Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis !

Forum pour Parachutistes et Sympathisants de par le Monde
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Levallois-Perret - 6 (six)militaires renversés - auteur en fuite.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Athos79
modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 6868
Age : 77
Emploi : retraité
Date d'inscription : 29/04/2014

MessageSujet: Levallois-Perret - 6 (six)militaires renversés - auteur en fuite.   Mer 9 Aoû - 10:32

SOURCE : RT 
--------------

Un conducteur blesse six militaires à Levallois et s'enfuit : un «acte délibéré» selon le maire© THIERRY CHAPPÉ / AFP
Six militaires blessés à Levallois
Au moins six militaires de l'opération Sentinelle ont été blessés, dont deux sérieusement après qu'un véhicule les a percutés avant de prendre la fuite, à Levallois-Perret dans les Hauts-de-Seine. Patrick Balkany évoque un «acte délibéré».


Le 9 août, vers 8h du matin, un véhicule a foncé sur un groupe de militaires à Levallois-Perret, dans les Hauts-de-Seine, selon la préfecture de police citée par l'AFP. Selon la même source «six militaires ont été blessés, dont deux grièvement, même si leur pronostic vital n'est pas engagé». Les deux blessés ont été transporté à l'hôpital Percy de Clamart (Hauts-de-Seine).




Une opération de police est en cours pour retrouver le conducteur, qui a pris la fuite, d'après la préfecture.


Un «acte délibéré» ?
Le maire de Levallois-Perret Patrick Balkany a déclaré à BFMTV que le véhicule ayant foncé sur les militaire était une «BMW pré-positionnée». Il n'y a «aucun doute» sur le fait qu'il s'agisse d'un acte délibéré, selon lui. La préfecture de police se veut plus nuancée, évoquant un «acte a priori volontaire». 


Patrick Balkany a précisé que les militaires visés étaient des membres de l'opération antiterroriste Sentinelle.



Sur place, le journaliste de RT France a pu constater une importante présence militaire et policière.




L'incident s'est produit place de Verdun, près de la mairie de Levallois-Perret, à proximité d'un local mis à disposition des militaires pour qu'ils puissent notamment se changer.




La ministre de la Défense Florence Parly est attendue sur place.


Contexte tendu depuis quelques jours
Depuis janvier 2015, la France est visée par une vague d'attentats djihadistes qui a fait au total 239 morts, les derniers ciblant tout particulièrement les forces de l'ordre sur des sites emblématiques.


Le 5 août dernier, peu avant minuit à la tour Eiffel, un homme avait franchi un portique en bousculant un agent de sécurité, puis sorti un couteau en criant «Allah Akbar».


Des militaires de l'opération Sentinelle lui avaient ordonné de poser son couteau à terre et il s'était exécuté sans opposer de résistance avant d'être interpellé.


L'homme, hospitalisé en psychiatrie mais en permission de sortie au moment des faits, a dit pendant sa garde à vue vouloir «commettre un attentat contre un militaire». Il a été réhospitalisé le 7 août. 


France
Raconter l'actualité
Revenir en haut Aller en bas
Commandoair40
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11237
Age : 71
Emploi : Patriote Français & Sécessionniste.
Date d'inscription : 07/11/2014

MessageSujet: Re: Levallois-Perret - 6 (six)militaires renversés - auteur en fuite.   Mer 9 Aoû - 11:50

Allons y , et surtout pas d'amalgame .


___________________________________ ____________________________________

Sicut-Aquila

   



“Nous avons entendu et nous savons ce que nos pères nous ont raconté, nous n’allons pas le cacher à nos fils.
Nous redirons à tous ceux qui nous suivent, les œuvres glorieuses...”

Revenir en haut Aller en bas
bretirouge
modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 12752
Age : 81
Emploi : retraité actif
Date d'inscription : 29/07/2010

MessageSujet: Re: Levallois-Perret - 6 (six)militaires renversés - auteur en fuite.   Mer 9 Aoû - 15:18

Situation qui va se dégrader très vite !! Attention les bavures !!!

___________________________________ ____________________________________

3 ans chez Bigeard
N° 110396
Revenir en haut Aller en bas
http://blogdegustave-3rpc.over-blog.com
Athos79
modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 6868
Age : 77
Emploi : retraité
Date d'inscription : 29/04/2014

MessageSujet: Re: Levallois-Perret - 6 (six)militaires renversés - auteur en fuite.   Mer 9 Aoû - 16:01

Source : Nouveau détective
=================
Levallois : un terroriste fonce volontairement sur des militaires, une BMW recherchée
Maxime-M  9 août 2017  News, Terrorisme

Le véhicule de marque BMW aurait volontairement renversé les militaires.
09/08/17 – Levallois-Perret.
Six soldat ont été blessés, dont deux grièvement…

Ce matin à 8h15, un automobiliste a foncé sur des militaires qui sortaient de leur caserne, place de Verdun, près de la mairie de Levallois Perret (Hauts-de-Seine). Pour la préfecture de police, il s’agirait a priori d’un acte volontaire.


Lire aussi : Carcassonne : il préparait une attaque terroriste contre des touristes


Le véhicule en fuite est une BMW Série 2 de couleur sombre
Dans cette attaque, qui rappelle celle du 14 juillet 2016 à Nice, six soldats mobilisés dans le cadre de l’opération “Sentinelle” ont été blessés, dont deux grièvement. Ils ont été transportés à l’hôpital militaire de Percy à Clamart. Leurs pronostics vitaux ne seraient toutefois pas engagés.


L’auteur de l’attaque a pris la fuite à bord d’une BMW série 2 de couleur sombre. Il s’agirait d’une voiture de location. Pour le moment, les autorités n’ont pas communiqué davantage d’informations.


Nous vous tiendrons informés de l’évolution de la situation sur le site du Nouveau Détective.
Revenir en haut Aller en bas
Athos79
modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 6868
Age : 77
Emploi : retraité
Date d'inscription : 29/04/2014

MessageSujet: Levallois-Perret - 6 (six)militaires renversés - auteur en fuite.   Mer 9 Aoû - 16:05

SOURCE : Nouveau détective - 
==================
Attaque contre les militaires de Levallois : un suspect arrêté !
Maxime-M  9 août 2017  News, Terrorisme


Le suspect arrêté non loin de Calais cherchait-il à fuir vers l’Angleterre ?
09/08/17 – Levallois.
La fameuse BMW qui a foncé ce matin sur un groupe de militaires de l’opération “Sentinelle” à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine) a été intercepté.


Le véhicule de location, une BMW série 2 de couleur sombre, a été arrêté il y a quelques heures sur l’Autoroute A16 entre Boulogne-sur-Mer et Calais (Pas-de-Calais).


Son conducteur, un homme de 37 ans a été interpellé et placé en garde-à-vue. Il est suspecté d’être l’auteur de l’attaque survenue ce matin à Levallois-Perret contre des militaires de l’opération “Sentinelle”.


La section antiterroriste du parquet de Paris s’est saisie de l’enquête. Le suspect pourrait être bientôt mis en examen pour “tentatives d’assassinats sur personnes dépositaires de l’autorité publique en lien avec une entreprise terroriste“.
=========
Lire aussi :  Pour Info : Onze militaires emportés par une avalanche en Savoie. Un bilan provisoire fait état de cinq morts
Revenir en haut Aller en bas
bretirouge
modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 12752
Age : 81
Emploi : retraité actif
Date d'inscription : 29/07/2010

MessageSujet: Re: Levallois-Perret - 6 (six)militaires renversés - auteur en fuite.   Mer 9 Aoû - 18:05

ILs ont fait vite !! vont-ils le garder ???

___________________________________ ____________________________________

3 ans chez Bigeard
N° 110396
Revenir en haut Aller en bas
http://blogdegustave-3rpc.over-blog.com
Athos79
modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 6868
Age : 77
Emploi : retraité
Date d'inscription : 29/04/2014

MessageSujet: Re: Levallois-Perret - 6 (six)militaires renversés - auteur en fuite.   Mer 9 Aoû - 18:27

SOURCE :L'OPINION 
============
NDLR :On en sait un peu plus sur l'affaire en cours!
============
Attaque
Levallois-Perret: une voiture fonce sur des militaires, le parquet antiterroriste ouvre une enquête

09 août 2017 à 12h45
Une BMW a renversé plusieurs militaires mercredi matin, faisant six blessés. La brigade de recherche et d’intervention a interpellé sur une autoroute et blessé par balle un homme qui pourrait être l’auteur de l’attaque, selon BFM TV.
    
Six militaires de l\'opération Sentinelle ont été blessés, dont trois grièvement, après avoir été percuté par une voiture mercredi 9 août.Six militaires de l'opération Sentinelle ont été blessés, dont trois grièvement, après avoir été percuté par une voiture mercredi 9 août. © agence Sipa
La section antiterroriste du parquet de Paris a ouvert mercredi une enquête en flagrance à la suite de l’attaque de militaires de l’opération Sentinelle par une voiture qui a foncé sur eux dans le centre de Levallois-Perret (Hauts-de-Seine), a-t-on appris de source judiciaire. La commune abrite notamment la Sous direction antiterroriste et la DGSI.




Une voiture BMW a percuté tôt dans la matinée ce mercredi 9 août un groupe de militaires de l’opération Sentinelle qui sortait de leur caserne dans le centre-ville de Levallois-Perret, dans les Hauts-de-Seine. L’incident a fait six blessés parmi ces militaires du 35e régiment d’infanterie de Belfort, selon un communiqué publié en fin de matinée par la ministre des Armées, Florence Parly.
La voiture qui a foncé sur ces six militaires a été interceptée sur l’autoroute A16 dans le Pas-de-Calais, son conducteur a été interpellé et a été emmené à l’hôpital, a-t-on appris de source judiciaire dans l’après-midi. Un policier a été blessé lors de l’arrestation par une balle perdue, a ajouté cette source, précisant que l’homme interpellé n’était pas armé.


La section antiterroriste du parquet de Paris a ouvert une enquête des chefs de tentative d’assassinat sur personnes dépositaires de l’autorité publique en lien avec une entreprise terroriste et d’association de malfaiteurs terroriste criminelle. L’enquête a été confiée à la Direction régionale de la police judiciaire (DRPJ), à la Direction centrale de la police judiciaire (DCPJ) et à la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI).


Florence Parly a précisé après avoir rendu visite à trois militaires, « très légèrement blessés », à l’hôpital militaire de Bégin (Val-de-Marne), que les nouvelles des trois autres, envoyés à l’hôpital de Percy à Clamart (Hauts-de-Seine), étaient « rassurantes ». Dans son communiqué, Florence Parly « condamne avec la plus grande fermeté cet acte lâche qui n’entame en rien la détermination des militaires à œuvrer pour la sécurité des Français ». La ministre « apporte tout son soutien aux blessés, ainsi qu’à leurs camarades et à leur famille ». « Nous savons que c’est un acte délibéré, ce n’est pas un acte accidentel », a quant à lui réagi le ministre de l’Intérieur Gérard Collomb après avoir vu les militaires hospitalisés à Bégin.


Selon Yves Lefebre, secrétaire général du syndicat Unité police Force ouvrière, l’auteur voulait « tuer ». « Un individu stationne son véhicule de marque BMW de couleur très foncée, noire, à proximité du lieu de passage des militaires qui sortent de leur casernement pour rejoindre leur véhicule ou leur patrouille, ils sont à pied », a-t-il expliqué à Reuters, avant de poursuivre : « Et au moment où ils passent, le véhicule fonce à contresens ostensiblement vers eux pour les percuter. »


L’incident intervient quelques jours après qu’un homme a tenté de forcer un couteau à la main un des contrôles de sécurité de la tour Eiffel. De source proche de l’enquête, l’homme, un Français d’origine mauritanienne né en 1998, a crié « Allah akbar » (« Dieu est grand ») et était armé d’un couteau qu’il n’a pas utilisé avant de se laisser arrêter, samedi 5 août. Bénéficiant d’une permission de sortie d’une institution psychiatrique où il était soigné, il a déclaré lors de sa garde à vue qu’il voulait attaquer un militaire. La garde à vue de l’homme a été levée lundi 7 août, l’expert psychiatre ayant conclu à l’abolition du discernement. Le suspect se trouve désormais dans un hôpital psychiatrique.
(Avec Reuters)
Revenir en haut Aller en bas
Athos79
modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 6868
Age : 77
Emploi : retraité
Date d'inscription : 29/04/2014

MessageSujet: Re: Levallois-Perret - 6 (six)militaires renversés - auteur en fuite.   Mer 9 Aoû - 20:19

Voila la face de rat qui a foncé sur nos militaires avec une BMW de location 
Son nom : Hamou Bachir - connu des services de Police


=============
Voici quelques commentaires extraits de la page Face Book Militaires actus.
=============
Militaires'Actu
3 h · 
A priori voici la sale tête d'Hamou bachir auteur présumé de l'attaque contre nos camarades du #35RI de #LevalloisPerret
Commentaires
50/285
Afficher les commentaires précédents
Denis Lehmann
Denis Lehmann Une bonne tête à abattre😡
J’aime · Répondre · 43 min

Zaza Rudy
Zaza Rudy Attention pas d'amalgame et la barbe c'est pour le style hipster
J’aime · Répondre · 1 · 42 min

Corto Maltese Fdp
J’aime · Répondre · 41 min

Au Drey
Au Drey a part ça ce n est pas un acte de terroriste mais non!!!! on se fout bien.de notre gueule
J’aime · Répondre · 4 · 39 min
Gérer
Dany Herbin
Dany Herbin qu elle tete de merde
J’aime · Répondre · 2 · 39 min
Gérer
Erwan Guillois
Erwan Guillois Encule de mort
J’aime · Répondre · 36 min


LM Vitrerie Miroiterie
LM Vitrerie Miroiterie Batard
J’aime · Répondre · 36 min


Germaine Perrissol
Germaine Perrissol À éliminer
J’aime · Répondre · 1 · 36 min


Célien Fusillier
Célien Fusillier Nicolas étonnant qu'il ai réussi à rentrer dans les militaires avec ses yeux qui partent en couille 😂
J’aime · Répondre · 3 · 36 min


Marie Noelle Dupond
Marie Noelle Dupond pas de pitié pour ce genre de cinglé, à dégommer sur place. Pensons à l'avenir de nos enfants. Que le Président (chef des armées) donne les moyens efficaces à nos militaires et à nos policiers. Ca suffit !! et que les médias arrêtent de nous saouler quand il y a soi disant bavure policière. Les honnêtes gens respectent les lois.
J’aime · Répondre · 3 · 35 min


Jean-luc Boucot
Jean-luc Boucot A quand le nettoyage de notre France!!!
J’aime · Répondre · 34 min


Bernard Hernandez
Bernard Hernandez Pourriture crever lui les yeux...a ce bâtard. ..
J’aime · Répondre · 33 min
Gérer
Stephani Allouache Iraola
Stephani Allouache Iraola
L’image contient peut-être : une personne ou plus
J’aime · Répondre · 32 min
Gérer
Nicolas Perronne
Nicolas Perronne Putain le connard il a pris une paire de biffle lui 😂
J’aime · Répondre · 32 min


Eric Le Rebell
Eric Le Rebell Qu il crève en enfer
J’aime · Répondre · 31 min
Sandra Ségalas
Sandra Ségalas À foutre aux ordure
J’aime · Répondre · 31 min
Gérer
Greg Mouret
Greg Mouret Une bonne tête d'enculé
J’aime · Répondre · 28 min


Ceribaf Batna
Ceribaf Batna Un beau spécimen de suédois !oú sont les cochons qu'ils se régalent!
J’aime · Répondre · 1 · 28 min
Eric Doucet
Eric Doucet Au poteaux et fusillés
J’aime · Répondre · 27 min

Dim Dim
Dim Dim Comment il a fait pour viser juste avec ses yeux qui regarde un rétroviseur chacun, on dirait un caméléon, mais une vraie merde ce mec
J’aime · Répondre · 2 · 27 min
Revenir en haut Aller en bas
Athos79
modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 6868
Age : 77
Emploi : retraité
Date d'inscription : 29/04/2014

MessageSujet: Re: Levallois-Perret - 6 (six)militaires renversés - auteur en fuite.   Mer 9 Aoû - 21:40

SOURCE : CITOYENS ET FRANCAIS
--------------------------------------

9 août 2017
Ce que l'on sait de l'auteur de l'attentat contre des militaires à Levallois-Perret




Le suspect interpellé après l'attentat contre des militaires à Levallois-Perret le 9 août a été identifié. Né en 1980 et prénommé Hamou B, il réside dans les Yvelines où son domicile a été perquisitionné , selon des sources policières.


Après plusieurs heures de cavale, l'homme circulant à bord du véhicule qui a foncé sur des militaires à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine), blessant six d'entre eux, a été arrêté le 9 août en milieu d'après-midi sur l'autoroute A16 en direction de Calais, au niveau de la commune de Leulinghen-Bernes. Gravement blessé, le suspect aurait été héliporté vers un centre de soin. 


Selon des sources policières, l'homme s'appelle Hamou B, est né en 1980 et réside dans les Yvelines. Une perquisition a eu lieu à son domicile. 


Une photo, présentée comme étant celle du forcené, a été diffusée sur les réseaux sociaux. Selon franceinfo, l'individu serait de nationalité algérienne et se trouvait en situation irrégulière sur le territoire français. Il ne serait en outre pas «fiché S».


Le suspect a attaqué des militaires de l'opération sentinelle le 9 juillet à 8h06 à Levallois-Perret. Selon le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb, la voiture s'est approchée doucement du groupe pour ne pas attirer l'attention, puis a accéléré brutalement quand elle se trouvait à environ cinq mètres d'eux. Six militaires auraient été blessés dont deux sérieusement. 


Pour échapper aux policiers, le conducteur a percuté un ou plusieurs véhicules, et ses poursuivants ont fait feu sur lui à plusieurs reprises, selon une source judiciaire. L'homme a été blessé par balle par les membres de la Brigade de recherche et d'intervention (BRI). 


Si les enquêteurs confirment qu'il s'agit du véhicule qui a percuté les militaires à Levallois-Perret, ils ne confirmaient pas à ce stade que le conducteur arrêté était bien celui qui a renversé les soldats.


Les forces de sécurité traquaient depuis le début de matinée un véhicule loué de marque BMW, qui avait pris la fuite après avoir percuté un groupe de soldats de l'opération Sentinelle, quatre jours après une tentative d'attentat contre d'autres soldats à la tour Eiffel.


Selon Franceinfo, la géolocalisation du véhicule a permis aux forces de l'ordre d'intercepter le suspect. Selon certaines sources, un policier d'une trentaine d'année aurait été blessé d'une balle dans la cuisse pendant cette interpellation. Il aurait été héliporté. 


Sur fond de forte menace terroriste en France, le gouvernement a dénoncé un «acte délibéré», et le parquet antiterroriste s'est saisi de l'enquête. Le Premier ministre Edouard Philippe a salué la «réaction exceptionnelle» des forces de l'ordre et des militaires ainsi que le «calme» dont ils font preuve devant l'Assemblée nationale. 
Revenir en haut Aller en bas
Athos79
modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 6868
Age : 77
Emploi : retraité
Date d'inscription : 29/04/2014

MessageSujet: Re: Levallois-Perret - 6 (six)militaires renversés - auteur en fuite.   Mer 9 Aoû - 21:50

SOURCE : CITOYENS ET FRANÇAIS 
--------------------------------------
9 août 2017
Prise en étau entre les terroristes et les coupes budgétaires, l'armée française est en souffrance

Une nouvelle fois visés par une attaque, le 9 août à Levallois-Perret, les militaires de l'opération Sentinelle sont en première ligne contre la menace terroriste. Ils restent pourtant les parents pauvres du prochain budget gouvernemental.
Le 9 août à 8h, Bachir Hamou a foncé avec son véhicule sur six militaires devant un immeuble de Levallois-Perret, blessant gravement trois d'entre eux. Il a ensuite pris la fuite à bord de son véhicule. Quelques heures après son forfait, le suspect a été interpellé sur l'autoroute A16 entre Boulogne et Calais par la BRI et la police nationale au terme d'une fusillade.


Cible de choix des terroristes islamistes, les militaires sont, avec les forces de l'ordre, parmi les plus exposés aux violences. Dernier épisode en date, l'attaque d'une patrouille de soldats à l'aéroport d'Orly au cri de «Je suis là pour mourir par Allah», le 8 mars dernier. Mais les militaires ont été victimes d'autres assauts violents, six au total depuis 2015, dont trois pour la seule année 2017, en comptant l'attaque à la machette du Louvre du 3 février
Conscients de la pression subie par les soldats et des sacrifices qu'ils doivent consentir pour accomplir leur mission de surveillance au sein du dispositif Sentinelle, la classe politique a unanimement rendu hommage à l'institution militaire, de l'opposition à la majorité. 


Le ministre des Armées, Florence Parly, a condamné un «acte lâche qui n'entame en rien la détermination des militaires à œuvrer pour la sécurité des Français». Elle a également rendu visite, en compagnie du ministre de l'Intérieur Gérard Collomb, à trois des blessés soignés à l'hôpital militaire Bégin, à Saint-Mandé.
Les députés se sont eux, sur l'impulsion du président de l'Assemblée nationale François de Rugy, levés dans l'hémicycle et ont copieusement applaudi les soldats blessés, leur rendant ainsi un hommage vibrant, témoignage de la «gratitude» des élus de la nation. 

L'opération Sentinelle remise en question
Mais certains hommes politiques et de simples citoyens ont dénoncé ce comportement, estimant que la démarche relevait d'une certaine hypocrisie, après l'annonce de coupes budgétaires qui toucheront le ministère de la Défense cette année. Annoncées il y a quelques semaines, elles ont entraîné la démission du chef d'état-major des armées, Pierre de Villiers. 
Le Premier ministre évoquait ainsi la nouvelle loi antiterroriste adoptée par le Sénat à une large majorité le 19 juillet. Un projet de loi controversé voulu par le gouvernement pour remplacer le régime exceptionnel de l'état d'urgence en pérennisant et en inscrivant dans le droit commun certaines de ses mesures.
Revenir en haut Aller en bas
Athos79
modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 6868
Age : 77
Emploi : retraité
Date d'inscription : 29/04/2014

MessageSujet: Re: Levallois-Perret - 6 (six)militaires renversés - auteur en fuite.   Jeu 10 Aoû - 10:43

SOURCE : L'EXPRESS 
=============
Hamou B., l'agresseur présumé des militaires à Levallois formellement identifié
Par Jérémie Pham-Lê, publié le 09/08/2017 à 18:50 , mis à jour à 23:07
La traque de l'homme suspecté d'avoir foncé sur des militaires à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine) s'est achevée sur l'autoroute A16, près de Marquise (Pas-de-Calais), où il a été intercepté. REUTERS/Pascal Rossignol
L'auteur présumé de l'attaque contre des militaires, ce mercredi matin à Levallois-Perret, a été identifié comme étant Hamou B. Né en 1980, cet Algérien était inconnu des services de renseignements.


Il a d'abord roulé au pas, comme s'il observait ses proies. Puis a soudainement appuyé sur l'accélérateur, fonçant dans une impasse interdite à la circulation. Le conducteur suspecté d'avoir renversé six militaires, ce mercredi matin près d'une caserne à Levallois-Perret (dans les Hauts-de-Seine), a été interpellé en début-d'après midi à l'issue d'une traque de plusieurs heures.  


LIRE AUSSI >> L'opération sentinelle est-elle encore pertinente? 


Sa BMW a été repérée et interceptée sur l'A16, à hauteur de Marquise (dans le Pas-de-Calais), par les policiers des BRI de Lille et Rouen. 


Un ressortissant algérien né en 1980
Selon les premiers éléments de l'enquête, ouverte par la section antiterroriste du parquet de Paris, le suspect a été formellement identifié comme étant Hamou B., un Algérien né en novembre 1980 et domicilié à Bezons (Val-d'Oise). Agé de 36 ans, l'homme est établi en France depuis plusieurs années, indique une source policière à L'Express. 


Plusieurs perquisitions ont été menées ce mercredi après-midi dans le Val-d'Oise et les Yvelines, notamment à Sartrouville, une commune limitrophe de son lieu de résidence. Le domicile du suspect et plusieurs membres de son entourage étaient la cible des enquêteurs. Mais les investigations n'ont, a ce stade, donné lieu à aucune autre garde à vue. 


Pronostic vital engagé
Si l'homme était a priori inconnu des services de renseignement, il a toutefois eu des démêlés par le passé avec la police pour des délits mineurs.  


Toujours de source policière, Hamou B. a été blessé par cinq balles lors de l'opération qui a permis son interpellation. Il a été transféré dans un hôpital de Lille et était mercredi soir dans un état critique, avec un pronostic vital engagé.  


A ce stade des investigations, aucune revendication, aucune lettre d'allégeance à un groupe terroriste, n'a été retrouvée, ni aucun élément factuel venant étayer une éventuelle radicalisation islamiste. 
Revenir en haut Aller en bas
Athos79
modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 6868
Age : 77
Emploi : retraité
Date d'inscription : 29/04/2014

MessageSujet: Re: Levallois-Perret - 6 (six)militaires renversés - auteur en fuite.   Sam 12 Aoû - 10:37

SOURCE : L'EXPRESS
-----------------------
SOCIÉTE
Militaires renversés: la radicalisation énigmatique du "marginal" Hamou B.
Par Jérémie Pham-Lê, publié le 11/08/2017 à 18:05 , mis à jour à 18:10

Hamou B., l'auteur présumé de l'attaque contre des militaires de Levallois-Perret, fréquentait régulièrement une salle de prière à Sartrouville (Yvelines). afp.com/Céline AGNIEL
L'Algérien de 36 ans suspecté d'avoir attaqué des soldats à Levallois-Perret n'a toujours pas été entendu ce vendredi. Son passage à l'acte, violent, reste une énigme.


Un trajet en hélicoptère mais toujours aucune audition. Trois jours après l'attaque à la voiture contre une patrouille de militaires de l'opération Sentinelle à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine), l'auteur présumé a été transféré du CHU de Lille à une destination tenue secrète à Paris. Blessé par cinq balles lors de sa traque, notamment à l'épaule et la colonne vertébrale, Hamou B. reste ce vendredi hospitalisé. "Son état évolue favorablement et il devrait s'en sortir", confie une source policière à L'Express. 


Les enquêteurs de la section antiterroriste (SAT) de la brigade criminelle de Paris espèrent pouvoir l'interroger en garde à vue dès ce week-end. Et lever le mystère autour de son passage à l'acte. Impossible, pour l'heure, de comprendre pourquoi cet Algérien de 36 ans, ni fiché S ni connu des services de renseignement pour sa radicalisation, a foncé à vive allure sur six soldats. Sans faire miraculeusement de mort. 


Une mention dans un journal de Daech
Plusieurs perquisitions ont été menées à son dernier domicile, à Bezons (Val-d'Oise) et à d'autres points de chutes de la région parisienne. Aucune lettre d'allégeance à l'organisation Etat islamique (EI) ou de revendication n'a été saisie. En revanche, de sources proches de l'enquête, des éléments, notamment des supports numériques jugés "intéressants", sont en cours d'exploitation. Les enquêteurs veulent savoir s'il a agi seul ou s'il a bénéficié de complicités. Mais aussi s'il a été influencé par un donneur d'ordre ou par la propagande djihadiste. 


Comme le fait remarquer ce vendredi le journaliste Wassim Nasr, Daech a évoqué l'attaque de Levallois dans une brève publiée dans son journal arabophone An Naba. Mais le groupe terroriste n'en revendique pas la paternité, comme cela est souvent le cas lors d'opérations sur le sol français ratée ou sans victime décédée.  
------------------
NDLR : Pour celles et ceux qui arrivent a lire et a déchiffrer ' les pattes de mouches , je vous rappelle qu'elles se lisent de la droite en allant vers la gauche 
----------------



Un homme "marginal, plutôt solitaire"
Installé en France depuis plusieurs années, Hamou B. n'a connu qu'un seul démêlé avec la police en 2013 pour une infraction "d'aide à l'entrée d'étrangers en situations irrégulière sur le sol français". Lui-même disposait d'un titre de séjour en règle. "C'est quelqu'un de marginal, plutôt solitaire, qui travaillait parfois 'au black'. Il a sans doute été influencé à un moment par des individus radicalisés", estime la source policière.  


Comme l'a révélé Le Parisien, le suspect travaillait ponctuellement comme chauffeur VTC pour la société Uber. Pour ses courses, il utilisait de manière illégale une BMW de location, celle qu'il a utilisée comme voiture-bélier. Il a aussi été intérimaire dans un magasin dans les Yvelines.  


"Je ne l'ai jamais vu avec la barbe"
La photo accolée à sa fiche de police montre un individu à la barbe fournie, atteint d'un strabisme divergent. Mais les rares témoignages de personnes qui l'ont côtoyé brossent le portrait d'un homme discret, certes "bizarre" mais qui n'affichait pas d'idées extrémistes. "C'est un gamin très bien, très gentil. Je ne l'ai jamais vu avec la barbe", a assuré son oncle sur BFMTV, évoquant un trentenaire "rasé" et "en jean". "J'ai été étonné, on est tombé des nues, ce n'est pas croyable. J'en reviens pas." Sur TF1, l'une de ses voisines se souvient d'un homme qui lui faisait "des avances". 


Aucun de ses proches n'a été, à ce stade, auditionné. Ses parents vivent en Algérie dans la région de Mostaganem. L'oncle décrit encore Hamou B. comme "un musulman pratiquant" mais pas radical. Il accomplissait ses devoirs religieux dans une salle de prière d'un foyer de travailleurs immigrés de Sartrouville. Là, il ne parlait que très peu avec les fidèles. Ses passages sont décrits comme fugaces. "Il fait la prière, mais c'est pas un intégriste, c'est impossible, il est contre ça [les attentats] Ce qu'il a fait, c'est anormal, c'est la folie", raconte l'un des habitués de la salle à l'AFP. 


Des témoignages, fragiles, qui n'expliquent pas la froide détermination d'Hamou B. lors de son attaque préméditée. La justice a la conviction que son acte s'inscrit dans un cadre terroriste, au regard du mode opératoire et des cibles militaires, visées en permanence par les aspirants djihadistes de l'Etat islamique. 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Levallois-Perret - 6 (six)militaires renversés - auteur en fuite.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Levallois-Perret - 6 (six)militaires renversés - auteur en fuite.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» connaissez vous la pommage Saint louis
» POLICE MUNICIPALE face à une rixe sanglante
» En greve (Hauts de seine) ! Levallois Perret et Villeneuve la Garenne!
» Photos SATELLITE des ports militaires !
» L'auteur d'une des plus belles chansons (Louise), vient de disparaître!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis ! :: LE FOYER :: Le Bar de l'Ancien, les Infos du Monde-
Sauter vers: