Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis !

Forum pour Parachutistes et Sympathisants de par le Monde
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Les vieux guerriers en Alsace

Aller en bas 
AuteurMessage
bretirouge
modérateur
bretirouge

Masculin
Nombre de messages : 17231
Age : 82
Emploi : retraité inactif
Date d'inscription : 29/07/2010

Les vieux guerriers en Alsace Empty
MessageSujet: Les vieux guerriers en Alsace   Les vieux guerriers en Alsace Icon_minitimeSam 27 Oct 2018 - 14:32

Les vieux guerriers, "Alte Krieger" d'Alsace






 
 

Etant gamin,
j'aimais, le dimanche après-midi, aller au bistrot de notre village
où les agriculteurs jouaient aux cartes et racontaient
leur Abenteuer, leur guerre.


" Les Malgré Nous "


Les uns avaient été d'emblée incorporés dans l'armée allemande
et les autres, qui avaient d'abord été soldats français,
étaient devenus eux aussi, à partir de 1942, des soldats allemands,
les "Malgré Nous".


D'autres encore, faits prisonniers sur le front russe,
avaient été internés à Tambov, certains d'entre eux
ayant ensuite intégré l'Armée rouge.


Enfin, de nombreux Alsaciens qui avaient fui la France
par l'Espagne, sont revenus au village au cours de l'hiver 1944-1945,
vêtus d'un battle dress américain.


Alors, tous ces anciens racontaient leurs histoires
et nous les gamins, nous les écoutions.

J'ai très vite remarqué qu'ils avaient tous vécu
des expériences semblables et racontaient les mêmes aventures,
quel que soit l'uniforme qu'ils avaient porté.


Par exemple ils avaient tous eu mal aux pieds,
se plaignant d'avoir été mal chaussés.
Ils avaient tous la même haine de leur feldwebel,
adjudant ou major instructeur.


Il y en avait même un qui était allé en Italie avec la Werhmacht
et qui parlait italien;
un autre, un brave type incorporé dans la Waffen SS
on ne sait pourquoi, avait subi l'explosion d'une bombe,
une grenade comme il disait.

Au fur et à mesure que les jeux de cartes se prolongeaient
jusque tard dans l'après-midi,
tout en nous racontant ses histoires, il se trouvait projeté en l'air
de plus en plus haut...


Au début de l'après-midi, la bombe l'avait projeté à cinq mètres du sol,
mais vers le soir c'était au moins jusqu'à vingt mètres.
On l'appelait le "Narensep", Joseph le fou...
Des années plus tard, à la fin des années 1960,
lorsque je trébuchais sur les pierres
du Tibesti avec mon arme à la main et mon barda sur le dos,
il m'arriva de penser à eux,
parce que j'avais moi aussi les pieds en sang dans mes Rangers....

L'après-guerre fut une période difficile à vivre en Alsace.
En effet, les hommes et les femmes restés sur place en juin 1940
après le Blitzkrieg qui s'acheva par l'écrasement
de l'armée française, avaient été impressionnés
par les beaux uniformes de la Wehrmacht
lorsque les troupes allemandes arrivèrent dans les villages,
faisant généralement preuve à cette époque,
il faut bien le dire, d'amabilité et de courtoisie.


D'autres Alsaciens, en retour, manifestèrent spontanément une certaine hostilité à leur égard.
La population alsacienne était divisée.
Le traumatisme des populations


Que ce fut par représailles ou par simple vengeance personnelle,
des exactions stupides ont été commises par la suite,
se prolongeant jusque dans les années 1960 :
croix gammées sur les murs des maisons,
gamins attendus, attrapés et battus au coin d'une rue...
Il faut savoir qu'en Alsace il y a une autre particularité :
sur les monuments aux Morts des communes
sont inscrits les noms de tous les soldats tués durant les guerres,
quelle qu'ait été leur armée d'appartenance,
contrairement à la France de l'Intérieur
où sont inscrits seulement les noms des Morts pour la France.


On peut imaginer les traumatismes subis par
toute la population alsacienne, à la suite des quatre basculements de nationalité qui se sont produits de 1870 à 1945.

Entre 1918 et 1939,
il n'existait pas moins de quatre sortes de cartes d'identité
pour les Alsaciens !
selon que l'Alsacien était marié avec un conjoint français de souche
ou allemand,
il avait une autre carte d'identité qui ne lui donnait
pas droit au même service civil,
ni au même taux d'intérêt lors des placements de
ses économies à la banque ou lorsqu'il sollicitait
des prêts bancaires!


L'une de ces catégories de cartes d'identité était tributaire de la germanisation de la famille de 1870 à 1918,
et ce sont des comités de quartier qui déterminaient
si telle famille avait été ou non germanisée
durant la période de souveraineté allemande.


Si tel était le cas, les membres de cette famille perdaient
considération et avantages durant la période française qui suivait..

Ces enquêtes de voisinage entraînèrent
de véritables drames, et des règlements de comptes
qui se prolongèrent en Alsace durant plus d'un demi-siècle.
C'est finalement grâce à sa forte identité régionale,
qui règne au-dessus de toute autre appartenance,
que l'Alsace sut surmonter ses épreuves et préserver son âme.

Jerôme Kauffmann
Les vieux guerriers en Alsace Jkauffmann_photo


 
 


 
 
 
[/table]

___________________________________ ____________________________________

3 ans chez Bigeard
N° 110396 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://blogdegustave-3rpc.over-blog.com
Commandoair40
Admin
Commandoair40

Masculin
Nombre de messages : 15779
Age : 73
Emploi : Patriote Français & Sécessionniste.
Date d'inscription : 07/11/2014

Les vieux guerriers en Alsace Empty
MessageSujet: Re: Les vieux guerriers en Alsace   Les vieux guerriers en Alsace Icon_minitimeSam 27 Oct 2018 - 17:00

Merci Gus ,

Rien a dire de plus , que ce fut et c'est encore une situation difficile .

___________________________________ ____________________________________

Sicut-Aquila

Les vieux guerriers en Alsace 908920120 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Les vieux guerriers en Alsace 908920120

“Nous avons entendu et nous savons ce que nos pères nous ont raconté, nous n’allons pas le cacher à nos fils.
Nous redirons à tous ceux qui nous suivent, les œuvres glorieuses...”

Revenir en haut Aller en bas
 
Les vieux guerriers en Alsace
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis ! :: HISTOIRE DE NOTRE PATRIE :: La petite et la grande histoire :: 39 - 45-
Sauter vers: