Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis !

Forum pour Parachutistes et Sympathisants de par le Monde
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Premières armes

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
AuteurMessage
Ancien38

avatar

Masculin
Nombre de messages : 491
Age : 75
Emploi : retraité
Date d'inscription : 16/08/2016

MessageSujet: Re: Premières armes   Sam 28 Avr 2018 - 19:10

LES COMMEMORATIONS

Lorsque j'ai signé mon premier contrat, j'avais 18 ans et tel un chevalier, je n'avais en tête que me mettre au service de la défense de la France jusqu'à lui confier ma propre vie. C'est par la suite que je vais comprendre que la France c'est avant tout la politique qui change d'avis suivant les Partis au pouvoir (et des députés confortablement installés dans leur fauteuil pour décider de l'opportunité ou non d'un conflit et de sa poursuite). En clair, cela signifie pour le Soldat que le combat qu'il mène un jour peut très bien être arrêté le lendemain, suivant "l'Humeur" politique du moment. Il ne s'agit plus de mener un combat jusqu'à la victoire par la force des armes, mais il faut évoluer dans une ambiance incertaine, floue, flasque. Offrir sa vie dans ces conditions est un cas de conscience que nos ainés de 14-18 et 39-45 n'ont pas eu car ils se battaient pour la victoire. Et ce mot de Victoire ne semble plus être dans le vocabulaire contemporain (peut-être que je me trompe, auquel cas on me pardonnera car je suis un vieux gâteux).
Donc le Chevalier (naïf) que j'étais participait à des commémorations pour honorer tous nos morts au combat avec un sentiment de fierté en pensant que je serais avec eux si les circonstances le demandaient. Il s'agissait vraiment de cérémonies patriotiques dans le vrai sens du terme.
Mais le temps passant, petit à petit, insidieusement, dans les années 70, les cérémonies changèrent de signification et, ainsi, d'interprétation pour se mettre au service du pacifisme avec le fameux "Plus jamais ça" qui, aujourd'hui, est bien ancré dans les esprits (encore un coup des partis de Gauche). C'est à cette époque qu'a vraiment commencé à décliner, jusqu'à disparaître, "l'Esprit de Défense".
Voilà expliqué pourquoi les Anciens Combattants, qui étaient de vrais Soldats et qui ne sont pas hypocrites, ne se reconnaissent pas dans ces Cérémonies dites Patriotiques.

Ainsi se termine mon cheminement parmi des sujets que nous, Soldats dans l'âme, avons du mal à admettre, car très éloignés de nos convictions.

Nota : Comme par hasard, je viens de lire un article dont le titre est <"Le plus jamais ça" est une stupidité>. Il s'agit d'un article assez touffu, mais en voici deux extraits:

"La mémoire collective est une métaphore, qui désigne aussi la façon dont une nation regarde le passé. Son premier piège est de nous faire croire qu'il s'agit d'Histoire, alors que c'est de la politique et de la morale. La sacralisation de cette mémoire est telle qu'elle se substitue à l'Histoire, elle se fait passer pour l'Histoire, et trace la voie aux guerres de mémoire. Par ailleurs, comment peut-on imaginer qu'on puisse comprendre le passé ou que le passé ne se répète pas, malgré notre savoir sur celui-ci ? Le "plus jamais ça" est une stupidité. L'auteur parle en terme de rupture: Le passé est un autre pays où les hommes agissaient différemment et croire que le passé est face à nous est une illusion narcissique. Par ailleurs, on est passé d'une mémoire collective triomphante qui, dans l'esprit de Renan, exaltait la grandeur d'une nation, ses héros, à une forme concurrentielle où il s'agit de faire l'éloge de la victime. Aujourd'hui, le récit dominant est celui de la victime, de la souffrance, de la justice, qui fait de la mémoire un devoir absolu."

"Que pensez-vous du souhait d'Emmanuel Macron de "réconcilier les mémoires" pour la guerre d'Algérie ?"
"C'est une fantaisie d'adolescent. Réconciliation, tout le monde a ce mot à la bouche. Tout n'est pas réconciliable. Pour se réconcilier, il faut être deux. Quel est l'intérêt du pouvoir algérien ? Il est nul. Macron parle à lui-même ou à son peuple."
Revenir en haut Aller en bas
bretirouge
modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 16150
Age : 82
Emploi : retraité actif
Date d'inscription : 29/07/2010

MessageSujet: Re: Premières armes   Sam 28 Avr 2018 - 20:59

Oui ! La réconciliation entre les peuples, et surtout ceux sous le joug des vilains colonialistes ! donc un pardon sous formes de gracieuses largesse, par exemple, permettre aux migrants de toute nationalité, d'accéder à la terre promise et de bénéficier des largesse du gouvernement .. La FRANCE !! La poule aux œufs d'or, l'Eldorado des parasites! C'est çà le vivre ensemble, et surtout "padamalgame" !!

___________________________________ ____________________________________

3 ans chez Bigeard
N° 110396
Revenir en haut Aller en bas
http://blogdegustave-3rpc.over-blog.com
Ancien38

avatar

Masculin
Nombre de messages : 491
Age : 75
Emploi : retraité
Date d'inscription : 16/08/2016

MessageSujet: Re: Premières armes   Lun 18 Juin 2018 - 19:13

Bonjour,

à la lecture du titre de l'article "Mobilisés après le cessez-le-feu de 1962 en Algérie et enfin reconnus !", j'ai cru avoir la berlue. A la lecture de l'article j'ai reconnu la "patte" de la FNACA qui recomplète ses effectifs maintenant que presque toutes les autres associations d'Anciens Combattants ont disparu avec le temps. Elle a les mains libres pour continuer à exploiter la vache à lait et créer des nouveaux Anciens Combattants qui n'ont jamais combattu. Il suffit de lire ce témoignage pour en être convaincu:

Le baratin d'introduction est tout-à-fait FNACA; le nouvel Ancien Combattant est parti pour du maintien de l'ordre ! où ? sur le territoire d'un pays étranger: la République Algérienne. C'est vraiment étrange. Il a eu deux jours de traversée abominable (Il n'en a pas trop rajouté ?). Tout contact avec la population interdit, personnellement j'ai circulé librement en uniforme sans aucun problème. Les parachutistes de Blida étaient ceux de la BAP, je ne savais pas qu'ils avaient eu des accrochages au sein de la Base. Son affectation comme moniteur d'auto-école aurait très bien pu être sur le territoire français. On peut vraiment se demander comment il a pu combattre. Si effectuer son servive militaire sur un territoire qui n'est plus en guerre est une façon de combattre, c'est vraiment nouveau. Mais lorsqu'on lit qu'il se serait volontiers passé de donner, contraint et forcé, dix mois de sa vie à ce lointain théâtre d'opérations (où il n'y avait plus d'opérations), il ne faut s'étonner de rien. 

Pour couronner le tout le témoin bénéficiaire déclare ne pas être attaché aux breloques donc il ne portera pas la Croix du Combattant (non méritée), par contre il ne dit pas non à la pension de 748€, c'est normal, c'est le but de la démarche de la FNACA.
Revenir en haut Aller en bas
Ancien38

avatar

Masculin
Nombre de messages : 491
Age : 75
Emploi : retraité
Date d'inscription : 16/08/2016

MessageSujet: Re: Premières armes   Mar 19 Juin 2018 - 8:09

Petite précision qui a son importance: Le titre de l'article n'est pas correct, il faut lire "Mobilisés après l'Indépendance de l'Algérie". ( Après le cessez-le-feu la reconnaissance d'Ancien Combattant existait déjà, sous certaines conditions, j'en suis une preuve).
Revenir en haut Aller en bas
bretirouge
modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 16150
Age : 82
Emploi : retraité actif
Date d'inscription : 29/07/2010

MessageSujet: Re: Premières armes   Mar 19 Juin 2018 - 11:44

J'ai très bien perçu le travail de la FNACA, puisque les remises de croix d'anciens combattants sont à l'ordre du jour plus que jamais, c'est une déferlante de croix avec au bout la prime de bon sociétaire de cette mafia de gauche !!

___________________________________ ____________________________________

3 ans chez Bigeard
N° 110396
Revenir en haut Aller en bas
http://blogdegustave-3rpc.over-blog.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Premières armes   Jeu 19 Juil 2018 - 14:44

  moi j'y connais rien alors merci
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Premières armes   

Revenir en haut Aller en bas
 
Premières armes
Revenir en haut 
Page 5 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
 Sujets similaires
-
» Centenaire de la première école Maria Montessori
» ARMES ,TRAFIC et RAISON D'ETAT
» Comment humaniser les premières heures en prison ?
» Une première Archéologique.
» Ma toute première collection MAC

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis ! :: L'ALBUM PHOTO :: Souvenirs-
Sauter vers: