Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis !

Forum pour Parachutistes et Sympathisants de par le Monde
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les Hélicoptères militaires de moins en moins disponibles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Athos79
modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5973
Age : 77
Emploi : retraité
Date d'inscription : 29/04/2014

MessageSujet: Les Hélicoptères militaires de moins en moins disponibles   Jeu 18 Mai - 11:47

SOURCE : La TRIBUNE
-------------------------
Disponibilité des hélicoptères militaires : c'est cataclysmique !

Par Michel Cabirol | 16/05/2017.
------------------------
Image
------------------------

La disponibilité du Tigre atteint péniblement 25,6% en 2016, après être tombée à 21,4% en 2015 pour un âge moyen de 5,5 ans à fin 2016 (59 appareils en service).
La disponibilité des flottes d'hélicoptères militaires français - Alouette III, Gazelle, Fennec, Tigre, Cougar, Puma, EC 725 Caracal, Dauphin, Lynx, NH90 NFH (version marine), NH 90 TTH (version terrestre) - est très médiocre.

Revue de détail.
Une catastrophe, un désastre, une faillite... Les mots restent pourtant faibles au regard de la très médiocre disponibilité des flottes d'hélicoptères militaires français - Alouette III, Gazelle, Fennec, Tigre, Cougar, Puma, EC 725 Caracal, Dauphin, Lynx, NH90 NFH (version marine), NH 90 TTH (version terrestre). Ce problème étant identifié depuis des années, les chiffres publiés sont très, très mauvais en dépit des mesures correctrices déjà en vigueur. Un dossier que devra résoudre au plus vite le prochain ministre de la Défense. "Seuls cent hélicoptères décollent au quotidien, pour un contrat opérationnel de 149 machines", avait résumé début février à l'Assemblée nationale le député Les Républicains, Philippe Vitel.

"L'aérocombat s'est imposé comme une capacité déterminante dans le succès des opérations, tant conventionnelles que spéciales, mais nos capacités en la matière sont limitées par la faible disponibilité de nos hélicoptères, résultat de défaillances dans l'organisation de leur maintien en condition opérationnelle", avait estimé en octobre dernier dans un rapport le député PS François Lamy.

Aucune des flottes d'appareils citées n'atteint un taux de disponibilité de 50% en 2015 et en 2016, y compris pour des appareils de nouvelle génération comme le NH-90 (un comble !), selon le ministère de la Défense qui répondait à une question posée début janvier par le député Les Républicains François Cornut-Gentille. Seule exception, le Dauphin qui culmine à 51,10% de disponibilité en 2015, mais elle est toutefois retombée sous la barre des 50% en 2016 (49,60%). Une vraie faillite symbolisée par le Cougar dont la disponibilité est lamentable. Elle ne dépasse pas les 10% (9,90%) en 2016 (26 appareils) pour un coût de maintien en condition opérationnelle de 40,27 millions d'euros l'année dernière. Soit 1,54 million d'euros par appareil.

Le Tigre, une disponibilité à hauteur de 25% à peine

Autre symbole de cette faillite, l'hélicoptère d'attaque Tigre pourtant indispensable aux forces armées françaises en opérations extérieures. Sa disponibilité atteint péniblement 25,6% en 2016, après être tombée à 21,4% en 2015 pour un âge moyen de 5,5 ans à fin 2016 (59 appareils en service). C'est à peine croyable... Pourtant, le coût du MCO en crédits de paiement en faveur du Tigre s'est élevé à 88,6 millions d'euros en 2016. Soit en moyenne 1,5 million par appareil en 2016. Cher, très cher. Pour le Tigre, les visites périodiques devraient normalement durer 183 jours mais elles durent en réalité 383 en moyenne.

Dans le même temps, le taux de disponibilité de la flotte des Gazelle, dont l'âge moyen s'élève pourtant à plus de 30 ans (31,4 ans pour 101 appareils), est pratiquement deux fois plus élevé que celui des Tigre : 42,10% en 2015 et 45,10% en 2016. Et pour un coût bien moindre (54,13 millions). Soit trois fois moins par appareil : 537.000 euros par Gazelle qui est certes un hélicoptère léger.

Coût du MCO par NH90 (TTH) : près de 3 millions d'euros en 2016
La disponibilité du NH90 est également dans le rouge foncé. Avec pourtant des flottes moyennes de trois ans d'âge, plus de la moitié du parc de cet hélicoptère dans ses deux versions (terre et marine) est cloué au sol. Le TTH (21 appareils) a vu sa disponibilité baisser, passant de 47,6% à 41,4% entre 2015 et 2016 tandis que celle du NFH (18) s'est redressée de 32% à 38,4% dans la même période. Les militaires attendaient mieux d'un appareil jeune et de nouvelle génération. Le coût du MCO en crédits de paiement en faveur des NFH et des TTH s'est pourtant élevé à respectivement 47 millions et 61,5 millions d'euros en 2016. Soit 2,6 millions par NFH et 2,93 millions par TTH !

"La situation des hélicoptères NH90 est inquiétante, avait écrit en novembre 2016 dans son rapport le député d'En Marche Gwendal Rouillard. La marine compte actuellement 17 unités, dont dix sont en entretien. En outre, le 17e appareil, pourtant récent puisqu'il a été livré cette année par l'industriel NHIndustrie (NHI), ne peut pas voler en raison de problèmes constatés au niveau du harpon et du système de pliage, ce qui est totalement inacceptable s'agissant d'une machine neuve.

Fer de lance de l'aéromobilité de l'armée française, notamment pour les opérations extérieures, les Caracal offrent eux-aussi une disponibilité médiocre pour les militaires : 34,4% en 2015 et 31,70% en 2016. Pourtant, l'armée y met le prix pour entretenir une flotte de 18 Caracal (40,4 millions). Soit 2,24 millions en moyenne par appareil en 2016. Constat également inquiétant pour les Puma et les Super Puma de l'armée française. Sur une flotte de 105 appareils, moins d'un tiers sont en état de voler et le taux de disponibilité baisse, de 32,70% en 2015 à 27,70% en 2016. Pourtant, là aussi, l'armée a dégagé 106,9 millions d'euros en 2016 pour le MCO de ces appareils.

Un constat insupportable
Il est temps de trouver des solutions pour améliorer significativement la disponibilité des hélicoptères de l'armée française. D'autant que le rôle des hélicoptères dans les opérations extérieures est de plus en plus important. Comme le répète le chef d'état-major de l'armée de terre, le général Jean-Pierre Bosser, "aujourd'hui, sans hélicoptère, il n'y a pas d'opération".

"À l'évidence, les contrats de soutien sont sous-calibrés par rapport aux besoins réels et des goulets d'étranglement existent dans le circuit industriel de la maintenance, ce qui accroît les durées d'immobilisation, jusqu'à les doubler, avait expliqué Philippe Vitel. L'organisation de la chaîne du maintien en condition opérationnelle est, quant à elle, bien trop complexe, car elle fait intervenir un trop grand nombre de partenaires publics et privés".

Un constat partagé par Jean-Yves Le Drian, qui na pas su prendre ce problème à la mesure de l'enjeu. C'est l'un de ses rares échecs à l'hôtel de Brienne. Pourtant le ministre de la Défense, "très mécontent de cette situation", a essayé de prendre des mesures correctrices salvatrices. Sans beaucoup d'effet jusqu'ici. "Dans un premier temps, a-t-il expliqué en février à l'Assemblée nationale, j'ai pris une série de mesures : d'abord, renforcer les moyens du maintien en condition opérationnelle ; ensuite, demander l'acquisition de plusieurs Tigre et NH90 supplémentaires".

Puis, Jean-Yves Le Drian a lancé un plan de restructuration, "une véritable révolution culturelle et technique dans la chaîne du maintien en condition opérationnelle de ces machines, qu'il s'agisse des industriels, des services ou des armées", a-t-il précisé. Selon le ministre, "ces mesures sont engagées mais il faudra beaucoup de détermination, tant les habitudes en la matière sont tenaces". Au prochain ministre de cueillir le fruit du travail lancé , voire de renforcer ce plan...
Revenir en haut Aller en bas
bretirouge
modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11862
Age : 80
Emploi : retraité actif
Date d'inscription : 29/07/2010

MessageSujet: Re: Les Hélicoptères militaires de moins en moins disponibles   Jeu 18 Mai - 13:53

AH OUI !! Pour constater, ils constatent, mais palier à cette déficience de pognon ?? rien ... Il y a rien ??? c'est lamentable alors que des millions s'en vont pour des causes de merde et des assistances pour les zoulous qui nous arrivent comme des mouches sur une m....!! C'est quoi notre défense ?? du vent ! de la flagornerie, de la vantardise, et des chiffres faux sur toute la ligne !! pauvres poireaux étoilés de notre défense nationale qui ne pipe pas un mot sur notre déchéance  et notre mort à court terme !! LAMENTABLE

___________________________________ ____________________________________

3 ans chez Bigeard
N° 110396
Revenir en haut Aller en bas
http://blogdegustave-3rpc.over-blog.com
Athos79
modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5973
Age : 77
Emploi : retraité
Date d'inscription : 29/04/2014

MessageSujet: Re: Les Hélicoptères militaires de moins en moins disponibles   Jeu 18 Mai - 14:41

Gus cette info correspond a ce que m'en disait déja un Lieut-Colonel de L'AA et pilote de chasse *tu vois qui !...  ( Ne pas le nommer ) et  qui me disait que pour avoir un hélico opérationnel il fallait en démonter deux autres pour obtenir des de rechange et de remplacement - Comme à l'accoutumé, nous aurons toujours une guerre de retard advenant un conflit mondial
Revenir en haut Aller en bas
Commandoair40
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 10577
Age : 71
Emploi : Patriote Français & Sécessionniste.
Date d'inscription : 07/11/2014

MessageSujet: Re: Les Hélicoptères militaires de moins en moins disponibles   Jeu 18 Mai - 14:47

Une catastrophe, un désastre, une faillite...

C'est la fin , il ne faut plus rêver .  

L'Armée de bouts de ficelles est morte , il n'y a plus de ficelles , sauf pour les poireaux et les assos d'anciens militaires ( UNP , FNACA etc etc ) qui se gavent sur les adhérents .





___________________________________ ____________________________________

Sicut-Aquila

   



“Nous avons entendu et nous savons ce que nos pères nous ont raconté, nous n’allons pas le cacher à nos fils.
Nous redirons à tous ceux qui nous suivent, les œuvres glorieuses...”

Revenir en haut Aller en bas
Commandoair40
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 10577
Age : 71
Emploi : Patriote Français & Sécessionniste.
Date d'inscription : 07/11/2014

MessageSujet: Re: Les Hélicoptères militaires de moins en moins disponibles   Jeu 18 Mai - 15:10

Mais ...............



Le taux de disponibilité des hélicoptères de la Gendarmerie se maintient aux environs de 75%

Contrairement à l’Aviation légère de l’armée de Terre (ALAT), à la Marine nationale et à l’armée de l’Air, la Gendarmerie, force militaire qui dépend du ministère de l’Intérieur, n’a apparemment pas de souci à se faire au sujet de la disponibilité de ses 55 hélicoptères.

Selon les chiffres obtenus par le député François Cornut-Gentille (LR), les taux de disponibilités des EC-135, EC-145 et autres AS350 « Écureuil » ont respectivement été, en 2016, de 82,9%, 73,4% et 71,2%.

Ce qui est sans commune mesure avec les types d’hélicoptères en service au sein des autres forces armées étant donné qu’aucun n’affiche un taux de disponibilité supérieur ou égal à 50%.

Le coût du maintien en condition opérationnel (MCO), assuré en régie par la SIMMAD [Structure intégrée de maintien en condition opérationnelle des matériels aéronautiques du ministère de la défense], varie d’un modèle à l’autre.

Le moins élevé concerne les AS350 « Écureuil », avec 5,96 millions d’euros pour 26 appareils âgés en moyenne de 31 ans.

Les 14 EC-145 (un exemplaire a accidentellement été perdu en mai 2016) ont coûté près de 8 millions d’euros pour leur maintenance.

Le MCO des 15 EC-135 est un peu moins onéreux, avec une enveloppe de 6,76 millions. Ces deux types d’hélicoptères sont les plus récents, les premiers affichant un âge moyen de 12 ans.

Évidemment, les missions de la Gendarmerie nationale n’ont rien à voir avec celles assurées par les autres forces armées, lesquelles engagent leurs hélicoptères en opérations extérieures, souvent dans des conditions difficiles.

En outre, un EC-145 n’a pas à subir les rigueurs du sable sahélien, ni à être engagé dans des missions de guerre.

En effet, les appareils de la force aérienne de la gendarmerie assurent des missions de sécurité routière (2% des heures de vol), de secours (16%), de police administrative (32%) et de police judiciaire (19%).

En 2015, les gendarmes ont effectué 18.737 heures de vol dont 14.363 pour des « interventions opérationnelles ».

Les missions de sécurité publique sont essentiellement réalisées par les hélicoptères de la Gendarmerie nationale.

Leur nombre a globalement stagné durant les dernières années, l’augmentation du nombre de missions de police judiciaire ayant été compensée par la réduction des missions de sécurité routière et de police administrative », soulignait, en mai 2016, un rapport  diffusé par l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS).

En outre, l’activité des hélicoptères de la force aérienne de la Gendarmerie varie d’une région à l’autre.

Ainsi, selon la même source, les appareils basés à Limoges assurent 250 missions par an contre 900 pour ceux implantés Chamonix.

Enfin, les hélicoptères de la Gendarmerie sont présents sur 23 bases métropolitaines et 6 implantations ultramarines, « ce qui permet d’afficher des délais d’intervention moyens inférieurs à 30 minutes. »





___________________________________ ____________________________________

Sicut-Aquila

   



“Nous avons entendu et nous savons ce que nos pères nous ont raconté, nous n’allons pas le cacher à nos fils.
Nous redirons à tous ceux qui nous suivent, les œuvres glorieuses...”

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les Hélicoptères militaires de moins en moins disponibles   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Hélicoptères militaires de moins en moins disponibles
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» RGO qui empire malgré le traitement
» comportement excessif avec la roue
» De plus en plus de bas... De moins en moins de hauts...
» Dukan pour perdre moins de 5kg... ça m'inquiète...
» Données de moins de 100 ans

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis ! :: LES MATERIELS ET LES MOYENS :: MATERIELS/MOYENS DE TRANSPORTS :: Aérien-
Sauter vers: