Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis !

Forum pour Parachutistes et Sympathisants de par le Monde
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Mali : attaque «sans précédent» contre les Casques bleus et les forces françaises à Tombouctou

Aller en bas 
AuteurMessage
Commandoair40
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 14152
Age : 72
Emploi : Patriote Français & Sécessionniste.
Date d'inscription : 07/11/2014

MessageSujet: Mali : attaque «sans précédent» contre les Casques bleus et les forces françaises à Tombouctou   Dim 15 Avr 2018 - 16:17

Mali : attaque «sans précédent» contre les Casques bleus et les forces françaises à Tombouctou


Casques bleus près de l'aéroport de Tombouctou le 4 février 2016 (image d'illustration)

Tirs de roquettes, assaillants déguisés en Casques bleus montés à bord de véhicules piégés, échanges de coups de feu...

Les camps de la Minusma et de la force Barkhane à Tombouctou ont été la cible d'une attaque ayant fait au moins un mort.


L'assaut, «sans précédent» selon les autorités maliennes, s'est produit en début d'après-midi du 14 avril sur le site aéroportuaire de Tombouctou, où sont cantonnés des Casques bleus de la Minusma (Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali) et des hommes de l'opération française Barkhane : alors que des assaillants et les forces onusiennes et françaises échangeaient une «dizaine de tirs de roquettes», des hommes portant des Casques bleus ont tenté de «s'infiltrer» dans la zone militaire à bord de deux véhicules piégés, selon un communiqué du ministère malien de la Sécurité.

L'un des véhicules portait les couleurs des Forces armées maliennes (FAMas) et l'autre le sigle «UN» des Nations unies.

Le premier «a explosé», tandis que le second «a pu être immobilisé».

Selon la Minusma, un de ses Casque bleus a été tué lors d'«échanges de tirs».

Une dizaine d'autres ont été blessés. Le ministère malien a fait savoir que l'attaque avait également fait une dizaine de blessés côté Barkhane.

«Les combats ont pris fin vers 18h30» heure locale, plus de quatre heures après les premiers échanges de feu, selon le ministère.

Bamako et la Minusma ont assuré que, par la suite, la situation était redevenue «sous contrôle».

Sur Twitter, la force de l'ONU a évoqué une «importante attaque complexe» associant «mortiers», «échanges de tirs» et «attaque au véhicule suicide».

«C'est la première fois qu'il y a eu une attaque de cette envergure contre la Minusma à Tombouctou», a relevé une source sécuritaire étrangère, citée par l'AFP. «C'est une attaque qu'on n'avait jamais connue», a confirmé un responsable du gouvernorat de Tombouctou.

Mise en cause dans cette attaque, une coalition de deux groupes armés qui participent aux opérations de sécurisation avec les troupes françaises et maliennes, le MSA et le GATIA, a rejeté le 14 février ces accusations.

Ces deux groupes sont soupçonnés de profiter de leur proximité avec Barkhane pour régler de vieux contentieux territoriaux, notamment avec la communauté peule.

Des zones entières du Mali échappent au contrôle des forces maliennes, françaises et de l'ONU

Déployée au Mali en juillet 2013, la Minusma, qui compte environ 12 500 militaires et policiers, est actuellement la mission de maintien de la paix de l'ONU la plus coûteuse en vies humaines.

Elle avait, avant l'attaque du 14 avril, perdu plus de 160 Casques bleus, dont 102 dans des actes hostiles, ce qui représente plus de la moitié des soldats de l'ONU tués sur cette période dans le monde.

Des groupes liés à Al-Qaïda ont dicté leur loi dans le nord du Mali de mars-avril 2012 à janvier 2013, date du déclenchement d'une opération militaire internationale à l'initiative de la France. Bien qu'ils aient depuis lors été dispersés et en grande partie chassés du nord du Mali, des zones entières de ce pays échappent encore au contrôle des forces maliennes, françaises et de l'ONU, régulièrement visées par des attaques.

Depuis 2015, ces attaques se sont étendues au centre et à la partie sud du Mali et le phénomène déborde sur les pays voisins, en particulier le Burkina Faso et le Niger, où quatre soldats américains et quatre militaires nigériens ont été tués dans une embuscade en octobre 2017.

___________________________________ ____________________________________

Sicut-Aquila

 



“Nous avons entendu et nous savons ce que nos pères nous ont raconté, nous n’allons pas le cacher à nos fils.
Nous redirons à tous ceux qui nous suivent, les œuvres glorieuses...”

Revenir en haut Aller en bas
bretirouge
modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15880
Age : 82
Emploi : retraité actif
Date d'inscription : 29/07/2010

MessageSujet: Re: Mali : attaque «sans précédent» contre les Casques bleus et les forces françaises à Tombouctou   Dim 15 Avr 2018 - 18:17

Ils ont raison les Maliens rebelles, nous sommes là pour protéger les milliards des prospecteurs d'uranium et autres minerais qui reviens d'office au bénéfice du président et de ses sbires, alors que la population crève la faim !!



c'est quoi ce bordel !!!

___________________________________ ____________________________________

3 ans chez Bigeard
N° 110396
Revenir en haut Aller en bas
http://blogdegustave-3rpc.over-blog.com
Commandoair40
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 14152
Age : 72
Emploi : Patriote Français & Sécessionniste.
Date d'inscription : 07/11/2014

MessageSujet: Re: Mali : attaque «sans précédent» contre les Casques bleus et les forces françaises à Tombouctou   Dim 15 Avr 2018 - 18:42

GUS ?

Et la vie de nos "Soldats" ???????........................

___________________________________ ____________________________________

Sicut-Aquila

 



“Nous avons entendu et nous savons ce que nos pères nous ont raconté, nous n’allons pas le cacher à nos fils.
Nous redirons à tous ceux qui nous suivent, les œuvres glorieuses...”

Revenir en haut Aller en bas
bretirouge
modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15880
Age : 82
Emploi : retraité actif
Date d'inscription : 29/07/2010

MessageSujet: Re: Mali : attaque «sans précédent» contre les Casques bleus et les forces françaises à Tombouctou   Dim 15 Avr 2018 - 19:57

OUI je sais mon ami JP , mais il faut pas oublier le contexte politique du moment !! Chacun dans son camps  !! Nos militaires son engagés dans un conflit de longue alaine  c'est leur boulot !! mais de l'autre côté ils sont chez eux et réclame l'autonomie de leur région en sachant que les gros consortiums , récupèrent les richesses de la régions et ne la distribue pas aux ressortissants de cette région !! Quoi pensée de cette putain de politique qui encore une fois prouve son colonialisme pour des gros groupes financiers, qui pour nous ne feras ni chaud ni froid !! C'est sûr !! nos militaire vont au casse pipe, cela a était de même pour moi en Algérie .....

___________________________________ ____________________________________

3 ans chez Bigeard
N° 110396
Revenir en haut Aller en bas
http://blogdegustave-3rpc.over-blog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mali : attaque «sans précédent» contre les Casques bleus et les forces françaises à Tombouctou   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mali : attaque «sans précédent» contre les Casques bleus et les forces françaises à Tombouctou
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» GIGN: Groupe d'intervention de la gendarmerie nationale
» Mali : Les forces spéciales françaises ont neutralisé quatre jihadistes.
» Pétition contre les abattages rituels et l'ouverture d'abattoirs sans étourdissement
» lutter contre les mites alimentaires
» Attaque contre le MoDem dans les médias

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis ! :: SOLDATS :: D'aujourd'hui (active et réserve)-
Sauter vers: