Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis !

Forum pour Parachutistes et Sympathisants de par le Monde
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 OPEX Yougoslavie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
bretirouge
modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 12993
Age : 81
Emploi : retraité actif
Date d'inscription : 29/07/2010

MessageSujet: OPEX Yougoslavie   Dim 31 Jan - 17:39

Les Opérations Extérieures : Yougoslavie



Yougoslavie


  
Rappel historique
La Yougoslavie, état de l’Europe du sud, d’une superficie de 250.000 kilomètres carrés, peuplée de 23.000.000 d’habitants en 1945, est une Fédération de six républiques : Serbie, Croatie, Slovénie, Bosnie-Herzégovine, Macédoine et Monténégro.
En outre, diverses minorités venues de l’extérieur, complètent sa population : Albanais, Hongrois, Turcs et Roumains.
Cette diversité a été depuis longtemps à l’origine de graves tensions politiques et de violences.
Successivement royaume, puis composante de l’empire austro-hongrois, dictature, puis dépecée entre ses voisins, l’Allemagne, l’Italie, la Bulgarie et la Hongrie, la Yougoslavie a toujours cherché, vainement, son unité nationale.
Durant la première guerre mondiale, la France a joué un rôle déterminant et son action est à la base de l'amitié indéfectible que la grande Serbie porte à la France (voir NDLR ci-dessous).
A l’issue de la 2e guerre mondiale, la forte personnalité du maréchal Josip Broz Tito parvint à établir, en s’opposant à Staline, un régime de république populaire fédérative « non alignée », obtenir la restitution de ses frontières antérieures, et instaurer un système politique d’autogestion, qui trouva rapidement ses limites.
La crise économique qui en résulta vit apparaître un mouvement nationaliste croate, et s’accompagna de difficultés d’intégration au Kosovo, province du sud de la Serbie, qui compte 90 % d’Albanais.

An 2000 - Macédoine - Détachement du Génie de l'Air
chargé de l'aménagement du dépôt de munitions de la K.FOR -
Collection Antoine Goffinet FNCV
La « poudrière des Balkans »
C’est en 1991 que l’embrasement de la Yougoslavie commence: la Croatie déclare son indépendance, ce qui provoque des combats avec les Serbes.
En septembre 1991, la Macédoine se déclare elle aussi indépendante, et l’année 1992 voit des affrontements inter ethniques et inter religieux en Bosnie Herzégovine. Sarajevo est bombardée, des campagnes de « purification ethnique » sont lancées par les Serbes, les Croates et les musulmans.
En 1993, des affrontements entre Croates et musulmans se produisent en Bosnie, à Mostar, suivis d’affrontements entre musulmans, dans la province autonome de Bosnie occidentale, autoproclamée.
En 1994, c’est le siège de Sarajevo par les Serbes, puis l’offensive croate et musulmane contre les Serbes.
En 1995, un répit de quatre mois est observé, suivi d’une offensive serbe contre Srebrenica, enclave musulmane, et d’une attaque croate contre les forces serbes, à Knin.
Le 21 novembre 1995, un accord est enfin trouvé entre les présidents de Serbie, de Croatie et de Bosnie, aux termes duquel :

  • la Bosnie Herzégovine conserve ses frontières internationales.
  • Elle est partagée entre deux entités, la république Srbska et la fédération croato- musulmane


Sarajevo, Bosnie, 9 octobre 2000 :
Le colonel US McCoy, et le major suédois Lundin(le porte-drapeau),
durant la parade de l'OTAN au camp de Butmir.
source: lieutenant-colonel Miloud Aïthocine.
      Le rôle de la France  
Le rôle de la France s’inscrit dans le cadre de l’action des soldats de la paix, mandatés par les organisations internationales, l’ONU et l’OTAN :

Eté 2000 - Char Leclerc en action au KOSOVO

  • En 1992, création de la FORPRONU et déploiement de celle-ci en Croatie. La FORPRONU veille au respect de l’embargo commercial, pétrolier et aérien, décidé contre la République Fédérale de Yougoslavie, protège l’aéroport de Sarajevo, ainsi que l’aide humanitaire en Bosnie Herzégovine. 700 soldats sont envoyés aux frontières de la Macédoine et de ses deux voisins, la Serbie et l’Albanie.
  • En 1993, parachutages d’aides humanitaires, l’OTAN veille au respect de la zone d’exclusion aérienne de Bosnie. La FORPRONU protège les périmètres de sécurité.
  • En 1994, la FORPRONU est autorisée à recourir aux frappes aériennes.
  • En 1995, l’OTAN succède à l’ONU en Bosnie avec l’IFOR, force multinationale qui compte 58.000 soldats.
  • En 1996, l’IFOR est remplacée par la SFOR, forte de 31.000 hommes.
  • En 2002, un bataillon franco-espagnol est créé au sein de la BMNSE.


Kosovo - 2002 - Village de Banja
Légionnaires 1er REC contrôlant les véhicules
ECPAD France
Grâce à l’intervention des soldats de la paix, les évènements particulièrement sanglants, accompagnés actes d’extermination raciale, qui s’étaient produits sur le sol de l’ex- Yougoslavie, ont pris un tour politique: les affrontements s’apaisent progressivement ; le processus de paix a été amorcé.

Novembre 2000 - VBL du 6.12e Cuir à Mitrovika

Kosovo - 2004 - VBL du 4e escadron du 1er régiment de Spahis

     
NDLR :
L'intervention de l'armée commandée par le général Franchey d'Espérey sur le front germano-bulgare en 1917 et 1918 a été capitale, au point que Clemenceau a  réprimandé celui-ci pour son action trop rapide, perçant le front germano-bulgare avant la date prévue de la contre-attaque alliée sur le front français.
Et pourtant, la défaite de l’armée allemande dans ce secteur a désorganisé les plans de son état- major. C’est ainsi que les troupes montées françaises, chasseurs d'Afrique et spahis, ont pu aller faire boire leurs chevaux dans l'eau du Danube à la fin de l'été 1918. L'infanterie coloniale, soutenue par les troupes serbes, a remporté une brillante victoire sur les lieux même où sont venues stationner les unités françaises en OPEX, quatre-vingts ans plus tard.
Le 11 novembre 2003 a eu lieu à Uskub (SKOPKE) une grande prise d'armes, à côté du cimetière où reposent les Français tués en 1918. L'étendard du "Burnous" est décoré de la cravate de commandeur de l'ordre de Pierre Premier de Serbie.

___________________________________ ____________________________________

3 ans chez Bigeard
N° 110396
Revenir en haut Aller en bas
http://blogdegustave-3rpc.over-blog.com
bretirouge
modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 12993
Age : 81
Emploi : retraité actif
Date d'inscription : 29/07/2010

MessageSujet: Re: OPEX Yougoslavie   Lun 1 Fév - 6:42

 Une fédération de six républiques

Tito (1892-1980)
Au moment de sa création en novembre 1945 par le chef communiste croate Josip Broz dit Tito, la République fédérale socialiste de Yougoslavie était une fédération formée de six républiques et de deux régions autonomes. La composition ethnique de ce pays de 23 millions d’habitants était relativement complexe, car on y comptait plus d'une vingtaine de communautés linguistiques. Dans l’ancienne Yougoslavie, on ne trouvait jamais le mot minorité dans les textes juridiques, mais plutôt les termes nation et nationalité. 
Au nombre de six, les nations correspondaient aux ethnies d'origine slave: les Serbes, les Croates, les Macédoniens, les Slovènes, les Monténégrins et les «Musulmans» (des Slaves de religion musulmane parlant un croate fortement turquisé). À eux seuls, les Serbes et les Croates formaient 66 % de la population. Le serbo-croate de la Croatie et de la Bosnie-Herzégovine s’écrivaient en alphabet latin, celui de la Serbie et du Monténégro, en cyrillique.
D'après la Constitution de l'époque, chacune des nations — slaves — disposait, du moins en principe, d'une république :
 
- la Serbie pour les Serbes; deux régions autonomes (Vojvodine pour les Hongrois et Kosovo pour les Albanais);

- la Croatie pour les Croates;

- la Macédoine pour les Macédoniens;

- la Slovénie pour les Slovènes;

- le Monténégro pour les Monténégrins;

- la Bosnie-Herzégovine pour les Musulmans bosniaques.

Aujourd'hui, toutes ces républiques sont devenues des États indépendants: la Serbie, la Croatie, la Macédoine, la Slovénie, le Monténégro et la Bosnie-Herzégovine.
Quant aux nationalités, elles correspondaient aux communautés dont la composition n'était pas d'origine slave: les Albanais (Kosovo), les Hongrois (Vojvodine), les Bulgares, les Tchèques, les Roumains, les Italiens, les Allemands, les Ruthènes, les Turcs, les Ukrainiens, les Valaques, les Tsiganes (romani), etc. Cela dit, historiquement parlant, les Bulgares, Tchèques, Ruthènes et Ukrainiens étaient tout de même des peuples slaves! Par ailleurs, l'ancienne Yougoslavie titiste était un pays très multilingue et les républiques «ethniques» reconnues formellement ne correspondaient pas toujours à la réalité. Sauf en Slovénie et un peu au Kosovo, les populations dans chacune des républiques yougoslaves demeuraient très diversifiées à peu près partout, notamment en Bosnie-Herzégovine et en Voïvodine, mais aussi en Croatie et en Serbie, au point où de nombreux citoyens ont préféré se déclarer «yougoslaves» lors des recensements fédéraux. 

___________________________________ ____________________________________

3 ans chez Bigeard
N° 110396
Revenir en haut Aller en bas
http://blogdegustave-3rpc.over-blog.com
bretirouge
modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 12993
Age : 81
Emploi : retraité actif
Date d'inscription : 29/07/2010

MessageSujet: Re: OPEX Yougoslavie   Dim 16 Oct - 16:42

Certains de nos soldats ce sont trouvés en état de choc au cours de violentes confrontations au Kosovo, c'est le cas d'un jeune voisin qui a un suivi d'un traumatisme psychologique !! les OPEX ont fait du dégât par traumatisme dans les rangs de ceux qui ont eus à subir des attaques pas toujours conformes, aux idées reçus, !!!! 

___________________________________ ____________________________________

3 ans chez Bigeard
N° 110396
Revenir en haut Aller en bas
http://blogdegustave-3rpc.over-blog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: OPEX Yougoslavie   

Revenir en haut Aller en bas
 
OPEX Yougoslavie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis ! :: HISTOIRE DE NOTRE PATRIE :: La petite et la grande histoire :: Autres actions et Opex-
Sauter vers: