Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis !

Forum pour Parachutistes et Sympathisants de par le Monde
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Les Paras- période Indochine

Aller en bas 
AuteurMessage
bretirouge
modérateur
bretirouge

Masculin
Nombre de messages : 17079
Age : 82
Emploi : retraité inactif
Date d'inscription : 29/07/2010

Les Paras- période Indochine Empty
MessageSujet: Les Paras- période Indochine   Les Paras- période Indochine Icon_minitimeVen 27 Mar 2015 - 18:59

les Paras-periode Indochine.
 
1-le Corps Leger d'Intervention,le CLI.
2-Situation en Indochine-la demi-Brigade SAS.
3-la demi-Brigade de Commandos Parachutistes SAS-les CIP

4-La Demi-Brigade de Marche composée des 1°/1RCP ,3°/1°RCP et du 1°BPC.
5-1949/1950-vers le désastre de la RC4.
 
                                                                  ***************************
1-le Corps Leger d'Intervention,le CLI.
 

C'est le 1/11/1943 qu'est créé le CLI,unité d'environ 500 hommes principalement issus de l'Infanterie Coloniale.
Un premier détachement quitte le centre d'entraînement de Djidjelli en juin de l'année suivante,sous les ordres du capitaine Ayrolles,arrivé en Inde,à Poona au Bengale,le détachement continue son instruction,pris en compte par les Britanniques ,le détachement français est aux ordres du lieutenant colonel de Crèvecoeur qui coordonne les actions de renseignement et de guérilla et à partir du 22 décembre1944,grace à l'aide des Britanniques les premiers éléments sont parachutés dans la plaine des Jarres au nord du Laos.
Ces parachutages permettent au Groupement des Gaurs de prendre contact avec des éléments de résistance en Indochine.Le 9 mars à lieu le coup de force des Japonais qui élimine en quelques jours la présence française sur le territoire d'Indochine,ce coup de force oblige le capitaine Ayrole à passer à l'action directe le long de la RC7,action qui réussit de nombreuses destructions et inflige des pertes aux Japonais.
Sous la pression des Japonais,faisant face à de nombreuses difficultés,le détachement réussit à gagner la Chine où il est mis en "sommeil".
Les Français du CLI et Service Action ont joué un rôle important par le parachutage de vivres et munitions à la colonne Alessandri dans sa pénible retraite vers la frontière chinoise.

 

Le reste du CLI,qui est devenu 5°RIC le 1° mai 1945 est transféré à Colombo.Deux compagnies y sont qualifiées parachutistes à Trincomalée et constituent,avec le commando Ponchardier un bataillon de type SAS.(intégré au 5°RIC le 1/9/1945,le commando Ponchardier constitue un groupement parachutiste qui comprend 1/3 de marins et 2/3 de coloniaux).

Le CLI et le Groupement Ponchardier

Chef de corps:  CC Ponchardier
Adjoint:capitaine Dupuis.   
.
Le CLI-5°RIC est composé au départ des:

-Commando B1 aéronavale aux ordres de LV George
-Commando B2 infanterie coloniale aux ordres du capitainr Rouanet
-Commando B3 infanterie coloniale aux ordres du Capitaine Rouau puis Orsini
-la compagnie B une compagnie de cadre-composée de 60 sous-officiers et officiers aux ordres du lieutenant Le Guillou.
Cette Cie est parachutée en septembre à Vientiane pour rétablir la présence française,elle est devancée par les Chinois qui en accord avec les alliés occupent les lieux.La Cie se chargera plus tard de la formation de bataillons laotiens.
-la compagnie A.(qui va intervenir en priorité à Saïgon)Cie incorporée au 5°RIC à la fin du mois de mai.

-CL1 terrestre(commando léger)
-CL2 terrestre.(commando léger)

13 août 1945-ordre d'insurrection générale du Vietminh.

15 août 1945-capitulation japonaise.

L'ordre d'insurrection du Vietminh est un problème pour les Anglais chargés de désarmer les Japonais au sud du 16ème parallèle.
Le 25 août une insurrection se déclenche à Saïgon qui les oblige à transporter par     avions une brigade pour créer un cordon de sécurité en vue de protéger les Européens soumis aux agressions.

Le 12 septembre,avec les premiers éléments de la 80° Brigade Group de la 20° Division indienne 120 hommes de la Cie A du CLI arrivent à Saïgon.Ces arrivée ne peuvent cependant pas empêcher le massacre de 200 Français de la cité Héraud.
A la fin du mois le reste du CLI débarque à son tour transporté par mer et se lance dans des actions de dégagement autour de la capitale en étendant le périmètre de leurs actions et obligeant les Viets et Japonais à se retirer.

-le 29 septembre le général Leclerc atterrit à Tan Son Nhut.

du 10 au 12 octobre une partie du CL1 est envoyée à Phnom-Penh.

Le 22/1/1946 constitution du commando B4 avec des éléments du capitaine Trinquier rapatrié de Chine auquels vont venir s'ajouter des hommes venus du Tonkin avec le capitaine Baudenon.

-le 16 février 1946 l'unité se détache du 5°RIC et devient le "Groupement Autonome Ponchardier".


Le 5°RIC-CLI est intervenu en permanence dans des opérations en  d'Indochine du 22/12/1944 (parachutage dans la plaine des Jarres)au 2 juin date à laquelle l'unité rejoint Saïgon.

-30/6/1946 dissolution du 5°RIC. Le 1er février 1947, le 5ème Bataillon Parachutiste d’Infanterie Coloniale reçoit la garde du drapeau du 5ème RIC.
 
-le 28 août 1946,le commando Ponchardier quitte Saïgon pour la France pour être dissous à son arrivée à Toulon.
 
          Les Paras- période Indochine 386px-Insigne_du_SAS_B_-_Ponchardier                           Les Paras- période Indochine Brevet-ponchardier-001-copie-1
                                                Un insigne Ponchardier et une représentation d'un brevet tissu.
 
   
                                             
 
2-Situation en Indochine-la demi-Brigade SAS.
En France,le général de Gaulle et son gouvernement prennent la décision de l'envoi en Indochine d'un corps expéditionnaire(août 1945),afin d'y rétablir la souveraineté française,sous le commandement du général Leclerc.
Le 16 août de Gaulle nomme le vice-amiral Georges Thierry d'Argenlieu Haut-commissaire de France et commandant en chef pour l'Indochine avec la mission de rétablir la souveraineté française dans les territoires de l'Union Indochinoise.Un problème se pose,l'acheminement des troupes,il n'est alors pas possible de compter sur les Américains qui épaulent d'ailleur la révolution vietnamienne.Les Anglais font de leur côté preuve de coopération.Ce n'est que début octobre que débarquent les premières troupes françaises.
 Le général Leclerc ne dispose que du CLI/5émé RIC,1700 hommes,détachement restructuré en trois unités à l'effectif d'un bataillon chacune,en vue d'un débarquement aéronaval.(voir CLI-5°RIC)

En janvier 1946,l'élection d'une assemblée vietnamienne élit Ho Chi Minh président de la république démocratique du Vietnam, une négociation a lieu(le 6 mars) entre lui et  Jean Sainteny,représentant de Thierry d'Argenlieu pour aller vers des accords qui doivent mener à faire du Vietnam un état libre au sein de l'Union française et de la fédération indochinoise et aussi permettre le retour des troupes françaises au Tonkin pour prendre la relève des troupes chinoises.

15.000 hommes sont embarqués sous le commandement du général Leclerc,ils sont accueillis à leur arrivée à Haïphong par des tirs nourris chinois de mitrailleuses de mortiers et artillerie,après riposte au canon lourd les Français débarquent.

Durant cette période,Ho Chi Minh qui a le choix entre Chinois et Français  penche provisoirement pour la France car la Chine est pour les siens un ennemi héréditaire qui avait en plus mis la région en coupe réglée.Une coopération est prévue entre les troupes après le départ des Chinois mais sans cesse des incidents se répètent.
Ho Chi Minh venu en France le 27 juin pour participer à la conférence de Fontainebleau,n'y trouve pas d'interlocuteur valable.
Pendant ce temps,en Indochine,l'amiral Thierry d'Argenlieu encourage  la création de la République autonome de Cochinchine,action considérés par Ho Chi Minh comme une violation des accords conclus en mars.

En octobre le Vietminh élimine les autres groupes nationalistes.
En faisant proclamer la république autonome indochinoise,d'Argenlieu,patron du général Leclerc écarte celui ci.Depuis janvier le général de Gaulle a quitté le gouvernement.Le général Leclerc qui avait compris la situation en Indochine était pour les accords de paix,le gouvernement français d'alors n'a sans doute pas souhaité traiter avec des communistes.

Leclerc est rentré en France lors de l'épisode du bombardement de Haïphong.Le 23/11/1946,un incident douanier entre Vietnamiens et Français sert de pretexte à ce bombardement.Trois navires de guerre français participent à cette action,sur un ordre du général Valuy donné au colonel DebésCes bombardements ont fait de nombreuses victimes.

C'est le début de la guerre du Vietnam.Le 19/12,commandé par Vo Nguyen Giap,le Vietminh attaque Hanoï par surprise,massacrant les civils français isolés et assiégeant de nombreuse garnisons.Ho Chi Minh lance un appel général à l'insurrection,des actions s'effectuent sur tout le territoire.

Janvier 1947-une demi brigade de marche parachutiste composée des 1er et 3éme bataillons du 1er RCP arrive en Indochine.Aussitôt elle intervient à Haïphong pour dégager et protéger la voie ferrée Haïphong-Hanoï,son chef de brigade est le lieutenant colonel Sauvagnac.

1er bataillon-commandant Vismes
3éme bataillon-commandant Fossey François.
 
Hanoï-la centrale électrique est détruite,les Tu-vé encadrés par le vietminh et des Japonais par milliers se jettent à l'assaut des édifices militaires,massacrant les populations civiles.Lors de leur retrait,ils emmenent avec eux 300 otages dont personne n'entendra plus parler.

Ces scènes se multiplient partout,à Vinh,les Français qui vont être fusillés sont sauvés par l'intervention de l'administrateut René Moreau,ils sont gardés en otage huit ans.
Nam Dinh,le siège dure 82 jours,cette ville,l'une des plus belle et riche d'Indochine est transformé en champ de ruine ou rien n'est épargné par les révoltés.
Là le bataillon du commandant Daboval est encerclé au plus près,certains de ses points d'appuis ressemblent à des ilots perdus au milieu de l'ennemi,même le PC est investi plusieurs fois de suite.

Le 4 janvier,la compagnie de paras du capitaine Ducasse(bataillon du lieutenant colonel de Bollardière) est larguée sur la ville.Est tentée aussi une opération amphibie qui débarque des légionnaires,paras et légionnaires restent sur place et le siège continue.

___________________________________ ____________________________________

3 ans chez Bigeard
N° 110396 Les Paras- période Indochine Brev_m10Les Paras- période Indochine Gus11
Revenir en haut Aller en bas
http://blogdegustave-3rpc.over-blog.com
Commandoair40
Admin
Commandoair40

Masculin
Nombre de messages : 15578
Age : 72
Emploi : Patriote Français & Sécessionniste.
Date d'inscription : 07/11/2014

Les Paras- période Indochine Empty
MessageSujet: Re: Les Paras- période Indochine   Les Paras- période Indochine Icon_minitimeVen 27 Mar 2015 - 19:38

Merci Gus Les Paras- période Indochine 926774 Les Paras- période Indochine 926774

___________________________________ ____________________________________

Sicut-Aquila

Les Paras- période Indochine 908920120 Les Paras- période Indochine Marian11 Les Paras- période Indochine 908920120

“Nous avons entendu et nous savons ce que nos pères nous ont raconté, nous n’allons pas le cacher à nos fils.
Nous redirons à tous ceux qui nous suivent, les œuvres glorieuses...”

Revenir en haut Aller en bas
bretirouge
modérateur
bretirouge

Masculin
Nombre de messages : 17079
Age : 82
Emploi : retraité inactif
Date d'inscription : 29/07/2010

Les Paras- période Indochine Empty
MessageSujet: Re: Les Paras- période Indochine   Les Paras- période Indochine Icon_minitimeSam 28 Mar 2015 - 11:03

Que de chefs prestigieux !! Maintenant il n'y a plus rien !!  Il va falloir que l'on rempile ?? toi encore tu peux , mais moi avec la bouteille de gnole je les asphyxieraient les gnoules Les Paras- période Indochine 991300 Les Paras- période Indochine 991300

___________________________________ ____________________________________

3 ans chez Bigeard
N° 110396 Les Paras- période Indochine Brev_m10Les Paras- période Indochine Gus11
Revenir en haut Aller en bas
http://blogdegustave-3rpc.over-blog.com
Gantheret

Gantheret

Masculin
Nombre de messages : 180
Age : 90
Date d'inscription : 19/09/2013

Les Paras- période Indochine Empty
MessageSujet: Re: Les Paras- période Indochine   Les Paras- période Indochine Icon_minitimeSam 28 Mar 2015 - 15:29

Bonjour,

Cela s'est déroulé exactement comme tu le décris, à croire que tu étais présent !

A NAM DINH,que je connaîs bien, le chef de bataillon DABOVAL commandait le I/6° RIC enfermé dans la cotonnière et la fameuse banque d'INDOCHINE qui aurait bien voulu que la guerre continue.

Les viets et les japonais ont commis des massacres dont plus personne ne parle.

Amitiés.

Gantheret
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Les Paras- période Indochine Empty
MessageSujet: Re: Les Paras- période Indochine   Les Paras- période Indochine Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Paras- période Indochine
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis ! :: HISTOIRE DE NOTRE PATRIE :: Les personnages remarquables (Civils & Militaires) :: Les combattants d'Indochine-
Sauter vers: