Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis !

Forum pour Parachutistes et Sympathisants de par le Monde
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La conquête du nouveau monde , plus communément nommée Nouvelle France

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Commandoair40
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11500
Age : 71
Emploi : Patriote Français & Sécessionniste.
Date d'inscription : 07/11/2014

MessageSujet: Re: La conquête du nouveau monde , plus communément nommée Nouvelle France   Dim 15 Fév - 11:29

Merci pour ce bel Article






___________________________________ ____________________________________

Sicut-Aquila

   



“Nous avons entendu et nous savons ce que nos pères nous ont raconté, nous n’allons pas le cacher à nos fils.
Nous redirons à tous ceux qui nous suivent, les œuvres glorieuses...”

Revenir en haut Aller en bas
Athos79
modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 7045
Age : 77
Emploi : retraité
Date d'inscription : 29/04/2014

MessageSujet: Re: La conquête du nouveau monde , plus communément nommée Nouvelle France   Dim 15 Fév - 17:13

CHAPITRE IV
CHAMPLAIN A LA DECOUVERTE DU RICHELIEU
============
LA REMONTEE DE LA RIVIERE RICHELIEU EN COMPAGNIE DES INDIENS.

Lors  de la remontée , le 29 juin 1609 , et le jour de la fête de Saint Pierre, Champlain  trouve un lac , qu’il appelle  le Lac St Pierre. Il croise aussi de nombreuses iles qu’il nomme au fur et a mesure de leurs découvertes : Les Iles Berthier – de Sorel . Des ours ont été aperçu sur l’une d’elle , et  sera nommée : L’ile aux ours.
Puis c’est l’arrivée à l’embouchure de la Rivière Richelieu.

Depuis les îles de Sorel , jusqu’aux chûtes de Chambly , Champain evalue la distance à 15  lieues  soit + -  105 kms  environ.
Mais Chambly et ses chutes se révèlent  un véritable barrage, et c’est avec l’aide des indiens que s’effectue le portage des canots d’écorce et des chaloupes des Français. Au total vingt quatre embarcations.
Le passage se révèle difficile  et dangereux – Champlain se demande d’ailleurs s’il ne doit pas mettre un terme a l’expédition, et de fait renier sa parole faite au indiens sur l’assistance promise.  C’est aussi renoncer è ses idées d’exploration des terres de l’intérieur.
Champlain apprend aussi des indiens que lorsque ceux –ci  sont en guerre, ils divisent leur troupe.
Il apprend aussi que les indiens laissent des «  marques » connues d’eux seuls pour ceux qui suivent et qui viendront derrière .
Il découvre aussi que les indiens lorsqu’ils approchent de leurs ennemis , ne marchent que de nuit et se déplaçent en silence, en se cachent le jour. Ils n’allument aucun feu et progressent comme des fauves..
Champlain observe aussi le chaman qui les accompagne. Celui ci se retire souvent a l’écart et invoque les esprits , et même le diable pour savoir s’ils trouveront leurs ennemis ou s’ils seront beaucoup..
Champlain narquois , se gausse de la loi , et des coutumes des amérindiens  en observant ce sorcier en extase  , et tout en transe  ruisselant de sueur ,malgré sa nudité.
Chez les guerriers présents, on écoute le sorcier qui fait des invocations mais surtout des predictions sur la  rencontre avec les ennemis et fonction des oracles , ils établissent leurs stratégie d’assaut et  d’attaque.
Leurs chefs prennent alorss des bâtons d’un pied ( 30cm)  d’ autant qu ‘il y a de guerriers.
Des batons plus long  représentent les chefss et lorsque cela est fait  ces  bâtons sont plantes en terre dans une clairière en cercle .
Et c’est ainsi que s’etablit la stratégie d’approche d’attaque et de combats chez les   amérindiens.

EXPLORATION ET DECOUVERTE D’AUTRE PEUPLADES.

Les canots , longent  la rive ouest du lac, et Champlain aperçoit de hautes montagnes  couvertes de neige a leur sommet  (  Il pourrait s’agir des montagnes blanches du New Hampshire dont le plus haut sommet est le mont Washington  qui culmine  à 1800 mètres)
Le lendemain 13 juillet 1609, les 24 canots poursuivent leur avancee en territoire Iroquois. Champlain demande aux indiens amis si les lieux sont occupés et habités. Ceux ci répliquent que ce pays fertile au blé d’Inde ( maïs) est occupé par les Iroquois..
Donc , Champlain en déduit qu’ils arrivent en zone d’insécurité et va prévoir en conséquence les mesures a mettre en œuvre pour se protéger des Iroquois – Ceux ci etant les maitres du camouflage  et des forêts d’èpinettes
Il dira d’ailleurs < un arbre ! un Iroquois >
Au prochain Chapitre
CHAMPLAIN ET SES ALLIES AFFRONTENT LES IROQUOIS..
Canots d'écorce
==========

--------------
Un guerrier Iroquois
==================

--------------
La traversée du Lac St Pierre - par Champlain
===============

===============
NDLR : Remarquez la croix a l'avant du canot ; une svastika
celtique destrogyre  contrairement a celle d'adolph qui était sinistrogyre.
Revenir en haut Aller en bas
Athos79
modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 7045
Age : 77
Emploi : retraité
Date d'inscription : 29/04/2014

MessageSujet: Re: La conquête du nouveau monde , plus communément nommée Nouvelle France   Lun 16 Fév - 14:50

CHAPITRE V - CONQUETE DU NOUVEAU MONDE
======
CHAMPLAIN ET  SES AMIS AMERINDIENS AFFRONTENT LES IROQUOIS.

A quelques deux ou trois jours, débute l’approche et la progression en territoire ennemi. Les déplacements et mouvements ne se déroulant que de nuit , le jour était consacré au  repos des hommes et guerriers amis.
On demande même a Champlain  s’ll a eut des rêves et si il a vu au cours de ses rêves les ennemis Iroquayens..

Lentement les canots d ‘écorce , progressaient sur la rivière, et ce jusqu’ apercevoir un cap , ou se tenaient quelques iroquois équipés pour la guerre.

Il s’agissait de Crow-point , un cap , proche du Lac  Georges et  du Lac  que Champlain avait nommé de son propre nom.
Les deux groupes se découvrent et des invectives , partent des deux côtés. Les alliés de Champlain reculent en direction du Lac , pendant que le groupe d’Iroquois alignent et serrent leurs canots , les uns a coté des autres..

Un rituel de guerre débute alors entre les deux groupes en présence
Deux canots alliés s’avancent vers les Iroquois, et on leur demande s’ils  veulent  la guerre ? Leur reponse est claire : C’est ce qu’ils désirent .. et qu’aussitôt le soleil levé, ils déclancheront les combats. Le reste de la nuit se passe a célèbrer par des chants une victoire anticipée – et ce , des deux côtés des  belligérants

Et au matin du 30 juillet  1609 , c’est l’affrontement des groupes en présence. Pendant que les trois Français quittent les canots et abordent la rive, les Iroquois  sortent de leurs caches. Ils sont entre deux cent et trois cent hommes forts et robustes qui se dirigeaient vers nous.
Trois chefs , les accompagnaient dans leur progression marchant en tête et reconnaissables a leur plumeaux.

Les alliés de Champlain  eux aussi s’avançaient en direction des Iroquoiyens. Un des hommes de Champlain , lui désigna les trois chefs emplumés de grands panaches colorés.
Les amerindiens accompagnant Champlain partent a L’assaut,  en poussant leurs cris de guerre mais sans savoir que deux Français et un petit groupe de Hurons et d’Algonquins a contourné les iroquois passant sous  couvert des bois.
A une trentaine de mètres , Champlain s’avance , alors que son groupe  qui le précède s’écarte,  laissant les Iroquois stupéfaits de voir un homme de race blanche accoutré d’habits et chapeauté , et portant une arme étrange qu’ils ne connaissent pas. L’effet de surprise est total coté Iroquois.
Mutuellement  , on se dévisage et on se toise. Qui va tenter d’impressionner l’autre ? Voilà l’enjeu de la bataille qui s’annonce. Alors que les arcs  Iroquois se tendent et que les flèches commencent à pleuvoir sur le groupe de Champlain.
Celui ci a reculé de quelques pas , pour camper son arquebuse en terrain plat et viser juste.
Champlain couche alors en joue un des trois chefs qui de ce premier coup  au but s’écroula raide mort  .
Un autre fut blessé, mais mourut quelques jours plus tard. Champlain avait chargé l’arquebuse à quatre balles.
Suite a ce coup de feu , nos alliés poussèrent de grands cris alors que les fléches ne manquèrent leurs cibles . ni d’un côtè ni de l’autre.
Les iroquois sont stupéfaits de ne pas avoir eut la protection de leurs boucliers tissés.
Champlain recharge alors et l’un des Français sous le couvert du bois tire lui aussi un coup de feu.
Le constat de leur chef tué, et ce deuxième coup de feu venant de l’invisible séme la panique dans le groupe Iroquayen.
Ce qui les oblige a se terrer , alors qu’ils comptent leurs morts et blessés . Le Groupe allié fera entre autre une dizaine de prisonniers.
Les autres fuient a travers bois, abandonnant même leur campement. Ils emportent toutefois leurs éclopés.
Dans le groupe des alliés , il y eut une douzaine de blessés par flèches , qui guériront très rapidement.
Cette première confrontation avec les Iroquois eut lieu dans l’Etat de New-York et a  Crown-Point. Sur les bords du lac qui  de nos jours porte le nom de son découvreur : Le Lac Champlain non loin du Lac Georges,
Puis se fut le retour … Mais ceci est une autre histoire que nous retrouverons sous les pas de Samuel de Champlain et des premiers Français en Nouvelle France..
===========
UN CHEF IROQUOIS
----

==========
CANOT D'ECORCE ; LES CANOTS DE GUERRE ETAIENT PLUS SPACIEUX
====

========
TIREURS  A L'ARQUEBUSE OU MOUSQUET
====

===========
Revenir en haut Aller en bas
stoltz
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 10589
Age : 57
Date d'inscription : 23/10/2007

MessageSujet: Re: La conquête du nouveau monde , plus communément nommée Nouvelle France   Lun 16 Fév - 17:42



merci pour cette leçon d'histoire René !!!

j'y suis passer samedi a côté de Brouage !!

___________________________________ ____________________________________

Dans une guerre, ce qui se passe, ce n'est jamais ce qu'on avait prévu. Alors ce qui compte, c'est d'avoir le moral !
Revenir en haut Aller en bas
bretirouge
modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 12985
Age : 81
Emploi : retraité actif
Date d'inscription : 29/07/2010

MessageSujet: Re: La conquête du nouveau monde , plus communément nommée Nouvelle France   Lun 16 Fév - 19:23

Christian tu as passé à 80 km de chez moi !!! mais comme ce n'était pas ta route j'espère que tu as eu du beau temps ??... J'ai même pas été boire une mousse chez mon pote René

___________________________________ ____________________________________

3 ans chez Bigeard
N° 110396
Revenir en haut Aller en bas
http://blogdegustave-3rpc.over-blog.com
stoltz
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 10589
Age : 57
Date d'inscription : 23/10/2007

MessageSujet: Re: La conquête du nouveau monde , plus communément nommée Nouvelle France   Lun 16 Fév - 20:42


Gus !!! Rolling Eyes je suis allez jusqu'a La Rochelle samedi !!!

donne moi ton adresse en MP !! si je repasse en 17 pas !!! un petit saut !!
vers chez toi !!!

___________________________________ ____________________________________

Dans une guerre, ce qui se passe, ce n'est jamais ce qu'on avait prévu. Alors ce qui compte, c'est d'avoir le moral !
Revenir en haut Aller en bas
bretirouge
modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 12985
Age : 81
Emploi : retraité actif
Date d'inscription : 29/07/2010

MessageSujet: Re: La conquête du nouveau monde , plus communément nommée Nouvelle France   Lun 16 Fév - 22:25

A ben .. merde alors !!! à 40 km de ma tanière, je suis à la frontière du 17 !!     1500 mètres m'en sépare !!

___________________________________ ____________________________________

3 ans chez Bigeard
N° 110396
Revenir en haut Aller en bas
http://blogdegustave-3rpc.over-blog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La conquête du nouveau monde , plus communément nommée Nouvelle France   

Revenir en haut Aller en bas
 
La conquête du nouveau monde , plus communément nommée Nouvelle France
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis ! :: HISTOIRE DE NOTRE PATRIE :: Les Grandes Batailles du passé-
Sauter vers: