Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis !

Forum pour Parachutistes et Sympathisants de par le Monde
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 La gendarmerie ne risque pas de perdre son identité militaire .

Aller en bas 
AuteurMessage
Commandoair40
Admin
Commandoair40

Masculin
Nombre de messages : 16394
Age : 73
Emploi : Patriote Français & Sécessionniste.
Date d'inscription : 07/11/2014

La gendarmerie ne risque pas de perdre son identité militaire . Empty
MessageSujet: La gendarmerie ne risque pas de perdre son identité militaire .   La gendarmerie ne risque pas de perdre son identité militaire . Icon_minitimeVen 23 Oct 2015 - 18:05

Pour son chef, la gendarmerie ne risque pas de perdre son identité militaire

La gendarmerie ne risque pas de perdre son identité militaire . Gendar14
"Gendarmerie"

Force militaire depuis plus de 800 ans, la Gendarmerie nationale est passée sous l’autorité du ministère de l’Intérieur en 2009 avec l’idée de rationaliser les moyens en matière de sécurité intérieure tout en gagnant en efficacité.

La tutelle exercée par le ministère de l’Intérieur sur deux forces de sécurité, civile (police nationale) et militaire, a toujours suscité des interrogations sur une possible évolution du statut des gendarmes.

Si la police et la gendarmerie peuvent travailler ensemble, il n’en reste pas moins que ces deux forces de sécurité ne partagent pas le même mode de fonctionnement ni la même organisation (horizontale pour la première, verticale pour la seconde), en raison notamment de la différence de statut de leurs personnels respectifs.

« Quelles seront les conséquences de ce rattachement sur la préservation du statut militaire, dès lors que les gendarmes et les policiers coexisteront au sein d’un même ministère? Ne risque-t-on pas d’assister à des revendications accrues, tant de la part des syndicats de policiers, que de la part des gendarmes, conduisant à terme à un alignement progressif de leurs statuts, voire à une fusion de la police et de la gendarmerie? »,  demandait le sénateur Jean Faure, auteur d’un rapport sur ce sujet en 2008.

La question a été une nouvelle fois mise sur le tapis lors de l’audition du général Denis Favier, le directeur de la Gendarmerie nationale (DGGN) par les députés de la commission de la Défense.

« Il y a une ‘spécificité gendarmique’, eu égard aux défis que nous devons relever aujourd’hui. La gendarmerie (…) qui présentait (…) une dualité organique de force militaire et de force publique : force militaire en ce qu’elle assurait à la fois les missions d’une police militaire et la défense du territoire national; force publique au travers de sa force de contrainte, de son activité policière et de sa participation au maintien de l’ordre », a ainsi commencé par rappeler le député David Comet.

Fort de ce constat, le parlementaire a donc demandé au général Favier son point de vue sur « la nécessité d’éviter, à terme, un processus de fusion des forces gendarmiques et policières ».

Mais pour le DGGN, il n’y a aucun risque de voir la gendarmerie perdre sa « militarité », laquelle a même été renforcée, selon lui, depuis son rattachement au ministère de l’Intérieur.

« La gendarmerie a vraiment affirmé au sein du ministère de l’Intérieur, peut-être par une forme de réflexe identitaire, son statut militaire », a avancé le général Favier, qui ne croit absolument pas à une fusion future avec la police nationale.

« Tous les jours, je suis en contact avec le ministre de l’Intérieur et tous les jours il se loue des services de la gendarmerie », a-t-il dit.

« Dans une affaire comme le crash de la Germanwings, il faut un corps militaire capable de s’engager jour et nuit dans une zone hostile afin d’aller rechercher les victimes. Dans le cadre des attaques terroristes du début de l’année, une force militaire est très bien adaptée pour conduire un contrôle de zone sur une vaste étendue de jour comme de nuit. Cela correspond bien à nos capacités, et à notre vocation », a fait valoir le général Favier.

« La pérennité de la gendarmerie sous statut militaire est une garantie pour les gouvernements de disposer d’une force capable d’être engagée dans des conditions très dégradées. Il ne me semble pas possible que cela soit contesté », a encore conclu le DGGN.

___________________________________ ____________________________________

Sicut-Aquila

La gendarmerie ne risque pas de perdre son identité militaire . 908920120 La gendarmerie ne risque pas de perdre son identité militaire . Marian11 La gendarmerie ne risque pas de perdre son identité militaire . 908920120

“Nous avons entendu et nous savons ce que nos pères nous ont raconté, nous n’allons pas le cacher à nos fils.
Nous redirons à tous ceux qui nous suivent, les œuvres glorieuses...”

Revenir en haut Aller en bas
MONCEY

MONCEY

Masculin
Nombre de messages : 75
Age : 72
Emploi : Retraité
Date d'inscription : 16/08/2015

La gendarmerie ne risque pas de perdre son identité militaire . Empty
MessageSujet: Re: La gendarmerie ne risque pas de perdre son identité militaire .   La gendarmerie ne risque pas de perdre son identité militaire . Icon_minitimeJeu 29 Oct 2015 - 11:21

Bonjour cher camarade.Question judicieuse.Il faut se rappeler que la Gendarmerie Nationale (Créée
en 1792 par la constituante) a toujours été enviée.Sous le premier empire,Napoléon 1 er a nommé
BON ADRIEN JANNOT,Sieur de MONCEY,Maréchal d'Empire,Duc de Conigliano,1 er Inspecteur
Général de la Gendarmerie en 1801.Or,un homme brigait le poste le redoutable FOUCHE.Napoléon a mis le haut là,cela c'est calmé.Il faut éghalement se rappeler que la Gendarmerie défile en tête des
cortèges (sauf Polytechnique) et placée à droite des Armées en qualité de dernier rempart vis à vis
des autorités.Au départ de MONCEY en 1814,ce n'est pas FOUCHE qui a pris la tête de la Gendarmerie
mais SAVARIT (qui était militaire).
Des policiers sont détachés auprès de pays tiers pour former des policiers,mais des Gendarmes sont
détachés auprès des pays tiers pour former des policiers civils et militaires.Les Policiers n'iront pas
dans des zones à risques.Les Gendarmes oui.
Je sais ce que veulent les policiers:le logement gratuit et le quart de place à la SNCF.Ils leur a été
répondu oui,mais vous serez de service H24.
Je ne pense pas que la fusion sera totale.
Bien cordialement MONCEY
Revenir en haut Aller en bas
MONCEY

MONCEY

Masculin
Nombre de messages : 75
Age : 72
Emploi : Retraité
Date d'inscription : 16/08/2015

La gendarmerie ne risque pas de perdre son identité militaire . Empty
MessageSujet: Re: La gendarmerie ne risque pas de perdre son identité militaire .   La gendarmerie ne risque pas de perdre son identité militaire . Icon_minitimeJeu 29 Oct 2015 - 15:00

Suite du message ci-dessus.La Belgique,dont la Gendarmerie a vécu de 1830 à 1990 (avant 1830
date de son indépendance,la Gendarmerie Belge était tout simplement Française se remet difficile-
ment de la fusion avec la Police.L'Espagne et l'Italie (Garde civile et carabiniers)ne parle pas de fusion
Ces pays (Espagne et Italie) sont membres de la Gendarmerie Européenne dont l'EM se trouve à
VISENZA (Italie),l'ensemble des pays de l'AOF et AEF,sont dotés d'une police et d'une Gendarmerie.
Les officiers sont d'ailleurs formés en France à MELUN.
A moins que des tordus n'ayant pas compris la dualité des polices (militaires et militaires),mettent leur
grain de sel,je ne pense pas que nous irons jusqu'à la fusion.
Bien cordialement MONCEY
Revenir en haut Aller en bas
Commandoair40
Admin
Commandoair40

Masculin
Nombre de messages : 16394
Age : 73
Emploi : Patriote Français & Sécessionniste.
Date d'inscription : 07/11/2014

La gendarmerie ne risque pas de perdre son identité militaire . Empty
MessageSujet: Re: La gendarmerie ne risque pas de perdre son identité militaire .   La gendarmerie ne risque pas de perdre son identité militaire . Icon_minitimeJeu 29 Oct 2015 - 17:35

Merci a toi , de nous faire le point sur cette affaire La gendarmerie ne risque pas de perdre son identité militaire . 926774

La gendarmerie ne risque pas de perdre son identité militaire . 3073871970

___________________________________ ____________________________________

Sicut-Aquila

La gendarmerie ne risque pas de perdre son identité militaire . 908920120 La gendarmerie ne risque pas de perdre son identité militaire . Marian11 La gendarmerie ne risque pas de perdre son identité militaire . 908920120

“Nous avons entendu et nous savons ce que nos pères nous ont raconté, nous n’allons pas le cacher à nos fils.
Nous redirons à tous ceux qui nous suivent, les œuvres glorieuses...”

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




La gendarmerie ne risque pas de perdre son identité militaire . Empty
MessageSujet: Re: La gendarmerie ne risque pas de perdre son identité militaire .   La gendarmerie ne risque pas de perdre son identité militaire . Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
La gendarmerie ne risque pas de perdre son identité militaire .
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Perdre ses cheveux
» [ Divers Gendarmerie Maritime ] Brigade au CFM de Hourtin
» +++++++++++++++++++++++++++ LES SUICIDES EN GENDARMERIE
» MUTUALISATION des MOYENS = PARITE police/gendarmerie ?...
» maintien de la gendarmerie sur carry le rouet

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis ! :: HISTOIRE DE NOTRE PATRIE :: .-
Sauter vers: