Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis !

Forum pour Parachutistes et Sympathisants de par le Monde
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 «Il faut le tuer, ce chien» : à Paris, un artisan passé à tabac .

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Commandoair40
Admin


Masculin
Nombre de messages : 8797
Age : 70
Emploi : Patriote Français & Sécessionniste.
Date d'inscription : 07/11/2014

MessageSujet: «Il faut le tuer, ce chien» : à Paris, un artisan passé à tabac .   Mer 28 Sep - 17:15

« Il faut le tuer, ce chien »  

A Paris, un artisan passé à tabac sur ordre d'une princesse saoudienne




Séquestré durant quatre heures, un artisan a été menacé de mort par une riche saoudienne pour avoir pris une photo à l'intérieur de son appartement.

Le garde du corps de la princesse a copieusement frappé l'homme, qui a porté plainte selon Le Point.

C'est assurément un chantier que cet artisan parisien n'oubliera pas de sitôt.

Sollicité pour effectuer des travaux dans un appartement cossu du XVIe arrondissement de la capitale par la fille de l'ex-roi d'Arabie Saoudite Khaled, l'homme ne se doutait pas qu'il serait passé à tabac et menacé avec une arme pour avoir fait, comme à son habitude, un cliché de l'appartement avant le début de ses travaux pour tout remettre en place à la fin du chantier.

Ainsi, comme le rapporte Le Point qui ne précise pas la date exacte de l'incident, l'homme a été accusé de vouloir revendre ses photos à des journalistes.

Le garde du corps de la princesse l'a alors frappé, avant de le ligoter et de le mettre à genoux devant la noble saoudienne.

L'homme de main l'a ensuite braqué avec son arme pour le contraindre à lui baiser les pieds.

«Il faut le tuer, ce chien, il ne mérite pas de vivre», a alors déclaré la princesse.

Selon le procès-verbal de la plainte déposée au commissariat, l'artisan a été séquestré durant quatre heures, avant qu'une copie de sa pièce d'identité ne soit faite par les gardes du corps de la princesse.

Les Saoudiens l'ont ensuite jeté dehors, l'interdisant «à jamais» de revenir dans l'arrondissement, conservant tout son matériel, et sans s'acquitter d'une facture de 20 000 euros.



Les suites judiciaires de cette affaire sont pour le moment encore inconnues.

     



___________________________________ ▂ ▄ ▅ ▆ ▇ █ Signature █ ▇ ▆ ▅ ▄ ▂ ____________________________________

Sicut-Aquila

   



“Nous avons entendu et nous savons ce que nos pères nous ont raconté, nous n’allons pas le cacher à nos fils.
Nous redirons à tous ceux qui nous suivent, les œuvres glorieuses...”

Revenir en haut Aller en bas
bretirouge
modérateur


Masculin
Nombre de messages : 10028
Age : 80
Emploi : retraité actif
Date d'inscription : 29/07/2010

MessageSujet: Re: «Il faut le tuer, ce chien» : à Paris, un artisan passé à tabac .   Mer 28 Sep - 20:34

C'est dégueulasse de voir qu'à Paris, les riches Saoudiens procèdes comme chez eux, !!

___________________________________ ▂ ▄ ▅ ▆ ▇ █ Signature █ ▇ ▆ ▅ ▄ ▂ ____________________________________

N° 110396
Revenir en haut Aller en bas
http://blogdegustave-3rpc.over-blog.com
 
«Il faut le tuer, ce chien» : à Paris, un artisan passé à tabac .
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» snif, je dois tuer un arbre...
» Faut-il revoir le modèle d'intégration français ?
» Le foie gras carrefour peut vous tuer...
» comment leur expliquez-vous qu'il ne faut pas taper?
» Faut-il le réveiller pour le faire téter?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis ! :: LE FOYER :: Le Bar de l'Ancien, les Infos du Monde-
Sauter vers: