Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis !

Forum pour Parachutistes et Sympathisants de par le Monde
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Premières réactions contre les « fragilités » de la loi de programmation militaire

Aller en bas 
AuteurMessage
Xx Denis xX
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3642
Age : 45
Emploi : informatique-ouvrier viti-vinicole
Date d'inscription : 02/06/2016

MessageSujet: Premières réactions contre les « fragilités » de la loi de programmation militaire   Jeu 8 Fév 2018 - 22:21

Premières réactions contre les « fragilités » de la loi de programmation militaire
Les premières critiques émises contre la nouvelle loi de programmation militaire (LPM) pour 2019- 2025, qui a été dévoilée, jeudi 8 février, en conseil des ministres, portent non sur la nécessité d’augmenter les ressources des armées, mais sur le réalisme de l’effort annoncé.
Le gouvernement affirme que les budgets cumulés de la défense atteindront 198 milliards d’euros d’ici 2023, période durant laquelle les armées seront soumises, comme les autres ministères, à la régulation des finances publiques. Et 295 milliards au total d’ici à 2025 si les conditions macroéconomiques le permettent. Un rendez-vous est fixé en 2021 pour actualiser la LPM. « Pour les années 2019 à 2023, les ressources ont un caractère ferme, indique le document gouvernemental. Les crédits budgétaires pour 2024 et 2025 feront l’objet d’arbitrages complémentaires en 2021. »

Lire aussi : Près de 300 milliards d’euros promis à la défense d’ici à 2025
« Nous sommes sur une pente à + 1,7 milliard [chaque année] jusqu’en 2022 et ensuite la pente est à trois milliards à partir de 2023 », a noté le général Pierre de Villiers, mercredi 7 février sur France 3. S’il juge la trajectoire positive, l’ancien chef d’état-major des armées exprime des « points de vigilance » quant à l’exécution des engagements financiers, sachant qu’il faut en 2018 commencer par financer les décisions déjà prises par François Hollande avant de parler de nouvel effort. « Evidemment, nous avons l’expérience, il faudra être vigilant », a-t-il indiqué.
La très forte progression des crédits au terme de la LPM « cache de réelles fragilités », critique le rapporteur spécial des crédits de la défense à la commission des finances, François Cornut-Gentille. Le député (LR) évoque une « loi de programmation 2019-2023 qui demande à être jugée en 2025 », l’effort principal étant « repoussé après le quinquennat, que ce soit en dotation budgétaire, en augmentation des effectifs ou en livraison des matériels ». Pour lui, « on banalise la LPM comme la simple expression du souhaitable ».
Pour le groupe La France insoumise (LFI), « la LPM reste victime de l’austérité », alors que « c’est une augmentation rapide qui est indispensable ». Notamment pour compenser en 2018 les annulations de 850 millions d’euros de crédits de l’année 2017 qui ont déclenché la démission du chef d’état-major Pierre de Villiers.






___________________________________ ____________________________________

Revenir en haut Aller en bas
http://denis-astuce-pc-mac-linux.fr/
bretirouge
modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15883
Age : 82
Emploi : retraité actif
Date d'inscription : 29/07/2010

MessageSujet: Re: Premières réactions contre les « fragilités » de la loi de programmation militaire   Ven 9 Fév 2018 - 9:45

C'est l'argent foutu à la poubelle !!! et puis ils vont trouver ou tout les cadres pour encadrer toute cette bande de branleurs fou furieux du SMS et autres systèmes de communication, à part quelques un ?? Qui va vouloir faire des exercices??  Et dormir, et manger les lentilles ??

___________________________________ ____________________________________

3 ans chez Bigeard
N° 110396
Revenir en haut Aller en bas
http://blogdegustave-3rpc.over-blog.com
Commandoair40
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 14157
Age : 72
Emploi : Patriote Français & Sécessionniste.
Date d'inscription : 07/11/2014

MessageSujet: Re: Premières réactions contre les « fragilités » de la loi de programmation militaire   Ven 9 Fév 2018 - 21:50

"Enfants de France"



"Virez , ces Salopards de Politicards"

ICI
uzi  uzi  uzi  uzi

 mig 24  Drapeau  mig 24

___________________________________ ____________________________________

Sicut-Aquila

 



“Nous avons entendu et nous savons ce que nos pères nous ont raconté, nous n’allons pas le cacher à nos fils.
Nous redirons à tous ceux qui nous suivent, les œuvres glorieuses...”

Revenir en haut Aller en bas
Xx Denis xX
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3642
Age : 45
Emploi : informatique-ouvrier viti-vinicole
Date d'inscription : 02/06/2016

MessageSujet: Re: Premières réactions contre les « fragilités » de la loi de programmation militaire   Ven 9 Fév 2018 - 22:49


___________________________________ ____________________________________

Revenir en haut Aller en bas
http://denis-astuce-pc-mac-linux.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Premières réactions contre les « fragilités » de la loi de programmation militaire   

Revenir en haut Aller en bas
 
Premières réactions contre les « fragilités » de la loi de programmation militaire
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Je vien de recevoir ces memos! le bc poste une lettre/parent
» Le gouvernement veut fermer l’hôpital militaire du Val-de-Grâce
» Appel à un front républicain contre Sarkozy...
» La flottille belgo-néerlandaise de lutte contre les mines
» Centenaire de la première école Maria Montessori

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis ! :: LE FOYER :: Le Bar de l'Ancien, les Infos du Monde-
Sauter vers: