Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis !

Forum pour Parachutistes et Sympathisants de par le Monde
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La jeep HOTCHKISS M201....Une jeep bien française

Aller en bas 
AuteurMessage
Tregor22/85

avatar

Masculin
Nombre de messages : 182
Age : 53
Emploi : Retraité
Date d'inscription : 21/07/2017

MessageSujet: La jeep HOTCHKISS M201....Une jeep bien française   Mar 2 Oct 2018 - 19:21

Bonjour à tous Very Happy


Voici un bref historique de notre bonne vieille HOTCHKISS M201, véhicule qui, bien que "copié" du modèle US est bien français...

A la fin de la guerre, la France utilise, comme de nombreux pays, pour rééquiper son armée, des jeeps provenant des surplus US et d la loi « Cash and Carry ». Courant 1946, la société française HOTCHKISS, bien connue pour ses belles voitures de luxe et camions, passe un contrat avec la firme WILLYS OVERLAND. Les jeeps CJ 2A et 3A seront diffusées en vendues en France par le biais de la société.
Jeep CJ 2a et CJ 3a (cliquez sur l'image pour l'agrandir)

Jeeps en Indochine (cliquez sur l'image pour l'agrandir)


En 1947, l’armée française lance un programme d’étude pour un nouveau véhicule tactique. Une seule société répond à l’appel d’offre : DELAHAYE avec son modèle DELTA, un véhicule léger de reconnaissance qui sera présenté en 1949.

Le prototype DELAHAYE DELTA (cliquez sur l'image pour l'agrandir)


Dans un premier temps en 1952, la firme américaine cède à la française la licence de fabrication et de commercialisation pour des pièces détachées (moteurs, ponts etc.) tant pour le marché civil que militaire. Puis viendra une autre licence autorisant la fabrication des véhicules produits par WILLYS-OVERLAND, le premier modèle étant la JH 101 produites à 3496 exemplaires jusqu’à 1960. Puis viendra la JH 102 entièrement française.


HOTCHKISS JH 101 (cliquez sur l'image pour l'agrandir)


HOTCHKISS JH 102 (cliquez sur l'image pour l'agrandir)
 
1954 est l’année de la fusion entre les sociétés HOTCHKISS et DELAHAYE, elle prend tout simplement le nom de Société HOTCHKISS-DELAHAYE. Elle continue l’étude en cours du futur VLR que l’on connaît, sa production et la fabrication des pièces détachées pur ce véhicule 4x4 dont le dernier de la lignée sera la COB.

VLR DELAHAYE (cliquez sur l'image pour l'agrandir)

En 1955, sur le site de Saint DENIS, la première chaîne de fabrication et de montage est lancée. Le premier véhicule sortant de ces chaînes sera la JH 102. Après l’échec du programme lancé par l’armée française, cette dernière commande 465 véhicules qui dans un premier temps, seront appelés « HOTCHKISS licence MB ». Ces jeeps ne sont que des copies conformes des modèles US. Elles sont fabriquées avec un panachage de pièces provenant aussi bien des WILLYS MB que des FORD GPW et bien entendu celles de la société française. L’armée possède déjà (dans les rangs de ses unités, toutes armes confondues) près de 10.000 de ces jeeps provenant des achats de surplus US et de la loi Prêt bail.

La société HOTCHKISS-DELAHAYE évolue encore pour devenir HOTCHKISS-BRANDT. Avec cette dernière fusion de sociétés, BRANDT apporte son usine situé à STAIN dans le nord de PARIS. C’est là que, après quelques améliorations, la nouvelle usine sort la « M201 licence MB ». En 1960, à partir du châssis n° 08961, les M201 passe de 6/12 volts à 24volts. Un moteur diesel de type INDENOR 85 XD P4 sera proposé en 1962. Au total, 27.628 M201 seront construites jusqu’en 1966, date de la fin de la production. L’armée en reçoit environ 24.604, une vingtaine, 24 plus exactement, sont acquises par d’autres administrations comme le Service National de la Protection plus connue de nos jours sous le vocable de Sécurité Civile qui en recevra 15. HOTCHKISS-BRANDT n’a cependant pas fabriqué que des véhicules militaires. Entre juillet 1954 et juillet 1969, 5.554 jeeps des types JH101, 102 et HWL ainsi que des CJ5 et CJ6 sont également fabriqué.

Usine de STAIN. Hall d'assemblage (cliquez sur l'image pour l'agrandir)



L’histoire de la société HOTCHKISS-BRANDT, devenue entre-temps THOMSON-HOUSTON-HOTCHKISS-BRANDT en 1961 s’arrête définitivement le 31 décembre 1969. Son nouveau président en a décidé ainsi, les chaînes de production sont alors transférées en ESPAGNE (société VIASA).

La jeep HOTCHKISS M201, bien que très similaire extérieurement aux WILLYS MB et FORD GP, diffère cependant de ces deux « ancêtres ». Au niveau du moteur, même si il est toujours du type GO DEVIL, la distribution ne se fait pas par chaîne mais par pignon céléron. La culasse est cependant renforcée. Le carburateur français est de la marque SOLEX (plusieurs types y ont été montés). Le radiateur ne comporte pas de tunnel de refroidissement comme sur les modèles fabriqués durant la guerre. Ce qui identifie immédiatement une HOTCHKISS sont les deux poignées montées au-dessus des glaces sur le pare-brise, permettant à ce dernier de reposer sur le capot moteur. Cependant, au début de la production, les deux petites cales en bois positionnées sur le capot sont observées. Les essuie-glaces ne sont plus à dépression mais électrique.

Les lames de suspension passent de 9 à 10 à l’avant et à 11 à l’arrière suivant la fonction du véhicule (canon 106 SR, ENTAC, SAHARA ou incendie…).

En fonction des contrats et des périodes, la jeep M201 va recevoir des équipements électriques en 6,112 ou 24 volts.
Les M201 équipée d’un canon de 106mm sans recul possédaient un pare-brise spécifique avec une échancrure pratiquée dans le centre pour permettre le passage du tube. L’arrière de la caisse était découpée et la roue de secours montée sur le côté.

Les M201 SAHARA comprenaient un réservoir supplémentaire sous le siège du passager avant, une pompe à essence électrique complémentaire et un pré-filtre à air du type TECALEMIT positionné sur l’aile avant droite. L’équipement de bord est renforcé avec un tapis de désensablement.














La suite de l’article viendra plus tard avec un historique de l’ERGM/AU de la MALTOURNEE (Établissement de Réserve Générale du Matériel Automobile)...

___________________________________ ____________________________________

Paramicalement Raymond

Recherche tout (doc, photos etc..).sur les 601ème et 602ème GIA entre 1935 et 1940
Revenir en haut Aller en bas
Papa schulz
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11431
Age : 58
Emploi : Apéro à plein temps!
Date d'inscription : 23/10/2007

MessageSujet: Re: La jeep HOTCHKISS M201....Une jeep bien française   Mar 2 Oct 2018 - 19:35

    merci pour ces infos  Tregor

___________________________________ ____________________________________

Dans une guerre, ce qui se passe, ce n'est jamais ce qu'on avait prévu. Alors ce qui compte, c'est d'avoir le moral !
Revenir en haut Aller en bas
Commandoair40
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 14492
Age : 72
Emploi : Patriote Français & Sécessionniste.
Date d'inscription : 07/11/2014

MessageSujet: Re: La jeep HOTCHKISS M201....Une jeep bien française   Mer 3 Oct 2018 - 18:36

Merci Raymond ,

Super intéressant ,

Donc de 65 a 70 , j'ai sans doute connu les deux modèles .

En réfléchissant , je me souviens des deux petites cales en bois positionnées sur le capot .

Certains disent qu'elle est moins fiable que l'US , est ce vrai ?

___________________________________ ____________________________________

Sicut-Aquila

 



“Nous avons entendu et nous savons ce que nos pères nous ont raconté, nous n’allons pas le cacher à nos fils.
Nous redirons à tous ceux qui nous suivent, les œuvres glorieuses...”

Revenir en haut Aller en bas
Tregor22/85

avatar

Masculin
Nombre de messages : 182
Age : 53
Emploi : Retraité
Date d'inscription : 21/07/2017

MessageSujet: Re: La jeep HOTCHKISS M201....Une jeep bien française   Mer 3 Oct 2018 - 19:13

re

Sur ma Willys de 1943, j'ai ces deux cales en bois...mais elles ne sont pas d'origine. Les deux qui étaient dessus quand je l'ai récupéré étaient tellement pourries...

Celles de la Hotchkiss sont métalliques...après te dire si elles sont solides ou pas je ne saurai te répondre. A l'époque, sur les jeep que nous avions en service, elles étaient présentes mais après on ne roulait pas très souvent pare brise baissé...


___________________________________ ____________________________________

Paramicalement Raymond

Recherche tout (doc, photos etc..).sur les 601ème et 602ème GIA entre 1935 et 1940
Revenir en haut Aller en bas
Commandoair40
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 14492
Age : 72
Emploi : Patriote Français & Sécessionniste.
Date d'inscription : 07/11/2014

MessageSujet: Re: La jeep HOTCHKISS M201....Une jeep bien française   Mer 3 Oct 2018 - 19:33

Merci Raymond ,

Je me suis mal exprimé Embarassed

Il parait que c'est la Jeep Française , qui serait moins fiable .

___________________________________ ____________________________________

Sicut-Aquila

 



“Nous avons entendu et nous savons ce que nos pères nous ont raconté, nous n’allons pas le cacher à nos fils.
Nous redirons à tous ceux qui nous suivent, les œuvres glorieuses...”

Revenir en haut Aller en bas
Tregor22/85

avatar

Masculin
Nombre de messages : 182
Age : 53
Emploi : Retraité
Date d'inscription : 21/07/2017

MessageSujet: Re: La jeep HOTCHKISS M201....Une jeep bien française   Mer 3 Oct 2018 - 19:58

re

OK...la je comprend mieux

Mais pour ma part, je dirais le contraire...  moteur plus solide, électricité en 24 v, allumage blindée... et le métal de meilleurs qualité
la mienne est en 6 volt et démarre mal avec le froid et rouille !!!

___________________________________ ____________________________________

Paramicalement Raymond

Recherche tout (doc, photos etc..).sur les 601ème et 602ème GIA entre 1935 et 1940
Revenir en haut Aller en bas
jmperrin
membre confirmé
membre confirmé
avatar

Masculin
Nombre de messages : 32
Age : 70
Emploi : Ingénieur de recherche
Date d'inscription : 14/04/2018

MessageSujet: Merci   Mer 3 Oct 2018 - 22:28

Un grand merci pour cet historique approfondi

Paramicalement 

Jmperrin
Revenir en haut Aller en bas
Commandoair40
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 14492
Age : 72
Emploi : Patriote Français & Sécessionniste.
Date d'inscription : 07/11/2014

MessageSujet: Re: La jeep HOTCHKISS M201....Une jeep bien française   Jeu 4 Oct 2018 - 18:22

Hotchkiss M201 « MB »: la mûle de l’Armée Française



Rappelons nous d’il y a peu de temps, lorsque la France s’insurgeait contre l’équipement en Ford Ranger de l’Armée Française , en remplacement partiel de ses antiques P4 de conception germano-autrichienne .


Que n’a-t-on pas dit à l’époque ?

« Comment l’Armée peut-elle se fournir outre Atlantique (ce qui n’est pas exact) ? ».

Surtout, tout le monde, montant sur ses grands chevaux, s’en prenait à une institution qui avaient toujours fait preuve de pragmatisme en matière de véhicules légers dits « de liaison ».

Parlons de la Hotchkiss M201, histoire aussi de rafraîchir la mémoire aux grognons de tous poils !


La 2ème DB était équipée essentiellement de Willys

Remontons au commencement de l’affaire… Et cela remonte loin.


Rappelez-vous, le 18 juin 1940, De Gaulle restait le seul à oser proposer la poursuite du combat face au défaitisme ambiant.

N’oubliez pas qu’en ce début d’été, il était bien seul et surtout sans matériel.

Petit à petit, les Forces Françaises Libres (FFL) relevaient la tête outre-mer (Bir Hakeim notamment), puis la campagne d’Italie, s’incrustait au débarquement (Commando Kieffer, puis après coup la 2ème DB), pour laver d’une certaine façon l’affront de l’armistice de juin 40.

Mais tant que Vichy gardait sous sa coupe l’Afrique du Nord et sa (petite) réserve de matériel, ces FFL valeureux dépendait du grand allié américain en terme de matériels :

Sherman pour les chars, Jeeps pour les petits véhicules.



L’Armée se reconstituant en 1944 après les débarquements de Normandie et de Provence, intégrant les FFI en son sein, continua à se fournir chez le précieux alliés avec qui elle libérait la France.

A la fin de la guerre, l’Armée Française est pour ainsi dire totalement équipée chez l’Oncle Sam.

Adieu FM, Somua, Renault, Dewoitine, place aux Sherman, Jeeps, et autres Mustangs.

Dans ce contexte, la passation de marché n’était pas vraiment la priorité, d’autant que dès 1945, les affaires se corsaient en Indochine.



Petit à petit, l’Armée Française recommença à se doter de matériels français, souvent issus de licences américaines mais adaptés et produits en France .

Bref, malgré une certaine dépendance des Etats-Unis, petit à petit l’industrie française tentait de relever les défis, et notamment la fourniture en grands nombres de véhicules légers.

Deux guerres majeures (Indochine puis Algérie), une conscription massive (le format des forces à l’époque était sans commune mesure à ce qu’il est aujourd’hui), il fallait du matos, et vite !



Militaires français avec leurs M201 (image: véhiculesmilitaires.com)

Entraînés dans la reconstruction, la motorisation de la « populace » et engoncés par le Plan Pons , il fallait rapidement « fournir » l’armée en nouveau matériel…

A la fin de la guerre, l’armée Française disposait de 22 000 Willys ou Ford « Jeep » bien rincées par les combats.

Le renouvellement se fit d’abord par l’importation exclusive des Jeeps par Hotchkiss.

Dès 1949, Delahaye tente d’imposer son VLR, sans succès…

Mais au début des années 50, et avec l’intensification des guerre coloniales, il devient nécessaire de « remplacer » ce matériel usé.



M201 en action (images: Miligeep.com)



Ne l’oubliez pas, les militaires sont pragmatiques : pour patriotes qu’ils soient, il veulent (quelle que soit l’époque) le matériel le plus efficace pour les missions assignées.


Plutôt que d’aller faire joujou avec des trucs pas fiables, l’Armée va opter pour un compromis : l’achat de modèles Hotchkiss M201 à partir de 1955, en fait une Willys de base fabriquée sous licence (et le petit nom de VLTT, véhicule léger tout terrain).

Fabriquée en France certes, mais de conception intégralement américaine.



Un paquet de M201 à vendre par le domaine à l’époque du remplacement par les P4

Pour les besoins de l’Armée, Hotchkiss fabriqua 27 604 exemplaires de ce modèle M201 « licence MB » de 1955 à 1967.

Des modèles qui resteront en service pour certains jusqu’en 2000, année de la fin du service militaire.

Pour rentabiliser l’affaire (cela dit Hotchkiss survivra quelques temps grâce à ces commandes), la marque « française » (qui avait des origines américaines) proposa aussi une version civile.


Un Hotchkiss JH101 civil

La JH101 puis JH102 sera vendue jusqu’en 1969, aux entreprises, fermiers, et autres petits constructeurs (notamment Cournil), pour un total de 6081 exemplaires.

Il faudra attendre la fin des années 70 pour que la Peugeot P4 commence à remplacer ces M201, sans être beaucoup plus françaises (un peu plus cependant, moteur et boîte venant de chez PSA).


La dernière M201 sera retirée du service actif en 2000, 45 ans après son lancement !

Comme quoi la polémique créée à l’époque du Ranger (deux ans environ) n’est pas nouvelle :


Qu’il soit dit une bonne fois pour toute qu’aucun véhicule léger type VLTT de l’armée française en dotation massive n’aura été jamais été totalement français depuis 1940 et la constitution des premières FFL !

Aujourd’hui, on assiste à l’effet inverse dans le monde de la collection : des M201 transformées « pour le fun » en véhicules de la libération, au détriment de la réalité historique !

Source : http://boitierrouge.com/

___________________________________ ____________________________________

Sicut-Aquila

 



“Nous avons entendu et nous savons ce que nos pères nous ont raconté, nous n’allons pas le cacher à nos fils.
Nous redirons à tous ceux qui nous suivent, les œuvres glorieuses...”

Revenir en haut Aller en bas
bretirouge
modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 16160
Age : 82
Emploi : retraité actif
Date d'inscription : 29/07/2010

MessageSujet: Re: La jeep HOTCHKISS M201....Une jeep bien française   Jeu 4 Oct 2018 - 20:10

Beaux textes et belles photos !! Merci à tous  !! BRAVO  !!!

___________________________________ ____________________________________

3 ans chez Bigeard
N° 110396
Revenir en haut Aller en bas
http://blogdegustave-3rpc.over-blog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La jeep HOTCHKISS M201....Une jeep bien française   

Revenir en haut Aller en bas
 
La jeep HOTCHKISS M201....Une jeep bien française
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Marine Française
» Et la Normandie devint française!
» La marine française en 1720
» Origine des noms de famille d'origine Française installées au Canada
» "République Fédérale Française", prototype ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis ! :: LES MATERIELS ET LES MOYENS :: MATERIELS/MOYENS DE TRANSPORTS :: Terrestre-
Sauter vers: