Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis !

Forum pour Parachutistes et Sympathisants de par le Monde
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les centres de deradicalisation : un fiasco

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Athos79
modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 6884
Age : 77
Emploi : retraité
Date d'inscription : 29/04/2014

MessageSujet: Les centres de deradicalisation : un fiasco    Sam 21 Jan - 8:07

Source :  Citoyens et Francais
----------------------------------
21 janvier 2017
Un jeune homme du centre de déradicalisation de Pontourny interpellé

Un jeune homme du centre de déradicalisation de Pontourny interpellé Mustafa S. a été interpellé, mardi 17 janvier, dans le Bas-Rhin où, selon "le Monde", il bénéficiait d'une permission de sortie. Agé de 24 ans, le jeune homme était pensionnaire du premier centre de déradicalisation de France créé à Pontourny, en Indre-et-Loire, en septembre dernier.

L'interpellation de Mustafa S. embarrasse les organisateurs du centre, qui n'est supposé accueillir que des jeunes n'ayant jamais tenté de se rendre en Syrie.

Le même jour, une perquisition a eu lieu dans l'établissement qui ne doit pas, en principe, accueillir de personnes suivies par la justice antiterroriste. L'interpellation de Mustafa S. représente une sérieuse déconvenue pour la politique de déradicalisation.

Embarrassé, le ministère de l'Intérieur refuse que filtrent des informations sur Mustafa S. dont l'arrestation a été révélée par les "Dernières nouvelles d'Alsace". Contactés par "le Monde", ni le ministère, ni le directeur du centre de Pontourny n'acceptent de commenter la situation. Le directeur du centre, qui n'accueille que cinq pensionnaires, assure ainsi ne pas connaître Mustafa S..

Pour le Comité interministériel de prévention de la délinquance et de la radicalisation qui pilote le dispositif, les personnes reçues par le centre ne doivent pas avoir agi "dans un cadre terroriste" et sont censées afficher "une véritable volonté de s'en sortir". Pontourny est supposé prendre en charge le "bas du spectre", sur la base du volontariat, des jeunes signalés pour des consultations de sites djihadistes et qui n'ont jamais tenté de se rendre en Syrie.

Tentatives pour rejoindre la Syrie

Les jeunes accueillis correspondent à ce profil, sauf Mustafa S. qui a déjà tenté de rejoindre la Syrie. Il en avait été empêché en décembre 2013, bloqué avec Foued Mohamed-Aggad. Ce dernier sera un des kamikazes du Bataclan le 13 novembre 2015.

Selon "le Monde", Mustafa S. risque d'être mis en examen samedi pour un autre projet de départ, cette fois en mai 2016.

Face à ce profil, il reste à comprendre pourquoi le jeune homme a été accepté à Pontourny alors que la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) avait donné un avis négatif sur son intégration dans le dispositif.

Une explication tient peut-être dans le manque de succès de l'expérience : le centre ne reçoit actuellement que cinq personnes pour une capacité de 25 que les organisateurs ne parviennent pas à remplir, faute de candidats
.
Revenir en haut Aller en bas
Athos79
modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 6884
Age : 77
Emploi : retraité
Date d'inscription : 29/04/2014

MessageSujet: Re: Les centres de deradicalisation : un fiasco    Sam 21 Jan - 8:17

Source : Les memes - Sud -Ouest
---------------------------------------
21 janvier 2017


Djihadisme : Plus de 500 signalements de radicalisation en Nouvelle-Aquitaine

djihadisme.15-ans-de-prison-pour-le-plus-grand-recruteur-de-belgique

Lors de ses voeux à la presse, le préfet de région a également indiqué que 234 perquisitions avaient débouché sur neuf assignations à résidence.

Depuis la mise en place d’un numéro de téléphone (0 800 005 696) et d’une plateforme baptisée « stop jihadisme » en avril 2015, le nombre de signalements pour « radicalisation, provenant de différentes sources (employeurs, collègues, amis, familles, etc.), » a dépassé les 500 en Nouvelle-Aquitaine, a indiqué ce jeudi le préfet de région Pierre Dartout lors de ses voeux à la presse.


Tous ces signalements n’ont pas été pertinents, mais un certain nombre d’entre eux ont permis de repérer des individus sur la voie de la radicalisation. Le préfet a indiqué qu’il s’agissait surtout de personnes jeunes, et même de mineurs, le plus jeune ayant 14 ans.

Ce sont en majorité des hommes mais il y a une proportion non négligeable de femmes. La répartition géographique de ces personnes est assez homogène dans la région entre les grandes agglomérations, les villes moyennes et les zones rurales.

Sud-Ouest

Revenir en haut Aller en bas
bretirouge
modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 12768
Age : 81
Emploi : retraité actif
Date d'inscription : 29/07/2010

MessageSujet: Re: Les centres de deradicalisation : un fiasco    Sam 21 Jan - 13:14

Mais en s'en fout de tout ces connards !! au contraire il faut les mettre en Syrie (faute de couper du bois ils se feront fendre la gueule)

___________________________________ ____________________________________

3 ans chez Bigeard
N° 110396
Revenir en haut Aller en bas
http://blogdegustave-3rpc.over-blog.com
stoltz
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 10514
Age : 57
Date d'inscription : 23/10/2007

MessageSujet: Re: Les centres de deradicalisation : un fiasco    Sam 21 Jan - 17:24



quand une pomme est pourri !! elle est pourri ................ !

point-barre !

___________________________________ ____________________________________

Dans une guerre, ce qui se passe, ce n'est jamais ce qu'on avait prévu. Alors ce qui compte, c'est d'avoir le moral !
Revenir en haut Aller en bas
arwen
modérateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3488
Age : 62
Emploi : Secrétaire
Date d'inscription : 20/10/2009

MessageSujet: Re: Les centres de deradicalisation : un fiasco    Lun 23 Jan - 17:47

Déradicalisation... un nouveau mot qui ne veut rien dire !!

___________________________________ ____________________________________

Tu ne sais jamais à quel point tu es fort, jusqu'au jour où être fort reste ta seule option !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les centres de deradicalisation : un fiasco    

Revenir en haut Aller en bas
 
Les centres de deradicalisation : un fiasco
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les Centres de gestion Agréés et Habilités
» Centres de cure pour poly addictions.
» Centres de soins pour malades alcooliques
» Centres maternels pour les mamans et futures mamans en difficultés
» NOUVEAU DISPATCHING

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis ! :: LE FOYER :: Le Bar de l'Ancien, les Infos du Monde-
Sauter vers: