Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis !

Forum pour Parachutistes et Sympathisants de par le Monde
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'ascension du planeur d'assaut .

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: L'ascension du planeur d'assaut .   Mer 9 Juil - 19:54

L'ascension du planeur d'assaut  


Fallschirmjäger (parachutistes) à l'assaut depuis DFS-230 glider, 1943

“La revanche, qui semble si douce en premier lieu, revient toujours avec un goût amer”  
(John Milton, Paradise Lost).

L'Histoire nous offre beaucoup d'exemples de revanche qui résultèrent en de plus grandes pertes que si rien n'avait été fait.

Le traité de Versailles en est un parfait exemple, et le géniteur des planeurs d'assaut.

Ceci offrit une victoire militaire parmi les moins attendue de l'histoire.


Pionnier de l'aviation allemande Marga von Etzdorf recevant sa licence de pilote, 1927
 
Le traité de 1919 stipulait que l'Allemagne ne pouvait pas avoir d'avions d'aucune sorte, mais l'utilisation de planeurs et autres engins non motorisés était omise.

En dépit de cette possibilité, le gouvernement allemand était conscient des besoins pour la formation de vrais pilotes et en conséquence, établit en 1922 une base secrète à Lipetsk, Russie, pour l'entraînement des pilotes.

Ceci se passa bien avant que Hitler n'entre en politique (en effet, dans les années 20 les relations russo-germaines étaient excellentes).

Cette base unique était loin d'être suffisante, alors plusieurs clubs de planeurs furent formés pour préparer les jeunes à l'art du vol.

Le premier club mondial établi fut le Rhön-Rossitten Gesellschaft (RRG).  

Le programme d'entraînement sur planeur fut augmenté, et au début des années 30, des milliers de jeunes allemands apprenaient à voler, et ce nombre grandissait.

Un effet secondaire de l'entraînement russo-germain fut l'observation, par le Colonel de l'Armée de l'Air (LuftWaffe) Kurt Student, de tests par les russes pour l'utilisation de planeurs pour des utilisations militaires comme l'assaut, dans les années 30.

Les Russes n'ont jamais été peureux d'essayer des idées folles ou radicales, même pour ce qui touche à l'aviation.

Un démarche qui porta bien souvent ses fruits.

Bien que l'idée des Russes était la livraison de logistique avec une précision supérieure aux chaotiques parachutage; ladite précision des posés de planeurs frappèrent le Colonel Student.


DFS-230 en manoeuvre d'atterrissage

La tendance politique changea rapidement et de manière drastique en Allemagne avec l'arrivée de Hitler au pouvoir en 1933; des relations autrefois excellentes avec l'Allemagne tournèrent en tensions.

Plusieurs pays alors en plein pendant la "Grande Dépression", effrayés par la menace, construirent de massives fortifications, qui dissuadèrent une action offensive directe.

Les combats dans la ville fortifiée de Verdun prouvèrent la valeur de ces défenses, et la tendance était encore à suivre cette façon de penser.

Le “Munich Dictat” de Septembre 1939 fut un pivot pour l'Allemagne, avec Hitler acquérant plusieurs ressources, dont le système de défense Chèque, à la pointe de la technologie, basé sur les modèles franco-belges.  

En quelques jours, les Allemands se mirent à développer des méthodes pour détruire ses places fortes.

Le résultat, une "charge de forme" remplira parfaitement son futur rôle.

Mais l'objet était volumineux et lourd; comment atteindre les défenses et y placer l'objet sans dangers?

Fort Eben-Emael en Belgique était considéré comme le plus résistant et le plus important fort belge d'un point de vue stratégique

Le génie militaire allemands le déclara impénétrable, mais avait un toit très plat et très long.

L'idée folle de Kurt Students qui fut autrefois rejetée, commençait à apparaître comme parfaitement adaptée à la cible qui lui était assignée.

Il forma un groupe d'élite choisi par lui-même, les meilleurs hommes de la Wehrmacht, et les entraîna intensément sur les forts Chèques.

La dernière pièce du plan fut un planeur, tiré du planeur expérimental DFS-230, modifié pour devenir le premier planeur d'assaut du monde.


Fallschirmjäger après capture de la forteresse belge Eben Emael, 12 Mai 1940
 
L'opération résultat en un incroyable succès:

78 parachutistes dans 9 planeurs surprirent et neutralisèrent la plus imprenable forteresse d'Europe, et capturèrent 650 soldats belges pour le prix de 6 hommes.

Ce fut une énorme fierté pour l'Allemagne, et Hitler ne pouvait rêver mieux pour alimenter sa propagande.

Immédiatement après ce coup de force, les autres nations débutèrent le développement de planeurs d'assaut à leur tour, l'Angleterre en particulier commença l'étude du General Aircraft GAL.48 Hotspur.

L'importance de l'infiltration des soldats derrière les lignes ennemies à des lieux stratégiques fut reconnu par tous, réduisant à néant toutes idées démodées de guerre de tranchées.

Le soldat aéroporté était né, et les armées atteignirent un nouveau niveau de mobilité.

Et ce n'était que les premiers jours de la guerre !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'ascension du planeur d'assaut .   Mer 9 Juil - 22:44

  Danke !   
Revenir en haut Aller en bas
 
L'ascension du planeur d'assaut .
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les Vikings de la Charente à l'assaut de l'Aquitaine
» Prévisions de circulation pour le week-end de l’Ascension
» Les paras de la Easy Company à l'assaut des canons de 105mm.
» Un fusil d'assaut
» je cherche... char d'assaut, euh poussette jumeaux... ;)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paras, bérets bleus, verts et rouges, tous unis ! :: LES MATERIELS ET LES MOYENS :: MATERIELS/MOYENS DE TRANSPORTS :: Aérien-
Sauter vers: