Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis !

Forum pour Parachutistes et Sympathisants de par le Monde
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'enseignement dans le IIIe Reich

Aller en bas 
AuteurMessage
bretirouge
modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15879
Age : 82
Emploi : retraité actif
Date d'inscription : 29/07/2010

MessageSujet: L'enseignement dans le IIIe Reich   Mer 22 Nov - 19:17







Après six ans de nazification, le nombre des étudiants diminua de plus de la moitié :


il passa de 127 920 à



58 325.



Plus grande encore était la diminution des inscriptions dans les instituts de technologie dont l'Allemagne tirait ses savants et ses ingénieurs : elles passèrent de 20 474 élèves à 9 554. Le niveau académique baissa de façon vertigineuse.



En 1937, non seulement on manquait de jeunes savants et ingénieurs, mais encore le savoir de ceux-ci diminuait.



Longtemps avant le début de la guerre, l'industrie chimique, qui s'employait activement à avancer le réarmement nazi, se plaignait,


par le truchement de son journal Die Chemische Industrie, de ce que l'Allemagne perdait sa suprématie en chimie.


Non seulement, disait ce journal, l'économie nationale, mais la défense nationale aussi était mise en péril,
et si les jeunes savants étaient si peu nombreux et de si médiocre qualité, c'était à cause de la pauvreté de l'enseignement dans les collèges techniques.




Le résultat de toute cette nazification était catastrophique pour l'enseignement allemand.


L'histoire était à ce point falsifiée dans les nouveaux livres de classe et par les maîtres dans leurs cours,


qu'elle en devenait grotesque.


L'enseignement des sciences raciales qui exaltaient les Allemands comme la race des seigneurs et faisaient des Juifs la source de presque tous les maux du monde était plus ridicule encore.


Dans la seule Université de Berlin, où tant de grands professeurs avaient enseigné dans le passé, le nouveau recteur, un homme des troupes d'assaut et un vétérinaire de profession, institua vingt-cinq nouveaux cours de science raciale et, quand il eut vraiment tout mis sens dessus dessous dans la faculté, on y donnait quatre-vingt-six cours ayant un rapport avec sa propre profession.




Les écoles allemandes furent rapidement nazifiées, des petites classes à l'université. Les livres de classe furent refaits, les programmes modifiés.


Le Mein Kampf devint comme le disait Der Deutsche Erzieher, organe officiel des éducateurs « notre guide pédagogique infaillible », et les maîtres qui se refusaient à voir les choses de cette nouvelle façon étaient renvoyés.


La plupart des enseignants avaient été plus ou moins nazis de coeur sinon membres du parti.



Pour renforcer leur idéologie, ils furent envoyés dans des écoles spéciales où on leur enseignait à fond les principes nationaux socialistes, en insistant sur les doctrines raciales d'Hitler.


Toute personne qui travaillait dans l'enseignement, du jardin d'enfants à l'université, devait être inscrite à la Ligue nationale socialiste de l'Enseignement, laquelle était légalement responsable de la coordination idéologique et politique de tous les maîtres en accord avec la doctrine nationale socialiste.


La loi des fonctionnaires de 1937 exigeait des enseignants qu'ils fussent les exécuteurs de la volonté de l'État soutenu par le parti et prêts à tout moment à défendre sans réserve l'État national socialiste. Un décret précédent les avait déclarés fonctionnaires et, par conséquent, soumis aux lois raciales.



Les Juifs n'avaient, bien entendu, pas le droit d'enseigner. Tous les maîtres firent le serment d'être fidèles et obéissants vis-à-vis d'Adolf Hitler.



Plus tard, nul ne devait pouvoir enseigner s'il n'avait auparavant servi dans les S.A., le Service du Travail ou les Jeunesses hitlériennes.


Les candidats aux chaires universitaires devaient d'abord faire un stage de six semaines dans un camp d'observation, où leurs idées et leur caractère étaient étudiés par des experts nazis, lesquels soumettaient un rapport au ministère de l'Enseignement;


ce ministère donnait des autorisations d'enseigner basées sur la stabilité politique des candidats.



___________________________________ ____________________________________

3 ans chez Bigeard
N° 110396 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://blogdegustave-3rpc.over-blog.com
Commandoair40
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 14151
Age : 72
Emploi : Patriote Français & Sécessionniste.
Date d'inscription : 07/11/2014

MessageSujet: Re: L'enseignement dans le IIIe Reich   Jeu 23 Nov - 11:19

Merci Gus ,

Je ne sais d’où viennent ces écrits scratch

Ce n'est pas objectif , sachant ce qu'a laissé l'Allemagne aux Alliés en 1945 .

Technologie : des Avions , de l'Armement , de la Physique , de l'Industrie , des Fusées et Missiles etc etc .
Je ne suis pas un nostalgique , mais tout de même ........................ lol!

___________________________________ ____________________________________

Sicut-Aquila

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] 

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

“Nous avons entendu et nous savons ce que nos pères nous ont raconté, nous n’allons pas le cacher à nos fils.
Nous redirons à tous ceux qui nous suivent, les œuvres glorieuses...”

Revenir en haut Aller en bas
bretirouge
modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15879
Age : 82
Emploi : retraité actif
Date d'inscription : 29/07/2010

MessageSujet: Re: L'enseignement dans le IIIe Reich   Jeu 23 Nov - 18:14

C'est peu-t’être logique , car tout les savant et ingénieurs chevronnés étaient déjà d'un âge certain, pas de jeunes prodigues de 25ou 30 ans !! en tant de guerre , c'étaient de splendide guerriers , mais sortis de cette conception ??? Je ne sais pas ????

___________________________________ ____________________________________

3 ans chez Bigeard
N° 110396 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://blogdegustave-3rpc.over-blog.com
arwen
modérateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4018
Age : 63
Emploi : Secrétaire
Date d'inscription : 20/10/2009

MessageSujet: Re: L'enseignement dans le IIIe Reich   Dim 10 Juin - 14:21


___________________________________ ____________________________________

Tu ne sais jamais à quel point tu es fort, jusqu'au jour où être fort reste ta seule option !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'enseignement dans le IIIe Reich   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'enseignement dans le IIIe Reich
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» IIIe Reich, Brevet parachutiste de la Heer.
» mort tragique d'un pompier talantais dans le var
» Vocabulaire dans la Marine (code international des signaux )
» 14-18 les bûcherons Canadiens dans l'Orne.
» La d&co dans tous ses états...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis ! :: HISTOIRE DE NOTRE PATRIE :: La petite et la grande histoire :: 39 - 45-
Sauter vers: