Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis !

Forum pour Parachutistes et Sympathisants de par le Monde
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Ephémérides du mardi 5 septembre 2017

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
bretirouge
modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 12985
Age : 81
Emploi : retraité actif
Date d'inscription : 29/07/2010

MessageSujet: Ephémérides du mardi 5 septembre 2017   Mar 5 Sep - 8:34

5 septembre



1187
Naissance de Louis VIII roi de France

Naissance de Louis VIII (le Lion), Grandes Chroniques de France, Paris, XIVe-XVe siècle

Louis VIII de France dit Louis le Lion, mort le 8 novembre 1226 à Montpensier (Auvergne), fut roi de France de 1223 à 1226.
Il était le fils de Philippe II dit Philippe Auguste et d'Isabelle de Hainaut.
Marié à Blanche de Castille, elle lui donne 13 enfants dont neuf survivent au-delà d'un an.
Surnommé « le Lion », c'est pendant le règne de son père que Louis acquiert sa renommée : il remporte sur Jean sans Terre une écrasante victoire.


1534
Retour en France de Jacques Cartier (1er voyage)




C'est en juillet 1534, dans la baie de Gaspé, que l'explorateur français Jacques Cartier entra pour la première fois en contact avec les Amérindiens du continent. Les Français y rencontrèrent une tribu iroquoise originaire de Stadaconé (Québec) qui était venue dans la péninsule pour pêcher. Les relations furent d'abord très amicales, mais lorsque Cartier fit ériger une croix le 24 juillet, le chef Donnacona se montra inquiet. Craignant un conflit, les hommes de Cartier s'emparèrent de son canot et firent monter Donnacona de force à bord de leur navire. Cartier l'invita alors à un festin, le couvra de cadeaux et de gestes d'amitié pour affirmer ses bonnes intentions. Réalisant qu'il aurait besoin d'interprètes lors de sa prochaine visite, Cartier convainquit Donnacona de le laisser ramener avec lui en France ses deux fils, Domagaya et Taignoagny. Le chef accepta et les deux jeunes hommes en compagnie de Cartier prirent le chemin de la France pour y apprendre le français. Ils ont été aussi présentés au roi François Ier.


François premier

L'arrivée sur le vieux continent
Il y a un site fort intéressant qui raconte les péripéties, dont la rencontre avec le roi François premier, et les découvertes faites par Domagaya et Taignoagny.
http://recit-us.cspi.qc.ca/histoire/2003-2004/equip38/ch4.htm

 

1606


Expédition au Massachusetts


http://www.ledevoir.com/2008/04/19/185809.html
Samuel de Champlain et Jean de Poutrincourt lancent une nouvelle expédition de Port-Royal pour explorer les côtes du Massachusetts, espérant nouer des liens cordiaux avec les Secoudon et les Messamouet de la région. Ils sont accueillis avec hostilité et abandonnent bientôt leur projet.







1638
Naissance de Louis XIV


Anne d'Autriche et le futur roi Louis XIV

Louis XIV, surnommé Louis-Dieudonné, le Roi-Soleil et encore Louis-le-Grand est le Fils de Louis XIII et d'Anne d'Autriche. À la mort de Louis XIII, Louis XIV devient Roi. Il a cinq ans. Sa mère, Anne d'Autriche, devient régente.





Dans son enfance, Louis XIV échappe à plusieurs reprises à la mort :
À cinq ans, il manque de se noyer dans un des bassins du jardin du Palais-Royal. Il est sauvé in extremis.
À 10 ans, le 10 novembre 1647, il est atteint de la variole. Dix jours plus tard, les médecins n'ont plus aucun espoir mais le jeune Louis se remet miraculeusement.
Le 30 juin 1658, le Roi est victime d'une grave intoxication alimentaire lors de la prise de Bergues dans le Nord. Le lundi 8 juillet, on lui donne les derniers sacrements et on commence à préparer la succession mais Guénaut, le médecin d'Anne d'Autriche, lui donne un émétique à base d'antimoine et de vin qui guérit encore une fois miraculeusement le Roi.
Et il est le chef d'État qui a gouverné le plus longtemps la France. (72 ans )
Il est décédé le 1er septembre 1715.




Louis XIV en soleil lors d'une fête à la cour



1659
Naissance de Michel Sarrazin






Le naturaliste Michel Sarrazin, le premier à collectionner et à cataloguer des spécimens de plantes canadiennes de façon systématique, est né à Nuits-sous-Beaune, en France.



1661
En France, chute de Nicolas Fouquet




Portrait de Fouquet par Édouard Lacretelle

le surintendant des finances de Louis XIV est arrêté à Nantes par d'Artagnan, capitaine des mousquetaires du roi avant d'être transféré au château de Vincennes, puis à Angers et à Amboise. Il restera incarcéré dans la forteresse de Pignerol jusqu'à sa mort en 1680.

Nicolas Fouquet ou Foucquet, né à Paris, baptisé le 27 janvier 1615, mort à Pignerol le 3 avril 1680, était un homme d'État français. Procureur général du Parlement de Paris, surintendant des finances de Louis XIV, protecteur des écrivains et des artistes, il est disgracié en 1661 par le jeune monarque et, au terme d'un long procès, jeté en prison où il meurt.





1684
Promesse des Iroquois de rester en paix




Joseph-Antoine Le Febvre de La Barre

Joseph-Antoine Le Febvre de La Barre rencontre les Iroquois et obtient d'eux la promesse de rester en paix avec les Miamis de la vallée de l'Ohio.



1697
Bataille navale victorieuse


http://www1.sympatico.ca/cgi-bin/on_this_day?mth=Sep&day=05

Déjà reconnu pour ses exploits sur terre, d'Iberville est aussi maître sur mer. Le 5 septembre 1697, il démontre tout son savoir-faire lorsque son navire, le Pélican, est attaqué par trois navires de guerre anglais. Avant la fin de la bataille, d'Iberville coule un premier navire et s'empare d'un second, en plus de mettre le troisième en déroute. Le navire capturé, le Hudson's Bay, renferme une cargaison de peaux de castor dont la valeur s'élève à 50 000 écus. Dans les rangs français, d'Iberville se compte chanceux de n'avoir que 17 hommes blessés.
http://www.civilization.ca/vmnf/Explor/iber_f4.html




1698
Le tsar Pierre le Grand taxe les barbus





En Russie, le tsar Pierre le Grand impose une taxe sur le port de la barbe. Les hommes doivent payer 100 roubles par année pour obtenir ce droit. Seuls les prêtres et les paysans sont exclus. Des taxes sont aussi perçues pour les ruches d'abeilles, les moulins et les bains.



1698
Le tsar Pierre le Grand fait exécuter les « Streltzy »




Les « Streltzy» est un corps d'arquebusiers devenu dangereux pour le pouvoir.





 
 
1725
Louis XV épouse Marie Leszczynska



Il avait 15 ans, elle 22. Qu’importe! Le 5 septembre 1725, Louis XV unissait son destin devant Dieu avec Marie Leszczynska, faisant d’elle la reine qui manquait à la France depuis plus de 40 ans, soit depuis la mort de Marie-Thérèse d’Autriche le 30 juillet 1683. Louis XIV, l’époux de cette dernière, s’étant remarié secrètement après son décès avec sa favorite Madame de Maintenon, il n’avait pu faire d’elle une reine de France. Et lorsque le roi Soleil disparut à son tour en 1715, son arrière-petit-fils Louis XV, monté sur le trône à 5 ans, était un peu jeune pour prendre femme. Les sujets du roi de France durent donc attendre qu’il ait l’âge requis pour le voir convoler et leur redonner une reine.

1735
Naissance de Johann Christian Bach, compositeur allemand




Onzième et dernier fils de Jean-Sébastien Bach, Johann Christian Bach fut surnommé le « Bach de Londres ». Remarquablement doué pour la musique comme ses autres frères, il devint organiste de la cathédrale de Milan. Durant son séjour en Italie, il écrivit 16 opéras. Ses compositions lui valurent un énorme triomphe à Londres, où il fut engagé par la reine Charlotte d'Angleterre à partir de 1762. Deux ans plus tard, il reçut et conseilla un jeune prodige de huit ans, le petit Wolfgang Amadeus Mozart.


Il est décédé le premier janvier 1782.

1755

Déportation des Acadiens
Début du cauchemar




Le 5 septembre, le commandant militaire d'Annapolis, John Winslow, entreprend d'expulser 5 000 Acadiens de Grand-Pré, d'Annapolis et de la baie de Fundy. Il réunit les hommes de la région dans l'église de Grand-Pré pour leur lire l'édit de la déportation dont nous reproduisons un extrait:

J'ai reçu de Son Excellence le gouverneur Lawrence, les instructions du roi. C'est par ses ordres que vous êtes assemblés pour entendre la résolution finale de Sa Majesté concernant les habitants français de cette province de la Nouvelle-Écosse. . . Vos terres, vos maisons, votre bétail et vos troupeaux de toutes sortes sont confisqués au profit de la couronne, avec tous vos autres effets, excepté votre argent et vos mobiliers, et que vous-mêmes vous devez être transportés hors de cette province. Les ordres préemptoires de Sa Majesté sont que tous les habitants de ces districts soient déportés.
(Citation de John Winslow dans : Acadie; Esquisse d'un parcours; Sketches of a Journey. p.52)
Source:
[url=http://www.lessignets.com/signetsdiane/calendrier/sept/Pourriez-vous remplacer l%27acticle du 5 septembre 1755 par celui-ci.                                                                                                         Sept 05 -Changement    1755 Déportation des Acadiens Début du cauchemar    Le 5 septembre, le commandant militaire d%27Annapolis, John Winslow entreprend d%27expulser 5 000 Acadiens de Grand-Pré, d%27Annapolis et de la baie de Fundy. Il  réunit les hommes de la région dans l%27église de Grand-Pré pour leur lire l%27édit de la déportation dont nous reproduisons un extrait:   J%27ai reçu de Son Excellence le gouverneur Lawrence, les instructions du roi. C%27est par ses ordres que vous êtes assemblés pour entendre la résolution finale de Sa Majesté concernant les habitants français de cette province de la Nouvelle-Écosse. . . Vos terres, vos maisons, votre bétail et vos troupeaux de toutes sortes sont confisqués au profit de la couronne, avec tous vos autres effets, excepté votre argent et vos mobiliers, et que vous-mêmes vous devez être transportés hors de cette province. Les ordres préemptoires de Sa Majesté sont que tous les habitants de ces districts soient déportés. (Citation de John Winslow dans : Acadie; Esquisse d%27un parcours; Sketches of a Journey. p.52) Source: http://collections.ic.gc.ca/acadian/francais/fexile/fexile.htm      Réunion dans l%27église de Grand-Pré    Les soldats britanniques brûlent les maisons pour réduire à la famine ceux qui se sont enfuis Photos prise sur le site http://www.republiquelibre.org/cousture/DEPORT.HTM   ]http://collections.ic.gc.ca/acadian/francais/fexile/fexile.htm[/url]




Réunion dans l'église de Grand-Pré





Les soldats britanniques brûlent les maisons pour réduire à la famine ceux qui se sont enfuis
Photos prises sur le site
[url=http://www.lessignets.com/signetsdiane/calendrier/sept/Pourriez-vous remplacer l%27acticle du 5 septembre 1755 par celui-ci.                                                                                                         Sept 05 -Changement    1755 Déportation des Acadiens Début du cauchemar    Le 5 septembre, le commandant militaire d%27Annapolis, John Winslow entreprend d%27expulser 5 000 Acadiens de Grand-Pré, d%27Annapolis et de la baie de Fundy. Il  réunit les hommes de la région dans l%27église de Grand-Pré pour leur lire l%27édit de la déportation dont nous reproduisons un extrait:   J%27ai reçu de Son Excellence le gouverneur Lawrence, les instructions du roi. C%27est par ses ordres que vous êtes assemblés pour entendre la résolution finale de Sa Majesté concernant les habitants français de cette province de la Nouvelle-Écosse. . . Vos terres, vos maisons, votre bétail et vos troupeaux de toutes sortes sont confisqués au profit de la couronne, avec tous vos autres effets, excepté votre argent et vos mobiliers, et que vous-mêmes vous devez être transportés hors de cette province. Les ordres préemptoires de Sa Majesté sont que tous les habitants de ces districts soient déportés. (Citation de John Winslow dans : Acadie; Esquisse d%27un parcours; Sketches of a Journey. p.52) Source: http://collections.ic.gc.ca/acadian/francais/fexile/fexile.htm      Réunion dans l%27église de Grand-Pré    Les soldats britanniques brûlent les maisons pour réduire à la famine ceux qui se sont enfuis Photos prise sur le site http://www.republiquelibre.org/cousture/DEPORT.HTM   ]http://www.republiquelibre.org/cousture/DEPORT.HTM[/url]






http://www1.sympatico.ca/news/otd/images/otd.98.09.05.a.lg.gif







1760
Traité huron






Un traité est signé entre les Hurons et les Britanniques.
Les Hurons acceptent de rendre les armes.
En retour, on leur promet le droit de passage, le libre choix de leur religion, leur propre gouvernement et leur propre justice.
http://www.thecanadianencyclopedia.com/customcode/tceMedia.cfm?Params=F3EVT742MED2040



1774
Premier congrès continental

De 5 septembre 1774 à 26 octobre 1774



http://www.britannica.com/eb/art-87729/The-First-Continental-Congress-met-in-Philadelphia-Pennsylvania-on-September


Le premier congrès continental, auquel assistent les représentants de 12 des 13 colonies (la Géorgie ne se présente pas), se tient à Philadelphie. Le but de ce congrès est de limiter le pouvoir du Parlement britannique sur les colonies.




http://www.aoc.gov/cc/art/cox_corr/g_exp/first_continental.cfm






http://www.mrnussbaum.com/history/congress.htm



1781
Bataille de la baie de Chesapeake






La Bataille de la baie de Chesapeake est une bataille cruciale de la Guerre d'indépendance des États-Unis d'Amérique qui eut lieu près de l'embouchure de la Baie de Chesapeake le 5 septembre 1781 entre la flotte du Contre-amiral britannique Thomas Graves et celle du Contre-amiral français de Grasse. La précision du tir français endommage suffisamment six vaisseaux britanniques pour forcer Graves à rompre le combat et à s’esquiver. Elle est la seule défaite majeure de la Royal Navy aux XVIIIe et XIXe siècles.




La victoire de la flotte française empêche la Royal Navy d'approvisionner les forces du Général Charles Cornwallis à Yorktown. Elle évite également toute interférence avec les renforts et provisions envoyés depuis New York aux armées de George Washington par la Baie de Chesapeake. Par cette victoire, la France a pu récupérer certaines de ses colonies perdues en 1763 dont Sainte-Lucie et Tobago.
Source
http://fr.wikipedia.org/wiki/5_septembre





1835
Fondation des Fils de la Liberté




http://bilodeau.iquebec.com/bilodeau/varia.htm

Environ 500 jeunes montréalais fondent une nouvelle société, les Fils de la Liberté.


La Société des Fils de la Liberté tient sa première assemblée publique le 5 septembre et commence à recruter des hommes pour former des milices. Une assemblée publique sera tenue chaque lundi par la suite. La société publie un manifeste le 4 octobre et adopte un hymne national pour le Canada.




1847
Naissance de Jesse James


Hors-la-loi américain
Jesse Woodson James était un célèbre hors-la-loi officiant dans les États-Unis de la seconde moitié du XIXe siècle, meneur du gang James-Younger. Né dans un milieu instable (sa mère se marie deux fois) et très pauvre, en plein querre de Sécession et s'endettant de plus en plus, il s'attaque, avec son frère, pour la première fois, à la banque locale le 13 février 1866. Ils ont raflé 62 000$. Pendant 15 ans, ils vont vivre d’attaques multiples de banques et de trains. En cavale, il est trahi par des membres de sa bande, Bob et Charles Ford, avides de renommée et des 10 000 $ de récompense offerts : ils assassinent Jesse dans sa maison le 3 avril 1882, à 34 ans.
Pour en savoir plus:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Jesse_James




1857
Le naturaliste anglais Charles Darwin rédige une première ébauche sur l'évolution des espèces



(portrait de 1854)

Charles Darwin fut contraint à une publication précoce de sa théorie sur la sélection naturelle.


 
1877
Décès de Crazy Horse




Tashunca-Uitco, appelé Crazy Horse par les Américains, en français Cheval Fou, a été avec Sitting Bull, l'un des grands leaders sioux ayant lutté contre les militaires américains, de plus en plus enclins à empiéter sur leurs territoires malgré les traités signés.

http://www.britannica.com/eb/dailycontent?month=9&day=5&go_button.x=13&go_button.y=12

Le 3 septembre 1877, Crazy Horse se présente devant l'officier du fort où il est détenu et lui demande la permission d'emmener sa femme, malade, chez le docteur Mc Gillicuddy, à l'agence Spotted Tail. L'officier lui refuse la permission. Crazy Horse passe outre et sort du fort le lendemain, accompagné de son épouse car il est trop inquiet pour sa santé.

Crazy Horse - Tashunca-Uitco
http://www.crystalinks.com/sioux.html

À l'agence Spotted Tail, il rencontre l'officier en charge, le capitaine Kennington, et lui explique les raisons de sa présence. Kennington ne le croit pas et le prie de le suivre dans un bâtiment proche où se sont embusqués des soldats prêts à le maîtriser. Quand il s'aperçoit de la traîtrise, le chef sioux sort son couteau. Kennington ordonne de le tuer. Après avoir blessé plusieurs de ses assaillants, Crazy Horse est maîtrisé par trois hommes pendant qu'un quatrième soldat lui plante sa baïonnette dans le flanc droit. Il meurt quelques minutes plus tard.



1882
Première fête du travail




Parade de la fête du travail (1882)
http://www.usc.edu/dept/LAS/history/hist225g/pages/text/I_v_11.html

La première célébration connue de la fête des travailleurs a lieu à New York. Elle se répéta en 1884.



Le seau des "Knights of Labor"

Elle a été organisée par un groupement de travailleurs : Les "Knights of Labor" (Chevaliers du travail).
Cette idée leur est venue suite à des marches organisées par des travailleurs de Toronto lors de revendications dont un immense rassemblement de 10 000 personnes le 14 avril 1872.




1899
Naissance d'Helen Creighton






La collectionneuse de chansons et folkloriste Mary Helen Creighton, une pionnière dans le recensement de la musique folklorique des Maritimes, est née à Dartmouth, en Nouvelle-Écosse.




 
1905
Fin à la guerre russo-japonaise



Wikipédia
La guerre russo-japonaise s'est déroulée du 8 février 1904 au 5 septembre 1905. Elle opposa l'Empire russe à l'Empire du Japon, lequel, victorieux, en tira par le traité de Portsmouth une petite partie du sud de la Mandchourie et la moitié de l'île de Sakhaline.
Sur le plan militaire, ce conflit préfigure les guerres du XXe siècle par sa durée (un an et demi), par les forces engagées (sans doute plus de deux millions d'hommes au total) et les pertes (156 000 morts, 280 000 blessés, 77 000 prisonniers) ainsi que par l'emploi des techniques les plus modernes de l'art de la guerre (logistique, lignes de communications et renseignements ; opérations combinées terrestres et maritimes ; durée de préparation des engagements).

1914
Début de la bataille de Marne


http://www.thehistorychannel.co.uk/site/this_day_in_history/this_day_September_5.php

La bataille de Marne eut lieu du 5 au 12 septembre 1914.

À l'été de 1914, les troupes alliées sont en pleine retraite après leur défaite sur les frontières. Le corps expéditionnaire britannique planifie déjà son repli vers les ports de la Manche, pour un éventuel ré-embarquement. Le 2 septembre, on organise une contre-attaque commune généralisée lorsque les Allemands arriveraient sur la Marne. Le 5 septembre, les Alliés engagent le combat.

Lieu de la bataille

___________________________________ ____________________________________

3 ans chez Bigeard
N° 110396
Revenir en haut Aller en bas
http://blogdegustave-3rpc.over-blog.com
 
Ephémérides du mardi 5 septembre 2017
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis ! :: LE FOYER :: Les éphémérides d'Alcide par Bretirouge-
Sauter vers: