Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis !

Forum pour Parachutistes et Sympathisants de par le Monde
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L’Inde ne serait pas forcément à l’abri de sanctions américaines en cas d’achat du système russe de défense aérienne S-400

Aller en bas 
AuteurMessage
Xx Denis xX
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3464
Age : 45
Emploi : informatique-ouvrier viti-vinicole
Date d'inscription : 02/06/2016

MessageSujet: L’Inde ne serait pas forcément à l’abri de sanctions américaines en cas d’achat du système russe de défense aérienne S-400   Ven 31 Aoû 2018 - 23:37


Le système russe de défense aérienne S-400 « Triumph », capable de repérer des cibles dans un rayon de 400 km et d’engager simultanément jusqu’à 36 objectifs, pose des problèmes à la fois diplomatiques et militaires aux États-Unis.

Ainsi en est-il avec la Turquie qui, bien que membre de l’Alliance atlantique depuis 1952, a commandé 4 batteries S-400 à la Russie. Cela pose des problèmes évidents de compatibilité et d’interopérabilité avec les systèmes de défense aérienne mis en oeuvre par l’Otan. En outre, ce contrat pourrait permettre à la Russie d’obtenir des données sur l’avion de combat F-35, dont la force aérienne turque attend par ailleurs 100 exemplaires.

Mais cette dernière pourrait bien les attendre longtemps. En effet, outre la loi américaine dite CAATSA [Countering America’s Adversaries Through Sanctions Act], qui impose des sanctions économiques à toute entité qui aurait conlu un contrat avec des entreprises du secteur russe de l’armement, la loi de financement du Pentagone [National Defense Authorization Act – NDAA], promulgué par le président Trump en août, interdit aux F-35 turcs de quitter le territoire américain tant qu’Ankara n’aura pas renoncé à se doter du système S-400.

Et, visiblement, l’on ne va pas vers une telle issue. Ce 31 août, le président turc, Recep Tayyip Erdogan, a une nouvelle fois affirmé que la Turquie avait « besoin des S-400 » et que « si Dieu le veut, nous les obtiendrons dans les plus brefs délais. »

Mais d’autres pays ayant des liens militaires importants avec les États-Unis envisagent d’acquérir des S-400. Tel est le cas de l’Arabie Saoudite et celui du Qatar. L’Inde, qui a toutes les attentions des États-Unis sur fond de rivalité avec la Chine, a également l’intention de se doter de ce système russe, pour un montant de près de 5 milliards de dollars. Mais le contrat n’est pas encore signé. D’où les propos tenus le 29 août par Randall Schriver, le secrétaire américain à la Défense adjoint, chargé de l’Asie et du Pacifique.

Si la NDAA parle de sanctionner la Turquie pour sa commande de S-400, le chef du Pentagone, James Mattis, avait toutefois obtenu des dérogations à la loi CAATSA, afin, justement, de ne pas compromettre la vente d’armes américaines à des pays déjà clients de l’industre russe de l’armement. Comme l’Inde.

Mais telle n’est pas la lecture de Randall Schriver. « Le fait d’avoir prévu des exemptions a donné l’impression que le gouvernement indien allait éviter toute répercussion […] quoi qu’il fasse. Je dirais que cette impression est erronée », a-t-il dit, lors d’une colloque au centre de réflexion Carnegie Endowment For International Peace à Washington.

« Nous serions quand même très inquiets si l’Inde cherchait à obtenir de nouveaux systèmes d’armement majeurs » auprès de la Russie » et « s’ils [les Indiens] choisissent de suivre cette voie [acheter des S-400, ndlr], alors je ne peux pas m’asseoir ici et vous dire aujourd’hui que la clause de dérogation sera nécessairement invoquée », a insisté M. Schriver.

Et ce dernier d’ajouter : « Nous préférerions nettement […] que l’Inde cherche des alternatives et qu’elle voie si nous ne pourrions pas devenir un partenaire pour répondre à ce genre de besoins. »

En mai, le président du comité des forces armées à la Chambre des représentants, Mac Thornberry, avait évoqué des problèmes d’interopérabilité entre les forces indiennes et américaines dont le cas où New Delhi passerait commande de batteries S-400 auprès de Moscou. Sauf erreur, un tel problème n’a pas été soulevé en France, qui a vendu à l’Inde 36 exemplaires de l’avion Rafale, doté du « Système de protection et d’évitement des conduites de tir » [SPECTRA].

___________________________________ ____________________________________

Revenir en haut Aller en bas
http://denis-astuce-pc-mac-linux.fr/
Commandoair40
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 13971
Age : 72
Emploi : Patriote Français & Sécessionniste.
Date d'inscription : 07/11/2014

MessageSujet: Re: L’Inde ne serait pas forcément à l’abri de sanctions américaines en cas d’achat du système russe de défense aérienne S-400   Sam 1 Sep 2018 - 14:01

Merci Denis ,

Toujours aussi "Cons" les soit-disant maitre du Monde .

Le grand marchand de "Hot-dogs" (Trumpette) , devrait savoir que la concurrence existe lol!

Poutine désormais est le Patron .

Et l'Inde est un très vieux client de la Sainte Russie .

___________________________________ ____________________________________

Sicut-Aquila

 



“Nous avons entendu et nous savons ce que nos pères nous ont raconté, nous n’allons pas le cacher à nos fils.
Nous redirons à tous ceux qui nous suivent, les œuvres glorieuses...”

Revenir en haut Aller en bas
bretirouge
modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15711
Age : 82
Emploi : retraité actif
Date d'inscription : 29/07/2010

MessageSujet: Re: L’Inde ne serait pas forcément à l’abri de sanctions américaines en cas d’achat du système russe de défense aérienne S-400   Sam 1 Sep 2018 - 14:44

Les US ne pourront empêcher les pays membres d'acheter des armes ou bon leurs semblent !!!!

___________________________________ ____________________________________

3 ans chez Bigeard
N° 110396
Revenir en haut Aller en bas
http://blogdegustave-3rpc.over-blog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L’Inde ne serait pas forcément à l’abri de sanctions américaines en cas d’achat du système russe de défense aérienne S-400   

Revenir en haut Aller en bas
 
L’Inde ne serait pas forcément à l’abri de sanctions américaines en cas d’achat du système russe de défense aérienne S-400
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» demande d'information
» Forcément il fallait que ca arrive [19/07 Edit]
» Jumeaux ??
» contrat éléctricité : forcément pro ?
» Mohamed savait forcément lire et écrire une preuve de plus

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis ! :: LE FOYER :: Le Bar de l'Ancien, les Infos du Monde-
Sauter vers: