Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis !

Forum pour Parachutistes et Sympathisants de par le Monde
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

  OPEX ....recit d'un gendarme en afghanistan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
bretirouge
modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 12993
Age : 81
Emploi : retraité actif
Date d'inscription : 29/07/2010

MessageSujet: OPEX ....recit d'un gendarme en afghanistan   Ven 19 Fév - 7:47

Volontaires d'aujourd'hui... Volontaires de demain ?




 
 
UN GENDARME EN AFGHANISTAN :
 
 

RETEX : Retour d’expérience de 4 mois au sein des actions civilo militaires en Afghanistan
Affecté au Groupement de Gendarmerie de la Seine Saint Denis, communément appelé « GD 93 », j’ai été détaché auprès du GIACM (Groupement Interarmées « Actions Civilo-Militaires »), basé à Lyon pour partir 4 mois en Afghanistan au sein de l’ISAF sous le mandat PAMIR XVII.


Désigné comme chef d’équipe TST 1, (Tactical support team), j’ai été affecté à Kaboul sur le camp français de Warehouse au sein de l’unité CIMIC française. Celle-ci est composée de 12 personnes : un conseiller CIMIC, un chef des TST, 3 équipes terrain, un officier de liaison, un conducteur de travaux et un officier inséré dans l’état-major RCC.
Une équipe TST se compose d’un chef d’équipe (officier ou sous-officier, allant de capitaine à adjudant-chef) et d’un adjoint-conducteur (caporal-chef la plupart du temps), sans oublier un interprète local, seul lien possible avec la population pour pouvoir communiquer.
Notre mission : L’APPUI À LA FORCE !
Nous devons être en mesure de proposer, monter, organiser et mener tous types d’actions (aide vétérinaire, aide médicale, aide ophtalmologique, dons en tous genres [vêtements, fournitures scolaires…], mais également réhabilitation voire construction d’écoles, et pompes villageoises, etc.).

En bref, tout ce qui peut permettre à la Force présente sur le théâtre, d’accomplir sa mission d’assistance et de sécurité des populations locales dans les meilleures conditions.


C’est lors des différentes patrouilles de reconnaissance de villages, que nous établissons des fiches de renseignements, avec la récupération de « doléances » des chefs de ces villages (maleks). Toutes ces rencontres nous donnent aussi l’occasion de mieux faire connaître la mission de l’ISAF, et d’apaiser parfois certaines tentions.
Ma mission de chef TST 1 a été tout d’abord au profit d’une compagnie du 1er Régiment de chasseurs parachutistes puis à partir de fin septembre d’une compagnie du 13e BCA lors de la relève des troupes. Elle s’est exercée aussi au niveau international au profit d’une compagnie allemande.
La zone d’action s’étendait sur les districts du Nord-Est de Kaboul, mais aussi dans la DEH SABZ (zone sous responsabilité allemande).
 
 
 
 
 
Avant d’être lancé dans une telle aventure, il y a une préparation dispensée au GIACM à Lyon. Outre un cycle de formation en amont, dans les semaines précédant la projection j’ai participé à une MCP (mise en condition avant projection).


L’objectif consiste à permettre aux équipes de relève d’acquérir une meilleure appréhension de la culture afghane, ainsi que d’avoir une idée des particularités du travail sur ce théâtre.



Grâce à tous les éléments collectés au fil du temps par les différentes équipes CIMIC au cours des mandats précédents synthétisés dans les retours d’expérience (RETEX) très précieux, on prend connaissance des évolutions.

Les témoignages des prédécesseurs, fraîchement rentrés de ce théâtre, donnent un véritable aperçu de la future mission.

C’est donc dans les meilleures conditions possibles et grâce surtout aux très bonnes relations établies avec l’ensemble des unités appuyées, mais aussi avec les unités de service présentes sur le théâtre, que cette mission a été une réussite et un véritable enseignement pour moi.

Un respect mutuel entre les unités appuyées et les équipes CIMIC, souvent sollicitées sur le terrain, contribue à améliorer la qualité des contacts avec les autorités administratives, les maleks, les responsables des districts et de la police.
Tous ces contacts ont permis de faciliter la diffusion de l’information sur le travail de la Force et des équipes CIMIC, ainsi que de développer et entretenir des relations de confiance avec les autorités locales.
"J’ai pu grâce à cela découvrir une culture, des paysages fabuleux et un pays riche en émotions, que je ne  soupçonnais pas avant de partir. Je n’ai plus qu’un souhait : pouvoir y retourner comme simple touriste."
Capitaine G.P.
 
 
 
 
 
Quelques photos...
 
 
 
 
 

1 - La mère et l’enfant
2 - Aide médicale où les Afghanes acceptent que les soldats français s’occupent de leurs enfants le temps de leur consultation
3 - Prise de contact avec les autorités d’un village avec les chasseurs alpins du 13e BCA
4 - Aide médicale à la population avec les médecins militaires français
 
 
 
 
 

5 - Aide médicale à la population avec les médecins militaires français
6 - Aide vétérinaire : tout le monde s’y colle, le véto, les équipiers CIMIC, et les soldats de l’ISAF
7 - Aide ophtalmologique avec installation d’un véritable labo en plein air
 
 

 
 

8 - Aide ophtalmologique avec la vérification de l’acuité visuelle pas toujours excellente
9 - Aide ophtalmologique avec traduction par l’interprète de ce que le patient arrive à lire
10 – Dons de fournitures scolaires pour les enfants scolarisés, aussi bien garçons que filles
11 – Photos de classe après distribution des précieux kits scolaires
 
 

 
 

12 – Rencontre avec le malek du village et les soldats allemands pour l’organisation d’un don de couvertures et de vêtements
13 – Patrouille à pied dans les rues de Kaboul pour être au plus proche de la population
14 – Belle représentation Interarmées du peloton ACM
 
 

 
 

15 – Le capitaine de G.P. a revêtu la couleur locale: se rapprocher de la population parfois à l’ extrême, aide plus à détendre l’atmosphère et très souvent bien apprécié.
16 – Don de vêtements aux enfants des orphelinats de Kaboul
17 – Dons de vêtements envoyés par les familles restées en France pour les orphelinats de Kaboul (1er RCP / 17e RGP)
 
 
 
 
 

___________________________________ ____________________________________

3 ans chez Bigeard
N° 110396


Dernière édition par bretirouge le Ven 19 Fév - 16:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://blogdegustave-3rpc.over-blog.com
MISS61
membre confirmé
membre confirmé
avatar

Masculin
Nombre de messages : 944
Age : 78
Emploi : sans
Date d'inscription : 12/12/2015

MessageSujet: Re: OPEX ....recit d'un gendarme en afghanistan   Ven 19 Fév - 14:00

GUS, je t'ai envoyé un mp hier
Revenir en haut Aller en bas
 
OPEX ....recit d'un gendarme en afghanistan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis ! :: HISTOIRE DE NOTRE PATRIE :: La petite et la grande histoire :: Autres actions et Opex-
Sauter vers: