Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis !

Forum pour Parachutistes et Sympathisants de par le Monde
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L’UE peine à se mettre d’accord sur l’accueil des migrants sauvés par l’opération navale européenne Sophia

Aller en bas 
AuteurMessage
Xx Denis xX
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3464
Age : 45
Emploi : informatique-ouvrier viti-vinicole
Date d'inscription : 02/06/2016

MessageSujet: L’UE peine à se mettre d’accord sur l’accueil des migrants sauvés par l’opération navale européenne Sophia   Jeu 30 Aoû 2018 - 22:52


Lancée en 2015 pour « casser » le modèle économique des passeurs de migrants opérant en particulier depuis la Libye, l’opération européenne EUNAVFOR Sophia, commandée par un amiral italien, n’a pas eu l’effet escompté. Et cela pour une raison simple : elle n’a pas obtenu l’aval de Tripoli pour intervenir au plus près du littoral libyen.

En outre, les passeurs s’arrangeaient pour faire embarquer des migrants sur des embarcations de fortune, avec le carburant juste nécessaire pour naviguer à la limite des eaux libyennes. Du coup, et conformément au droit de la mer, les navires de l’opération européenne recueillaient ces derniers leur bord, puis prenaient la direction d’un port italien, comme le prévoyaient les règles d’EUNAVFOR Sophia.

Cependant, il y eut un changement d’approche en 2017, avec la décision de former les garde-côtes libyens, l’idée étant de miser sur ces derniers pour intercepter les embarcations de migrants dans leurs eaux territoriales. Pour cela, le gouvernement italien les dota d’une vingtaine de vedettes rapides.

Résultat : le nombre des arrivées en Italie a diminué de 78% entre le 1er janvier et le 20 juin par rapport à la même période en 2017. Et, durant le même temps, les garde-côtes libyens ont intercepté 9.100 migrants. Pour autant, le phénomène ne s’est pas encore tari, comme en témoignent les difficultés qu’ont les navires affrétés par des ONG pour débarquer, en Europe, les migrants sauvés en Méditerranée par leurs soins.

Par ailleurs, il arrive aussi aux navires de l’opération EUNAVFOR Sophia de porter secours à des migrants à la dérive. D’où le souhait de Rome de modifier la règle relative à leur débarquement.

« Demain [30/08], lors de la réunion informelle des ministre de la Défense de l’UE à Vienne, je porterai au nom du gouvernement italien une proposition de modification des règles de la mission Sophia concernant le port de débarquement », a en effet affirmé Elisabetta Trenta, le ministre italienne de la Défense, sur sa page Facebook.

« La proposition vise à parvenir à une rotation des ports de débarquement, c’est-à-dire que notre objectif est de faire en sorte que l’Italie ne soit pas seule à prendre le problème en charge, mais aussi les autres États membres », avait auparavant expliqué une source au ministère italien de la Défense à l’AFP.

« Nous considérons ce principe inacceptable et nous voulons le revoir. […] Demain, la balle sera dans le camps de l’UE : en acceptant notre proposition elle aura l’occasion de montrer qu’elle est une vraie communauté, de valeurs et d’intentions; en refusant, elle niera ses propres principes fondamentaux », a par ailleurs fait valoir Mme Trenta, issue du Mouvement cinq étoiles.

Évidemment, le souhait exprimé par le gouvernement italien concerne les États membres qui ont une façade méditerranéenne, dont la France, l’Espagne, Malte et la Grèce. Et comme il n’est pas envisageable de demander de nouveaux efforts aux deux derniers, les premiers devraient être particulièrement sollicités.

Quoi qu’il en soit, un accord peinait à se dessiner lors de la réunion de Vienne. « Même si c’est un problème difficile, je pense qu’il serait bon que les Etats membres prennent plus de responsabilités » pour résoudre la question sur les ports de débarquement, a commenté Federica Mogherini, la Haute représentante de l’Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, qui est italienne.

« Des pourparlers ont eu lieu ces dernières semaines » mais « aucun consensus n’a pour l’heure été trouvé », a ensuite admis Mme Mogherini. « C’est une question que nous ne pouvons ignorer et je vais aujourd’hui demander aux Etats membres de donner des lignes directrices », a-t-elle continué. Et d’insister : « Nous ne pouvons pas nous permettre de laisser une opération européenne sans règles claires à appliquer. »

Visiblement, cette idée d’une rotation des ports européens pour accueillir les migrants secourus lors de l’opération EUNAVFOR Sophia n’emballe pas grand monde. « J’ai trouvé des portes ouvertes mais aussi des portes fermées », a commenté Mme Trenta, au lendemain de la publication de son message via Facebook.

L’Allemagne, qui n’est pas concernée par cette affaire de ports, a cependant dit « être disponible pour une solution » et prête à « prendre sa part de responsabilité ». « Nous supposons que les autres feront également leur part », a déclaré Heiko Maas, le ministre allemand des Affaires étrangères.

___________________________________ ____________________________________

Revenir en haut Aller en bas
http://denis-astuce-pc-mac-linux.fr/
bretirouge
modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15711
Age : 82
Emploi : retraité actif
Date d'inscription : 29/07/2010

MessageSujet: Re: L’UE peine à se mettre d’accord sur l’accueil des migrants sauvés par l’opération navale européenne Sophia   Ven 31 Aoû 2018 - 8:23


___________________________________ ____________________________________

3 ans chez Bigeard
N° 110396
Revenir en haut Aller en bas
http://blogdegustave-3rpc.over-blog.com
Commandoair40
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 13971
Age : 72
Emploi : Patriote Français & Sécessionniste.
Date d'inscription : 07/11/2014

MessageSujet: Re: L’UE peine à se mettre d’accord sur l’accueil des migrants sauvés par l’opération navale européenne Sophia   Ven 31 Aoû 2018 - 18:10

Voici la "Bonne-Solution"





 

___________________________________ ____________________________________

Sicut-Aquila

 



“Nous avons entendu et nous savons ce que nos pères nous ont raconté, nous n’allons pas le cacher à nos fils.
Nous redirons à tous ceux qui nous suivent, les œuvres glorieuses...”

Revenir en haut Aller en bas
Xx Denis xX
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3464
Age : 45
Emploi : informatique-ouvrier viti-vinicole
Date d'inscription : 02/06/2016

MessageSujet: Re: L’UE peine à se mettre d’accord sur l’accueil des migrants sauvés par l’opération navale européenne Sophia   Ven 31 Aoû 2018 - 18:36


___________________________________ ____________________________________

Revenir en haut Aller en bas
http://denis-astuce-pc-mac-linux.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L’UE peine à se mettre d’accord sur l’accueil des migrants sauvés par l’opération navale européenne Sophia   

Revenir en haut Aller en bas
 
L’UE peine à se mettre d’accord sur l’accueil des migrants sauvés par l’opération navale européenne Sophia
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Où mettre les remerciements ?
» pour s'en mettre plein les yeux sans bouger
» Mettre du FAP au ras des cils inférieurs
» Exercez-vous à mettre des photos sur le forum
» La peine de mort rétablie ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis ! :: LE FOYER :: Le Bar de l'Ancien, les Infos du Monde-
Sauter vers: