Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis !

Forum pour Parachutistes et Sympathisants de par le Monde
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Tests de parachutage pour le Y-20 chinois .

Aller en bas 
AuteurMessage
Commandoair40
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 14358
Age : 72
Emploi : Patriote Français & Sécessionniste.
Date d'inscription : 07/11/2014

MessageSujet: Tests de parachutage pour le Y-20 chinois .   Mar 10 Juil 2018 - 12:30

Tests de parachutage pour le Y-20 chinois



Comme déjà annoncé par ses pilotes fin Mars, l’armée de l’air chinoise vient de procéder à plusieurs tests de parachutage cette semaine avec son nouvel avion de transport militaire Y-20.

Les essais ont été menés conjointement avec une brigade de parachutistes militaires et concernent à la fois le parachutage du personnel et d’équipements.

Les différents communiqués publiés par les organes de presse de l’armée chinoise n’ont pas précisé la date exacte de ces tests menés par les Y-20, mais le premier texte institutionnel est paru le 8 Mai et il y a justement un exercice de parachutage d’envergure qui a eu lieu la veille, c’est à dire le lundi 7 Mai ¹, et qui a impliqué une brigade de parachutistes et plusieurs avions de transport militaire, dont l’IL-76MD, dans la même catégorie que le Y-20, et le Y-9, beaucoup plus petit.



Un Y-9 à l’exercice du 7 Mai (Photo : PLA)



L’un des IL-76MD de l’armée de l’air chinoise à l’exercice du 7 Mai, avec le parachutage aux trois portes (Photo : PLA)



L’un des Y-20 participant à l’exercice du 7 Mai (Photo : PLA)

Et les photos diffusées à l’occasion montrent qu’au moins deux Y-20 ont été déployés pour la mission.

On ignore cependant le nombre exact de parachutistes qui ont monté à bord de ces appareils mais le reportage télévisé diffusé sur la chaîne militaire nationale CCTV-7 indique que plusieurs centaines de parachutistes ont participé aux essais, et de toute évidence tous ne sont pas transportés uniquement par les Y-20.









Quant au lieu des essais, l’armée chinoise est restée très subtile sur la question. Bien qu’aucune précision n’a été donnée dans les communiqués, mais le même reportage télévisé de CCTV-7 suggère qu’il s’agisse de la base aérienne de Nanjiao (南郊), située près de la ville Kaifeng au centre de la Chine, où se base l’ancienne 43e division de la 15e armée parachutiste.

Cela revient à dire que les Y-20 utilisés dans cet exercice, qui appartiennent à priori au 12e régiment de la 4e division de transport basé à Qionglai, près de Chengdu, ont été déployés à plus de 1 000 km de leur base pour mener probablement leur première mission « opérationnelle ».



La base aérienne de Nanjiao en arrière plan



La base aérienne de Nanjiao de la 15e armée parachutiste chinoise



La base de Qionglai où les Y-20 sont basés et la base de Nanjiao

La vidéo de CCTV-7 a donné non seulement des indications sur le lieu des tests de parachutage mais aussi quelques détails intéressants.

Par exemple, on remarquera que l’agencement intérieur du Y-20 pour le parachutage de personnel est très proche de celui de l’IL-76MD, avec un poste de sécurité au milieu de la rampe et deux couloirs de sortie par la soute arrière.


Cela semble montrer que l’armée de l’air chinoise veut préserver ses méthodes actuelles pour réduire le temps de (re)formation des parachutistes.





Les photos et la vidéo disponibles à ce jour ne permettent pas de dire avec certitude que les parachutistes sont capables de quitter le Y-20 également par les deux côtés latérales, mais on peut voir dans un bref passage du reportage télévisé que les deux portes latérales d’un Y-20 étaient bien ouvertes en vol.



Mis à part le parachutage de personnels, celui des équipements a également été effectué.

De ce que l’on voit, seuls des charges peu volumineuses ont été testées cette fois-ci, et c’est conforme par rapport au commentaire du reportage où il indique que des essais de parachutage « lourd », « nocturne » et avec « parachutistes armés » seront menés avant la fin d’année.





Selon le porte-parole de l’armée de l’air chinoise, interviewé dans le reportage de CCTV-7, les Y-20 vont s’entraîner prochainement à la projection en régions « haut plateau », ce qui laisse penser que les prochains tests de parachutage pourraient aussi avoir lieu au Tibet, par exemple.

A noter que le 7e Y-20, immatriculé 11057, a fait sa première apparition officielle dans la vidéo.

Il devrait avoir participé aux essais du 7 Mai également mais cela reste à confirmer.


Les images satellites en date du 18 Avril cette année montrent qu’au moins cinq Y-20, dont deux sortant fraîchement de l’usine, étaient sur le tarmac de Yanliang, à Xi’an, où la production de cet avion de transport militaire chinois a lieu.

La cadence de production est donc toujours conforme à notre estimation réalisée fin 2017 dans le dossier « La production du Y-20 s’accéléra-t-elle en 2018 ? », où entre 9 et 11 appareils Y-20 pourraient être assemblés courant 2018.



Le 7e Y-20, immatriculé 11057 (Image : CCTV-7)



L’image satellite de Yanliang, en date du 18 Avril 2018.

¹ Erratum : L’armée chinoise a indiqué, par la suite, que le dit exercice a eu lieu le 8 Mai, et non le 7 comme présumé dans notre article.

A suivre.

Source: Henri K de http://www.eastpendulum.com/

___________________________________ ____________________________________

Sicut-Aquila

 



“Nous avons entendu et nous savons ce que nos pères nous ont raconté, nous n’allons pas le cacher à nos fils.
Nous redirons à tous ceux qui nous suivent, les œuvres glorieuses...”

Revenir en haut Aller en bas
Commandoair40
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 14358
Age : 72
Emploi : Patriote Français & Sécessionniste.
Date d'inscription : 07/11/2014

MessageSujet: Re: Tests de parachutage pour le Y-20 chinois .   Mar 10 Juil 2018 - 22:32

Encore du "Levage de   pour rien" .

Merci !!!!!!!

___________________________________ ____________________________________

Sicut-Aquila

 



“Nous avons entendu et nous savons ce que nos pères nous ont raconté, nous n’allons pas le cacher à nos fils.
Nous redirons à tous ceux qui nous suivent, les œuvres glorieuses...”

Revenir en haut Aller en bas
bretirouge
modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 16054
Age : 82
Emploi : retraité actif
Date d'inscription : 29/07/2010

MessageSujet: Re: Tests de parachutage pour le Y-20 chinois .   Mer 11 Juil 2018 - 7:32

Ne te formalise pas !! Ils arrivent, lentement mais sûrement   Belles images et vidéos dommages qu'il ne parle pas Charentais Ils sont forts ces Chinois !!!!

___________________________________ ____________________________________

3 ans chez Bigeard
N° 110396
Revenir en haut Aller en bas
http://blogdegustave-3rpc.over-blog.com
jmperrin
membre confirmé
membre confirmé
avatar

Masculin
Nombre de messages : 29
Age : 70
Emploi : Ingénieur de recherche
Date d'inscription : 14/04/2018

MessageSujet: Le Y-20   Sam 28 Juil 2018 - 22:22

Bonsoir 

Et merci pour cet excellent travail, très complet comme d'habitude et par conséquent très intéressant. L'obstination permet aux chinois d'obtenir des avions qui n'ont rien à envier à ceux du monde occidental. Il faut dire qu'ils n'ont pas à faire face aux "caprices" de "composante" qui, si mes renseignements sont exacts, pour l'achat d'un A400M exige le déplacement des WC de bord. Il n'y avait pas ce genre de problème lors de la conception du Noratlas...
 Bien paramicalement

jmperrin
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tests de parachutage pour le Y-20 chinois .   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tests de parachutage pour le Y-20 chinois .
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Idée pour le nouvel an chinois
» tests probatoires opj pour les GM
» Un sous-marin chinois heurte un sonar remorqué US
» Les Chinois ne voient pas comme nous
» Libéraliser le recours aux tests ADN de paternité?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis ! :: LES MATERIELS ET LES MOYENS :: MATERIELS/MOYENS DE TRANSPORTS :: Aérien-
Sauter vers: