Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis !

Forum pour Parachutistes et Sympathisants de par le Monde
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un rapport du Sénat dénonce la dégradation........................

Aller en bas 
AuteurMessage
Commandoair40
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 14502
Age : 72
Emploi : Patriote Français & Sécessionniste.
Date d'inscription : 07/11/2014

MessageSujet: Un rapport du Sénat dénonce la dégradation........................   Dim 23 Juil 2017 - 10:03

Un rapport du Sénat dénonce la dégradation de « l’état moyen des infrastructures de la défense »




Les chefs d’état-major de l’armée de Terre (CEMAT) successifs l’ont tous souligné lors de leurs différentes auditions parlementaires :

l’état des casernes se dégrade, avec des logements pour les soldats « à peine décents ».


La raison est simple : malgré le plan « VIVIEN », lancé en 1996 mais jamais exécuté, ou encore les mesures prises en urgence par Jean-Yves Le Drian, alors ministre de la Défense en 2014, l’enveloppe allouée à l’entretien des infrastructures sert, comme celle dédiée aux équipements, de variable d’ajustement quand des coupes sont opérées dans un budget des armées « taillé au plus juste ».

En dix ans, rappelait, l’an passé, le général Jean-Pierre Bosser, l’actuel CEMAT, l’effort de maintenance des bâtiment est passé progressivement de 6 à 2 euros du mètre carré.

Or, pour des raisons sociales, sécuritaire et économiques, de plus en plus de soldats préfèrent habiter au sein de leur régiment.

Une « tendance extrêmement lourde », avait-t-il dit.

Dans un rapport sur le parc immobilier du ministère des Armées, le sénateur (LR) Dominique de Legge a dénoncé cette dégradation continue de « l’état-moyens des infrastructures de la défense ».

Et considérant que « pour que l’objectif de doter nos armées d’un budget correspondant à 2 % du PIB ait du sens, on ne peut pas laisser l’état des équipements et des infrastructures se dégrader, augmentant à terme les besoins », fait-il valoir.

D’autant plus que faire l’impasse sur l’entretien des bâtiments pour des raisons économiques relève de la gestion à la petite semaine (ou de courte vue).

Et d’ailleurs, c’est sans doute ce qui explique en partie les raisons pour lesquelles les déficits ont du mal à être résorbés en France. [alerte « poète revendicatif » :

« Que de bonheurs possibles dont on sacrifie ainsi la réalisation à l’impatience d’un plaisir immédiat », a écrit Marcel Proust [fin de l’alerte « poète revendicatif »].

Le sénateur Dominique de Legge donne un exemple éloquent dans son rapport.

Ainsi, à la base navale de Toulon, l’alimentation en eau coûte, chaque année, 3 millions d’euros, dont 2 millions sont « imputables à des fuites » sur le réseau de distribution.

« Or, sa rénovation se traduirait par un coût estimé à plus de 60 millions d’euros, ne permettant de ‘rentabiliser’ l’opération qu’à l’issue d’une période de 30 ans », lit-on dans le document.

Mais si le chantier avait été réalisé en temps et en heure, ces 2 millions d’euros serviraient à autre chose.

Par ailleurs, le parlementaire évoque aussi des « des bâtiments entiers dédiés au logement » qui sont « inutilisables en raison de leur insalubrité résultant d’un défaut de maintenance régulière » sur la base aérienne d’Orléans.

Et d’ajouter :

« Bien que d’importants travaux aient été entamés, certains dortoirs du lycée militaire d’Autun ou logements du camp du 2e Régiment d’Infanterie de Marine [RIMa] du Mans apparaissent très dégradés et les conditions sanitaires ne correspondent plus aux standards actuels de confort. Dans de nombreux cas, un entretien courant suffisant aurait pu permettre d’éviter de telles situations. »

Pour M. de Legge, cette dégradation des infrastructures du quotidien, associée à la suractivité des militaires, ne peut qu’avoir « un impact défavorable sur le moral de nos forces. »

« Les investissements sacrifiés concernent le plus souvent des équipements de la vie quotidienne : hébergement, restauration, équipements sportifs, camps d’entraînement, etc., qui ne sont pas considérés comme stratégiques d’un point de vue opérationnel, mais qui sont déterminants pour le bon fonctionnement des armées », écrit-il.

Ainsi, selon le chef de corps du 2e RIMa, cette situation expliquerait en partie « la très forte attrition de la ressource humaine dans les six premiers mois » alors que « l’objectif fixé étant d’atteindre un taux de fidélisation des soldats au-delà de cinq ans de 40 %, contre 20 % à 25 % aujourd’hui. »

Selon le ministère des Armées, les besoins supplémentaires en matière d’infrastructures à 6 ans sont passés de 79 millions d’euros en 2014 à près de 2,5 milliards en 2017.

« L’intendance ne peut plus suivre », prévient le rapporteur, qui plaide pour « considérer la question de l’infrastructure comme une véritable priorité et d’en tirer toutes les conséquences en termes stratégiques, budgétaires, normatifs et de ressources humaines. »





___________________________________ ____________________________________

Sicut-Aquila

 



“Nous avons entendu et nous savons ce que nos pères nous ont raconté, nous n’allons pas le cacher à nos fils.
Nous redirons à tous ceux qui nous suivent, les œuvres glorieuses...”

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un rapport du Sénat dénonce la dégradation........................   Dim 23 Juil 2017 - 13:46

Ce n'est pas grave ce ne sont que "des soldats" .On ne peut pas acheter les Hotels formule 1 pour loger les migrants et dépenser pour les casernes .Inutiles étrangers ou utiles français  il faut choisir .
Revenir en haut Aller en bas
Commandoair40
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 14502
Age : 72
Emploi : Patriote Français & Sécessionniste.
Date d'inscription : 07/11/2014

MessageSujet: Re: Un rapport du Sénat dénonce la dégradation........................   Dim 23 Juil 2017 - 19:49

Oui , ma Lili , le choix est fait depuis des années .


___________________________________ ____________________________________

Sicut-Aquila

 



“Nous avons entendu et nous savons ce que nos pères nous ont raconté, nous n’allons pas le cacher à nos fils.
Nous redirons à tous ceux qui nous suivent, les œuvres glorieuses...”

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un rapport du Sénat dénonce la dégradation........................   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un rapport du Sénat dénonce la dégradation........................
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» RAPPORT PADRE 2 REP
» rapport methodologie
» Citations en rapport à la généalogie
» Islam en prison: le rapport qui pointe les discriminations
» RAPPORT EDATER

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis ! :: SOLDATS :: D'aujourd'hui (active et réserve)-
Sauter vers: