Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis !

Forum pour Parachutistes et Sympathisants de par le Monde
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 En 60 ans, l'armée chinoise passe d'une armée d'infanterie à une armée moderne .

Aller en bas 
AuteurMessage
Commandoair40
Admin
Commandoair40

Masculin
Nombre de messages : 15578
Age : 72
Emploi : Patriote Français & Sécessionniste.
Date d'inscription : 07/11/2014

En 60 ans, l'armée chinoise passe d'une armée d'infanterie à une armée moderne . Empty
MessageSujet: En 60 ans, l'armée chinoise passe d'une armée d'infanterie à une armée moderne .   En 60 ans, l'armée chinoise passe d'une armée d'infanterie à une armée moderne . Icon_minitimeSam 20 Avr 2019 - 23:08

En 60 ans, l'armée chinoise passe d'une armée d'infanterie à une armée moderne

En 60 ans, l'armée chinoise passe d'une armée d'infanterie à une armée moderne . China

Le fait que l'Armée populaire de libération (APL) de Chine soit passée d'une armée d'infanterie à une armée moderne, composée de divers armes et services et dotée d'une force de combat interarmes, montre toute la signification de la voie qu'elle a suivie pour se développer, une voie décrite en ces termes :

« Être une armée d'élite, une armée combinée et hautement efficace ».

Cette voie de développement s'est éclaircie toujours plus avec le temps.

Toute histoire est une histoire contemporaine

La cérémonie de la fondation de la République populaire de Chine en 1949 est un grand événement de l'histoire chinoise. Au cours de cette cérémonie, le défilé de l'APL fut sans aucun doute la scène la plus grandiose et la plus marquante, pour laquelle beaucoup ont versé de chaudes larmes.

Mais nous n'avons pas oublié que dans les 70 détachements du défilé, plus de 40 étaient de l'infanterie, et leurs armes étaient, sans exception, de fabrication étrangère.

Comment une armée qui a gagné la guerre pourra-t-elle assurer la paix dans sa patrie ?


Un an après la proclamation de la RPC, le dirigeant chinois Mao Zedong déclara que la Chine nouvelle avait deux tâches à accomplir : construire une armée puissante de défense nationale et développer considérablement l'économie du pays.

Cette armée du peuple, qui avait vaincu des adversaires beaucoup mieux équipés qu'elle, aspirait ardemment à réaliser sa propre modernisation.

Jugement historique et changement stratégique

Fin 1953, les cadres supérieurs du Parti du secteur militaire se réunirent et définirent le principe guidant l'édification de l'armée ainsi que la tâche générale : construire une armée révolutionnaire, moderne et régulière.

Ainsi, notre armée a franchi les premiers pas de sa modernisation : par quatre fois elle a simplifié et réorganisé ses effectifs forts de 5,5 millions d'hommes, pour créer les organismes dirigeants et les unités de la marine, de l'aviation, de la sécurité publique, de l'artillerie, du génie, du corps de transmission et du corps de chemin de fer.

Une armée constituée principalement par l'infanterie s'est transformée en armée de multiples armes et services. En 1955, sa première division d'infanterie motorisée a vu le jour.

En 1959, sa première unité entièrement motorisée et de grande mobilité est apparue dans la région militaire de Lanzhou…

Mais, le chemin à parcourir restait encore long pour la modernisation de l'APL.

Seul le grand stratège peut influencer l'histoire

Le 4 juin 1985, le président de la Commission militaire centrale, M. Deng Xiaoping, annonça la décision de réduire les effectifs de l'APL d'un million d'hommes.

Il se basa sur ce jugement perspicace : bien que le danger de la guerre persiste, les forces en faveur de la paix l'emportent sur les forces bellicistes et il est donc possible d'assurer une paix relativement prolongée.

C'est en tenant compte de la tendance mondiale que notre armée a modifié les idées directrices de son édification : elle se consacra désormais à son développement en temps de paix, au lieu de se préparer à faire face à une guerre imminente, d'envergure ou même nucléaire.

Le désarmement amorce le progrès

En septembre 1997, la Commission militaire centrale a décidé de démobiliser 500 000 officiers et soldats supplémentaires, puis en septembre 2003, 200 000 hommes de plus.

Cependant, le désarmement chinois ne signifie pas seulement la démobilisation, mais aussi une réorganisation stratégique de la structure de l'APL.

Tout en supprimant 7 armes et services de ses rangs, l'APL a créé en son sein de nouvelles armes et de nouvelles forces spéciales, dont le corps de fusiliers marins, la force aérienne de l'armée de terre, le corps spécial d'éclaireurs et la force antiaérienne de l'armée de terre.

Elle a progressé rapidement vers l'objectif « une armée d'élite, une armée combinée et hautement efficace ».


L'armée terrestre n'est plus ce qu'elle était : elle possède dorénavant une force d'assaut terrestre composée par le corps blindé et l'infanterie ; une force d'appui-feu composée par l'artillerie, le corps antiaérien et l'aviation ; et une force de garantie de combat formée par les éclaireurs, le corps de transmission, le génie, le détachement de défense contre les armes chimiques, et le détachement de météo et de riposte électronique.

Ainsi, les équipements de l'armée terrestre ont complètement changé et même son champ de bataille éventuel évoluera radicalement.

La marine chinoise tend de plus en plus à allier les forces maritime, terrestre, aérienne et sous-marine, basées sur la côte ou sur la mer, et à prendre en considération en même temps la guerre régulière et la combinaison de diverses armes.

L'aviation militaire possède déjà une assez forte capacité de défense et d'attaque, et une certaine force de frappe de précision et à longue distance, ainsi qu'une certaine capacité de transport stratégique.

Elle vole à toute vitesse vers l'objectif de pouvoir attaquer et défendre simultanément.

La deuxième artillerie est devenue une force stratégique dotée d'une capacité de riposte nucléaire basée sur terre, d'une force de frappe de précision assurée par des missiles conventionnels, des missiles balistiques nucléaires et des missiles classiques.

Avec l'amélioration du système de mobilisation de la défense nationale, la milice populaire et les troupes de réserve accélèrent leur transformation : elles n'insistent plus sur leur nombre et leur importance ni sur leur participation directe aux opérations, mais sur la qualité et l'efficacité, sur leurs tâches d'appui et de garantie.

Elles s'efforcent de s'adapter à l'édification d'une armée active, de se compléter et se promouvoir avec elle afin de réaliser un développement coordonné.

Construire une armée régulière conformément à la loi


Quand l'Armée rouge était basée sur les monts Jinggang pour poursuivre sa lutte armée, elle observa son premier règlement :

« Trois règles de discipline et huit recommandations ».

Elle formula ultérieurement « le Règlement relatif aux exercices des fantassins ».

C'était le début de la construction des forces armées conformément à la loi.

-- Le 10 juillet 1952, le président Mao Zedong prêcha : « Unifiez le commandement, le système, l'organisation, la discipline et l'entraînement des forces armées ! » L'APL commença donc, dans ce sens, l'édification du système juridique militaire dans tous les domaines.

-- Le 1er mai 1953
, la Commission militaire révolutionnaire du peuple, de l'échelon central, promulgua officiellement « les Règles de la discipline », « les Règles des affaires intérieures » et « les Règles de la formation ». Durant plusieurs décennies, l'APL a sept fois modifié et publié ces trois « Règles » suivant les conditions spécifiques et la tendance de développement de chaque période historique donnée.

-- C'est en 1958 que l'APL commença à rédiger les règles du combat de la première génération. Aujourd'hui, les règles du combat de la nouvelle génération, de 83 catégories, couvrent tous les niveaux et tous les domaines des opérations militaires de notre armée. Ces règles regroupent les expériences accumulées au cours des décennies de combat et guident désormais les exercices, les préparatifs de guerre et les opérations militaires de notre armée.

-- Aujourd'hui, les opérations militaires constituent un grand système complexe. Le 14 mars 1997, la Loi de la République populaire de Chine sur la défense nationale a été promulguée. C'est la loi fondamentale de la défense nationale et de l'édification de l'APL, qui définit un système juridique fondamental en la matière et marque leur construction dans tous les domaines, conformément à la loi.

Les grades militaires signifient l'honneur accordé par l'Etat aux militaires.


Une cérémonie de remise des grades et des médailles aux maréchaux de l'APL a eu lieu le 27 septembre 1955 à Beijing.

La vie légendaire de ces grands généraux et leurs exploits inoubliables continuent d'inspirer les militaires de notre nation et leur montrent l'exemple à suivre.

Cependant, nos militaires ont beaucoup regretté qu'en 1965, les grades militaires aient été supprimés.

Il aura fallu attendre 22 ans pour que ce système soit rétabli.

Le 1er juillet 1988, l'Assemblée populaire nationale a adopté le « Règlement sur les grades militaires des officiers de l'Armée populaire de libération de Chine ».

Environ 500 000 officiers ont reçu leur grade l'année même.


Parallèlement, la réforme des uniformes militaires, amorcée le 4 janvier 1950 avec leur unification dans toute l'armée, est la huitième à ce jour.

Au début, les militaires chinois avaient seulement une série d'uniformes ouatés ou non.

Les modèles 07 des uniformes sont classés en 4 séries et 644 variétés :

Uniformes, uniformes de cérémonie, béret et casque à large bord.

Aujourd'hui, les uniformes militaires constituent le signe de l'honneur et de la fierté des militaires.

L'évolution des grades et des uniformes militaires signifie la compréhension de la loi du développement de la guerre et de l'édification de l'armée et atteste aussi de l'avènement d'une période nouvelle, celle de la construction de l'armée selon la loi.

Depuis la fondation de la RPC, nous avons déjà formulé plusieurs centaines de lois militaires et plusieurs milliers de règlements pour l'APL.

Faire avancer la réforme militaire adaptée aux conditions chinoises


À la suite du changement de la conjoncture stratégique internationale, la guerre locale de hautes technologies est devenue pour tous une réalité.

L'histoire veut que l'édification de l'armée évolue vers une réforme militaire centrée sur l'informatisation.

Dans les années 1990, conscients de la situation nouvelle, le Comité central du PCC et la Commission militaire centrale ont défini le principe militaire stratégique basé sur la manière de l'emporter dans une guerre locale de technologies modernes, notamment de hautes technologies.

La réforme militaire adaptée aux conditions de la Chine est la voie obligatoire de la modernisation de l'armée.

Notre objectif stratégique consiste à construire une armée capable de gagner la guerre informatisée.

Après 60 ans de réflexions, de pratiques et d'efforts pour faire de l'APL une armée d'élite, cette dernière progresse à vive allure vers le champ de bataille futur de l'informatisation.

La deuxième artillerie et la force de l'air se sont livrées, par un été, à une bataille généralisée du tac au tac.

Les exercices de tir de missiles de la flotte de mer de Chine orientale ont ébranlé le ciel et la mer.

La plus grande manœuvre transrégionale de l'armée terrestre, jamais entreprise dans l'histoire de notre armée, a été d'une mobilité impressionnante.

On assiste maintenant à une bataille interarmes, faisant appel à l'intégration des forces de terre, de mer et de l'air, de l'espace et de l'informatique.

On a uni efficacement la connaissance sensible du champ de bataille, le contrôle du commandement, la riposte informatique et l'attaque.

Le renouvellement des méthodes des exercices, des armes et équipements permet d'aguerrir une armée dotée d'une grande combativité.

Il ne fait aucun doute que l'APL de Chine pourra s'acquitter de ses obligations et accomplir toute mission qui lui sera confiée.

Elle est et sera toujours une armée marquée par la grandeur d'âme et la noblesse d'esprit.


Source : http://www.amb-chine.fr

___________________________________ ____________________________________

Sicut-Aquila

En 60 ans, l'armée chinoise passe d'une armée d'infanterie à une armée moderne . 908920120 En 60 ans, l'armée chinoise passe d'une armée d'infanterie à une armée moderne . Marian11 En 60 ans, l'armée chinoise passe d'une armée d'infanterie à une armée moderne . 908920120

“Nous avons entendu et nous savons ce que nos pères nous ont raconté, nous n’allons pas le cacher à nos fils.
Nous redirons à tous ceux qui nous suivent, les œuvres glorieuses...”

Revenir en haut Aller en bas
bretirouge
modérateur
bretirouge

Masculin
Nombre de messages : 17079
Age : 82
Emploi : retraité inactif
Date d'inscription : 29/07/2010

En 60 ans, l'armée chinoise passe d'une armée d'infanterie à une armée moderne . Empty
MessageSujet: Re: En 60 ans, l'armée chinoise passe d'une armée d'infanterie à une armée moderne .   En 60 ans, l'armée chinoise passe d'une armée d'infanterie à une armée moderne . Icon_minitimeDim 21 Avr 2019 - 8:03

La Chine devient un pays dangereux, pour ses ennemis, cet esprit de soumissions des militaires devient presque du fanatisme et çà .... représente un véritable danger pour les autres !!! ils nous rapellent trop le nazisme !!!! Colère

___________________________________ ____________________________________

3 ans chez Bigeard
N° 110396 En 60 ans, l'armée chinoise passe d'une armée d'infanterie à une armée moderne . Brev_m10En 60 ans, l'armée chinoise passe d'une armée d'infanterie à une armée moderne . Gus11
Revenir en haut Aller en bas
http://blogdegustave-3rpc.over-blog.com
 
En 60 ans, l'armée chinoise passe d'une armée d'infanterie à une armée moderne .
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis ! :: HISTOIRE DE NOTRE PATRIE :: Les Unités Etrangères (Toutes Armes)-
Sauter vers: