Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis !

Forum pour Parachutistes et Sympathisants de par le Monde
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L’armée rompt avec ICS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Xx Denis xX
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1026
Age : 44
Emploi : informatique-ouvrier viti-vinicole
Date d'inscription : 02/06/2016

MessageSujet: L’armée rompt avec ICS   Mer 6 Déc - 7:25

L’armée rompt avec ICS, un de ses prestataires du transport aérien stratégique


Placé au cœur d’une enquête pénale, le marché du fret des opérations extérieures confié à la société ICS n’a pas été reconduit.


Le 30 novembre, les services des armées ont annoncé à la société française International Chartering Systems (ICS) que le marché qui la liait à l’état-major n’était pas reconduit pour les vols de fret et de personnels entre la France et ses théâtres d’opérations extérieures. Le contrat, attribué en 2015 pour quatre ans, s’achèvera le 31 décembre. En pleine affaire judiciaire : la Cour des comptes a dénoncé, en 2016, des anomalies dans l’exécution de ce marché public, avant de saisir le Parquet national financier à l’été 2017.

ICS affrète notamment des gros-porteurs Antonov 124 ukrainiens, avions que la France est contrainte de louer, car elle n’en possède pas. L’entreprise utilisait aussi, lors de l’attribution du marché, des appareils russes de la compagnie publique 224FU, dépendante de l’armée russe, mais celle-ci les a retirés de la location en 2015.


Les avions gros-porteurs étant en nombre très réduit sur le marché mondial, l’état-major a, jusqu’à présent, fait appel à un deuxième contrat, dit « Salis », par le biais d’une agence de l’Organisation du traité de l’Atlantique nord (OTAN), qui travaille avec deux compagnies privées, une russe (Volga-Dnepr, qui a été en délicatesse avec l’Organisation des Nations unies et le Pentagone) et une ukrainienne (Antonov Airlines). Ces compagnies se livrent une concurrence acharnée, à laquelle s’ajoutent, depuis l’annexion de la Crimée en 2014 par Moscou, de vives tensions politiques.


Ces deux marchés de l’armée française ont totalisé entre 50 millions et 60 millions d’euros par an ces dernières années.






___________________________________ ____________________________________

Revenir en haut Aller en bas
http://denis-astuce-pc-mac-linux.fr/
bretirouge
modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 13255
Age : 81
Emploi : retraité actif
Date d'inscription : 29/07/2010

MessageSujet: Re: L’armée rompt avec ICS   Mer 6 Déc - 8:58

Une location comme çà, représente un sacré budget, on fait la guerre avec un minimum, bientôt on va demander à Daech de nous prêter des armes !!

___________________________________ ____________________________________

3 ans chez Bigeard
N° 110396
Revenir en haut Aller en bas
http://blogdegustave-3rpc.over-blog.com
 
L’armée rompt avec ICS
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un homme rompt avec sa femme (PPS)
» En vol avec les as de l'Armée de l'Air
» "Armées 2000"
» Cette migration n’est rien d’autre qu’une invasion armée.
» Que faire avec des coings ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis ! :: LE FOYER :: Le Bar de l'Ancien, les Infos du Monde-
Sauter vers: