Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis !

Forum pour Parachutistes et Sympathisants de par le Monde
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Corse. Ce qu’il faut retenir du discours d’Emmanuel Macron à Bastia

Aller en bas 
AuteurMessage
Xx Denis xX
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3181
Age : 45
Emploi : informatique-ouvrier viti-vinicole
Date d'inscription : 02/06/2016

MessageSujet: Corse. Ce qu’il faut retenir du discours d’Emmanuel Macron à Bastia    Mer 7 Fév 2018 - 22:05









Jean-Loup ADENOR.


Emmanuel Macron a donné ce mercredi un grand discours à Bastia, afin de fixer ses objectifs pour la Corse. Le chef de l’État a fermé la porte à la co-officialité de la langue corse et au statut spécifique de résident mais s’est dit favorable à l’inscription de la spécificité corse dans la Constitution. Il a également fixé son cap en matière de fiscalité, d’économie et de développement numérique.

C’est sans ambiguïté qu’Emmanuel Macron a entamé son discours sur la Corse à Bastia mercredi 7 février. Le chef de l’État a rappelé en introduction le fameux « serment de Bastia » prononcé face à l’Italie fasciste en 1938 : « Nous jurons de vivre et de mourir français ». Fixant sa volonté de « prendre pleinement en compte » les spécificités de l’île, « dans le giron de la République », Emmanuel Macron s’est dit opposé au statut de résident corse et à la co-officialité de la langue corse mais favorable à l’inscription de la Corse dans la nouvelle rédaction de l’article 72 de la Constitution.
Le président de la République a d’abord tenu à rassurer la population locale sur la volonté de l’État d’assurer la sécurité sur l’île. Citant tour à tour « la délinquance » et « les trafics », Emmanuel Macron a rappelé que l’île bénéficierait comme les autres territoires des « renforts d’effectifs » de police et de gendarmerie, de « renforts d’équipements » mais aussi de la fameuse police de sécurité du quotidien qui doit être mise en place sous la houlette du ministre de l’Intérieur Gérard Collomb. Le chef de l’État s’est aussi exprimé sur les incendies qui ont frappé le territoire quelques mois plus tôt, assurant les victimes de sa solidarité.

Non au statut de résident corse


Sur la question de l’urbanisme en Corse, Emmanuel Macron a été clair : il n’y aura pas de création d’un statut spécifique de résident corse, comme réclamé par les dirigeants nationalistes. Pour ces derniers, la création de ce statut, qui permet de réserver la vente de terrains aux seuls résidents corses, permettrait de résoudre la crise du logement et de contrer la flambée des prix du foncier sur le territoire.
Faux, selon Emmanuel Macron, qui estime qu’un tel statut - en plus d’être contraire à la Constitution et au droit européen - contribuerait à créer « encore plus d’effets de rente » sans régler la crise du logement. « Aujourd’hui, quand les prix montent et que les terrains sont vendus, ce sont rarement des gens qui ne sont pas corses qui en profitent » a déclaré le chef de l’État.
Pour apporter des solutions, Emmanuel Macron a annoncé la création « d’une organisation ad hoc » dans les deux mois, mais aussi la simplification des règles d’urbanisme en vigueur sur l’île où l’on retrouve parfois « les contraintes de la montagne plus les contraintes du littoral ». Une situation jugée « ubuesque » par le chef de l’État qui s’est engagé à la simplifier.

Oui à l’inscription de la Corse dans la Constitution


Emmanuel Macron s’est en revanche déclaré favorable à l’inscription de la spécificité du territoire corse dans la Constitution. Il a appelé à un travail de refonte de son article 72, qui définit l’organisation des collectivités. Il s’agissait là d’une des revendications principales des nationalistes corses.
Ce serait « une manière de reconnaître son identité et de l’ancrer dans la République », a déclaré le président, en appelant les élus insulaires à débattre de ce projet « dans le mois qui vient », avant sa discussion au printemps dans le cadre du projet de révision constitutionnelle.

Non à la co-officialité de la langue corse


Nouvelle déception, en revanche, pour les nationalistes corses : Emmanuel Macron a fermé la porte à la reconnaissance de la langue corse comme langue officielle au même titre que le français. La langue française « a été le premier sédiment » de la France, a-t-il estimé, jugeant « indispensable que nous gardions ce qui nous a faits ».
« La langue corse doit être préservée et développée », a-t-il néanmoins concédé, et le « bilinguisme pleinement reconnu et accepté » mais « le bilinguisme, ce n’est pas la co-officialité », a précisé le chef de l’État, prévenant qu’il n’accepterait « jamais de réserver à celui qui parle corse tel ou tel emploi ».
Le bilinguisme « est la reconnaissance de la diversité » mais « n’est pas une nouvelle frontière dans la République, la division de la Nation et du peuple français », a-t-il poursuivi, soulignant que la langue corse est « la langue régionale la plus soutenue en France » avec 34 000 élèves dès le primaire ou dans des classes bi-langues.

Nouvelle fiscalité et baisse de dotations


Sur le volet fiscal, Emmanuel Macron a prévenu que si « des formes de fiscalité locale » pouvaient être développées en Corse, elles s’accompagneraient de « baisses de dotation parallèles », assurant qu'« il n’y a pas de finances magiques ».
« Comment souhaiter une autonomie fiscale et en même temps demander encore plus à la solidarité nationale ? Comment vouloir que la ressource fiscale soit affectée à un territoire et demander la solidarité nationale pour la dotation ? Ça n’existe pas » a-t-il expliqué. Si « le produit des impôts prélevés en Corse » restait en Corse, il serait impossible de « ne pas garantir la même chose aux autres régions ».

Chômage des jeunes et développement numérique


Refusant l’idée d’une Corse « sous perfusion », Emmanuel Macron a insisté sur l’importance de créer de l’activité notamment pour réduire le chômage des jeunes. Quant à la question de l’agriculture de l’île, le président de la République a appelé à sécuriser, valoriser et diversifier les ressources et leurs produits.
Enfin, le président la République a également rappelé ses promesses en matière de numérique : une couverture totale de l’île d’ici 2020. Emmanuel Macron a précisé qu’à Ajaccio et Bastia, c’était 38 000 lignes très haut débit qui avaient d’ores et déjà été déployées. À terme, un observatoire du déploiement du très haut débit à l’échelle locale sera mis en place.

___________________________________ ____________________________________

Revenir en haut Aller en bas
http://denis-astuce-pc-mac-linux.fr/
arwen
modérateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3982
Age : 63
Emploi : Secrétaire
Date d'inscription : 20/10/2009

MessageSujet: Re: Corse. Ce qu’il faut retenir du discours d’Emmanuel Macron à Bastia    Jeu 8 Fév 2018 - 22:09

C'est sur qu'il n'y aura pas de statut spécifique de résident corse ! Ce sont les politiques et artistes qui font construire un palace en guise de résidence secondaire !

___________________________________ ____________________________________

Tu ne sais jamais à quel point tu es fort, jusqu'au jour où être fort reste ta seule option !
Revenir en haut Aller en bas
glaive

avatar

Féminin
Nombre de messages : 4065
Age : 54
Emploi : Doublure
Date d'inscription : 08/06/2012

MessageSujet: Re: Corse. Ce qu’il faut retenir du discours d’Emmanuel Macron à Bastia    Ven 9 Fév 2018 - 23:24

Il a sorti les crocs,notre petit "MACRON"
Revenir en haut Aller en bas
Commandoair40
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 13688
Age : 72
Emploi : Patriote Français & Sécessionniste.
Date d'inscription : 07/11/2014

MessageSujet: Re: Corse. Ce qu’il faut retenir du discours d’Emmanuel Macron à Bastia    Sam 10 Fév 2018 - 0:33

 

Bon , Marcon est un "CON" , nous le savons .

Mais que dire des Corses , il n'y a plus de Nationalistes , mais des Mafieux .

L'impôt révolutionnaire (racket) existe encore .

Et , quand les PN sont arrivés en 62/63 dans ce beau pays , ils ont fait comme en algérie , de régions arides , des merveilles de cultures .

Les Corses , excités et perdant la face , ont tout fait pour que les PN aillent ailleurs .

Ce n'est pas une majorité , mais une minorité qui fait "Caguer" .

Dans le fond , le Marcon n'a pas tort et je lui passe le bonjour :    

___________________________________ ____________________________________

Sicut-Aquila

 



“Nous avons entendu et nous savons ce que nos pères nous ont raconté, nous n’allons pas le cacher à nos fils.
Nous redirons à tous ceux qui nous suivent, les œuvres glorieuses...”

Revenir en haut Aller en bas
bretirouge
modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15498
Age : 81
Emploi : retraité actif
Date d'inscription : 29/07/2010

MessageSujet: Re: Corse. Ce qu’il faut retenir du discours d’Emmanuel Macron à Bastia    Sam 10 Fév 2018 - 9:20

Comme tu dis JP, il veulent en faire un État Mafieux, tout le reste c'est bidon !!!!

___________________________________ ____________________________________

3 ans chez Bigeard
N° 110396
Revenir en haut Aller en bas
http://blogdegustave-3rpc.over-blog.com
Commandoair40
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 13688
Age : 72
Emploi : Patriote Français & Sécessionniste.
Date d'inscription : 07/11/2014

MessageSujet: Re: Corse. Ce qu’il faut retenir du discours d’Emmanuel Macron à Bastia    Dim 11 Fév 2018 - 19:11

Merci Gus ,  Merci 2

Pourquoi pas les Basques et les Bretons aussi .

Ne pas oublier que les mouvements Breton en 40 sont passés aux Allemands pour combattre les "Français" .

Ils étaient de la Gestapo , de la SS , certains cadres , sont allés qq mois avant la fin de la guerre , prendre refuge en Allemagne .  .

J'avais fait un article , il y a bien longtemps , je ne le retrouve pas    .

Voici un lien qui raconte :
ICI
https://fr.wikipedia.org/wiki/Mouvement_breton_pendant_la_Seconde_Guerre_mondiale

Et celui çi , pour moi , le "Must" :
ICI
http://www.webastro.net/forum/showthread.php?t=21837

___________________________________ ____________________________________

Sicut-Aquila

 



“Nous avons entendu et nous savons ce que nos pères nous ont raconté, nous n’allons pas le cacher à nos fils.
Nous redirons à tous ceux qui nous suivent, les œuvres glorieuses...”

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Corse. Ce qu’il faut retenir du discours d’Emmanuel Macron à Bastia    

Revenir en haut Aller en bas
 
Corse. Ce qu’il faut retenir du discours d’Emmanuel Macron à Bastia
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» SÉMAPHORE - CAP CORSE (CORSE DU NORD)
» Faut-il revoir le modèle d'intégration français ?
» SÉMAPHORE - SAGRO (Haute-Corse)
» Corse : un adolescent tue toute sa famille
» comment leur expliquez-vous qu'il ne faut pas taper?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis ! :: LE FOYER :: Le Bar de l'Ancien, les Infos du Monde-
Sauter vers: