Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis !

Forum pour Parachutistes et Sympathisants de par le Monde
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 DESOBEISSANCE CIVILE OU REBELLION ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Commandoair40
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11891
Age : 71
Emploi : Patriote Français & Sécessionniste.
Date d'inscription : 07/11/2014

MessageSujet: DESOBEISSANCE CIVILE OU REBELLION ?   Ven 28 Avr - 17:28

 DESOBEISSANCE CIVILE OU REBELLION ?



De multiples naturalistes, anthropologues, historiens et scientifiques ont étudié les phénomènes de migrations et remarqué qu’il existe un seuil de « tolérance ».

Que ce soit pour les oiseaux, les insectes, les poissons, les plantes ou même les humains, le niveau d’acceptation, d’assimilation, d’intégration de concentration ou d’assemblage se situe à 6%.

Au-delà on assiste dans tous les cas à des situations conflictuelles qui conduisent à des perturbations et des évolutions préjudiciables aux espèces locales.

Les recherches de l’éthologiste Konrad Lorenz (prix Nobel) ou du démographe Alfred Sauvy, parmi d’autres, en font état.

Au fil des siècles les migrations humaines ont toujours existées, au prétexte d’un meilleur « ailleurs ».

La plupart d’entre elles, lorsque leur implantation a été définitive, l’a été au détriment des populations autochtones.

Par exemple : les Etats-Unis d’Amérique où les Indiens ont été asservis ou tout bonnement exterminés.

En Australie, les aborigènes ont été anéantis par l’alcool et les maladies.

Au 16ème siècle, les Bantous avaient émigrés vers le sud de l’Afrique (pas encore considéré comme Etat) chassant les Boschimans et les Hottentots.

On trouve d’autres exemples identiques aussi bien en Amérique du Sud, qu’en Asie Centrale, au Moyen-Orient ou en Extrême-Orient, tel le royaume mongol de la Horde d’Or fondé par Batu Khân, petit-fils de Gengis Khân, par le fer et par le feu, en exterminant les populations russes et galiciennes.

Et, à l’exemple des algues invasives qui obstruent nos rivières et des insectes exotiques qui tuent nos oliviers, l’invasion des pays européens par des hordes de sans-papiers depuis des décennies conduit à des bouleversements indésirables.

Sommes-nous suicidaires et voulons-nous disparaître ?  



Soyons clairs : la charité, l’accueil et la solidarité se justifient en fonction des circonstances, de l’ampleur du phénomène et des comportements des individus qui demande aide et protection.

Tel était le cas des Russes fuyant la révolution bolchevique de 1917, des Italiens ou des Espagnols refusant les régimes de Mussolini et de Franco, ou encore des pieds noirs chassés d’Algérie par les tueurs du FLN.

Tous se sont intégrés, avec plus ou moins de difficultés, ou sont repartis dans leur pays d’origine dès le calme revenu.

Mais tous étaient de souche européenne, blanche et chrétienne.

Cette situation est devenue différente depuis 1974, date de l’arrêt officiel de l’immigration dite « économique » en Europe.

Parce que nos gouvernements laxistes et mondialistes nous ont imposé une immigration de peuplement, d’abord en régularisant des centaines de milliers de clandestins tous les ans, et ensuite en accordant la naturalisation à des millions d’immigrés non-européens ces 40 dernières années.

Et c’est à ce moment qu’intervient le fameux « seuil » d’acceptation de 6% avec les peuples autochtones.

Immanquablement des conflits entre espèces ou communautés -non assimilées- et populations européennes ont eu lieu, dans l’indifférence méprisante des autorités successives.

Malgré les mises en garde, les signaux d’alarme et les constats des diverses administrations, les euro-mondialistes s’obstinent dans leur utopie sectaire d’une société « multiculturelle et pluriethnique », dont le résultat pratique est la multiplication des émeutes en Suède, en Angleterre, en France et bientôt en Allemagne ou en Belgique, par exemple.

Plus de 66% des gens interrogés refusent l’arrivée de nouveaux « migrants », non par égoïsme, repli sur soi, xénophobie, par peur ou racisme. Simplement ils répondent que partout en Europe il y a déjà un trop-plein d’inassimilables ; ils disent que les caisses sont vides ; que des dizaines de millions d’européens de souche sont déjà sans travail et que promettre un emploi à des analphabètes non-européens est une folie ; que des dizaines de millions d’autres blancs vivent dans la pauvreté et surtout, les personnes sondées répondent qu’ils en ont ras-le-bol de constater que la majorité de ces immigrés régularisés et naturalisés depuis 40 ans nous imposent leurs us, leurs coutumes et leurs traditions, incompatibles avec notre civilisation et nos modes de vie !

Que ce soit en France ou ailleurs, le peuple est exaspéré par la culpabilisation, la repentance, le politiquement correct, la discrimination « positive » et le racisme anti-blanc.

Partout en Europe les signaux sont au rouge.

Que les adeptes du métissage à tous les étages et leurs complices francs-maçons prennent garde : l’exaspération précède le désespoir et la désobéissance civile est un prélude à la rébellion.

Ce n’est qu’une question de temps.

Et si les « nouveaux européens » ne sont pas contents de leur sort, personne ne les empêche de retourner dans le pays de leurs aïeux, étant donné qu’ils ont aussi la double nationalité, pour une grande majorité d’entre eux.




___________________________________ ____________________________________

Sicut-Aquila

   



“Nous avons entendu et nous savons ce que nos pères nous ont raconté, nous n’allons pas le cacher à nos fils.
Nous redirons à tous ceux qui nous suivent, les œuvres glorieuses...”

Revenir en haut Aller en bas
 
DESOBEISSANCE CIVILE OU REBELLION ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 2011-__Syrie, guerre civile
» Base Hélicoptère de la Sécurité Civile
» Alouette 3 Sécurité Civile "AN"
» Responsabilité civile et pénale de la PCR
» Augmentation du taux de cotisation de pension civile!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis ! :: LE FOYER :: Le Bar de l'Ancien, les Infos du Monde-
Sauter vers: