enchaine

Le 10 septembre 1915, Maurice et Jeanne Maréchal publient le premier numéro du Canard Enchaîné (son titre fait allusion à un autre journal contestataire, L'Homme enchaîné de Clemenceau).

Appelé à devenir une institution de réputation mondiale, le journal satirique naît pendant la Première Guerre mondiale, avec la volonté de dénoncer la censure, la propagande, les mensonges et le « bourrage de crâne », selon une formule popularisée par Albert Londres en 1914.

Mais sa sortie ne va pas sans difficultés.


L'hebdomadaire interrompt sa parution dès le cinquième numéro avant de la reprendre l'année suivante.

En juin 1917, Le Canard Enchaîné lance sa première offensive contre les mensonges et les outrances de la presse.  

Il organise auprès de ses lecteurs le concours du « grand chef de la tribu des bourreurs de crânes ».

La compétition est rude car les concurrents sont nombreux et talentueux.

La palme est attribuée au journaliste Gustave Hervé (46 ans).

Gustave Hervé a été avant la guerre professeur d'Histoire au lycée de Sens.

Il a aussi milité  dans les rangs socialistes.

Libertaire, il a été poursuivi pour des propos antimilitaristes dans son journal La Guerre sociale.

Ainsi en 1901, pour l'anniversaire de Wagram, il préconisait dans Le Travailleur Socialiste de l'Yonne que l'on rassemble « dans la principale cour du quartier toutes les ordures et tout le fumier de la caserne et que, solennellement, [...] le colonel en grand plumet y plante le drapeau du régiment ».

Mais quand éclate la guerre, il tourne casaque et se rallie à l'Union sacrée.

En 1916, il rebaptise son journal La Victoire.

On y lit :

« Quelle est la maman, quelle est l'épouse qui, en ce moment où se joue la vie de la France, n'est pas prête à accepter le suprême sacrifice ? Crois-tu, maman, que les hommes qui meurent en un tel jour meurent réellement ? » (note).

Entre les deux guerres, Gustave Hervé se signalera encore à l'attention de ses compatriotes avec cette manchette récurrente de La Victoire :

« C'est Pétain qu'il nous faut ».

 10 septembre 1915 : Premier numéro du Canard Enchaîné Images?q=tbn:ANd9GcRhknIboG_0c-_8lxelH-yd2HjHldkTsnte1AEMg9blMJL8yn2L

___________________________________ ____________________________________

Sicut-Aquila

 10 septembre 1915 : Premier numéro du Canard Enchaîné 908920120  10 septembre 1915 : Premier numéro du Canard Enchaîné Marian11  10 septembre 1915 : Premier numéro du Canard Enchaîné 908920120

“Nous avons entendu et nous savons ce que nos pères nous ont raconté, nous n’allons pas le cacher à nos fils.
Nous redirons à tous ceux qui nous suivent, les œuvres glorieuses...”

Revenir en haut Aller en bas
 
10 septembre 1915 : Premier numéro du Canard Enchaîné
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sortie cinéma : Le premier cri
» Magret de canard et poires sautées au thym
» Mon premier achat MAC livré !!!
» mon premier gif anime
» Verrines au magret de canard, pommes et chèvre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis ! :: LE FOYER :: Que s'est il passé un ?-
Sauter vers: