Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis !

Forum pour Parachutistes et Sympathisants de par le Monde
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Mali - La force Barkhane neutralise une vingtaine de djihadistes,

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Athos79
modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 6005
Age : 77
Emploi : retraité
Date d'inscription : 29/04/2014

MessageSujet: Mali - La force Barkhane neutralise une vingtaine de djihadistes,   Lun 1 Mai - 8:36

SOURCE : L'EXPRESS
------------------------
Des soldats français de l'opération Barkhane, le 13 janvier 2017 à Gao, dans le nord du Mali (photo d'illustration). afp.com/STEPHANE DE SAKUTIN
-------------

-------------
C'est dans une forêt au sud-ouest de Gao, près de la frontière avec le Burkina Faso, que les forces françaises ont neutralisé les djihadistes au cours du week-end.


C'est dans la même zone qu'avait été tué un soldat français le 5 avril: au sud-ouest de Gao au Mali, la force française Barkhane a tué ou capturé une vingtaine de djihadistes ce week-end, a annoncé dimanche l'état-major dans un communiqué.  


"Depuis samedi 29 avril, la force Barkhane est engagée dans une opération qui a permis de neutraliser près d'une vingtaine de terroristes dans la forêt de Foulsaré à proximité de la frontière entre le Mali et le Burkina Faso, au sud-ouest de Gao", a-t-il indiqué.  


De lourds armements détruits
Des avions de chasse Mirage 2000 ont d'abord effectué des frappes sur des dépôts logistiques repérés lors d'une récente opération dans la forêt, considérée comme un refuge de groupes terroristes armés. C'est lors de cette opération que le caporal-chef du 6è régiment du génie d'Angers, Julien Barbé, avait été tué, victime de tirs directs. 


Deux hélicoptères d'attaque Tigre sont ensuite intervenus pour sécuriser la zone et permettre de poser de commandos montagne par hélicoptère Caïman. "Au lever du jour, vers 5h30, les commandos montagne rejoints par des commandos parachutistes et des équipes opérationnelles de déminage ont procédé à la fouille de la zone d'opération", a ajouté l'état-major. 


"De l'armement, des munitions, des lance-roquettes et des composants destinés à la fabrication d'engins explosifs ont été découverts en quantités importantes" et détuits, a-t-il poursuivi.  


Des zones échappent toujours à l'armée
La force Barkhane mobilise 4000 soldats français sur cinq pays du Sahel (Mali, Niger, Burkina Faso, Tchad et Mauritanie). Elle a pour mission "d'appuyer les forces armées des pays partenaires" dans leur lutte contreterroriste et de "favoriser une appropriation africaine de la gestion des crises", souligne le communiqué. 
 



Les djihadistes ont été en grande partie chassés du nord du Mali par l'intervention française Serval en 2013. Mais des zones entières du pays échappent toujours au contrôle des forces maliennes, françaises et de l'ONU, régulièrement visées par des attaques malgré la signature en mai-juin 2015 d'un accord de paix, censé isoler définitivement les djihadistes.
Revenir en haut Aller en bas
bretirouge
modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11909
Age : 80
Emploi : retraité actif
Date d'inscription : 29/07/2010

MessageSujet: Re: Mali - La force Barkhane neutralise une vingtaine de djihadistes,   Lun 1 Mai - 12:35

Bravo !! C'est peu mais c'est bien !! cela prouve que notre force de dissuasion fonctionne bien !!!!

___________________________________ ____________________________________

3 ans chez Bigeard
N° 110396
Revenir en haut Aller en bas
http://blogdegustave-3rpc.over-blog.com
Athos79
modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 6005
Age : 77
Emploi : retraité
Date d'inscription : 29/04/2014

MessageSujet: Djadiste pulvérisé ...ou disparu dans le flux migratoire?   Ven 2 Juin - 14:26

SOURCE : OPEX360
------------
----------
Ou est passe Le Djihadiste Bel Moktar?  Disparu de la map .!
--------------
02-06-2017
Sahel : Qu’est devenu le chef jihadiste Mokthar Belmokhtar?Posté dans Opérations, Terrorisme par Laurent Lagneau Le 02-06-2017




Dans la nuit du 14 au 15 novembre 2016, sur la base de renseignements américains, un raid aérien, probablement français, était mené près d’Al Qarda al-Shati, localité libyenne située à 70 km au nord de Sebha, la capitale du Fezzan. La cible n’était autre que Mokthar Belmokhtar (alias « le Borgne »), « émir » du groupe jihadiste « Al-Mourabitoune », revenu dans le giron d’Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI) quelques mois plus tôt.

Figure historique de la mouvance jihadiste au Sahel, Belmokhtar, vétéran d’Afghanistan, était passé par les rangs du Groupe salafiste pour la prédication et le combat (GSPC), qui prendra plus tard le nom d’AQMI. Puis il fonda son propre groupe, appelé « Les signataires par le sang », responsable de l’attaque du site gazier algérien d’In Amenas, en janvier 2013.

À l’issue de l’opération Serval, menée par la France au Mali, Belmokhtar s’allia au Mouvement pour l’unicité et le jihad en Afrique de l’Ouest (MUJAO) pour créer « Al-Mourabitoune ». Cette organisation sera à l’origine de nombreuses attaques, tant au Mali qu’au Niger et même en Côte d’Ivoire. Aussi, au même titre qu’Abou Zeid, l’un des principaux chefs d’AQMI tué en mars 2013 au Mali, Belmokhtar figurait sur la liste des cibles de haute valeur des forces françaises.

Le raid aérien effectué en novembre dernier par deux Rafale français, assistés par un drone RQ-4 Global Hawk de l’US Air Force n’a jamais été officiellement reconnu par Paris, sans doute pour éviter des complications diplomatiques. Même chose aux États-Unis, où le Pentagone a refusé de faire le moindre commentaire.

Peu après cette frappe, Belmokhtar s’est fait très discret… S’appuyant sur des confidences faites par une source sécuritaire algérienne, le site Middle East Eye a affirmé, en décembre 2016, que le chef jihadiste aurait été sérieusement blessé au dos.

Mais il a également été avancé, notamment par le spécialiste des réseaux jihadistes « Abou Djaffar« , toujours très pertinent, et la lettre d’informations stragiques et de défense TTU, qu’il n’aurait pas survécu au raid effectué à Al Qarda al-Shati, les deux se basant sur des sources au sein du renseignement français.

Seulement, AQMI n’a pas fait d’annonce officielle sur la mort de Belmokhtar, contrairement aux habitudes de la mouvance jihadiste, toujours prompte à saluer la mémoire de ses « martyrs ». Mieux même : de vieux textes signés de sa main, non datés, ont récemment fait leur réapparition, comme pour dire qu’il est toujours vivant.

Reste que, visiblement, Belmokhtar n’est pas en état d’assurer la direction de son groupe. En mars, quand a été officialisée la fusion des mouvements jihadistes actives dans la bande sahélo-saharienne au sein du « Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans » (GSIM), il n’était pas présent sur la « photo de famille ».

Le mois dernier, le quotidien « Le Combat » en a donné la raison. Se fiant à des informations livrées par des sources sécuritaires mauritaniennes, le Conseil des notables d’Al-Mourabitoune aurait tout simplement démis Belmokhtar devant le refus de ce dernier, que l’on sait jaloux de ses prérogatives, de rejoindre le GSIM. Depuis, il aurait été remplacé par Abderrahmane al-Sanhaji, un cadre d’AQMI. À noter qu’il est aussi question de Mohamed Ould Nouini, alias Hassan Al-Ansari, l’un de ses proches lieutenants.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mali - La force Barkhane neutralise une vingtaine de djihadistes,   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mali - La force Barkhane neutralise une vingtaine de djihadistes,
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le général Patrick Brethous prend le commandement de la force Barkhane.
» 2009-__Sahel, Mali, Libye, "Serval", MINUSMA, "Juniper Micron", "Barkhane"
» Pavillon de la force navale- vlag van de zeemacht
» Japanese Maritime Self Defense Force (Marine Japon)
» Les MP et RP de la Force Navale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis ! :: LE FOYER :: Le Bar de l'Ancien, les Infos du Monde-
Sauter vers: