Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis !

Forum pour Parachutistes et Sympathisants de par le Monde
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un otage néerlandais libéré par l'armée française au Mali .

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Commandoair40
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11518
Age : 71
Emploi : Patriote Français & Sécessionniste.
Date d'inscription : 07/11/2014

MessageSujet: Un otage néerlandais libéré par l'armée française au Mali .   Lun 6 Avr - 14:29

Un otage néerlandais libéré par l'armée française au Mali


Un soldat français de l'opération Barkhane sur une base française près de Gao, au nord du Mali

Les forces spéciales françaises ont libéré un otage néerlandais lors d'une opération ce matin dans le nord du Mali, a annoncé le ministère de la défense.


Dans un communiqué, il indique que plusieurs individus ont été capturés lors de l'opération qui a permis la libération de Sjaak Rijke, enlevé à Tombouctou en novembre 2011.

"M. Rijke a été évacué et mis en sécurité à Tessalit, sur la base temporaire avancée de l'opération Barkhane. Il est sain et sauf", ajoute le ministère.

Les ministres français de la Défense et des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian et Laurent Fabius, ont informé leurs homologues néerlandais de la libération de l'otage, qui était apparu sur une vidéo d'Al Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) diffusée en novembre dernier.

Il était accompagné sur ce film de Serge Lazarevic, otage français aux mains d'Aqmi qui sera libéré peu après, en échange de la libération de quatre jihadistes emprisonnés au Mali.




___________________________________ ____________________________________

Sicut-Aquila

   



“Nous avons entendu et nous savons ce que nos pères nous ont raconté, nous n’allons pas le cacher à nos fils.
Nous redirons à tous ceux qui nous suivent, les œuvres glorieuses...”

Revenir en haut Aller en bas
Commandoair40
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11518
Age : 71
Emploi : Patriote Français & Sécessionniste.
Date d'inscription : 07/11/2014

MessageSujet: Re: Un otage néerlandais libéré par l'armée française au Mali .   Lun 6 Avr - 14:35

Un Néerlandais retenu depuis 2011 par Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) a été libéré par l'armée française au Mali .

Un otage néerlandais détenu au Mali par Aqmi a été libéré lundi par des soldats français lors d'une opération dans l'extrême-Nord du pays, a déclaré le ministère français de la Défense dans un communiqué publié lundi.

"L'otage néerlandais Sjaak Rijke, enlevé à Tombouctou le 25 novembre 2011", a été libéré lors "d'une action militaire conduite par les forces spéciales de l'armée française.

Cette action de combat a permis la capture de plusieurs individus", a précisé le ministère. Cette intervention s'était soldée par "des morts et des blessés" parmi les djihadistes, a déclaré Hollande clown en marge d'un hommage à Izieu (Ain).

Félicitations à nos Forces spéciales qui ont libéré ce matin l'otage néerlandais Sjaak RIJKE et capturé des terroristes au nord du Mali.
— Jean-Yves Le Drian (@JY_LeDrian) 6 Avril 2015
L'homme a été évacué et mis en sécurité à Tessalit, sur la base temporaire avancée de l'opération Barkhane. Il est sain et sauf. "La libération de M. Rijke vient rappeler la détermination sans faille de la France à lutter contre les groupes terroristes armés dans la région du Sahel, dans le cadre de l'opération Barkhane", précise le ministère de la Défense.

Enlevé en plein Tombouctou


Le 25 novembre 2011, un groupe d'hommes armés avait fait irruption sur la terrasse d'un hôtel de Tombouctou, la ville historique du nord du Mali.

Ils avaient menacé un groupe d'Occidentaux pour les forcer à les suivre.

L'un d'eux, un Allemand, avait tenté de résister et avait été abattu.

Un autre, également allemand, était parvenu à se cacher.

Le commando avait alors emmené Sjaak Rijke ainsi qu'un Sud-africain, Stephen Malcolm McGown, et un Suédois, Johan Gustafson, qui sont toujours aux mains de leurs ravisseurs.

En novembre 2014, Al-Qaïda au Maghreb islamique avait diffusé sur internet une vidéo sur laquelle Sjaak Rijke s'exprimait à l'occasion de son 1000è jour de détention.

Il était accompagné sur cette vidéo de Serge Lazarevic, otage français aux mains d'Aqmi qui avait été libéré peu après, en échange de quatre djihadistes emprisonnés au Mali.

Depuis un an, 500 militaires néerlandais participent à stabilisation et à la sécurité du Mali dans le cadre de la MINUSMA (Mission Multidimensionnelle Intégrée des Nations Unies pour la Stabilisation au Mali).



___________________________________ ____________________________________

Sicut-Aquila

   



“Nous avons entendu et nous savons ce que nos pères nous ont raconté, nous n’allons pas le cacher à nos fils.
Nous redirons à tous ceux qui nous suivent, les œuvres glorieuses...”

Revenir en haut Aller en bas
Athos79
modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 7052
Age : 77
Emploi : retraité
Date d'inscription : 29/04/2014

MessageSujet: Se faire la Malle au Mali - avec l'armee Francaise   Lun 6 Avr - 16:57

Source : RP Défense et AFP.
========
Liberation d'un otage Hollandais par l'armée Francaise.
========
PHOTO/Ministère de la Défense et Google  image.
========
Un Néerlandais détenu par le groupe islamiste Aqmi a été libéré lundi par des soldats des forces spéciales françaises lors d'une opération à 5 h du matin dans l'extrême-nord du Mali, a déclaré le ministère français de la Défense.
Un communiqué précise que "l'otage néerlandais Sjaak Rijke, enlevé à Tombouctou le 25 novembre 2011", a été libéré lors "d'une action militaire conduite par les forces spéciales de l'armée française. Cette action de combat a permis la capture de plusieurs individus".

AFP
===========
Photo ; Rp defense
--------

===========
Photo : Google image : Le désert malien
-------

---------------------
=======================
Revenir en haut Aller en bas
Commandoair40
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11518
Age : 71
Emploi : Patriote Français & Sécessionniste.
Date d'inscription : 07/11/2014

MessageSujet: Re: Un otage néerlandais libéré par l'armée française au Mali .   Lun 6 Avr - 17:12

Merci René

J'ai fusionné ton sujet avec les miens

___________________________________ ____________________________________

Sicut-Aquila

   



“Nous avons entendu et nous savons ce que nos pères nous ont raconté, nous n’allons pas le cacher à nos fils.
Nous redirons à tous ceux qui nous suivent, les œuvres glorieuses...”

Revenir en haut Aller en bas
Athos79
modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 7052
Age : 77
Emploi : retraité
Date d'inscription : 29/04/2014

MessageSujet: Re: Un otage néerlandais libéré par l'armée française au Mali .   Mar 7 Avr - 11:53

L'OTAGE NEERLADAIS RACONTE AINSI QUE LE CHEF DU COMMAMDO D'EXFILTRATION
=========
Otage libéré par l'armée française au Mali : le chef du commando raconte l'assaut Publié le 06/04/2015 à 13h21 , modifié le 06/04/2015 à 20h44 par SudOuest.fr avec AFP
==============
Le Néerlandais Sjaak Rijke était retenu en otage depuis le 25 novembre 2011
Sjaak Rijke (sur cette photo en 2012) a été libéré ce lundi.
© AFP -
===============
L'otage néerlandais Sjaak Rijke détenu au Mali par le groupe islamiste Aqmi depuis le 25 novembre 2011 a été libéré lundi par des soldats des forces spéciales françaises lors d'une opération dans l'extrême-nord du pays.
L'assaut a fait des morts parmi les jihadistes, a précisé François Hollande. Une source militaire au sein de la mission de l'ONU au Mali avance le chiffre "de deux à trois" jihadistes tués et "quelques blessés".
"En quelques secondes"
Alors que François Hollande évoquait lundi en début d'après-midi "une surprise de pouvoir libérer cet otage car nous n'avions pas d'information sur sa présence", le général Grégoire de Saint-Quentin, chef du commando, parle d'un travail de localisation "extrêmement long".
Interrogé par Europe 1, il raconte l'assaut :
"L'otage était détenu dans un endroit loin de tout, dans une zone désertique (...) Il fallait rester discret jusqu'à l'approche ultime. Cela a nécessité des moyens d'infiltration assez sophistiqués pour amener l'équipe d'assaut au plus près".
La vingtaine de membres des forces spéciales s'est approchée, sous couvert de la nuit, mais "dans les dernières dizaines de mètres une équipe de sentinelles des preneurs d'otages a ouvert le feu sur nous. Nous avons engagé une riposte et tout de suite l'otage a été libéré",  poursuit le général Grégoire de Saint-Quentin. "Tout ça s'est passé en quelques secondes".
Selon lui, Sjaak Rijke est "en bonne santé, mentale et physique. Il a réussi à garder le cap malgré 1.224 jours de détention, dans cet univers minéral dans lequel il n'y a pas un bruit".
"L'otage est tombé dans nos bras" par Europe1fr
=====
Alors qu'il était en vacances au Mali avec sa femme (qui avait réussi à s'échapper), Sjaak Rijke avait été enlevé dans un hôtel à Tombouctou le 25 novembre 2011, en compagnie d'un Sud-Africain et d'un Suédois, qui restent aux mains de leurs ravisseurs.
===========
L'Otage Hollandais Sjaak Rijke Credit Photo AFP
------------
Revenir en haut Aller en bas
frenchbatt
membre confirmé
membre confirmé
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1738
Age : 52
Emploi : vache à lait
Date d'inscription : 19/02/2012

MessageSujet: Re: Un otage néerlandais libéré par l'armée française au Mali .   Dim 12 Avr - 23:38

Le 6 avril, les Forces Spéciales françaises ont mené une opération dans le Nord Est du Mali avec l'appui de la force Barkane qui a abouti a la libération d'un ressortissant néerlandais , Sjaak Rijke, retenu en otage depuis son enlèvement dans un hôtel de Tombouctou le 25 novembre 2011 par le groupe AQMI. Deux ravisseurs ont été tués au cours de l'intervention et deux autres se sont rendus. Du matériel et des armes ont également pu être récupérés. L' ANSSO tient à féliciter l'ensemble des forces françaises impliquées dans cette opération et en particulier les forces spéciales et les assure de toute sa sympathie.


Vous pouvez retrouvez ci dessous l'intégralité de l'interview du Général de Saint Quentin :

EXCLUSIF - Le général Grégoire de Saint-Quentin, chef du commandement des opérations spéciales, est revenu sur l'opération de l'armée française qui a conduit à la libération de l'otage néerlandais lundi au Mali.

Rare dans les médias, le chef du commandement des opérations spéciales (COS), Grégoire de Saint-Quentin, a raconté au micro d'Europe 1 les coulisses de l'opération ayant abouti à la libération de l'otage néerlandais, Sjaak Rijke, lundi dans le nord du Mali.

Comment s'est préparée l’opération ? "C'est une grande fierté et une grande satisfaction. L'opération, qui a eu lieu cette nuit, a été précédée d'une phase de renseignement. Il faut savoir que localiser le campement sur lequel l'otage était détenu a été extrêmement long. Ce sont des opérations qui nécessitent énormément de moyens et qui mobilisent notamment la direction du renseignement militaire et de la DGSE. Une fois que nous avons eu une bonne vision de la zone, nous avons déclenché l'action."

Comment s'est-elle déroulée ? "Cet otage était détenu dans un endroit extrêmement reculé, loin de tout, au milieu d'une zone désertique. C'est donc une manœuvre extrêmement complexe d'y amener des moyens et des capacités militaires, car il faut rester discret jusqu'à la fin pour avoir la meilleure finesse possible dans l'action. Ceci a donc nécessité un certain nombre de moyens d'infiltration sophistiqués pour amener l'équipe d'assaut au plus près, sans qu'elle soit dévoilée par les preneurs d'otage, qui sont extrêmement déterminés dès lors qu'ils sont menacés."

Combien d'hommes mobilisés ? "Une vingtaine d'hommes a été mobilisée pour donner l'opération. Dans cette situation, on cherche à encadrer l'objectif en s'infiltrant le plus discrètement possible sans être dévoilé. C'est ce qu'il s'est passé, même si dans les dernières dizaines de mètres, une équipe de sentinelles des preneurs d'otage a ouvert le feu sur nos hommes, engageant une riposte. Nos hommes ont tué deux preneurs d'otage, deux autres se sont rendus, et l'otage a été libéré. Tout cela s'est passé en quelques secondes.
Il faut leur rendre hommage, car ce sont des opérations très complexes qui mettent en oeuvre énormément de moyens. Il ne s'agit d'ailleurs pas que des moyens des forces spéciales, mais aussi des armées. Il y a finalement peu de pays capables de conduire de telles actions, je crois que nous pouvons en être fiers."


Quelle a été la réaction de l'otage ? "L'otage nous est tombé dans les bras, il nous paraît en bonne santé mentale et physique. Il a réussi à garder le cap, malgré 1.224 jours de détention. Il était placé à l'isolement, et n'avait que ses geôliers avec qui dialoguer. Il a un temps été détenu avec le Français Serge Lazarevic."

Que sait-on de sa détention ? "Pour l'instant, nous savons encore peu de chose. Mais il nous a dit assez spontanément que ce qui l'avait aidé à tenir, c'est d'avoir tous les jours imaginé refaire sa maison, pierre par pierre et brique par brique. Voire même, quand il le pouvait et avec les matériaux qu'il trouvait dans le désert avec le peu de liberté de mouvement qu'il avait, d'en faire la maquette dans le sable pour se concentrer sur ce qui lui était cher. Il refaisait comme ça sa maison et son jardin, tous les jours, jour après jour."
Ces opérations sont-elles dangereuses ? "C'est toujours dangereux. Encore une fois, nous cherchons à protéger la vie de l'otage jusqu'au dernier moment. Nous concevons le risque, et sommes donc conscients d'être exposés à une réaction de l'ennemi."

Que sait-on des preneurs d'otage ? "Nous ne savons pas à quel groupe ils appartiennent. Je pense que les différents débriefing, et notamment celui de l'otage, apporteront davantage d'informations. Ils étaient puissamment armés, ils avaient un véhicule pour transporter leur otage et étaient discrètement installés.

D'où l'importance des moyens de renseignement pour pouvoir les trouver. Il faut imaginer que le Nord du Mali fait la taille de la France : cela revient à chercher une aiguille dans une botte de foin si les moyens de renseignement ne sont pas suffisamment étoffés."

___________________________________ ____________________________________

se défendre est un droit. croire le contraire est déja un acte de soumission ... 
Revenir en haut Aller en bas
Commandoair40
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11518
Age : 71
Emploi : Patriote Français & Sécessionniste.
Date d'inscription : 07/11/2014

MessageSujet: Re: Un otage néerlandais libéré par l'armée française au Mali .   Lun 13 Avr - 8:45

Belle OP

Merci a tous pour ces compléments d'infos

Aux Forces Spéciales


___________________________________ ____________________________________

Sicut-Aquila

   



“Nous avons entendu et nous savons ce que nos pères nous ont raconté, nous n’allons pas le cacher à nos fils.
Nous redirons à tous ceux qui nous suivent, les œuvres glorieuses...”

Revenir en haut Aller en bas
bretirouge
modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 12993
Age : 81
Emploi : retraité actif
Date d'inscription : 29/07/2010

MessageSujet: Re: Un otage néerlandais libéré par l'armée française au Mali .   Lun 13 Avr - 8:54

Bravo aux Forces Spéciales   le hit des élites  !!! Quel joie du prisonnier de se savoir en liberté

 Nous sommes les meilleurs

___________________________________ ____________________________________

3 ans chez Bigeard
N° 110396
Revenir en haut Aller en bas
http://blogdegustave-3rpc.over-blog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un otage néerlandais libéré par l'armée française au Mali .   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un otage néerlandais libéré par l'armée française au Mali .
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» P902 Libération
» Docteurs ONE et bureau FNTE : Délibération projet loi 40-09
» TD Délibés
» La libération filmée par les reporters américains.
» TD délibés

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis ! :: HISTOIRE DE NOTRE PATRIE :: La petite et la grande histoire :: Autres actions et Opex-
Sauter vers: